Les méfaits de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme

Très politiquement correcte, la LICRA est grassement subventionnée par Macron. La LICRA a comme principale fonction la dénonciation des opposants à Macron pour motif d’incitation à la haine raciale.

La LICRA interdit de faire tout lien possible entre immigration et délinquance des jeunes faux mineurs sans papiers âgés de 25 ans et plus. Et en même temps, Jean-Marc-Moskowicz a publié un post : « En Ile-de-France, 93 % des vols et 63% des agressions sexuelles dans les transports sont le fait d’étrangers« .

Mais, pas question de critiquer Macron quand les violences urbaines progressent tellement qu’elles changent de nature, donc quand la quantité change la qualité, devenant dans les faits une réalité nouvelle de plus en plus inquiétante. Que peut-on répondre à la lumière des connaissances scientifiques actuelles ?

Paul Watzlawick : « Comment réussir à échouer » (How to Fail Most Successful) ! Trouver la solution extrême ou la solution finale : Deux fois plus de la même chose qui ne fonctionne pas, ça n’est sûrement pas deux fois mieux ! Malade, il doubla la dose de ses médicaments et on a pu ainsi l’admettre au service des urgences de l’hôpital. Qu’y a-t-il de remarquable à cela ? C’est précisément la condescendance de la LICRA qui la rend aveugle à un tel danger quand la quantité de l’immigration en change réellement la qualité !

Comme en ce qui concerne les dangers des abus de médicaments, nous sommes pour la plupart plus intelligents que la LICRA quant aux conséquences de la quantité de l’immigration. À part ça, les Français ne sont pas protégés par les solutions de la LICRA contre le racisme et l’antisémitisme, comme font les gens dont la mission est de régler des problèmes de l’immigration, et les Français l’ont appris à leurs dépens.

Quoi de plus logique, en apparence, que de penser qu’une solution, une fois qu’on l’a appliquée avec succès pour un petit nombre, doit pouvoir régler des problèmes de plus en plus gigantesques ? Mais cent fois plus n’est cent fois plus de la même chose : ça devient autre chose ! Les chemins qui mènent à l’enfer que LICRA applique à ces situations de l’immigration mènent aux échecs les plus attendus et les plus logiques par le fait que ça consiste à changer la quantité en qualité. C’est pourquoi les chemins qui mènent à l’enfer de la LICRA transforment l’accueil des migrants et la bienveillance naturelle des Français en racisme et en haine !

À force de devoir avaler la propagande comme du gâteau tous les jours, notamment sur LCI pro-Macron comme sur la télé officielle de Corée du Nord, on finit par s’en dégoûter ! Et on va alors sur CNews ! C’est évident. Et c’est ce saut de la quantité en qualité qui surprend totalement le bon sens politiquement correct. Que, dans la construction des ponts, il y ait une limite à la portée de l’arche, cela ne surprend pas le profane et sûrement pas l’ingénieur des ponts et chaussées. À un certain point, trop c’est vraiment trop !

Mais, se demande alors le bon sens politiquement correct, qu’est-ce que la quantité de l’immigration a à faire avec la qualité de l’accueil des migrants et la bienveillance naturelle des Français, avec le fait de se transformer en quelque chose de radicalement autre, plutôt qu’en toujours plus de la même chose ?

C’est la question des crises comme résultat de l’accroissement et de la multiplication des migrants.

Ainsi fonctionne le cercle vicieux de l’idéologie politique de la LICRA dont il est question ici.

C’est exactement le même processus avec l’accroissement et la multiplication des impôts et des taxes de Macron qui ont transformé la quantité de contribuables soumis en des Gilets Jaunes résolument opposés aux abus et aux impôts et taxes arbitraires de Macron ! Macron voulait qu’on lui dise que les mathématiques fiscales arbitraires de Bercy donneraient des résultats toujours très satisfaisants, et cela même en l’absence de toutes règles claires et évidentes pour la sécurité fiscale des citoyens et des entreprises.

Les bureaucrates de Bercy disposaient de tous les moyens parfaitement adaptés permettant d’arriver à des décisions fiscales correctes dans les situations normales de la vie pratique des gens.

