Les opposants au passe sanitaire sont-ils des abrutis ?


Abrutis, crétins, égoïstes, conspirationnistes, complotistes, Gilets jaunes, sous-diplômés, incultes, antisémites…
Voici le florilège de mots d’oiseaux que l’on entend sur les plateaux de BFM et de CNews ou dans les tweets légers de nos ministres et de nos intellectuels à cheveux longs ! Cela ne vole pas très haut d’autant que dans cette liste, trois éléments de langage sont martelés lourdement parmi tous les rossignols de la majorité : égoïstes, abrutis, sous-éduqués et pour que ce schéma mental glisse bien dans la caboche du téléspectateur, on lui fait rentrer à grands coups de filets de bave de Laurent Alexandre.

Remarquez, nous avons l’habitude que les hyènes macronistes volent en escadrilles, mais ces épithètes montrent qu’ils ont franchi le mur du çon de l’ignominie ! J’ai appris ainsi que j’étais un primitif, pas très éloigné de l’animal dans l’évolution naturelle, et qu’à ce titre on avait le droit de me priver de mes droits les plus élémentaires, comme la libre circulation, de travailler ou de me faire soigner, bref les griffons de la majorité veulent me mettre en cage.

Pourtant, il me semblait que dans le débat, l’insulte devrait être bannie, ne dit-on pas que celui qui insulte n’a rien à dire ? Qu’il n’a rien à répondre, qu’il est battu ? Cette règle semble inconnue à nos plumitifs de plateaux, ils ne sont nullement gênés d’entendre nos adversaires politiques nous souiller de leurs déjections verbales, mieux, ils en sourient, ce sourire de connivence entre le journaliste et le politique est pour ma part insupportable… Mais comment s’en étonner ? Nous les avons encore vus ce week-end minorer les chiffres des manifestations de manière si honteuse et si grotesque que ceux qui avaient encore un doute sur leur partialité, n’en ont plus !
Mais voilà, les insultes trahissent chez nos adversaires certainement quelque chose d’autre. Voyons voir.

Quand on veut qu’un auditoire adhère à vos idées, votre thèse, vous avez deux moyens : premièrement vous avez à votre disposition le raisonnement logique fondé sur des exemples vérifiables, une démonstration rigoureuse, on appelle cela en rhétorique le convaincre. Le second moyen s’adresse aux émotions de votre interlocuteur, vos arguments jouent sur des représentations, des images, c’est ce qu’on nomme la persuasion. Tout bon discours sait adroitement mêler les deux.
Macron et ses sbires ont perdu définitivement le combat du convaincre en juillet 2021, rien ne justifie le passe sanitaire, philosophiquement et médicalement. Les vaccinés sont aussi contagieux que les non vaccinés, les vaccinés attrapent le covid comme les autres, font des formes graves et encombrent les urgences de hôpitaux (études israéliennes et américaines) ; le chiffre même de protection de 39 % du vaccin Pfizer est largement contesté par les médecins de terrain. (cf mon article précédent).

À ces éléments, il faut ajouter que les effets secondaires sont terrifiants, particulièrement chez les plus jeunes, à tel point que Pfizer a masqué de noir les statistiques de ces effets secondaires dans son dossier de présentation, afin d’empêcher les scientifiques indépendants de les analyser, la balance bénéfices/risques ne devait pas être du tout favorable ! C’est ce que révèle le docteur Éric Ménat, qui ajoute que cette pratique est, de plus, vous vous en doutez, illégale, et que cela constitue une atteinte indiscutable à nos droits les plus évidents, celle de connaître les risques qu’engendre la vaccination chez nos enfants ! Comme le rappellent de nombreux médecins dans le monde, il faut stopper cette vaccination Pfizer au plus vite, trop de morts dus aux effets secondaires. C’est une question de santé publique.

J’ai l’impression que dans le camp des laboratoires, leurs dirigeants ont conscience des risques qu’ils encourent. Pfizer vient d’augmenter le prix de son vaccin, il passe ainsi de 15,5 à 19,5 euros (fureur de l’Union européenne !) et les mauvaises langues chuchotent que c’est pour payer les frais de justice à venir ! Pfizer se fend également d’un communiqué pour constater que la stratégie vaccinale ne pourra être suffisante contre le virus et qu’il faut soigner avec des antiviraux ! Cela tombe bien, Pfizer sort son antiviral prochainement !
Je me permets de rappeler ce que j’avais écrit cet hiver. Pfizer a choisi de faire vacciner massivement au printemps/été, pendant la saisonnalité positive pour faire croire que son vaccin était efficace. En effet si on regarde les courbes de l’année 2020, pendant cette période, le virus était en vacances. Coup du sort pour le labo, le variant delta est venu détruire en juillet cette mascarade vaccinale, il a montré que les vaccins étaient inutiles et dangereux. D’où cet empressement à faire signer le maximum de contrats et de passer à l’étape suivante, les antiviraux !

