Les musulmans radicaux doivent avoir notre haine… comme les voilées !

Unknown 220px-RER_C_-_Gare_VersaillesChantiers_5

Sur le site du magazine Causeur, un papier d’Amaury Grandgil titré: Dans le train de banlieue[1], et sous-titré Chronique du pays réel montre  un train de banlieue reliant la gare Montparnasse à Versailles-Chantiers.

Il y trouve, assises par terre, «une jeune femme voilée avec sa mère qui elle ne l’est pas et un bébé». Evidemment «la plus jeune a un visage de madone, pâle et délicat». Mais visiblement cette vierge à l’enfant made in Musulmanie n’en a pas l’esprit saint.

Elle et sa mère agressent les passagères qui osent ne pas porter le voile, lancent à une gamine issue de l’immigration portant un short: «Ma sœur tu finiras en enfer, je ne te juge pas mais Allah ne va pas aimer te voir indécente comme ça.»

Les deux garces musulmanes insultent un voyageur qui râle parce qu’il est obligé de les enjamber. «Il est tout de suite traité de raciste. Le pauvre ne sait pas quoi répondre, rougit puis s’enfuit presque

Elles prétendent comme toute bonne belphégor islamique à propos de la tuerie de masse de la Promenade des Anglais: «De toute façon, c’est la faute des juifs les attentats, ils les organisent pour que les gens ils soient racistes contre les musulmans parce que ce sont les juifs qui dirigent la France…»

Grandgil constate qu’«elles vont loin, très loin dans la haine. Elles sont loin d’être les seules dans leur cas, leur haine se banalise, métastase progressivement toute la société. Elle n’a besoin de personne. Elle naît de trop de lâcheté, de compromis, de fuites des responsabilités…»

Et d’ajouter: «Et dans le même temps je ne pouvais m’empêcher de penser que c’était deux pauvres femmes complètement égarées, voulant que le monde brûle dans la guerre, le sang et les larmes pour se consoler de leurs frustrations

Ce court récit de voyage nous offre une vignette de la lâcheté occidentale contemporaine. Tous ces personnages sans âme et sans relief de ce récit sont prêts pour la dhimmitude. En France comme en Allemagne, en Suède, au Canada…

Que personne ne vienne gifler ces deux garces prouve que les politicards et leurs complices des médias et du showbiz ont gagné la partie contre le peuple de souche qui leur déplaît tant. Celui-ci a peur d’agir.

Le final de l’auteur qui plaint les deux musulmanes est une nouvelle illustration de la couardise de la France en guerre contre l’islam.

Souvenons-nous qu’après la tuerie de masse du Bataclan dans laquelle il a perdu sa femme, Antoine Leiris nous avait fait le coup du «Vous n’aurez pas ma haine», devenu le “Coran“ de la dhimmitude française. Un écrit dénué de toute lucidité, une pleurnicherie sur l’amour, un étalage émotionnel de bobo, une déclaration pleine de bougies, de petits cœurs, d’ours en peluche et de fleurs.

Ce discours a pour but de nous tromper, de nous faire croire que le vrai courage est de ne rien faire, de ne rien dire, de ne rien voir de la haine islamique envers notre société.

La caste veut nous imposer sa passivité moralisatrice, ses entrechats idéologiques qui visent à bannir la violence salutaire, la rage vengeresse. C’est là sa vision du pays réel.

Gandhi en 1920 écrivit: «Je crois vraiment que là où il n’y a que le choix entre la lâcheté et la violence, je conseillerais la violence. C’est pourquoi je préconise à ceux qui croient à la violence d’apprendre le maniement des armes. Je préférerais que l’Inde eût recours aux armes pour défendre son honneur plutôt que de la voir par lâcheté, devenir ou rester l’impuissant témoin de son propre déshonneur»

Les musulmans terroristes doivent avoir toute notre haine. Comme les deux femmes du train Montparnasse-Versailles-Chantier. Et tant d’autres.

