Les militaires exigent le respect d’une démocratie qui a disparu

Aux généraux Antoine MARTINEZ
Christian PIQUEMAL

Mon Général,

Je suis de tout cœur avec ceux qui vous soutiennent en tant que citoyen français aimant son pays et espérant que ce soutien pourra donner encore une impulsion favorable à votre mouvement.

J’ai écouté l’interview du général Piquemal par Mike Borowski et je vous fais part de mes réflexions.
Vous basez votre analyse sur la démocratie de la France. Je suis désormais persuadé que celle-ci n’existe plus, car phagocytée par les nouveaux dirigeants pour l’alibi que cela représente aux yeux des citoyens, et que peu à peu depuis 2017, il ne reste plus que peau de chagrin.

Si la population se met en majorité derrière vous, est-ce un phénomène ordinaire ? Je ne crois pas, au contraire de ceux qui ont tout intérêt depuis des décennies à salir l’armée et à colporter que la hiérarchie militaire est fasciste ou factieuse, je pense que cette population, inconsciemment, sait que l’armée est en fait le dernier rempart de la démocratie. Or, vous doutez qu’un officier général puisse devenir le premier citoyen du pays.

La population sait et c’est bien pour cela qu’elle se désintéresse des politiques et des consultations qui devraient être l’apanage de la démocratie, qu’il ne reste qu’une fraction saine de tous les corps d’État en France, et encore ne l’est-il pas complètement au vu de certains gradés de cette armée, animés comme les politiques par le pouvoir et l’argent. Les autres n’étant mus que par la foi dans leur pays, sa stabilité démocratique et expurgé du pourrissement généralisé des autres corps. Les Français savent que les gens qui peuvent, comme leurs prédécesseurs, vivre dans le danger, au service du pays, ne peuvent être que des gens sains. Vous avez cité les policiers, et c’est aussi le cas chez eux, bien que trop politisés.

Vous parlez de fermeté des gouvernants, mais je dois vous rappeler que ces mêmes dirigeants sont fermes quand ils en éprouvent la nécessité, surtout avec leurs opposants ; ils ont démontré leur fermeté avec des Gilets jaunes qui sont une formation spontanée du peuple. Ils l’ont démontrée aussi par la dissolution de Génération Identitaire, association qui n’a jamais commis aucune exaction, d’ailleurs jamais condamnée et qui a seulement démontré son opposition à la politique d’immigration. Fermeté aussi avec des scientifiques prestigieux bardés de diplômes et reconnus internationalement, comme le professeur Fourtillan, embastillé pour avoir dit la vérité, ainsi que le professeur Perronne.

Quelle fermeté avec les prières de rues des musulmans ? Quelle fermeté avec le rescapé des terroristes du Bataclan chouchouté avec salle de sport et télévision en prison ? Quelle fermeté avec les zones de non- droit ? Alors que nous savons tous que les caves de certaines banlieues sont de véritables arsenaux ?
Quelle fermeté avec les instigateurs de violences à l’Arc de Triomphe et les dégradations ?
Quelle fermeté avec les délinquants de haut niveau qui ont des batteries de casseroles à leur suite ?
Alors pardon, mon Général, mais la fermeté, nous l’attendons à tous les niveaux.
Je refuse de dire que les dirigeants sont lâches, car ils avancent selon un plan et tout ce qui est contre se voit immédiatement discrédité.

Vous espérez encore la démocratie alors qu’elle n’existe plus, sinon Macron n’aurait jamais été élu. Qui se pose des questions sur le financement de sa campagne électorale dont personne ne parle plus ? Elle est pourtant totalement illégale.

De la concentration de tous les médias pour cet inconnu sauf peut-être de son promoteur, monsieur Attali ? Et historiquement de la farce électorale de 2017 qui a fait élire un inconnu avec 17 % des électeurs ? Macron a réussi, ce que firent ensuite en plus gros les « démocrates » de Biden face à Donald Trump, et il le refera en 2022 sans se gêner, qui l’en empêchera ? Monsieur Trump a sans doute des moyens pour contester ces résultats. Nous n’avons pas en France l’équipe d’avocats de monsieur Trump, hélas.