Mais avec Macron, le petit inspecteur des finances, le résultat de ce nouveau monde irrationnel, c’est l’absence de toutes règles fiables qui permettent de prédire des événements futurs. Malgré cela, Macron a cru avoir compris tout ce que ses interlocuteurs de Bercy attendaient de lui. Mais pour lui, bien sûr, tous ces problèmes ressortissaient à un domaine particulier des mathématiques et de leur application aux statistiques.

Sur la foi de ces données de qualité douteuse, rassemblées pendant des années par l’administration de Bercy, Macron voulut imposer une nette augmentation du prélèvement fiscal supporté par les Français !

Alors, confrontés à l’idéologie illogique, au progressisme mondialiste de la sociologie des bobos et à la prédation fiscale de Bercy, la France perdit son calme et sa sérénité. Il n’est pas utile de décrire la longue et douloureuse quête des explications des Gilets Jaunes attendues de la part de Macron, avec ses Grands faux débats en forme de monologue hystéro-narcissique auto-satisfait à la télé, et qui ne sont jamais venues.

Chaque fois surgissait un obstacle ou une complication qui repoussait la réponse de Macron dans un lointain futur, lié à l’acquisition d’un degré supérieur de conscience des Français, ces Gaulois réfractaires, ou à l’arrivée de quelque nouvelle complication. Mais, on ne pouvait pas dire si cela se produirait effectivement. Et il n’y a eu aucune lueur d’espoir qu’une attitude éthique de Macron procure la moindre réponse valable.

Chacun devint ensuite de plus en plus obsédé par le contrôle de sa sécurité. Et on peut juger même étonnant qu’on ait réussi dans le passé jusque là à offrir aux Français une existence sûre et tranquille !

Pendant tout ce temps, où en France on ne s’était jamais préoccupé de sa propre sécurité, l’accueil des migrants et la bienveillance naturelle des Français étaient acquises, alors que maintenant, chacun se sent de moins en moins en sécurité, jusqu’au point où chacun dut prendre des précautions pratiques pour parer à des dangers réels de plus en plus nombreux. Malgré cela, l’étrangeté des comportements de racisme et de haine combattue par la LICRA laisse le monde politiquement correct perplexe.

Sans entrer dans les détails, il suffit de dire qu’il s’agit d’actes et de comportements négatifs et hostiles de la part des Français vis-à-vis des migrants alors que les précautions de la LICRA étaient de plus en plus inefficaces. Le problème, c’est que chacune des mesures de la LICRA dans la lutte contre le racisme ne protége plus personne alors qu’un danger particulier vient s’ajouter à un nombre de dangers infini ! De plus, la LICRA ne se rend pas compte qu’au fur et à mesure qu’elle tente de lutter contre le racisme et la haine, les Français s’écartent de son chemin très politiquement correct. on chuchote et on rit dans son dos.

Combien de périls contre les Français échappent à ces mesures de précautions de la LICRA !

La LICRA interdit de dire et même de penser que certains jeunes parmi les plus violents seraient, dans une forte proportion, issus de l’immigration maghrébine et africaine. La LICRA interdit de dire qu’ils seraient culturellement non assimilés ou non assimilables et socialement non intégrés ou non intégrables.

La LICRA interdit de dire et même de penser que des Français pourraient vouloir justement défendre leur identité nationale, culturelle et religieuse ! Conformément à sa mission, la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme est porteuse de toutes les espérances, de confiance dans le progrès. Malgré cela, la LICRA n’a pas apporté à l’humanité un progrès intellectuel et moral sans précédent, ce qui ne lui vaut pas aujourd’hui la moindre vénération spéciale qui serait digne des Lumières du XVIIIème siècle !

La censure de la LICRA est là pour éclairer la conscience de l’homme tombé dans le péché trompeur lié à ses préjugés qui relèvent selon la LICRA authentiquement du racisme franchouillard.

Et le nombre décroît chaque jour des individus capables de vouloir et de penser par eux-mêmes !

