Les nouveaux réseaux de la Résistance

Dans notre époque de division, de recherche effrénée de l’individualité, il devient compliqué de se rassembler, de se trouver des amis qui nous ressemblent, ne serait-ce que des « collègues » qui peuvent nous porter secours quand on a des ennuis face à des… Disons, face à une bande d’individus louches, craints et méprisables.
Les familles se divisent, les carrières professionnelles éloignent, les divorces séparent, le mode de vie citadin isole.

C’est d’ailleurs la grande difficulté pour tous les partis politiques, y compris ceux qui étaient de grands partis militants. Plus grand monde ne pousse les portes, on adhère en ligne, mais on ne s’engage pas sur le terrain, on ne vient plus aux manifestations (d’ailleurs inutiles). La réalité des chiffres des adhésions est généralement pauvre, la réalité du militantisme sur le terrain encore bien plus. Les associations de bénévoles connaissent le même problème. Il n’y a plus que les anciens, ceux qui ont connu des temps difficiles, qui se bougent. Les générations postérieures ont perdu le feu. Le problème est que le pire est devant nous, que ce soit économiquement, socialement et en matière de sécurité.
Parmi les jeunes générations, les comportements d’autrefois ont tout simplement disparu. On passe son temps sur les réseaux sociaux, si possible ceux qui sont spécifiques aux plus jeunes générations, comme Tiktok, Houseparty, Instagram, Snapchat… Les écrits y sont réduits à des slogans ou disparaissent complètement devant les vidéos. L’éducation politique, l’histoire et son enseignement sont ringardisés. Ce n’est pas fun. La possibilité de rencontrer l’autre devient également virtuelle, souvent inconvenante, voire impossible. On retrouve sur les réseaux des gens que l’on connaît…
Pour les adultes un peu plus âgés, il y a Facebook, LinkedIn et autres Twitter. Là encore, on se retrouve entre catégories socio-professionnelles, entre passionnés. Il n’y a pas de relation de découverte de l’autre, on se retrouve pour parler d’un sujet. L’action se retire également de ces agoras virtuelles. Combien de personnes naviguent au milieu de foules de pseudos, de pages d’anonymes ? Il n’y a pas de militantisme, de confrontation d’idées, autrement que par l’injure et l’exutoire des commentaires anonymes. Nous savons tous combien notre ton serait différent si nous étions face à face pour discuter. Cela ne mène à rien de faire des révolutions sur Internet. Les ploutocrates rigolent.
Les plus anciens, eux, ont depuis longtemps confié leurs émotions, leurs normes morales et leurs convictions politiques au prêt-à-penser des radios et des chaînes de télévision. Qu’elles soient d’État ou appartenant aux quelques industriels qui se sont accaparé le haut-parleur principal, ces antennes diffusent un discours normatif de Gauche. 95 % des journalistes sont de Gauche ou se taisent. Ils promeuvent les normes sociétales voulues par les élites mondialistes : homosexualisme, transhumanisme, indigénisme, écologisme ou immigrationisme. Tous les militants de ces causes se voient offrir un boulevard complaisant ou militant sur toutes les chaînes de radio et de télévision. Ce militantisme est graduellement imposé sur nos réseaux sociaux, activement censurés depuis quelque temps. Tout cela s’ajoute, premier formatage de nos enfants dans les écoles républicaines. Il ne faut pas s’étonner de voir nos plus jeunes complètement déboussolés, livrés aux modes et aux cultures étrangères. La France est ringarde, franchouillarde, honteuse…

Le résultat est également saisissant chez nos anciens. Une partie d’entre eux, il faut se le rappeler, étaient beatniks et soixante-huitards. Ils professent aujourd’hui des opinions qui auraient choqué. C’est le résultat de décennies de propagande télévisuelle et radiophonique mise en œuvre par la Gauche médiatique, idiote utile du libéralisme mondialiste.