Le camp macroniste, pour ne pas sombrer dans le ridicule, nous sort de temps en temps une étude bidonnée pour nourrir la crédulité des Français vaccinés… la dernière en date, c’est d’affirmer qu’il n’y a que des non vaccinés chez les hospitalisés…
Sauf qu’on a assisté, sur CNews, à une déchirure du voile de cette propagande. Philippe Poindron, virologue, a taillé en pièces, ce samedi 31 juillet à midi, et en une minute, la fameuse étude française qui montrait de facto l’efficacité du vaccin. En s’appuyant sur ces études israéliennes et américaines citées plus haut, il a ridiculisé le journaliste qui ne put que confesser en direct qu’il ne les connaissait pas…Oui, quand on est journaliste mainstream, on n’a pas le temps de lire la presse tant on est occupé à apprendre par cœur les éléments de langage fournis par la cellule propagande de l’Élysée : non vaccinés abrutis ! Non vaccinés crétins ! Non vaccinés complotistes ! Coco…

En fait, depuis le début, la communauté scientifique avait mis en garde sur le tout vaccinal, elle avait souhaité une approche fondée sur les traitements car, avait-elle rappelé, le virus du covid mute ou se recombine si vite qu’il était difficile de proposer un vaccin qui ne soit obsolète lors de sa mise en service. Vous fabriquez un vaccin sur le variant alpha et vous vaccinez quand on est au delta… C’est bêta ! Pire, Christian Velot et ses confrères craignaient que le virus se renforçât par la vaccination et que cette mutation le métamorphosât en un vrai tigre tueur…

Remarquez que cette crainte a été considérée par l’AFP factuelle comme une fake news en France… alors qu’aux USA, CNN a présenté les risques de mutation du virus, dus à la vaccination… Mensonge en France, vérité aux USA, pour paraphraser Montaigne !
C’est fou le nombre d’informations dites fausses par les officines de vérification qui se révèlent vraies. Mais pourquoi ? parce qu’elles sont financées par les laboratoires !
C’est ainsi que la meute macroniste a perdu sur le terrain du convaincre, sur les études scientifiques. Certes ils continueront à parader pour ne pas perdre la face, mais plus les jours passent, plus la vérité va apparaître plus crue.

Alors ils n’ont plus que la persuasion comme arme, il leur faut cibler les émotions des Français. Mais un discours n’ayant pu  convaincre et qui ne s’appuie que sur de la persuasion se nomme en bon français de la manipulation ! S’il n’y a plus de raisons à la vaccination de masse, il faut donc fortifier la foi des Français par des images antithétiques. Dans un premier temps, ces images valorisent le vacciné, il est présenté comme un homme cartésien, dans le sillon de Pasteur, il est généreux, un altruiste puisqu’il se fait vacciner pour sauver l’hôpital et les personnes âgées.

Ensuite, pour renforcer l’orgueil du naïf, par effet de contraste, nos propagandistes dévalorisent le non vacciné, c’est un anti-vaxx, une sorte de fanatique des temps passés, que l’on croyait révolus, qui aurait brûlé Galilée en place de Grève, un abruti, un Gilet jaune, un remplaçable, un inutile, selon les termes du baveux Laurent Alexandre…

Le vacciné se sent flatté, considéré par les élites, il peut s’identifier à elles et gonflé de sa nouvelle supériorité, il peut jouer son homme d’importance auprès de ses voisins ou sur Twitter… Le jour où la vérité va éclater, il risque de se déballonner ! En même temps, s’identifier à Laurent Alexandre, l’homme à la tête de batracien, je ne sais si c’est vraiment flatteur. Passons.
On vit donc fleurir sur les réseaux sociaux des individus se vantant d’être vaccinés, expliquant qu’ils appartenaient à une race supérieure et de ce fait les non vaccinés étaient inférieurs, il était donc normal qu’ils soient privés de leurs droits.