On se demande pourquoi et comment on pourrait critiquer la LICRA ! Malgré cela, Pierre Cassen soutient que la LICRA veut tuer Génération Identitaire : Incroyable demande de la LICRA qui, au lendemain de la relaxe de Génération Identitaire, écrit une lettre à Gérald Darmanin pour lui demander de dissoudre Génération Identitaire, rien de moins ! « Après le jugement de Lille contre des identitaires d’extrême-droite, @MarioPstasi président de la Licra a écrit ce jour à @GDarmanin pour demander au gouvernement de prononcer la dissolution de Generation Identitaire. — Licra (@_LICRA_) December 18, 2020 ». Dans la foulée, une vingtaine de militants de la CGT, du PC, des Insoumis et des Verts, expliquent dans une tribune que GI mettrait la France à feu et à sang, et que leur dissolution est indispensable pour sauver la démocratie !

Le totalitarisme de ces collabos, silencieux devant l’islamisation de notre pays et la sur-délinquance, qui met en danger chaque Français présent au mauvais endroit et au mauvais moment, éclate au grand jour.

Écrire sur la LICRA, sur RL, c’est la certitude de s’attirer des ennuis malgré une qualité d’objectivité morale. C’est qu’ils sont méchants, et très organisés, ces antiracistes de la LICRA, avec leur incitation à la haine raciale envers les Français de souche, à peau claire et yeux bleus ! Il est impossible de critiquer les communautarismes par peur du politiquement correct pour la destruction de notre universalisme français !

Avec la LICRA, ont sait bien que le droit, c’est le droit du plus fort, mais sur certaines questions, on se passe même ouvertement du droit, comme pour ceux qui fréquentent les hautes sphères de la macronnerie.

En vertu de quoi les rappeurs peuvent insulter la France, parce que là c’est de l’art et pas du cochon, quand le Français se voit soumis à la censure de la LICRA qui se charge de lui rappeler son racisme honteux.

Ce que cache mal la mauvaise foi, le conformisme et l’étrange évolution de la LICRA sur la question du foulard des petites filles françaises ou étrangères et immigrées, c’est le refus de suivre la raison quand elle met l’idéologie communautariste de la LICRA en porte à faux ! Si les grands Français de l’Histoire ont forcé l’admiration, les Français de la décadence soumis à la macronnerie peuvent se définir par leur conformisme.

Comme l’a si bien écrit Flaubert, le Français fait là où on lui dit de faire !

Ainsi de l’insupportable délinquance subie par les Français, depuis qu’ils furent chassé des centres-villes, les Gilets Jaunes sont devenus très politiquement incorrects sur le terrain irresponsable de la défaite subie. S’ils l’avaient emporté, ils auraient subi le sort du politiquement correct, étant traités invariablement de fachos. La censure de la LICRA les désigne précisément à la vindicte des racailles de banlieue qui aboient de plus en plus : Sale Français ! Sale Blanc ! Et cela, pour cause de solidarité imaginaire avec le Prophète !

Et en même temps, la censure de la LICRA nous interdit de nous plaindre. C’est la même LICRA qui exige que nous battions notre coulpe de vilains Blancs colonialistes, machos, racistes et exploiteurs !

La censure de la LICRA est on ne peut plus claire. Dans la République française, être anti-français ce n’est rien d’autre que la lutte contre le racisme colonialiste et contre la haine des migrants et des islamistes !

Pour en revenir au conformisme des Français de la décadence soumis à la macronnerie vulgaire, il n’y aura bientôt plus en France que Brigitte Bardot pour s’offusquer de ce que certains islamo-gauchistes anti-français envoient des immigrés transformer les églises, symbole de notre histoire chrétienne, en chiottes !

Ces islamo-gauchistes anti-français n’hésiteront à envoyer les sans-papiers chier dans les églises !

Il va falloir parler des réseaux islamo-gauchistes anti-français, du pognon des subventions de Macron et de la très nécessaire soumission des zélites pour faire gober cette escroquerie de la LICRA au peuple de France ! Ce pays de la LICRA est un pays où un français bi-national est chargé d’expliquer comment on doit s’y prendre avec les immigrés chaque jour, avec le bourrage de crâne socialiste pour le métissage !