Ce phénomène de contrôle de nos actions et de nos esprits est efficace seulement parmi les Blancs.
Les minorités raciales et religieuses ont adopté le consumérisme, mais restent hermétiques au martelage républicain. Pas question d’admettre l’homosexualité parmi les Musulmans, Pas de transgenres, pas de rigolades à la Charlie Hebdo et de toutes ces « conneries des Français ». Rappelons-le encore et encore, 74 % des Musulmans de moins de 25 ans placent la Charia avant les « valeurs » de la République. Voici le futur de la France, voilà ce qui prendra la place de nos « gens de Gauche. » Ces minorités ethniques et religieuses (quoique l’Islam soit aujourd’hui la première religion de France) sont soudées et rejettent totalement ces dogmes mondialistes. L’isolement n’existe pas autant parmi les immigrés. Les jeunes Africains circulent toujours en groupe, prédateurs à l’affût dans une rue qui leur appartient. Ils ne sont pas seuls comme nos petits Blancs, planqués dans leurs chambres avec leur ordinateur ou leur téléphone portable.

Un seul mouvement de Français blancs a pu prouver le contraire de ce que je viens de démontrer : les Gilets Jaunes ; avant qu’ils ne soient souillés et déconsidérés par les idiots utiles du pouvoir, tous ces gauchistes que le gouvernement mondial lâche sur tout mouvement populaire dangereux. Les Gilets Jaunes ont raté leur moment de gloire. Ils sont morts et enterrés, victimes de leur incapacité à se trouver un Napoléon pour renverser le système.

Que faut-il donc faire pour se constituer un réseau de copains capable de nous aider pour faire face à cet avenir radieux que nous promettent à la fois les psychopathes du Mondialisme et ceux du Djihadisme ?

Il faut d’abord le vouloir. Les Gilets Jaunes sont probablement morts en tant que mouvement, mais la colère et la frustration demeurent parmi les quelques survivants de cette armée en déroute. Il faut observer, écouter ces personnes, repérer les survivants. Il y a, en un mot, un travail de terrain à faire, celui-là même que ne veulent plus faire les petits messieurs des partis politiques de notables qui n’aiment que parler à la télévision. Il y a des jeunes à rassembler, tous ces gosses qui sont nés dans cette époque déboussolée et ne demandent qu’à trouver du sens, de l’amitié et de l’entraide dans une époque qui s’annonce dure. Il y a tous ces hommes et ces femmes qui savent parfaitement ce qui est en train de se passer. Il faut les organiser.
L’époque a changé. Nous ne retrouverons pas, avant longtemps, les réflexes de solidarité de la première moitié du 20e siècle et les rassemblements monstres de militants d’alors. Il y a des outils nouveaux, il faut les exploiter, aller chercher, patiemment, les gens là où ils sont : sur Internet, dans les groupuscules politiques et dans la rue.

Sur sa page Facebook, Twitter ou LinkedIn, il est utile de mettre des photos de sa ville, de son quartier. En renseignant les lieux par une légende, quelques mots-clés, les algorithmes du réseau social, les personnes qui habitent les alentours vont être naturellement attirés vers vos messages. Ensuite, il faut progressivement placer quelques mots-clés qui traduisent votre mentalité, vos idées, votre philosophie pour attirer des gens qui pensent comme vous.

Attention, bien sûr, à ne pas placer de mots qui déplaisent aux bureaux de censure de Facebook, Twitter ou Google. Ces bureaux sont domiciliés généralement au Maghreb : ce sont des francophones qui coûtent moins cher aux yeux des Californiens qui ont fait une OPA sur nos moyens de communiquer. Ces Maghrébins sont chargés par les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) de nous censurer, de nous suspendre ou simplement de nous reléguer dans les oubliettes d’Internet. Ni vu ni connu.