Une grand partie de ce que l’on nomme la Justice est noyautée par l’extrême gauche syndicaliste, il existe encore des îlots justes, et c’est heureux, mais nous voyons tous que même le ministre nommé est un ennemi du peuple français dont il se moque, puisque le citoyen lambda n’est pas son client, mais qu’il se précipite dès sa nomination visiter la racaille en prison, son fromage d’avenir. Je dis tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, si nous pensons tous que les militaires doivent aller plus loin encore, ce n’est pas parce que nous aimons Mussolini ou Franco, nous avons tous ici envie de vraie démocratie et nous savons que les seuls qui en sont les garants sont les militaires.

Mon Général, vous avez parlé des cadres militaires en disant que ces hommes qui encadrent d’autres hommes ne peuvent le faire qu’en les aimant, et combien je suis d’accord avec vous, par mon passage comme citoyen, ayant encadré des gens dont j’ignorais l’existence quelques mois auparavant, j’ai été touché par leur fidélité, leur cohésion, et mon grand souci fut toujours de les ramener entiers malgré les dangers. Ces sentiments, quel politique peut les ressentir ?

On a beaucoup parlé du devoir de réserve des militaires, et le débat n’est pas clos. Mais a-t-on parlé du devoir de réserve du président de la République qui, à tout bout de champ, insulte son pays, son peuple, son ancienne armée et cela dans les pays étrangers ? N’est-ce pas une trahison condamnable ?

Je pense que vous avez tellement le respect de notre démocratie, en ayant donné votre vie à son service, que vous ne pouvez envisager un seul instant qu’elle ait disparu. C’est pourtant le cas, et j’ai très peur qu’il n’y ait plus que le rempart de l’armée pour la conserver.

Je serai avec mes amis devant le monument aux morts de Saintes, Charente-Maritime, pour affirmer ma passion pour la France, ce mardi 11 mai 2021 à 18 h, et pour soutenir votre mouvement.
Avec mon respect.

Pierre ESCLAFIT

image_pdfimage_print

42 Commentaires

  1. Soutenons nos courageux militaires : signons la pétition de soutien en leur faveur. Pour que les collabos qui parlent de sanctions soient ridiculisés.

    • C’est fait,Martin,et je gage que tous les Francais Patriotes l’ont signée avec enthousiasme .

  2. à Pierre Eclafit. : « Les militaires exigent …… »
    Mais N de D , ils n’ont rien à exiger ces fonctionnaires un peu particuliers parce que leur contrat prévoit qu’ils peuvent éventuellement se faire trouer la peau , ( tout comme les policiers , les douaniers ou les gardiens de prison ).
    Les militaires proprement dits ont pour vocation de gagner les guerres , ce qu’ils n’ont pas été foutus de faire depuis le 12 novembre 1918 . Ça fait plus d’un siècle . Alors , ils n’ont vraiment pas à la ramener .

    • Avant de balancer des conneries du c.. la joie informez vous l’armée Française n’a pas été vaincue en algerie bien au contraire elle a écrasé le f – l- n la vérité c’est qu’elle a été trahie par les politiques des individus comme vous n’ont vraiment pas à la ramener 👎

      • à Philibert. : Dans TOUS les pays du monde , les militaires qui prennent une branlée tiennent le même discours : « On était sur le point de gagner , mais on a été trahis par les politiciens.»

    • Non monsieur ! les militaires n’ont pas vocation à « gagner » les guerres bien qu’ils en gagnent comme en Algérie, ce sont les politiques qui ont trahi le fait..

    • C’est plutôt les ignorants comme vous, Ducon-Lajoie, qui ne devraient pas la ramener.
      C’est depuis que des républicains qui ont décrété que la guerre était trop sérieuse pour être confiée aux militaires que ceux-ci les perdent.
      Les pantalons rouges en 1914, la ligne Maginot en 1940, le corps expéditionnaire en Indochine qu’on a laissé se démerder et puis crever, la victoire en algérie dont on a volontairement perdu le bénéfice, tout ça c’est le résultat des politiques, certainement pas des militaires !