La LICRA fait profession d’antiracisme, mais ça ne s’arrange pas ! Car la définition du racisme et de la haine change en fonction des intérêts de certains, toujours les mêmes, qui prétendent exister par un droit de censure supérieur ! Difficile de faire pire dans la méprise du sens raciste de d’antiracisme que la LICRA !

La censure de la LICRA ne fera pas dire que le racisme n’existe pas. Le racisme existe, c’est même la vilaine tare des blancs et des noirs la mieux partagée du monde, comme il faut bien le reconnaître depuis des siècles et des siècles. Et la censure de la LICRA, en traitant les gens de sauvages et de barbares, n’y pourra rien et n’y changera rien ! Quant à en concevoir de la culpabilité, ça dépend des valeurs de chacun.

La censure de la LICRA, en fonction des valeurs qu’elle affiche et qu’elle prétend défendre, on est là dans le champ de la crédulité humaine sur notre pauvre France humaniste et chrétienne ! Le politiquement correct forcé de l’antiracisme de la LICRA invente la manipulation politique de la lutte contre la haine.

Thierry Michaud-Nérard

(librement adapté de Anne Kling « La France LICRAtisée« , avec une préface d’Alain Soral)

 

image_pdfimage_print

16 Commentaires

  1. A NOTER POUR LES CEAUCESCU APRES LE MASSACRE DE QUELQUES POLICIERS TOUT LE RESTE A FUIT LE POUVOIR ETANT ILLUSOIRE

  2. thuram a parfaitement exprimé ce que ses amis pensent des Français, on ne parle que des musulmans ce qui ne nécessite pas beaucoup d’inspiration, mais l’autre branche de la tenaille n’est pas moins dangereuse, taubira soutient harris, thuram et les Mikael harpon, parfaite synthèse des deux branches de la tenaille

  3. “La France LICRAtisée“, avec une préface d’Alain Soral ?????
    Oulla, ça ne va pas plaire à la caste qu’on ne présente plus.

    • Macron et sa clique sont des pourritures qui j’espère seront jugès un jour Soral c’est une balle dans la tête le plus tôt possible

  4. le meilleur économiste de france (et du monde) est parvenu à mettre le pays au chomage et à la récession
    la licra et autres sont parvenus à faire croire aux bisounours que l’islam était une religion (déjà ça c’est gros) de paix (évidement éternelle) et de tolérance (zéro!)

  5. La LICRAde protège ceux qui, un jour ou l’autre, vont les égorger. Statistiquement, cela devient de plus en plus probable.

  6. De quel droit la Licra se permet -elle de remettre un prix a une personne Cédric HERROU qui se permet d’enfreindre toutes les règles concernant l’accès sur le territoire National au profit de clandestins ?.Je propose a ce baba cool de l’arrière pays Nicois et sa clique de supporters gauchisants d’avoir la même attitude et le même comportement de solidarité vis a vis du Peuple Palestinien totalement abandonné .On va rigoler !!!!!!!! LA Licra a certainement les moyens d’organiser une expédition du coté de cette partie du monde avec tout le nécessaire ,médicaments ,nourriture ,jouet pour les enfants etc……
    En attente de ce magnifique geste de solidarité pour ce peuple en souffrance .
    Et pourquoi pas en priorité nos anciens dans la misère ?????

  7. Beaucoup de blabla sur la LICRA ! regardez simplement les origines confessionnelles des membres et leur aversion du christianisme, vous aurez tout compris ! ä nous gaulois de foutre cette merde hors de notre France. Ces résidus de capote n^,ont rien à foutre dans notre pays

  8. La LICRA n’a rien à faire en France …Depuis Napoléon, on a déjà assez de lois et contraintes , c’est pas la peine d’en rajouter, surtout venant de l’étranger..

  9. LICRA ?
    « Longueur Interminable des Commentaires Roboratifs Aujourd’hui »
    Comme toujours…

  10. La LICRASSE est une arme de destruction massive du peuple Français sur sa Terre, foutez moi ça dehors !!!!!!!!!!!!!!

Les commentaires sont fermés.