Marcus Graven

[1] http://www.causeur.fr/attentat-nice-islam-voile-puritanisme-theorie-complot-39324.html

image_pdfimage_print

39 Commentaires

  1. Bien sûr que les français ont peur ! Ces salauds ont trouvé la parade pour nous faire taire : le tribunal révolutionnaire (la 17e chambre) ! Qui est le « néo » fouquier tinville qui sévit là-dedans ? Les « accusés » se voient infliger des peines de prison avec ou sans sursis. A la limite, ce ne serait pas grave, bientôt, ce sera un honneur d’avoir fait de la prison sous ce gouvernement ! Mais ils ruinent ! Voilà le gros problème ! Ils ruinent les malheureux qui n’ont pas adopté leurs idées ! Qui a envie de se retrouver ruiné, sdf, sans plus rien pour vivre ? Y’a de quoi réfléchir à 2 fois ! Quant aux musulmans, eux, ils ont la haine, résultat de leur jalousie, de leurs frustrations ! Nous, nous avons une ENORME colère, une INDIGNATION légitime ! C’est pas pareil !

    • Mais quand je vous lis tous , vous voulez faire exactement pareil non ? La seule différence c’est que ne viserez pas les mêmes .

      • La difference ? Nous voulons vivre libres sur NOTRE sol. Qu’ils aillent dans leur pays d’origine

        • la liberté…vaste sujet….lesquelles ???parce que l’on en a de moins en moins..

      • Nous voulons simplement que cette engeance qu’on nous a imposée sans nous demander notre avis, qui nous pille, nous ruine,nous viole, nous massacre, nous martyrise, que cette engeance donc fiche le camp, dégage,déguerpisse .

  2. dommage que je n’ai pas été dans ce train, haïssant les voilées et leurs comparses comme je le fais, je crois que je leur aurais uriné dessus ca les aurait bougé voire calmé!

    • C’est trop et c’est inadapté. Tu aurais aussi choqué d’autres qu’elles et personne ne t’aurait approuvé et défendu. Je pense qu’il ne faut pas s’adresser à elles, mais prendre à témoin, à la cantonade, les autres passagers et faire passer nos messages pour que les gens réfléchissent sur le cas de ces femmes esclaves volontaires.

  3. C est fou comme cette fichu secte islamique peut rendre débiles .Avec les muzz ,c est jamais de leur faute.Toujours victimes jamais coupables.Si seulement ces deux folles savaient que ce sont ce genre de comportement:habits moyenâgeux en parfaite infraction de la loi Française ,mépris de nos loi au nom de la charia seule valable à leurs yeux ,intolérance religieuse (tolérance à sens unique),le déni de réalité ,la victimisation attitude ,les comportements agressifs,l absence de remise en cause de leur communauté .Tout ceci sont les principaux facteurs dans les pays Européens du rejet et du dégoût pour ce peuple et l’islam.

  4. Seules quelques intellectuelles ex musulmanes ont donne du ton violent contre cette secte qu’est l’islam. Les autres voilées, hidjabées, burkanibées, bikinibées pousseront, comme un seul homme, la brouette.

  5. Oui, mais là, c’est le train du Congrès, le train pour Versailles, une banlieue mal famée.
    Moi, je prends régulièrement le RER en Seine St Denis et je n’y ai jamais vu cela.

  6. Les musulmans et les politico-mediatiques leurs complices se leurrent quand ils pensent que la placidité française est une proto acceptation de la société multiculturelle/multi ethnique.

    C’est la répression qui les oblige à la placidité, comme le verrouillage de la valve d’échappement de la vapeur sur une cocotte.

    Ce n’est pas parce que la cocotte ne siffle plus à cause de sa valve verrouillée qu’elle ne va pas exploser : c’est justement le contraire.

    Et alors là malheur aux collabos et musulmans !
    Comme hier les Gaulois disaient Malheur aux vaincus !

    De fins esprits le pressentent à la DGSI (dont le renseignement est en principe le métier) et font mine de confondre pays réel et « extrême droite ». Mais le pays réel est à leur prétendue extrême droite comme ils disent.

    C’est-à- dire le contraire d’eux : Français.

    Courage, on les aura !

    • et malgré eux nous resterons français(ils le sont de papiers) alors on dire malgré eux nous resterons chrétiens…..même s’ils ont décrété : plus de messe à la cathédrale de Strasbourg pour cause d’insécurité mais les preches à la mosquée risquent autant et ne sont pas interdits « deux poids, deux mesures » DIEU ET ALLAH (cest pas le mêm l’un preche l’amour du prochain l’autre l’amour du sabre) paule di Malta

  7. Trop c’est trop. Ca commence à changer. Patriotes ou pas les français martyrisés par la secte (Bataclan, Nice, etc) réalisent enfin que le vivre ensemble est impossible. De plus en plus de tags sans équivoque ci et là, des gestes et des regards glacials vers les voilées, des petites cochonneries discrètes déposées dans les rayons halals pour leur faire apprécier nos spécialités du terroir, une suspicion légitime envers les envahisseurs, une méfiance appuyée etc. etc.

