Les musulmans accusés de véhiculer le virus dans leur barbe !

Publié le 31 mars 2020 - par - 42 commentaires - 2 353 vues
Traduire la page en :

Le Coronavirus qui ravage actuellement le monde aurait une prédilection à se loger dans les barbes d’où il tire un maximum d’énergie en renforçant son infectiosité avant de s’attaquer à l’organisme humain.
C’est ce que révèle la très sérieuse revue scientifique allemande « Barben Und Barbaren » dans son dernier numéro mensuel en se référant à des études menées par des chercheurs allemands du laboratoire « Bayer pharma » de Bonn.

Le virus Covid-19 a, en effet, besoin de protéines qu’il trouve dans les racines des cheveux des hommes, écrit la revue.
Si le virus préfère la pilosité masculine à la féminine, c’est parce que l’homme est, généralement, plus actif que la femme et que, de ce fait, son cheveu est humidifié par la transpiration, ce que le virus adore et qui lui permet de se déplacer à son aise, explique le magazine.

Le virus trouve dans la barbe tout ce dont il a besoin, à savoir le soufre et le zinc qui sont indispensables à la synthèse de la kératine, le fer à l’oxygénation des racines ainsi que les vitamines B nécessaires au renouvellement des cellules du follicule pileux.

Les hommes barbus agissent comme des stations d’essence pour le virus. Le Coronavirus y fait son plein (de protéines) avant d’entamer son parcours en s’introduisant dans le corps humain.
Au déclenchement de l’épidémie, les scientifiques ne comprenaient pas les mécanismes de cette propagation rapide du virus. Ils avaient envisagé plusieurs scenarii, dont un transport par chauves-souris ou par les particules fines de l’air pollué.

C’est par pur hasard que la « résidence » du virus dans les faciès barbus a été découverte : trois coiffeurs se sont retrouvés en même temps aux urgences d’un hôpital de Bonn avec de fortes fièvres. Tous positifs au Coronavirus. Interrogés, il s’est avéré que leur seul point commun étaient des clients barbus. On fit soumettre ces personnes à un test qui se révéla négatif. On allait les relâcher quand quelqu’un remarqua que les trois personnes n’arrêtaient pas de se gratter la barbe. « On dirait qu’ils cachent quelque chose dedans », dit-il.
On fit passer les barbes au crible. Le virus était bien là.

En fait, explique la revue, quand le virus est niché dans une barbe, il échappe à la détection par un simple prélèvement nasal ou même par une prise de sang. Le virus adopte une stratégie de dissimulation que la revue scientifique appelle la « takyalang ».
Personne ne pouvait soupçonner que le virus vient des barbes.
Les hommes barbus abritant et transportant le virus sont considérés être sans relation avec la maladie. Ils clament eux-mêmes et jurent que leurs barbes ne peuvent pas être infectées, vu que ce sont des barbes d’amour et de tolérance.
Ils jouissent donc d’une impunité totale et vont, par conséquent, librement continuer à être les vecteurs de propagation de l’épidémie.

La revue scientifique allemande relève que les personnes qui portent une barbe et qui sont, majoritairement, adeptes d’une certaine religion provenant du Moyen-Orient, ont l’habitude de se caresser la barbe en faisant une invocation à leur Dieu à la fin de chaque prière. Ils ont aussi le tic de passer leur langue sur leur lèvre inférieure quand ils voient une jolie fille ou un beau garçon et touchent obligatoirement les poils de la barbe. Les portes de l’organisme sont alors grandes ouvertes pour le virus.

C’est pourquoi l’Iran, la patrie des barbus par excellence, est le 3e pays le plus touché dans le monde, note la revue.
Parmi les personnalités infectées en Iran, on compte des députés, des ministres et de hauts responsables du pays. Tous des barbus et qui ne se gênent pas de loucher sur les beautés masculines et féminines…
Ces affirmations ont révolté le monde islamique qui y a vu une allusion claire aux barbes des musulmans, de tous les musulmans, et pas seulement aux barbes de nationalité iranienne.

