Les moutons français me font honte

Publié le 3 juillet 2014 - par - 2 414 vues
Share

Ces jours-ci, les victoires successives de notre équipe nationale de foot ont enthousiasmé les Français. Ces derniers ont laissé parler leurs tripes et leurs émotions, ils ont vibré, crié « vive la France », agité des drapeaux tricolores, gesticulé à la limite de l’apoplexie, devenus un court moment plus patriotes que les patriotes et presque enclins à donner leur vie pour cette France si chérie. Cela aurait pu nous réjouir si…

Car toute cette agitation montre en réalité que nos gouvernants ont atteint leur but : calmer le bon peuple par des allocations et des jeux. Autrefois, on disait « du pain et des jeux », le pain moderne étant remplacé non pas par le travail qui permettait de se le procurer, mais par les allocs. Ah, ces Français qui semblaient avoir retrouvé la fougue de leurs ancêtres qui montaient autrefois sur les barricades et renversaient, voire décapitaient les traîtres qui les opprimaient du haut de leur piédestal.

Mais au fait, avez-vous vu ces mêmes Français s’époumoner contre leurs dirigeants qui les ont plongés dans une dette frisant, au moment ou vous lirez ces lignes, les 2000 milliards ? Avez-vous vu ces Français monter à l’assaut de l’Assemblée Nationale alors qu’ils étaient plus d’un million dans la rue pour manifester contre cette loi pour la destruction de la famille. Avez-vous vu ces Français hurler contre leurs élus qui laissent faire le grand remplacement par une population venue d’ailleurs ? Avez-vous vu ces Français faire bloc contre une soi-disant religion que nos dirigeants flattent sans vergogne et qui, à terme, les privera des dernières parcelles de liberté de conscience que leurs gouvernants n’ont pas encore réussi à éradiquer ?

Rien de tout cela. Les Français rentreront dans le rang quand les festivités seront achevées, ils rentreront un peu plus la tête dans les épaules et marcheront vers l’abattoir, comme de bons moutons qu’ils sont devenus, tout juste aptes à pousser quelques bêlements de protestation qui feront bien rigoler ceux qui les conduisent à leur perte.

Oui, la France me fait honte, sa résignation me fait honte, sa marche programmée vers son inéluctable déchéance me fait honte et ce n’est pas le petit sursaut de patriotisme footballistique qui me fera changer d’avis.  Il y a bien quelques résistants qui ne se laissent pas faire, mais ils sont persécutés par d’autres Français collabos qui ont juré leur perte.  Ces hommes et ces femmes sont des héros. Il faudra qu’un jour leur nom apparaisse dans les livres d’histoire…, le jour où les Français ne seront plus de vulgaires moutons.

Jean-Louis Burtscher 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.