Ces individus qui se pensent supérieurs possèdent au moins un mérite, c’est de parfaitement résumer la pensée et l’inconscient macronistes, et à ce titre je leur discerne le titre honorifique de milicien de seconde classe. Et on comprend du même coup que la comparaison avec le fascisme ou le nazisme ne sont pas des points Godwin, puisqu’il s’agit bien de séparer la population entre des élus et des maudits. Nous reconnaissons là le pilier central de toute forme de totalitarisme.
Priver ces adversaires politiques de droits civiques, c’est du fascisme chimiquement pur, la fuite en avant de tous les politiciens criminels. Macron et ses complices sont donc prisonniers de leurs actions passées, ils sont obligés d’en commettre toujours de plus ignobles, dans un cycle infernal où le crime appelle le crime, pour avoir l’espoir de s’en sortir… propagande, préfet Lallement, mains arrachées, judiciarisation des innocents, censure, passe sanitaire, dictature, bruit de bottes, Macron Mac Beth !

Ce cycle finit toujours très mal. Et les retournements s’achèvent dans la violence, par des fusillades le long des murs et des femmes au crâne rasé. Déjà, on voit surgir aux USA des mouvements contre les vaccinés, les accusant de leur bêtise, d’être au service des élites mondialisées, les supplétifs de la finance internationale et de Big Pharma…

Quant aux vaccinés, qui ont ouvert les yeux, ils défilent plus furieux que nous, certains crient leur rage de s’être fait posséder, particulièrement ceux qui ont un parent qui a fini aux urgences…
Le mouvement prend une telle ampleur que le Figaro, jamais à une saloperie près, a tenté de déminer la situation afin de rassurer les vaccinés malades du covid ; c’est normal d’être en colère, disent-ils en substance, mais ne vous inquiétez pas, votre cas est exceptionnel. Cela doit en effet consoler la fille qui est sous intubation, après deux piquouses de Pfizer, d’être exceptionnelle ! Quant au chanteur de Kassav, après trois doses de vaccin, il en est presque soulagé, depuis qu’il est mort ! Je suis un cas rare !

Des raretés pareilles, il y en plein les hôpitaux !
Le non vacciné ou le vacciné qui défilent contre le passe sanitaire sont des gens informés, qui ont su croiser les sources d’information, qui ont su se sortir du langage hypnotique des chaînes de propagande, qui possède une solide culture humaniste et un amour de la liberté, ce que vient corroborer une étude du MIT, qui met en lumière que les opposants aux restrictions sanitaires sont plus éduqués que la moyenne. Évidemment !

Remarquez quand Macron, Castex, Véran, Gilbert Deray, Laurent Joffrin, Laurent Alexandre ou Alain Minc appellent à la vaccination ou au passe sanitaire, comment cela ne donnerait-il pas une furieuse envie d’aller manifester samedi prochain derrière Philippot ?

Marquis de Dreslincourt

0
0

49 Commentaires

  1. Moi ça me dérange pas que les autres ils disent que je suis abruti vu qu’ils vont bientot crever. On verra bien qui c’est qui ira pissé sur la tombe de qui

    • C’est bien d’avoir de telles certitudes….fruits d’une longue réflexion personnelle.

  2. Les opposants au passe sanitaire sont-ils des abrutis ? OUI ! c’est Robert MENARD qui l’a dit !!!
    Et lui qu’est-ce qu’il est ? Un faux cul qui tourne la veste pour que ça lui rapporte !!!

  3. Il serait judicieux de faire connaître haut et fort, ainsi que sur des banderoles lors des prochaines manifestations, les intérêts du clan Fabius afin de rappeler aux français, et de le faire savoir aux plus jeunes, l’affaire du sang contaminé. Parce que je n’ai pas entendu parler de ce lien sur les médias mainstream et qu’il est temps que le troupeau se réveille. Quand j’en ai parlé à un membre de ma famille, qui s’est fait vacciner, il a failli en tomber de sa chaise.

  4. Les opposants au passe sanitaire sont-ils des abrutis ?

    Disons qu’eux-mêmes pensent l’inverse mais qu’ils n’ont aucune preuve.

    • François BLANC,
      Tout à fait, JPG et ses acolytes me déçoivent vraiment ! Comme quoi, on peut s’affirmer ne diffuser que des vérités (et dans le cas de Dreuz d’ordinaire c’est vrai), mais là ils sont à côté de la plaque !