  8. Tous ceux qui connaissent bien les musulmans et notamment les ex-musulmans vous le diront: Tous les musulmans ont la haine du Chrétien et du Juif et sont susceptibles de passer à l’acte à tout moment. Il leur suffit d’un déclencheur.Un musulman non radical n’existe pas. Tous les musulmans sont radicaux. C’est le degré qui diffère.

  9. Le seul traitement possible se résume ainsi :
    allah ouak …
    PAN !
    …………

    • Pour l’instant, c’est eux qui nous l’infligent et de plus en plus souvent, comme s’ils prenaient leur vitesse de croisière, non???

  10. Ecclésiaste 8:11 Parce qu’une sentence contre les mauvaises actions ne s’exécute pas promptement, le cœur des fils de l’homme se remplit en eux du désir de faire le mal.

  11. Le très beau livre d’Antoine Leiris « Vous n’aurez pas ma haine » n’est pas du tout « le Coran » de la dhimmitude française ». Mais c’est un livre qui risque de devenir une référence pour le « néo-négationnisme » bien intentionné. On y comprend que l’auteur va transmettre à son fils ce qu’il a appris lui-même du sarkozisme et de la fausse Gauche, de leurs partis et gouvernants intellectuellement paresseux et lâches : ne jamais étudier l’islam ET NE JAMAIS RECONNAÎTRE SA CRIMINALITÉ ORIGINELLE, CONSTITUTIVE, THÉOLOGIQUE, qui fit des dizaines de millions de morts depuis sa création, et qui en ajoute TRÈS LOGIQUEMENT, ici chez nous, dans le monde contemporain.

    Mais voici que Riposte Laïque, par la plume de Marcus Graven demande qu’on adopte la monstrueuse tricherie gouvernementale : faire de la très justifiée islamophobie une musulmanophobie, une haine des musulmans.

    Le tournant (qu’on voit venir depuis longtemps) et que prend ici délibérément Riposte Laïque est gravissime.

    • La question est, quel rapport y a t’il entre l’islam et les musulmans? Vous le savez! Quelle différence y a t’il entre l’islam, et l’islamisme? Aucune ! Quel lien y a t’il entre l’islam, l’islamisme et le musulman? Simple: le Coran. Après vous pouvez dire ce vous voulez. Y compris l’ignorance de ces musulmans de leurs écrits mortiféres. Combien de temps ceux-ci vont-ils nous prendre pour des imbéciles? A vous de voir

      • il existe surment des musulmans en dessaccord ( par naiveté, ignorance ou bonté d’ame) avec l’idée de tuer des mecreants parce qu’ils sont mecreants. Mais ne comptez pas sur eux pour se battre a vos cotés, ils auraient trop peur de finir comme bon nombre de harkis, massacrés. Et les plus courageux accepteront ce risque, on peut les compter sur les doigts d’une main de lepreux mais il y en a, comme Wafa Sultan, par exemple

      • Quand vous sortez de chez vous , vous mettez des œillères ? A coté des voilées , des femmes aux décolletés plongeant et aux pantalons moule fesses . A la piscine assaut de maillot ne cachant quasiment rien . Et je parle de femmes maghrébines . Alors oui il y a une différence entre islam et islamisme ne vous en déplaise .

      • Le problème, Gérard, n’est pas dans un quelconque doute du lien entre l’islam et l’islamisme. Comme depuis 14 siècles, la barbarie commise aujourd’hui par les islamistes est clairement l’application, d’une part des incitations à tuer qui sont dans le Coran, d’autre part des nombreux actes barbares commis par le « beau modèle » des musulmans, leur prophète Mohamed lui-même.

        Pour autant, aurions-nous eu raison de haïr notre ami Pascal Hilout (né Mohamed comme il aime à dire lui-même) ou Zohra Nedaa-Amal, précieuse collaboratrice de RL, quand ils étaient encore musulman et musulmane ? Comme beaucoup d’autres, de plus en plus nombreux je crois, qui quittent l’islam et deviennent raisonnables, voire militants contre l’islam, il leur faut bien plus de courage qu’aux « nés chrétiens ou athées français de souche » comme nous. Non seulement ces musulmans n’ont jamais été haïssables mais ils sont devenu notre plus grand espoir d’éviter le pire.

    • He oui , c’est comme si on décidait après une attaque de pitbull d’euthanasier TOUS les pitbull .