« La barbe est un héritage de notre prophète et il n’est pas question de la livrer au rasoir, sinon on se livre au feu de l’Enfer », a averti Ali Khamenei, le Guide suprême de la révolution islamique iranienne.
L’Iran convoque alors l’ambassadeur d’Allemagne à Téhéran et organise une immense manifestation devant la chancellerie allemande où l’on brûla, par confusion, le drapeau belge. La Belgique convoqua l’ambassadeur allemand à Bruxelles.
L’Arabie saoudite, qui abrite le lieu de pèlerinage le plus prisé par les musulmans, organisa également un sit-in devant l’ambassade allemande où l’on brûla, par mesure de sécurité et pour éviter toute confusion, les drapeaux allemand et belge.

Le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, qui prétend vouloir souffler un air de modernité sur son pays, a toutefois appelé les 20 000 princes et princesses que compte le royaume, et particulièrement les 4 000 de sang royal d’entre eux, à prendre des précautions avec leurs barbes et leurs chevelures. À défaut de pouvoir leur demander de se raser complètement la barbe, ce qui serait un sacrilège dans la patrie du prophète , il appelle les princes à la réduire en la taillant en bouc.

« On va, en quelque sorte, confiner nos barbes pendant un certain temps, comme les Européens et les Américains sont en train de se confiner », leur explique-t-il. « Et n’oubliez pas de garder une distance d’un mètre et demi entre les barbes », leur rappelle-t-il en leur demandant de se faire dépister la barbe aussi vite que possible et de s’abstenir de se lécher les babines devant l’apparition dans leur champ visuel d’une beauté, vraie ou supposée (puisque voilée), féminine ou masculine.

Il leur fait également injonction d’être aussi discrets que possible en se rendant à l’étranger ou en faisant venir des coiffeurs des pays européens ou américains pour raccourcir leur barbe. « Le peuple doit penser que c’est juste une mode de princes, et que cela n’a rien à voir avec le virus », leur dit-il.

Les affirmations de la revue allemande n’ont pas manqué de provoquer un tollé général en Europe où les associations de défonce des droits de l’homme sont montées au créneau, obligeant la classe politique à réagir en se faisant pousser la barbe pour marquer sa solidarité avec les « citoyens musulmans injustement incriminés en cette période cruciale pour la survie de la civilisation européenne. »

À Berlin, Angela Merkel clame aussitôt son soutien aux musulmans, mais se dit désolée de ne pas pouvoir se faire une barbe. « Je vais quand même laisser pousser ma pilosité ailleurs », promet-elle.
En Belgique, l’homme fort du parti socialiste, ancien Premier ministre, actuel ministre-Président de la Wallonie, fossoyeur notoire de l’identité belge, Elio Di Rupo, se dit prêt à troquer son éternel nœud papillon contre une barbe. « Je la ferai teindre en rouge pour rester fidèle aux couleurs de mon parti », annonce-t-il.

À Paris, le Président Macron appelle les membres du gouvernement, les élus et tous les militants et partisans de LREM à se faire pousser la barbe pour répondre à l’appel « légitime et fondé » des associations de défonce des droits de l’homme.
Cette proposition de l’Élysée est fort bien accueillie, au-delà du cadre LREM, par tous les mouvements et organisations dits de gauche ainsi que par les médias officiels.

« Une barbe, ça fait longtemps que j’en rêve », déclare Jean-Luc Mélenchon, le leader suprême de « La France Insoumise ».
« La barbe, je l’aurai et je l’exhiberai avec fierté devant le peuple français », clame Jean-Jacques Bourdin de BFM TV.
« J’aurais voulu avoir non pas une barbe, mais deux, une devant, une derrière », dit Jack Lang, le président de l’Institut du monde arabe.

Les élus et les politiciens de la France, dont les dirigeants de « La France Insoumise », du Parti socialiste, du Parti communiste, d’Europe Écologie-Les Verts, du NPA, de la CGT etc. proclament tous leur soutien à Macron. Ils porteront tous une barbe dans quelques jours. Pour être fidèles au président de la République.
Ils sont motivés et enthousiastes d’autant que le Président Macron vient d’annoncer officiellement qu’il s’engage à apparaître devant les Français dans trois semaines avec une barbe.
Et que Brigitte aussi…

Jeanne Bourdillon

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Liberté d’expression

Avec leur barbes à poux ! Ils me sortent par les yeux !!!
A vomir 🤮 !!!
Allah poubelle, ces 💩 !!!

Mountain

Petit texte drôle, mais en réalité j’ai déjà entendu que effectivement la barbe est un nid à microbes,de plus c’est moche et pour la plupart des mecs ,ça les enlaidis ,regardez la plupart des acteurs ,chanteurs qui ont la barbe (mode oblige ,car il y en a un qui a lancé la mode).,heureusement qu’il n’est pas allé se jeter à l’eau car ils auraient tous suivis comme des moutons).

emile

moi je me pose la question : pourquoi beaucoup de jeunes blancs se rasent le crâne et se laissent pousser la barbe façon bougnoule ???
c’est de la dhimmitude préparatoire inconsciente ????

Mick-eul

N’importe quoi !!!!

ahje

Génial les ligues “de defonce” des droits de l’homme. Merci pour ce divertissement.

moi meme
Pedro de la mancha

Interdiction de pratiquer un cunnilingus à une femme naturiste non épilée jusqu’à la fin de la pandémie.

Ulysse 67

Je pense qu’il y a eu confusion, et que l’auteur de l’article n’a pas vu que l’étude de l’incidence du port de la barbe portait non pas sur le coronavirus, mais sur le coranovirus, infiniment plus dangereux (on dit qu’un malade en phase aigüe nécessitant l’hospitalisation (psychiatrique), aussi appelé “radicalisation”, en égorge entre 2 et 3)

Daniel

Un peu long mais très drôle, bravo !

toni

Poisson ou pas poisson, que les barbes longues des islamiques ne sont pas synonyme de propreté, ça c’est une certitude, j’imagine même la quantité de petites bestioles qui vivent très heureux dedans .

moi meme

comme tt les barbes toni

Mick-eul

N’importe quoi!!!!!

Eric des Monteils

Avec une barbe, le masque de protection est inutile de par les fuites que la barbe engendre. Ahhh, la mode ! Les muzz se laissent pousser la barbe et les femmes blanches se rasent le fion . . . . quel monde !

Retouraubercail

Si cela pouvait être vrai pour nous débarasser de tous ces parasites mahométans !!
Et dans la foulée quelques LREM… pas vrai Castagnette ?

GAVIVA

Ca ou un couteau, y’en a de la place dans ces merdiers. Quand je dois jouer de la brosse à chiottes je met toujours un peu de gel wc dans la cuvette, donc ma brosse à chiotte est PLUS PROPRE; elle est lavée plus souvent.

Jonathan Zaroff

Je ne sais pas si la barbe retient le virus, mais je crois que c’est un puissant vomitif !

Quand je vois la gueule du fumier sur la photo… envie de gerber !

jéjé

il faut chasser TOUS les pudukus de france et détruire TOUTES leurs saloperie de mosquée

Anne Lauwaert

Ceci n’est pas un poisson d’avril : le Dr Andreas Gutzeit (Lucern) a écrit dans la revue médicale Ärztezeitung : « Les chercheurs ont relevé une quantité de germes de beaucoup supérieure dans la barbe des êtres humains que dans le poil des animaux ».
https://ripostelaique.com/aux-barbus-qui-pensent-que-les-chiens-sont-impurs.html

Joël

Une chose est sûre, beaucoup de barbes véhiculent des musulmans.

Ulysse 67

Excellent!

peplum

En ce jour calamiteux, où tous sommes encalminés, merci de nous décalaminer l’âme de ces reflets calamistrés. Mettez des masques !

Kancau11

Un peu comme les morbacks, sauf que eux c’est à l’étage inférieur.