    • Cher Monsieur ce ne sont en général pas les militaires qui perdent les guerres mais les politiques qui les dirigent.

      • à Philibert , Sjean-louis , Stentor et Pierre Esclafit : Vous pouvez tourner autour du pot tant que vous voulez ; mais si l’Armée Française a remporté une victoire incontestable le 11 novembre 1918 , depuis lors ,PLUS RIEN !
        On juge l’utilité des gens et des organisations à leurs résultats : RIEN depuis plus d’un siècle , on devrait considérer que c’est suffisant pour décréter la suppression pure et simple de l’Armée Française .
        Est-ce que vous imaginez les économies que ça ferait ?

  3. J’ai signé les pétitions .
    Je serai devant le monument aux morts de ma commune Mardi 11 Mai à 18h00 comme indiqué dans le site : les amis de Place d’armes pour moi aussi soutenir votre Mouvement.

  4. Tout est dit dans cet article…manque seulement la conclusion logique,LA GRANDE REINITIALISATION DE LA FRANCE,c’est à dire:1/ le nettoyage du pays par un gouvernement provisoire de SALUT PUBLIC,resserré sur les fonctions régaliennes de Sécurité intérieure et extérieure (Armée,Gendarmerie,Police,Renseignement),éradication des réseaux maçonniques dans les grands corps de l’Etat et des media, réorganisation d’une Magistrature indépendante,et donc construction de prisons,de centres d’internement,restauration et contrôle strict des frontières nationales….Une fois l’ORDRE ,la SECURITE assurés, la LOI FRANCAISE restaurée,2/ organisation d’un référendum sur les »lois sociétales »,puis sur la forme de gouvernement souhaitée par le Peuple.

    • Pour avoir un gouvernement de salut public, il faut d’abord retourner la situation et ce n’est qu’ensuite qu’un gouvernement peut envisager d’organiser. Le problème est le moyen de retourner la table.

      • @Pierre Esclafit…. »retourner la table »,bien sûr,c’est par ça qu’il faut commencer:se débarrasser de la maffia au pouvoir, ce n’est pas le plus difficile;n’oublions pas que si macron n’a plus ni police,ni gendarmerie,ni armée,IL EST NU (sitôt l’Elysée occupé,pacifiquement,,par l’Armée,la poignée de barbouzes à la solde de macronescu sera aux abonnés absents, trop occupée à sauver ses miches) Et là, 2 options:
        1/ toi et ta femme,vous avez 1/2h pour faire votre valise et foutre le camp (un hélicoptère est dans la cour de l’Elysée depuis « les Gilets Jaunes »,prêt à décoller)…Ils n’iront pas loin,vu que Trump et le Pentagone…ont des choses à lui dire comme co-génocideur ,avec Biden
        et la Chine,du Peuple Américain)
        2/ ….voir com .suivant

        • Suite…..2/ tu t’accroches et refuse de quitter les lieux: mise en arrestation et détention STRICTE dans l’attente de ton procès pour HAUTE TRAHISON. Puis…cf Option 1:dernière phrase !!!

    • Un peu excessif quand même… Mais on est bien loin d’en être là. Il faudrait qu’au moins la moitié des français prennent la mesure du danger encouru.

  5. Je plussoie d’abondance.La Patrie est en danger.La France se disloque.Soldats de France,l’ honneur vous commande de sauver notre Patrie.Soyez fidèles à votre belle devise: « HONNEUR ET PATRIE ».Le Peuple vous soutient,le Peuple vous attend.

  6. L’ancien aumônier des parachutistes (1985-2015) admoneste le chef d’État-Major des armées :

    «… Tout chef, lorsqu’il doit prendre des décisions importantes, est seul. J’ai connu, à plusieurs reprises, cette solitude des chefs. Dans certains cas, ils m’ont demandé de prier pour eux. Comme aujourd’hui, je prie pour toi. Mais il y a deux catégories de chef et deux sortes de solitude. Le premier est pendu au câble du téléphone et attend les directives venant d’en haut. Quelles que soient ces directives, il les accepte sans broncher, car il ne pense qu’à son avancement. Le second se met devant Dieu et sa conscience, et décide. Oui, je sais, ce n’est pas évident de prendre ce genre de décision, c’est même très dur d’assumer ainsi cette volonté qui pourrait être, et en général, elle est celle du

