Les migrants ont-ils oublié qu’ils sont d’abord des illégaux ?

CalaisclandestinsSi les immigrés – qu’on appelle aujourd’hui « migrants » – sont une chance pour l’Europe, pourquoi n’en sont-ils pas une pour leur pays d’origine ?

Si ces mêmes migrants fuient les violences de leur pays d’origine, pourquoi exportent-ils la violence chez les pays qui les accueillent ?

S’ils veulent que nous les respections, pourquoi ne respectent-ils pas ce que nous voulons ?

Pourquoi n’ont-ils pas la décence d’accepter ce que nous leur offrons, même si ce que nous leur offrons leur paraît insuffisant ? Ont-ils oublié qu’ils sont d’abord des illégaux ? Savent-ils qu’on n’entre pas ainsi dans un pays étranger ?

Comment se comporteraient-ils si les Européens débarquaient en nombre chez eux ? Que feraient-ils si les Européens n’écoutaient aucune de leurs directives ? Comment réagiraient-ils si ces mêmes Européens saccageaient leur environnement et violaient leurs femmes ?

Quand donc les responsables d’une telle chienlit – c’est-à-dire les commissaires européens qui siègent à Bruxelles – comprendront-ils que les peuples ont une terre, et que c’est sur cette terre qu’il faut leur venir en aide, si tant est qu’ils nous le demandent et que nous en ayons les moyens ?

Quand donc comprendront-ils que si les êtres humains peuvent se mélanger, les cultures ne le peuvent point ?

Ou les cultures sont identiques, et l’unité l’emporte ; ou les cultures sont différentes, et c’est la discorde qui l’emporte.

Or, dire que la discorde l’emporte, c’est dire qu’une culture l’emporte sur l’autre, ou encore que le vivre-ensemble est impossible. En d’autres termes, c’est ouvrir la porte à la violence, cette fameuse violence que les migrants disent fuir, et que les Européens abhorrent.

Telle est la situation ubuesque dans laquelle nous sommes. Et ce serait peu… s’il ne s’agissait d’une catastrophe maintes fois annoncée.

Maurice Vidal

image_pdfimage_print

10 Commentaires

  1. « Quand comprendront-ils »: Même remarque que pour l´atricle de S. Benammar. « ils » l´ont parfaitement compris et c´est bien pour ça qu´ils insistent. Quant au titre « Les migrants ont-ils oublié qu’ils sont d’abord des illégaux  » idem, ils s´en tamponnent grave !

  2.  » les migrants ont ils oublié qu ils sont illégaux ? » mais mo bon monsieur ils en on rien a f….e, comment se fait il que vos medias les appellent migrants alors qu ils sont des envahisseurs pas des réfugiés mais des criminels …demandez vous pour quoi on les laisse entrer , violer vos femmes , violenter vos hommes , pourquoi des no borders qui le s payent… arrêtez de vous poser des questions arrêtez de déblatérer, vous êtes entrai de vous demander pourquoi ils vous égorgent c est fou….et vous vous discutez sur le sexe des anges….

  3. Hélas, Mr; VIDAL, les responsables de la chienlit, en dernier ressort, ce sont les Français eux-mêmes, le peuple dans sa totalité, qui ne veut pas bouger. Mais ce n’est pas nouveau, n’est-ce pas ?!

  4. Les migrants s’en foutent de la légalité , les lois ils s’assoient dessus.
    En septembre l’état allait les chercher en Allemagne pour venir en France , et maintenant ils vont filer du fric à la Turquie pour qu’ils restent là bas.
    Paradoxe.

  5. ils le savent parfaitement ; ils sont venus nous conquérir

  6. Si nos concitoyens connaissaient quels sont les droits accordés – par nos lois – aux E.S.I (étrangers en situation irrégulière), ils comprendraient à quel point pour la PAF (la police chargée de la surveillance de nos frontières), la lutte contre l’immigration illégale est extrêmement compliquée…

    Et ce d’autant plus, que des associations subventionnées se font un devoir d’aider les illégaux.

    Au final, les contribuables paient deux fois : —

    1/ pour le financement des services de l’État (PAF, justice) chargés de la lutte contre l’immigration illégale ;
    2/ les associations subventionnées par l’État pour aider, matériellement et juridiquement, les ESI.

    Inutile de préciser que les migrants connaissent parfaitement nos « faiblesses »,
    et leurs droits.

  7. Vous avez énoncé toutes les raisons suffisantes pour les expulser…d’accord?
    Mais pourquoi personne ne parle de la Convention Internationale donnant le droit à un pays de refuser d’accueillir ceux qui ne respectent pas les lois de ce pays, y causent du désordre, ont une religion incompatible qu’ils veulent y imposer, et que le pays ne peut pas financièrement assumer.???
    POURQUOI cette convention n’est-elle pas appliquée???
    Voir l’interview , parue dans votre lettre récente, de Sami Aldeeb par Pierre Cassin , en parle justement!!!!
    POURQUOI ne pas la dévoiler, publiquement, à la TV et partout, !!??

  8. cela me fait bondir à chaque fois que je lis » » » les migrants ou réfugiés » » » les ( CLANDESTINS ) est le nom exact à employé sans modération

  9. Plusieurs peuples différents sur un même sol, et c’est la discorde assurée.
    Il n’y a qu’à voir l’Afghanistan : les Afghans de souche sont les Pachtounes, qui doivent cohabiter avec les Azéris, Tadjiks, Pakistanais, Iraniens (la langue du pays est le perse), Ouzbeks, Russes (peut-être que j’en oublie), venus s’installer chez eux…
    Conséquence : des tribus constamment en conflit, aucune unité.
    Même l’islam ne peut les réunir, d’autant que les sunnites détestent les chiites…

  10. Demandez aux migrants s’ils sont illegaux ..R  » non nous sommes chez nous  » pourquoi disent – ils ça parce que notre gouvernement de p…s de c….s de traitres leur dit « vous étes ici chez vous « 

Les commentaires sont fermés.