Il faut lutter intelligemment contre cette guerre de déstabilisation et de division qui est engagée par le mondialisme contre les nations, les états, les corps intermédiaires, les peuples et les individus. Il existera de plus en plus de discrètes structures qui se monteront ici et là, comme EPLF. On s’y retrouvera régulièrement, entre amis souverainistes. On y apprendra à partager, à échanger des idées, à décrypter les informations, à identifier des soutiens, des camarades. Ce n’est pas nouveau, c’est le système qui, de tout temps, a été le plus efficace pour lutter contre une tyrannie, contre un totalitarisme. Personne ne peut s’attaquer frontalement à de telles puissances. Il ne sert à rien de gesticuler, de s’impatienter, de se faire mutiler, tuer ou emprisonner. Le mondialisme va s’imposer à nous, ses moyens sont considérables, pendant un temps.

Il nous reste l’espoir et le savoir : aucun empire n’est éternel, fût-il assis sur les sabots du satanisme comme certaines de nos « élites » financières. Le roman « La Guerre des Mondes » d’Herbert George Wells démontre que les puissances les plus formidables sont abattues par l’infiniment petit.

William Kergroach

 

image_pdf
0
0

30 Commentaires

  1. Les gilets jaunes ont été une grande tromperie pour ceux et celles qui ont participé et j’étais moi-même à la première manifestation !
    Ce grand mouvement fut un piège qui a été conçu par l’abominable SOROS ! ! ! !

  2. Bonne analyse ! Revenir aux actes réels. Revenir aux fondamentaux des identités.

  3. Très bon article auquel je me permets d’apporter un complément. Manque de sens collectif vous dites, voir la disparition de ce qui le forgeait : grandes fratries, patronages, scoutisme (encore vivant mais rare), service militaire, colonies de vacances, enseignement catholique etc… Bien voir que face à des camarades d’école forts de leur islam et de leur communautarisme, qu’ont nos jeunes à mettre en face ? Notre société leur a tout enlevé : morale, religion, patriotisme, sens du devoir, effort physique, soutien des adultes. Résultat : certains passent à l’islam, choisissent le camp des futurs vainqueurs. À nous de faire cohésion : http://www.guerredefrance.fr , http://www.resistance-cohesion.org , le survivalisme réfléchi, les contacts radio par PMR446, l’engagement dans la Réserve etc…

  4. Il y a plus simple, se rapprocher de sa paroisse, donner un coup de main de temps en temps, observer, changer de paroisse si vous n’y trouvez aucune affinité. Lire, se ré-approprier notre culture judéo-chrétienne. Puis s’impliquer de plus en plus. Je suis dans cette démarche. J’ai repris la cathésèse et reçu la confirmation. On pourra dire ce que l’on veut d’un pape ou d’une action de l’église à un moment donné…C’est la seule organisation qui a traversé la chute de l’empire romain, les grandes invasions… et l’église, corps du Christ, traversera les épreuves à venir…

  5. Ce que personne ne comprend ici c’est qu’il est urgent de FAIRE L UNION SACREE DE TOUTES LES RACES CONTRE MERDACRON LE DEMON 666 NOM de NOM ! ! ! apres ce sera trop tard les imams les curés les rabbins bordels réveillez vous vos conflits auront l’air de pecadilles face au mondialisme satanique ! ! !https://gloria.tv/post/mKvc96z3pMaj2mG7VpU9HDhC3 video L’Apocalypse en France – Camps de concentration – Internements … Le Génocide en cours pour la France (les guillotines sont commandées par le gouvernement canadien pour ceux qui seront dans les camps Covid… En France ce sera pareil…) QUI VA NOUS ARMER POUR COMBATTRE LA BETE ?

  6. merci de cesser de parler de petits Blancs, ça exhale des relents de Blanc honteux
    thuram ne cesse de cracher sur les Blancs, inutile de jouer le supplétif

  7. Sauf erreur, j’aurais aimé que vous parliez de « Génération Identitaire »
    Seul Mouvement Patriote et Actif ! Chassés par Tous, à cause de cela !!
    Je rajouterais, Baisse du QI, lié à l’individualise, la Numérisation et le Métissage.
    Militantisme de papier, quand il existe…
    Où est Jean Moulin ?