    • Et ils n’aiment pas la contradiction, même structurée et polie ! Je me suis fait blacklister

  5. « abrutis », tout de suite les grands mots (sourire) l’angoisse est chose humaine et la confiance se mérite.
    depuis la frontière qui a stoppé les radio éléments de tchernobyl , le sang contaminé, « l’innocuité complète » des produits monsanto, et gnin gnin et gnin gnin et tout le st frusquin sur la com désastreuse au sujet du covid, il est logique qu’une certaine méfiance se fasse jour (sourire)
    mais la démocratie reste la moins pire des choses pour l’individu. C’est pourquoi ,sans « papa maman qui savent tout », nous grands enfants avons le choix de faire une confiance raisonnée ….ou pas à nos institutions
    ni salauds ni abrutis quels que soient leurs sentiments.

    • « Faire une confiance raisonnée … ou pas à nos institutions ni salauds ni abrutis quels que soient leurs sentiments ». Absolument quitte à faire évoluer nos institutions mais pas à les abattre. La défiance tous azimuts est pour moi un signe de nihilisme profond, cause et conséquence d’un individualisme ou d’un communautarisme de plus en plus féroces qui atomisent les nations.

    • @zephyrin : les Français se prennent vraiment pour le NOMBRIL du Monde ………..

  6. Les pseudos savants vaccinés en fait des trouillards collabos de première classe vont pleurer très forts quand ils vont découvrir TOUT ce qu il y a derrière cettetragi-comefue ..

    • @Giel :  » Les pseudos savants vaccinés en fait des trouillards » … vous considérez que les vaccins sont DANGEREUX , faut donc faire preuve de courage pour accepter de se vacciner , refuser de prendre ce risque prouve une COUARDISE patente !! N ‘ inversez pas les rôles …

  7. He bien peut etre cherchent’ils une bonne raison,de se faire peter la g……
    Moi ma fourche est eguisee..

  8. Selon une récente étude du MIT les contestataires sont plutôt très informés…

  9. merci d’écrire passe avec un E, c’est moins moderne qu’à l’anglaise, sans E mais plus respectueux pour le français
    il n’en reste pas moins vrai qu’on pourrait utiliser le terme « passeport intérieur » qu’avaient les soviétiques

    • Dans ce cas, ne faut-il pas dire UNE passe-sanitaire, car « passe » n’est pas masculin ?

      • « un passe » est masculin dans le sens abrégé : un passeport, un passe-partout (voir le petit Robert… 😉 )

      • Au Bois de Boulogne , c’est 20 € LA passe . ( 25 les jours fériés )

      • Haaaa ce plaisir pour les relents germaniques, bizarre pour des patriotes….

        • Non, logique tout simplement. Les Allemands pendant la guerre étaient dictatoriaux et tyranniques. Le Kapo de l’Élysée l’est aujourd’hui.

          Le parallèle s’impose donc…

  10. Non ils ne le sont pas. Les doutes sur les vaccins sont aussi légitimes. Mais j’ai bien peur que le passe sanitaire ne s’applique et que les non vaccinés soient baisés. S’il y a fermeture des commerces ou pire reconfinement, tout le monde sera baisé. Auquel cas la grogne pourrait être générale car cela prouvera qu’être vacciné ne sert à rien et nous aurons affaire à une crise majeure. Donc il ne reste plus qu’à attendre pour savoir si le delta annonce ou pas l’apocalypse.

    • Le problème est exactement le meme qu’avec les gj. A des questions ou problèmes légitimes se greffent des tarés opportunistes qui rêvent de leur ‘grand soir’. J’avais beaucoup de sympathie pour Levavasseur par exemple, mere célibataire, aide soignante qui a du mal a joindre les deux bouts. Résultat : elle a failli etre lynchee. Si il faut un pass sanitaire pour rentrer aux urgences par exemple, je serai pret a contester la mesure. Mais me retrouver avec des fous a etoile jeune, non merci!

      • On est d’accord. D’ailleurs ici on a déjà droit au cumul de la paranoïa et de l’hystérie.

    • Étude très intéressante. Mais attention. Même si elle peut être extrapolée aux vaccino-sceptiques, elle est centrée sur les opposants aux masques (source : https://arxiv.org/pdf/2101.07993.pdf). Elle est également pointue et porte sur la manière dont les sceptiques s’approprient les données scientifiques et les analysent. Elle ne présage pas du tout du fait que leur interprétation des données est fondée et donc qu’ils ont raison et encore moins que ça serait des génies. A vrai dire, elle montre la défiance vis à vis des discours politiques, médiatiques, voire scientifiques. Ce n’est pas une bonne nouvelle si la suspicion, voire la paranoïa généralisées plombent la science. La défiance a un prix et il peut-être très élevé : l’effondrement de nos institutions.

      • Ça montre au moins qu’ils analysent les données. Les bon toutous qui suivent de manière Pavlovienne les diktats de la propagande officielle et qui vont se faire piquouzer en masse… ils analysent pas grand chose, pour la plupart d’entre eux

        Remarquez que c’est confortable, de pas analyser. Ça évite de découvrir des résultats qui perturberaient votre confort intellectuel (ou pas si intellectuel que ça, d’ailleurs)

        • Vous racontez n’importe quoi. Vous prouvez justement que vous n’analysez rien et ne faites que juger. Vous n’avez pas lu cette étude qui parle d’analyse et de visualisation des données pour dérouler une narration (story telling) empreinte de biais idéologiques qui n’ont rien à voir avec la science. Ce n’est pas parce que votre discours se présente comme rationnel qu’il est véridique et encore moins scientifique. Il est subjectif parce que l’interprétation des données se manipule. C’est exactement ce que dit cette étude. Pour ma part, je lis les études scientifiques. Et n’importe quelle étude scientifique finit toujours par évoquer ses limites sur lesquelles vous passez sans doute allègrement.

      • @Heraklite

        Si c’est une bonne nouvelle, parce que si ça plombe la science des plateaux télés et les institutions, c’est doublement bon.

        • Ah bon et en quoi ça fait progresser nos connaissances pour sortir du merdier ? Et qu’est-ce que tu proposes à la place de nos institutions ? Détruire est facile comme le montrent les racailles dans ce pays. Mais construire c’est bien autre chose.

  11. Je ne suis personnellement pas vacciné mais pas mal de personnes plus âgées de mon entourage et relations le sont. A ma connaissance, aucune de ces personnes n’a eu « d’effets secondaires terrifiants » comme vous le prétendez. Il serait bien de donner des exemples précis pour être un peu crédible…

    • Pfizer
      Ma voisine : hypertension, malaises, problèmes d’intestins
      1 autre voisine : cancer du sein qui « flambe »
      Le fils d’1 ami : lymphome
      1 autre : Leucémie qui flambe
      1 vieille amie : ne peut plus marcher depuis

      Astrazenica
      Son compagnon :
      1re inj : gastro entérite +++
      2eme : malaise, perte de connaissance, urgences avec difficultés à être réanimé, 3 jours en soins intensifs

      Et ce, juste ce qui me vient à l’esprit là, sans chercher.

      (la pharmacienne du coin m’a dit : « je me suis fait vaccinée, mais maintenant, j’ai peur :70% des malades de notre clientèle ont été vaccinés 1 ou 2 fois, avec symptômes graves »)

      Morts du Covid? aucun cas dans mon entourage!
      (positifs avec ou sans symptômes : oui, nombreux)

      Mais je suppose que vous allez dire que j’invente

      • Non , mais vous fréquentez des grabataires subclaquants et en survie hypothétique. Changez de relations .

        • De suite les grands mots … Ma belle soeur avec astra a fait un malaise et s’est retrouvée dans le coma à l’hôpital, heureusement très peu de temps. Et elle n’était pas grabataire …..

      • @Irea : cancer , lymphome , leucémie : qu ‘ est ce que c ‘ est ces conneries ? Ces maladies n ‘ apparaissent JAMAIS de façon spontanée , c ‘ est le résultat d ‘ une lente évolution qui dure des mois et des années avant d ‘ être détectés , prétendre que ça « flambe » relève du délire , c ‘ est comme faire pousser des radis en un jour !!

    • Un exemple précis, pour vous faire plaisir: 70 patients de mon généraliste personnel se sont fait vacciner à l’Astra Zeneca. Au bout de 30 jours, il y avait 3 morts.

      Si vous pensez que ça, c’est compatible avec le chiffre de la propagande officielle concernant les incidents dus à l’Astra-Zeneca (1/100.000), on va se demander ce que vous fumez…

  12. Marquis de Dreslincourt comme toujours avec vous je suis entierement d accord avec votre analyse, mais je vous confesse que je suis moi aussi un abruti…🤣 mais chut !

    ____
    « L’autorité d’un seul homme compétent, qui donne de bonnes raisons et des preuves certaines, vaut mieux que le consentement unanime de ceux qui n’y comprennent rien. »

    Galilée / un autre heretique…

Les commentaires sont fermés.