  7. Ciel. Elle vient toujours du Ciel, d’ailleurs, dès qu’il est question de vérité, de courage et d’honneur.
    En voulant aujourd’hui punir et sanctionner les soldats – je les appelle « soldats », quel que soit leur grade parce qu’ils ont eu le courage d’aller au feu – tu revêts l’uniforme du premier, celui qui ne pense qu’à lui et son avancement. Es-tu fier ? Quel avancement, puisque tu es au sommet de la carrière militaire ! Je te plains sincèrement. Tu devras un jour en répondre devant Dieu, si tu es croyant… ».

  8. L’armée en armes et pas en stylos a à se saisir d’un millier de politicards et leurs complices pour assurer le changement politique vital à la survie de la France et des Français. Le peuple suivra.

    • Oui. En 1870 les francs-tireurs ont épaulé les moblots, avec courage. Ce qui a été fait alors peut être refait.

    • A un certain moment, tout français peut devenir un soldat, ce fut fait avant aucune raison que ça change.

  9. Ma famille et moi même sont à 100ù avec vous messieurs les Généraux pour une France forte j’ai été chassé de mon pays je ne veut pas l’être encore surtout d’ici ma France

  10. Mes derniers contacts avec les militaires étaient dans certains TGV du vendredi soir (par exemple au départ de Metz). J’y croisais des « racailles » (certains disent « engagés ») partant en permission.
    Confiance en l’armée ? Ça ne va pas m’être facile….

  11. beaucoup,a droite et a gauche,revent sur l’armee. Selon qui sont les victimes,le bruit des bottes ne les derange pas. En mars 1962,l’ARMEE FRANCAISE a attaque le quartier de bab el oued,a alger,peuple de » petits blancs » utilisant les blindes et l’aviation(153 morts),puis le 26 mars ,massacra ,rue d’isly,86 civils,desarmes ,qui essayaient de venir en aide aux assieges coupes du reste de la ville,
    Durant les perquisitions des appartements des pieds noirs ,les « petits gars « du contingent s’en donnerent a coeur joie pour casser.et piller
    Durant le siege qui dura une semaine,les ambulances furent interdites,pour porter secours. La majorite des hommes furent amenes dans un camp militaire,laissant les femmes et les enfants ,sans defense,ce qui permit aux arabes « moderes » de les expulser ,

  12. Je partage le point de vue exprimé par Pierre Esclafit.
    Les généraux qui ont écrit cette lettre ont bien fait, mais s’ils croient encore en la « démocratie », et s’ils s’estiment encore obligés à un « devoir de réserve » ou une quelconque obéissance envers des gens qui ne sont pas leurs chefs, mais des traîtres à la France, on est en droit de s’inquiéter sur ce que l’Armée va être capable de faire concrétement.

    Les militaires sont sous hypnose républicaine.

    Il va falloir qu’ils comprennent un jour – le plus tôt sera le mieux – qu’ils ne sont pas au service d’une république mais DE LA FRANCE, et qu’ils sont au service DE LA FRANCE et certainement pas de ce truc de merde appelé raiepublique et qui va achever de tuer la France si on ne fait rien

  13. S’ils ont écrit aux traîtres à la tête du pays, c’est que ces généraux leur font encore confiance et allégeance. Et s’ils en attendent encore quelque chose d’eux, c’est qui’ils n’ont rien compris.

    Je veux croire que cette lettre était un coup de semonce, un ultimatum voilé adressé aux salopards qui nous « gouvernent ». Sinon, ça ne sera encore qu’un feu de paille.

  14. Tiens ? Le quarteron de généraux en charentaises a le soutien des complotistes en charentaises.

  15. Mon Général,
    Merci d’être là pour nous parce que, nous nous sentons bien seuls vu la situation…
    Le Covid, nous n’entendons jamais pas parlé du traitement avec « LLMP » ni du « C.S.I. ».
    Mon Général, prenez soin de vous.

Les commentaires sont fermés.