  8. C’est magistral. A notre époque lamentable, on peine à croire que vous soyez journaliste ; mais, indépendant.
    « Il n’y a pas de militantisme, de confrontation d’idées, autrement que par l’injure et l’exutoire des commentaires anonymes. Nous savons tous combien notre ton serait différent si nous étions face à face pour discuter. »

    Quelle cruauté dans l’intelligence de votre analyse….
    Vous indiquez la piste des petits groupes discrets et de la « Leaderless resistance ».
    Rien sur Internet (ou le minimum),enfantin à surveiller; retour aux techniques de la Guerre Froide et aux boîtes aux lettres mortes.

  9. Quant au fait qu’il n’y a plus de manifestations et que les gens désertent le terrain : c’est simple pourtant. Le mouvement GJ s’est fait massacrer par la flicaille, les gens ont vu via la TV et ont peur. Aussi, manifester sur un itinéraire pré-autorisé par la préfecture turque et entourés de flics prêts à gazer à tout moment, ça ne sert, oui effectivement à rien.
    Quant à avoir manqué un « Napoléon » pendant les manifs GJ, et bien si un seul avait surgi, soyez sûr qu’il aurait été interpellé, sali, et embastillé….. Comment sortirons-nous de tout cela… ?

  10. J’ai votre réponse ! La France est un pays dont les habitants n’ont jamais vraiment assimilé le concept de Nation…d’ailleurs nation donne nationaliste, un gros mot que l’on rattache à nazi, c’est ainsi que nos politiques, nos médiatiques consciences nous rabâchent à longueur de temps et d’émissions, comme le Marocain Patrick Drahi, israélien pour ses intérêts, français pour ses avantages et international pour son pognon… Quand le peuple de France deviendra nationaliste, alors la France sera sauvée…mais n’est-il pas déjà trop tard ? Surtout avec le jeune et tendre coquelet de l’Elysée qui n’est, dit-on, qu’un pion de Roro de Francfort !

  11. @ WILLIAM K.

    Tu m’as dit il y a longtemps que tu ne lisais pas les commentaires de tes articles, parce que tu n’avais pas le temps. Je tente ma chance quand même. Un grand bravo pour celui-ci…. Ici, dans le Piémont pyrénéen, tout va bien…. Amitiés. F.

  12. facedebouc est devenue une daube indigeste, je m’en suis virée toute seule sans regret. Les autres, aucun lien, donc des sites sérieux ex R.L Dreuz Innoclaste etc…je trie je lis mais c’est vrai je fais partie des anciens avec des valeurs. J’ai débuté sur un banc avec un tablier, à écrire avec plume et encrier, donc voilà le topo, et je ne me sens plus en phase avec ce temps où la technologie a remplacé l’humanité. . Dépassée par cette inhumanité où les vices sont portés au pinacle et les valeurs méprisées (ex les Démo- crasses, « démocrates » que de nom). Le guignolo qui nous représente et ses larbins étant moqués de par le monde, comme la f(rance).

  13. article pertinent . vous avez raison de dire que les familles sont divisées
    mes enfants et ma compagne sont bienveillants envers les envahisseurs même si les attentats islamistes leur ont un peu ouvert les yeux
    ma petite fille de 12 ans m’a demandé si je partageais l’indignation provoquée par le tabassage de zecler
    je lui ai répondu oui mais ai rappelé que les policiers subissaient une agression 20 fois par jour
    je ne vais pas sur facebook et twitter ; je débats sur causeur car ma messagerie m’avertit des réponses à mes commentaires (ce qu’on ne trouve pas sur riposte laïque ou valeurs actuelles)
    je suis adhérent à volontaires pour la France, Debout La France et Génération Identitaire
    trop de sites et mouvements résistants . mais pas de radio résistante, en tele cnews heureusement

    • TV Libertés est une vraie voix résistante, Sud radio aussi. Beaucoup d’associations contre la gestion du covid aussi.

