1

Les moutons enfermés, Macron impose l’arabe aux agneaux !

Un nouveau scandale d’État ? Pour moi c’en est un, et bien qu’à mon âge je n’aie plus d’enfants en âge d’être scolarisés, je ne décolère pas depuis que cette nouvelle m’a assommée !

Pendant qu’on nous maintient enfermés à domicile, en nous leurrant de prochaines dates de déconfinement à géométrie variable et soumis à condition, sous couvert d’un prétendu état d’urgence sanitaire (se confirmant une belle fable pour gogos), il s’en passe de belles, au sommet de l’État !

Connaissez-vous la dernière du petit freluquet vaniteux, se prenant pour le roi du monde, alors qu’il n’est qu’une pitoyable marionnette entre les mains des super-salopards super-friqués (mais jamais assez à leur goût) qui eux, ont vraiment l’intention de devenir les grands sachems du Nouvel ordre mondial… dont il ne faut surtout par parler sous peine d’être immédiatement accusé de « complotisme »… un des mots à la mode des tenants du politiquement correct ?

Ne reculant devant aucune infamie, l’ordure (pardon, mais je ne trouve aucun qualificatif qui puisse lui convenir pour cette dernière forfaiture, de plus il a tellement dévoyé la fonction présidentielle qu’il le mérite !), cette vipère vient de signer, le « Décret n° 2020-498 du 30 avril 2020 portant publication de l’accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République tunisienne dans le domaine de l’enseignement de la langue arabe à l’école élémentaire en France, signé à Tunis le 31 mars 2017 »

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000041841288&dateTexte=&categorieLien=id

Macron a signé le décret, mais c’est elle l’instigatrice !

Vous avez bien lu, ce décret avait été mitonné aux petits oignons par le bouffon Hollande et sa bande d’islamo-collabos, puisque établi dès mars 2017 donc avant le « sacre » de l’imposteur ayant réussi à les virer pour les remplacer (avec le même unique but de destruction de la France et des Français !).

Et s’il vient juste d’être signé, c’est finalement, pour ceux qui savent lire entre les lignes, une évidente démonstration des raisons profondes de notre enfermement actuel, visant à laisser le champ libre à toutes les entourloupes du plus machiavélique d’entre les salauds qui se sont succédé au pouvoir de la France, après le général de Gaulle, tant conspué par certains, mais qui ne se serait jamais permis le dixième de ce qu’ont fait ses successeurs.

Si vous lisiez seulement les deux premiers articles, vous pourriez être tentés d’être rassurés par le côté facultatif du sujet, et m’accuser de faiseuse d’histoire pour des broutilles

Article 2 :  Cet enseignement facultatif est accessible à tous les élèves volontaires, en accord avec leur famille et dans la limite des places disponibles, de la classe de cours élémentaire première année à la classe de cours moyen deuxième année.

Sauf que l’on connaît la limite du facultatif chez Macron et les siens, et qu’il y a ensuite un article pouvant sembler anodin, bien que recelant manifestement des possibilités sous-jacentes…

Article 5 : Les résultats obtenus par les élèves dans le cadre de cet enseignement sont pris en compte dans l’appréciation générale de leur travail scolaire et portés à la connaissance des familles.

Ainsi dans Résistance Républicaine, il n’a pas échappé à Maxime, qui par ailleurs parle de bombe, que :

« L’arabe devient une option bonifiante, comme les langues mortes l’étaient autrefois ! L’option latin permettant souvent de gagner quelques points pour décrocher une mention au bac, c’est d’ailleurs pourquoi beaucoup la gardaient tout en détestant le latin…

Ainsi, l’enfant qui ne voudra pas – ou dont les parents ne voudront pas – apprendre l’arabe passera pour un fils de fascistes refusant la diversité et risquera de se voir pénalisé par rapport aux autres

https://resistancerepublicaine.com/2020/05/02/cest-une-bombe-macron-vient-de-signer-le-decret-les-enfants-apprendront-larabe-des-le-ce1/

Comme si le niveau scolaire général actuel était satisfaisant… et si les élèves étaient tous en pleine possession des éléments de langage dans leur langue maternelle… alors que c’est précisément le contraire qui est déploré par les enseignants.

