Les musulmans demandent l’annulation du Mondial, faute de diversité en quarts de finale

Publié le 4 juillet 2018 - par - 129 commentaires - 10 009 vues
Share

Ils estiment qu’une compétition aussi prestigieuse que la Coupe du monde de football ne peut se poursuivre sans la présence d’au moins un représentant de la grande communauté musulmane qui compose le tiers de la population mondiale.

Ils s’appuient en cela sur les bienfaits de la diversité tant clamée, réclamée, glorifiée et magnifiée par les Nations-Unies et le monde occidental dans son ensemble ainsi que sur le sacro-saint principe du « vivre-ensemble » qui ne peut exclure son corollaire le « jouer-ensemble ».

Cette requête musulmane est soutenue tant par l’ONU que par l’UE qui ont fait savoir qu’on ne peut pas cautionner une compétition réservée aux seuls blancs et aux chrétiens. Parmi les pays européens, c’est surtout l’Allemagne qui a clairement exprimé son soutien à la demande islamique. Elle regrette que la FIFA n’ait pas écouté les conseils d’Angela Merkel qui, dans sa grande lucidité, insistait depuis bien avant le début de la compétition pour qu’au moins un pays musulman fût désigné d’office pour jouer les quarts de finale (selon des milieux proches du pouvoir à Berlin, la chancelière allemande pensait à la Palestine, vue que cette entité jouit de la sympathie de l’ensemble du monde arabo-musulman ainsi que de larges catégories de populations occidentales, autant les soumises que les insoumises).

La communauté islamique avait été dépitée par l’éliminations des 4 pays musulmans certifiés authentiques, Arabie saoudite, Égypte, Tunisie et Maroc, dès la phase des groupes. Les Saoudiens trouvaient particulièrement indécent que la Russie, pays hôte, en ait mis 5 à leur équipe et ce, sans aucun égard pour leur vénéré prince héritier qui assistait au match et sans leur donner la moindre possibilité de sauver l’honneur, bafouant ainsi les règles élémentaires de l’hospitalité.

L’ambassadeur de Russie à Ryad avait d’ailleurs été convoqué au ministère saoudien des Affaires étrangères pour s’expliquer sur ce « geste inconvenant envers le peuple saoudien ».

Les Saoudiens sont d’autant plus offusqués et embarrassés qu’ils ne savent pas comment expliquer cette terrible débâcle du pays berceau du prophète et de l’islam au milliard et demi de musulmans qui voyaient dans la qualification de l’Arabie heureuse un signe de bienveillance de la grande volonté divine à l’égard de la communauté islamique. Ils étaient certains que leur équipe allait ramener le fabuleux trophée pour être exposé sur la Kaaba aux millions de croyants musulmans qui vont très bientôt affluer chez eux pour le traditionnel rite du pèlerinage.

Après l’élimination groupée des 4 pays musulmans, les espoirs de la communauté islamique s’étaient portés sur Boko Haram (c’est ainsi que les musulmans appellent le Nigeria pour ne pas confondre avec le Niger, depuis que la sélection égyptienne, qui devait affronter le Niger en phase des éliminatoires de la coupe d’Afrique de 2012, avait pris l’avion pour Abuja). Mais ce pays, musulman par affiliation, a été écarté dans un ultime sursaut du génie déliquescent de l’Argentine. Puis, on s’était tourné vers le Sénégal, un pays islamisé à coups de pétrodollars, qui sera, à son tour, inexorablement poussé sur la touche par la téméraire Colombie.

Le milliard et demi de musulmans s’est ainsi retrouvé réduit à suivre des matches entre pays mécréants. Il doit, en plus, encaisser les images d’une indécence insupportable de corps nus, d’énergumènes brandissant des gobelets de bière, de joueurs qui se signent de façon ostentatoire comme dans un bras d’honneur à la communauté islamique.

Alors, ils se sont dit : « il faut arrêter ce massacre. Cet affront ne peut plus durer. » Et ils se firent menaçants : « Si la FIFA ne met pas fin immédiatement à cette compétition honteuse, indigne d’un monde civilisé, nous allons faire scission et créer notre propre organisation. Ce sera la Fédération Internationale de Football Halal. La FIFH qui proposera un football pur, savouré au petit lait et à l’urine de chamelle. Ce sera un football bannissant les hymnes nationaux chauvinistes. Les rencontres seront ouvertes et clôturées par des versets du Coran. »
« En tout cas, vous allez voir ce qu’on va vous réserver quand vous viendrez jouer chez nous dans 4 ans », ont-ils averti.

La Russie, pays organisateur, est effarée. Elle considère que la demande des pays islamiques vise surtout à lui nuire après le carton de huit buts mis à l’Arabie saoudite et à l’Égypte. D’ailleurs, des gris-gris rédigés en arabe ont été trouvés dans les vestiaires de l’équipe russe juste avant la rencontre avec l’Espagne. Les gris-gris ont été subrepticement déplacés dans les vestiaires de l’adversaire. D’où l’élimination inattendue de l’un des grands favoris de la compétition…

Les responsables de la FIFA ont essayé de calmer la colère déferlante islamique en faisant observer que la communauté musulmane est représentée par la moitié des quart-finalistes, soit bien plus qu’elle ne demandait. Elle voulait un représentant, elle en a quatre.

Il y a, d’abord, la Belgique, un pays pépinière de jeunes musulmans dévoués à la parole d’Allah (surtout à Molenbeek), un pays où la langue arabe est plus parlée que le français et le néerlandais et où il y a plus de mosquées que d’églises. C’est d’ailleurs deux joueurs musulmans, Marouane et Nacer, qui ont propulsé la Belgique en quarts de finale. L’entraineur de la sélection belge s’est par ailleurs engagé à ne plus aligner Lukaku qui exaspère les musulmans en se signant de façon manifeste devant les caméras.

Il y a ensuite la Suède, un pays résolument tourné vers la Mecque et où la police islamique fait la loi.

Il y a aussi l’Angleterre, un pays qui, avec sa capitale musulmane, est vénéré comme un modèle de la soumission à l’islam.

Mais il y a surtout la France qui compte sept joueurs musulmans (soit la majorité absolue) et qui est capable de ravir le trophée si les musulmans, au lieu de rouspéter, consacraient leurs prières à la victoire de cette terre vouée à l’islam qui fut, jadis, la douce France.

Les musulmans demeurent cependant sceptiques. Ils n’ont pas de preuve de la « musulmanité » des joueurs français. La Russie est venue à la rescousse de la FIFA en mettant à sa disposition des vidéos et des images prises dans les vestiaires de l’équipe de France (sécurité oblige) où il apparait nettement que les sept joueurs concernés sont circoncis, donc musulmans. Mais les pays musulmans ne démordent pas. « Ouais, mais ils sont noirs, ont-ils fait remarquer. Ça ne marche pas. Tout ce qui est noir, à part le drapeau de Daesh, est honni par l’islam. Un individu noir, même avec un zizi décapoté, ne fait pas obligatoirement musulman. Nous ne voulons pas nous faire représenter par des joueurs à l’épiderme aussi obscur que la nuit. »

Après d’âpres conciliabules, les pays musulmans ont accepté d’admettre la France comme leur représentant dans cette compétition, mais à condition qu’elle aligne, dans ses prochains matches, des joueurs musulmans blancs. Ils ont nommément cité Benzema, Ben Arfa et Nasri. La France aura alors une équipe avec dix musulmans. On gardera Lloris pour la diversité. Et on appellera Ribéry comme remplaçant.

La balle (sans jeu de mots) est dans le camp de Didier Deschamps.

Hamid Lachgar

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Galathea

Ils n’avaient qu’à se qualifier, au moins l’un de ces pays, les brillants musulmans ! Il faut qu’ils nous emmm*** dans tous les événements de la vie possibles et imaginables, en plus des attenttas et tueurs isolés qui nous mettent tous en danger de mort avéré (ça peut tompber sur n’importe qui). Ah, je précise que je ne m’intéresse pas trop au foot mais les pays musulmans qui viennent chouiner parce qu’ils sont éliminés trop fort

Dauphin

Et les juifs sont représentésvpar qui ????, Arrêtons avec ses musulmans, si ils avaient mieux jouer, ils seraient en final, pour ma part j’ai pas envie de voir l’Arabie Saoudite.

C’est de l’humour Dauphin. On se calme.

C’est de l’humour Dauphin. On se ressaisit.

liliane

et puis quoi encore? IL NE SAVENT PLUS QUOI INVENTER POUR NOUS POURRIR LA VIE

Jean-Francois Morf

Même pour être bon en football, se marier entre cousins et cousines depuis cent générations consanguines n’est pas bon. La faute à Mahomet, pas fort en génétique!

vox

Les musulmans ne brillent nulle part. Meme pas en football.
Tous les pays musulmans sont soit des dictatures, soit des théocraties ( ce qui revient au meme ).
Qu’Est-ce que les musulmans apportent à l’humanité ? RIEN.
Ils n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes.
A cause de l’islam, on nous fout presque à poil dans les aéroports pour etre fouillés. On fouille tout le monde dans les centres commerciaux.
A cause de l’islam , il y a des attentats chaque jour dans le monde.

AFMC98000

N’est pas, nous serions tellement plus heureux sans islam!!!

haddock

Peut-on lire le contenu de cet article dans un journal le parisien ou autre svp ?…

Galathea

faut pas rêver captain ! censure !