    • Je ne saisis pas très bien votre propos.
      Mon expression « Coran » de la dhimmitude est un clin d’œil à l’expression qui fait qu’un livre est « la Bible » du running, du motard,etc.
      Le sarkozisme, la fausse gauche? Il y aurait donc une vraie gauche qui étudierait l’islam et reconnaîtrait sa criminalité originelle, constitutive, théologique…! Des noms, SVP.
      Et qu’est-ce qui différencie le musulman de l’islam?
      Pourrait-on haïr l’islam et pas les musulmans?
      On entend des journaleux parler de musulmans laïcs. Etes-vous en train d’inventer le musulman non islamisé? L’adepte de Mahomet décoranisé? L’umma non communautaire?
      Et dans votre cas, le dhimmi non soumis?

      • C’est PARCE QUE je suis militant de gauche que je combats l’islamisation de la France, de l’Europe et du monde mais, je le répète, ce n’est pas une question d’étiquette :

        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/ceux-de-la-gauche-qui-ne-veulent-77346

        Ne pas haïr ceux qui sont entraînés dans une situation malfaisante mais combattre fermement LES CAUSES de cette malfaisance, telle est ma détermination parce que, haïr des humains est en soi une attitude détestable pour l’humain que je suis (même si je reconnais m’y laisser aller bien souvent PAR FAIBLESSE).

        Mais en plus, contre l’islamisation voulue par nos lâches dirigeants, il me paraît évident que les copier dans la haine c’est assurer la victoire de leur épouvantable choix.

        Bien sûr qu’on peut haïr l’islam (même si, ici, le verbe détester conviendrait mieux) et pas les musulmans. On peut et IL LE FAUT.

        • C’est bien, mais votre discours faudrait le faire à ceux qui en veulent à notre vie et notre liberté.
          Mais pas que les DAESH, tous les autres aussi, vous savez ceux que l’on retrouve souvent à la rubrique « faits divers »

    • @regnier
      Continuez à vous mettre la tête dans le sable, à faire une différence, si après vous assumez et que vous allez baiser les pieds de ceux qui auront tué votre femme ou votre gosse, comme le fait leiris.

      • Leiris, ignorant la réalité islamiQUE et refusant la haine, ne va pas pour autant « baiser les pieds de ceux qui ont tué sa femme ». Il faut simplement espérer qu’il écrira une suite à son récit. Quelque chose comme :

        « J’ai compris que les gouvernants de mon pays ont conduit à l’assassinat de ma femme ».

    • Nos gouverneux ne nous ont-ils pas dit que nous étions en guerre ? Quand on est en guerre, on a un ennemi . Qui est cet ennemi ? Il n’y en a qu’un :l’islam.
      On ne fait pas la guerre sans haine.
      La guerre, ce n’est pas jouer au morpion au fond de la classe.
      La guerre, c’est la haine.

  12. Le problème est que si un individu intervient et les remets à leur place, il y aura quelque lèches-babouches pour l’interpeller jusqu’a l’arrivée de la « Pôlice ferroviaire », avec le risque de se voir poursuivi pour propos racistes…J’en sais quelque chose.

  13. en principe je pete pas en public, mais si j’avais eut a enjamber ces deux radasses bachées j’en aurait laché un de ces gros qui me font rougir de honte même quand ca se passe aux wc et que personne d’autre ne peut entendre. Et j’aurait JOUI. Mais ca ne les aurait pas tuées, alors quel gachis….

  14. La France finira par exploser, nous n’avons pas le choix, nous arrivons enfin à un moment de notre histoire, on l’islam va enfin arrêter son règne, soyons patient simplement

  15. Yep, ouvrir la porte te les jeter sur la voie en pleine course pour voir si Batman sait voler….
    Confier le bébé a une famille chrétienne pour le sauver de la lobotomie mahométane

  16. j’ai vécu cette situation, la veille de mon déménagement, deux jeunes nanas dont une complètement bâchée par un drap noir, je vous dis pas comment mon coeur s’est emballé, elle a vu mon regard moqueur et haineux et m’a traité de salope en hurlant et moi je lui ai dit qu’elle aille faire la pute à poil sous sa bâche dans son bled et qu’elle n’avait pas à piétiner les droits des femmes chez moi, elle a hurlé de plus belle pour attirer les barbus qui tenaient le mur de la poste, bien sur je n’ai pas demandé mon reste et j’ai continué mon chemin

Les commentaires sont fermés.