Et Christine Tasin va plus loin en précisant :

« Grâce à ce décret, des « professeurs » vont venir de Tunisie pour enseigner dans nos écoles. Or, où, en Tunisie, parle-t-on l’arabe littéraire, sinon à la mosquée ? Partout ailleurs, comme dans tous les pays musulmans, on parle des dialectes arabisants… Ce sont donc des fous de Dieu qui vont arriver et mettre les pieds dans nos écoles et transmettre, dans nos locaux laïques, la parole de Mahomet le terroriste…

Les parents des petits Français perdus au milieu d’enfants de l’immigration dans les quartiers pourront-ils éviter que leurs enfants ne soient, eux aussi, endoctrinés à l’école publique ? Il est fort probable que là où ils seront minoritaires, le seul choix qui sera offert aux élèves, Français d’origine ou issus de l’immigration, sera l’arabe… 

https://resistancerepublicaine.com/2020/05/03/arabe-a-lecole-macron-obeit-a-ses-maitres-musulmans/

Macron n’a pas attendu trois ans avant de signer cette infamie, par crainte de nous déplaire, car cela il n’en doutait pas (et s’en foutait totalement)… mais à peine élu il a très vite fait connaissance avec le caractère contestataire de certains citoyens via les successives manifestations : Gilets jaunes, anti-réforme des retraites, personnels soignants… exigeant tous de meilleures conditions de vie !

Bien que plastronnant, ce pleutre a pris peur en comprenant que la partie, pourtant bien préparée en amont, serait plus difficile que prévue, et malgré l’augmentation de ses gorilles à chaque nouveau mouvement de rue, il commençait vraiment à « faire de l’huile » comme on dit chez les gens qui ne sont rien… et Brigitte ne s’en sortait plus avec le linge souillé… sans compter qu’au passage il salopait la nouvelle moquette…

Ça ne pouvait plus durer… il fallait que quelque chose se passe…

Et puis comme Zorro, arriva sans se presser ce nouveau virus venu de Chine, accidentel ou voulu par les grandes instances mondialistes… le sujet fera sans doute un jour l’objet de recherches sérieuses et non biaisées… mais n’est pas le propos d’aujourd’hui.

Pour autant il faut bien constater que quelle que soit l’origine de ce miraculeux Covid-19, il a bien arrangé les bidons de Macron, en passe alors de perdre pied… mais c’était sans compter les colossales ressources financières de cette armée de l’ombre, capable de grassement payer les faux informateurs ; en l’occurrence pour littéralement effrayer les citoyens en grossissant le danger, et amener immédiatement le pouvoir à enfermer des millions de citoyens… de par le monde !

Tout a donc été soigneusement orchestré, même si en France l’équipe de pieds nickelés, appelés pour assister le fourbe, a pu donner des signes inquiétants de stupéfiante incompétence, et le résultat ne s’est pas fait attendre puisque voici une première couleuvre que notre Machiavel pensait nous faire avaler dans une totale discrétion, tout excités que nous sommes par la toute prochaine sortie de confinement, promise…

Dans ces conditions, pourquoi croire encore que nous serons « relâchés » le 11 mai prochain ?

Nous avons trois ans d’observation et de recul pour mesurer la puissance de nuisance de cet ennemi de la France, et il doit bien rester encore quelques chantiers de démolition à entreprendre pour que la ruine totale de la France soit consommée… et confirmé le triomphe de Macron.

Mais il faut pour que ce scénario puisse arriver à terme, que Macron ait encore les coudées franches… donc que nous restions encore enfermés… un temps incertain.

D’abord la France découpée en zones verte, jaune et rouge, qui pourraient être modifiées en fonction d’une éventuelle aggravation de l’épidémie… en raison du mauvais comportement des citoyens.

Ensuite la menace de nous confiner à nouveau, soit à cause du non-respect des règles de déconfinement, soit à cause d’une seconde vague du virus… ce que les médecins sérieux contestent.

Je suis donc persuadée que, mijotant encore de nouvelles saloperies, Macron ne nous relâchera pas si facilement, et que s’il le fait, ce sera pour nous « reconfiner » quelques semaines plus tard…

Mais là, bonhomme, tu pourras t’accrocher pour que les moutons retournent illico à la bergerie, sans moufter, comme la première fois…

En attendant, le petit génie pourrait-il nous expliquer en quoi l’apprentissage de l’arabe à l’école, dès ce 11 mai, est-il une urgence sanitaire ???

Il avait raison de dire que « nous sommes en guerre »… sauf qu’il oubliait de préciser que « nous », c’était lui et son monde (de la haute finance et tout ce qui gravite autour) qui était en guerre contre le peuple de France, et non la France contre un éventuel ennemi extérieur.

L’ennemi c’est lui, et tous ceux qu’il invite à nos frais à venir profiter de privilèges, avantages, passe-droits, scandaleusement interdits aux Français… et dont beaucoup, curieusement, parlent arabe, dis donc !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression