Les musulmans français roulent uniquement pour leur islam

Publié le 30 septembre 2014 - par - 1 344 vues
Share

boubakeurC’est incroyable combien les musulmans soft défendent l’image de leur islam. Des millions de musulmans de France, on ne dit jamais pourtant les laïcs de France par exemple, sont sortis hier aprés-midi dans la rue après la prière du vendredi non pas pour condamner les décapitations.
Il ne faut pas rêver ni trop demander à ces pauvres quadrupèdes qui préfèrent la position accroupie ou le postérieur relevé et le front collé au sol plutôt que la position debout trop pénible pour eux sauf pour sabrer la tête de leurs victimes,  ils ne seront guère que quelques centaines  à crier halte à la stigmatisation des musulmans et à l’amalgame. Si jamais ils manifestent c’est pour soigner l’image de l’islam, histoire de calmer l’opinion publique  de plus en plus hostile à l’islam et certainement pas pour condamner les décapitations commises en son nom. Ils ne sont pas suicidaires au point de désapprouver publiquement ce qu’Allah par la bouche de Mahomet ordonne. A leur place je ferais une lecture publique des versets qui fondent l’action terroriste des leurs. C’est plus parlant et honnête. Dissimuler la vérité est un dogme religieux chez eux. Ils peuvent toujours battre le pavé avec leurs babouches mais ils ne peuvent tromper personne quant à la nature criminelle et barbare de leur religion. 
Ne soyons pas dupes des bonnes paroles des figures médiatiques de l’islam de France, une véritable insulte à l’islam lui-même, qui ne sont en réalité que de vulgaires agents de communication pour faire redorer son blason taché du sang de James, Steven, Hervé et David. 
L’opinion publique a besoin de gages concrets sur la réelle volonté des musulmans de s’intégrer dans l’espace républicain et leur renoncement à la violence terroriste telle qu’elle est stipulée dans le Coran. .
Il ne suffit pas de seriner que les musulmans de France sont attachés aux valeurs de la république et que l’islam est la religion de la paix, comme si la paix avait besoin de l’islam comme porte-drapeau, il faut que les musulmans de France fassent un choix entre l’islam et la république à cause de l’incomptibilité organique entre les deux. Si vraiment ils étaient fiers de leur francéité, pourquoi se définissent-ils tous musulmans d’abord avant d’être français ?
Est-ce à dire qu’ils sont prêts à trahir la France au profit de l’E.I. par exemple ? 
Hervé Gourdel n’a-t-il pas été livré aux djihadistes algériens par son propre compatriote mais qui était avant tout musulman. Son guide présenté comme étant franco-algérien, une aberration juridique, était surtout infidèle à la France, « terre mécréante et donc de conquête », et fidèle à ses coreligionnaires terroristes dans le pur respect des prescriptions coraniques.

Salem Ben Ammar

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.