Les naïfs gogos face aux néo-nazis globalo-sanitaristes

SINGES.TROIS_.VOIR_.ENTENDRE.PARLER.png

La naïveté navrante desdits “alternatifs” à la Technostructure néonazie du globalisme hygiéniste

Cela en devient presque risible toutes ces pleurnicheries et ces atermoiements, quémandant, bégayant, ânonnant à la moindre altercation, alors que les milices néonazies, tendance néo-léniniste, se répandent violemment pour défendre l’autre tendance alter-djihadiste menacée de dissolution, sinon pis en cas de victoire de MLP et/ou de Zemmour.

Or qui dit dissolution implique suspension, annulation de subventions, ce qui va porter atteinte à leur emprise croissante sur ce formidable gruyère qu’est encore le feu l’État Providence français dont les restes permettent tout de même à toute cette faune, en particulier néo-léniniste et alter-djihadiste, de vivre aux frais de la Princesse France (du moins tant que le géant germain accepte de se faire tondre).

Leur essence spirituelle à toutes ces tendances  déjà racistes au sens métaphysique de se substituer à la façon des Sans-Culottes et des bolcheviks à l’élite post gaulliste, coco et socialo d’après guerre, qui n’ont eu leur place au chaud uniquement grâce à la victoire anglo-américaine et soviétique sur l’Axe ; d’où d’ailleurs, l’illégitimité lancinante de cette “élite” qui n’a pu tenir uniquement depuis 58 que grâce à l’aura de De Gaulle et son 18 juin ; l’élection de Mitterrand étant un accident, lié à l’incapacité de la droite dite “libérale” d’incarner un futur politique et pas seulement gestionnaire; ce que Giscard a été incapable de faire, Chirac (tuant Chaban, Balladur, Madelin), Sarkozy (massacrant  Devedjian, Séguin…) Hollande et Macron étant, eux, les pâles imitations, mixées, des deux premiers de la 5e.

Dans un tel contexte d’illégitimité permanente, les troupes parasitaires de tous ces partis croupions se sont gavées jusqu’à plus soif, quitte aussi à faire rentrer le monde entier en France, afin de pouvoir gérer en sus l’énorme budget d’une “sécurité sociale” au sens large, ouvert à qui peut arracher un dossier de réfugié, ce qui permet à toute la faune néo-léniniste, alter-djihadiste mais aussi post-gaulliste et rad-soc de s’entendre comme cul et chemise pour empêcher toute alternative sérieuse, sinon une “balle dans la tête” et les hurlements de bête blessée contre “l’extrême droite”; c’est que toute cette fange se repaît à satiété de toutes les officines publiques, de l’enseignement à la santé, en passant par les médias et les grandes entreprises, tout ce beau monde étant uni dans les appels “au loup” de temps à autre, quitte à s’allier avec “l’ennemi de mon ennemi”,  les futurs égorgés et violés faisant cause commune avec leurs égorgeurs ayant déclaré la guerre djihadiste et étant acceptés comme dominateurs par les esclaves issus de la gauche et de la droite, parce que ces derniers ont été formatés dans cette ambiance depuis des décennies par toute la culpabilité distillée par les Sartre/Bataille/Blanchot/Foucault/Derrida/Deleuze/Bourdieu, voyant dans leurs bourreaux futurs les outils pour les euthanasier, afin enfin d’expier (mais avec passe “sanitaire” comme en Allemagne…).

Et puis dans un ultime souci de transgression et comme l’élan vient aussi d’outre-Atlantique, pourquoi ne pas maquiller ce racisme métaphysique (visant à remplacer l’élite post-gaulliste et coco-socialo-tradi par l’élite-nation soixante-huitarde dé(cons)truite et culpabilisée) ,avec un racisme également de peau (contre la“domination blanche”) et de sexe (contre la “domination héréro-normée”), quitte à ségréguer en fonction, tout en ajoutant, dans cette ambiance de manipulation génitale et hormonale, une manipulation génétique visant à des “gains de fonction” greffés à une “humanité” à dé(cons)truire, de toute façon en la formatant selon les autres lignes du Code en train d’être programmées sous nos yeux : ligne sanitaire (fait), ligne climatique (en cours), ligne d’uniformisation des genres et cultures, dont la diversité apparente ne sert plus que de folklore, pour justifier les énormes budgets alimentés également par la défalcation privée provenant des immenses fondations, alimentant idéologiquement et pratiquement tout ce foisonnement interstitiel de cette technostructure globale, cette élite-nation se cooptant par la novlangue du politiquement correct, tout en socialisant monopoles Etats ONG : vous avez là le néo-nazisme nouvelle mouture qui n’a plus rien à voir avec la nostalgie hitlérienne (sinon dans les affres façon Portier de Nuit véhiculés par toute une littérature et cinéma admiratrice de Sade comme Foucault), construisant (dans les mines de la “déconstruction”) la soumission multiforme en marche

Aussi, dans un tel contexte, mouvant, que des alternatives puissent voir le jour, s’avèrent insupportables, elles doivent être exterminées.

Lucien SA Oulahbib

 

image_pdfimage_print

5 Commentaires

  1. « Si un salarié censé disposer du Pass Sanitaire déroge à cette règle, il ne touche plus rien. Ni salaire, ni allocation-chômage » selon la ministre du Travail de Macron Elisabeth Borne qui n’a honte de rien et qui croit qu’elle va mourir sans payer ce qu’elle est en train de faire à des milliers des familles.

    Priver de droits au chômage et d’acces à l’hôpital une personne qui a cotisé marque le basculement vers un régime de spoliation. La suite logique est la suppression de la propriété privée : vrai visage du néo-communisme totalitaire.
    https://twitter.com/caroIline0031/status/1465783849611313153

  2. Encore le niais réflexe pavlovien de « nazification » du au dressage par le gôôôcho.

    Décidément, même les auteurs de RL sont atteints par le conformisme antifa. Hégémonie culturelle, quand tu nous tiens…

    • aucune chance d’avoir le variant Xi, nom du président chinois d’où vient le virus du covid

Les commentaires sont fermés.