      • En matière de télé, je me contente de cnews.
        Je ne capte hélas pas sud-radio.

      • Tout à fait. Il y a aussi les Identitaires, Damoclès, et d’autres qui constituent une partie de la Résistance

        • oui Damoclès qui fait ou veut faire comme FdS ,( lister les « incivilités  » ) alors j’ai dit que le mieux était de se fédérer au lieu de faire la même chose, ce qui laissera du temps pour approfondir des méthodes…mais voilà tout cela est bien décourageant ..

    • @France Pillee , monsieur dommage et triste qu’une gamine de 12 ans vienne vous voir en employant des mots qui psychologiquement ne devraient pas se trouver dans sa bouche , a 12 ans c’est barbie et non un lavage de cerveaux , cette gamine a telle reçue des coups de matraques de n’importe qui et mieux survient’ elle par une maturité exceptionnelle a 12 ans a survenir a 100% a ses besoins , habitat , vêtement , nourriture , travail etc etc ??? allons donc , a 12 ans tomber dans le piège de devoir subir des infos qui ne la concerne pas , triste et dommage , cette affaire est du même acabit que le petit nain suspendu au balcon après avoir fait 6 mètres de chute ,……. 5 jours après plus d’œil au coquard et de lèvre tuméfiée , et les 5 kilogs de drogues qu’il transportait ils sont OU ?????

  14. Il y a longtemps que je n’avais plus lu un article tel que celui-ci, foisonnant d’autant de pertinentes remarques !
    Je n’ai jamais cessé moi-même de dire et de répéter qu’il fallait créer des réseaux actifs. J’y ai travaillé des années durant, notamment lorsque j’étais encore un militant FN. En pure perte.

    Nous n’y sommes pas arrivés et nous n’y arriverons pas.

    L’Histoire est en marche, guidée par une main inconnue pour des raisons qui nous échappent vers un but que nous ne décrouvrirons que trop tard.

    Tant pis pour nous.

    • C’est en cultivant nos traditions,en développant notre spiritualité,( rien à voir avec quelque religion) ,en entretenant nos relations dans la liberté et l,honnêteté,en nous libérant des contraintes matérielles et de l’emprise des objets,en retrouvant le lien avec la nature et ses beautés,en se connectant à l’énergie vitale,en approfondissant notre raison d’être ,en préservant notre humanité et son corollaire,l’amour ,que nous puiserons les ressources et les forces necessaires à la ESISTANCE!!!

  15. Hommage à tous les (jeunes filles et jeunes hommes) Génération Identitaires!
    Hommage à tous les catholiques qui résistent et qui marchent, par milliers, les 100 km ( Paris Chartres) du pèlerinage de Pentecôte.
    Hommage à tous les chefs de petites ou grandes entreprises qui maintiennent à bout de bras une économie en France.
    Hommage aux militaires sur le sol national et en Opex, ils anticipent et sont prêts 24h sur 24.
    Hommage à tous les bénévoles qui suppléent aux déficiences de l’état.
    Hommage aux gendarmes, gardiens de la paix, policiers grâce à eux la France… survie.
    Hommage aux quelques députés qui font opposition à la déchéance de notre pays à l’assemblée et au sénat.
    Hommage à tous les soignants ,aidants à la personne et les pompiers…qui font de leur mieux malgré la fatigue.

    • Hommage aux vrais gilets jaunes du début.
      Désolé, pour ceux qui ne sont pas cités…
      Hommage et merci au général Martinez qui est candidat pour sauver
      notre belle France.

  16. Les réseaux sociaux sont tels des réseaux téléphoniques incompatibles selon votre opérateur. Alors autant privilégier un réseau sans censure (et y amener les gens) plutôt que d’insister à utiliser ceux controlant les écrits (mais sans pour autant les abandonner totalement car c’est encore là que le plus grand nombre se trouve).

    Example: gab.com, parler.com, diaspora (joindiaspora.com), joinmastodon.org, …

Les commentaires sont fermés.