Faucon

Est ce qu’ils mangent des pâtes au gruyère ?

Faucon

Faut éviter de se gratter le cul et la bite également !

Dragon Rouge

Ils peuvent aussi véhiculer des couteaux dedans.

Roberti

Comme si vous ne saviez pas que le conoraviris a était fabriqué par les musulmans islamistes pour tuer un max de mécréants et parmi ces derniers les muzs qui vivent à eux des traîtres en sommes.

COLIN

il parait que la moustache et la barbe porte le virus jusqu’a la bouche. alors je suis content d’une telle nouvelle merci Corona tu vas enfin passer le karcher tant attendu depuis sarko

Ivar

J’ai de gros doutes quand même.
Parce qu’il y a un paquets de toubibs portant la barbe aussi bien dans les urgences, que les accès special covid19.
Alors il est vrai qu’il est ait déconseillé d’être barbu dans des cas d’épidémie, mais pour une seule raison : le masque adhère moins bien.
Donc l’unique risque est tourné vers le porteur de barbe, pas ceux qui l’entourent.
En fait je n’ai même pas de gros doutes sur l’article: j’y crois pas une seule seconde.

roos57

T’a pas vu le poisson d’avril?

Kancau11

Peut-être qu’il est IVOIRIEN?

gabriel

Même si c’est un poisson d’Avril, c’est pourtant vrai. La barbe est un nid a microbe et le covid peux s’y loger et rester un moment. Sachant qu’on se touche le visage tres souvent.
https://www.lefigaro.fr/mode-homme/le-covid-19-aura-t-il-raison-de-la-barbe-et-des-hipsters-20200330

selena78

et toi tu n’est qu’un vulgaire perroquet des merdias , ceux qui disent ça ne sont pas barbus et donc n’y connaisent rien je vous rappelle que de tres nombreux français / français portent une barbe tres propre , mis a part quelques numeros 1% de populo crado toutes races confondues , les barbus lavent leur barbe tous les jours a la douche avec savon etc car c’est un ornement dont il faut prendre soin ; la barbe ne comporte donc en fin de journée pas plus de poussieres ou autres que vos propres cheveux longs pour les femmes a moins de raser et tondre tout le monde le dictateur MAC-RONDS comme les nazis ne serait plus a ça pres !

zéphyrin

étude intéressante réalisée “à l’arrache” sur un thonier en mer du nord (pour éviter toute contagion) et ma foi on peut mesurer la civilisation des prises attrappées (rire)

Michel Lapaix

Oooh la barbe !
Et que dites vous des poils de cul ?

batigoal

Ce qui est marrant, c’est qu’en voulant etes “drole”, vous avez dit la vérité: les barbes sont un nid à microbe à la base et le covid se loge et survit dedans. Il est recommandé au personnel soignant de la raser.
https://www.lefigaro.fr/mode-homme/le-covid-19-aura-t-il-raison-de-la-barbe-et-des-hipsters-20200330

Rebecca Schwartz

Vous avez omis de citer par perfidie mes coreligionnaires Haredims…les hipsters, les Sikhs ….mes grands-parents m’ont apprise comment ne pas tomber dans le biais cognitif et la monomanie!

Decamps

M’ont apprise ???

Rebecca Schwartz

Mes grands-parents m’ont appris …le verbe apprendre ne s’accorde pas avec le COI. Si c’était ça le sens de votre commentaire M.Decon! Si je me mettais à relever toutes les fautes d’orthographe!!!

Fedor

Etonné d’apprendre que les sikhs fassent partie de vos correligionnaires… C’est vraiment la confusion dans votre esprit.

Rebecca Schwartz

Mes correligionnaires Haredims .Ne joue pas à l’idiot

sitting bull

génial sauf sur un point , vu la jeunesse de Macron ce n est pas de la barbe qui l aura mais un duvet de bébé

COLIN

en faisant un calin a mamie nova il aura le virus dans son EHPAD de l’élysée

Lire Aussi