Les Palestiniens rejettent le plan de paix Trump : tant mieux !

Publié le 29 janvier 2020 - par - 25 commentaires - 992 vues
Traduire la page en :

Comme disait Levy Eshkol, ancien ministre des Affaires étrangères d’Israël, « les Palestiniens ne ratent jamais une occasion de rater une occasion ».

Avec le nouveau plan de paix proposé par le Président Donald Trump, et que les responsables israéliens acceptent de considérer comme base de négociation, une avancée fondamentale vient d’être réalisée. En effet, Israël accepte d’envisager de négocier l’abandon d’une partie de ses territoires de Judée-Samarie en échange d’un éventuel accord de paix.

Comme il fallait s’y attendre, la partie palestinienne rejette cette proposition de négociation et n’accepte de négocier qu’à la condition sine qua non qu’Israël revienne aux prétendus frontières d’avant 1967, savoir : accepter l’occupation d’Israël par les pays arabes qui avaient envahis le territoire après la déclaration d’indépendance de l’État d’Israël en 1948. Ce que l’on appelait les frontières d’Auschwitz.

Autant passer tout de suite la corde au cou de l’État d’Israël si ces bases, souhaitées par la partie palestinienne, étaient acceptées. On a vu le résultat des accord d’Oslo, cela a ouvert la porte à des intifadas à répétition et violation des accords successifs qui démontrent que manifestement si l’a paix n’est pas imposée aux Palestiniens, il n’y aura pas de paix.

Pour ce qui me concerne, je ne vois qu’avantage à ce que les Palestiniens rejettent cette « feuille de route ». Cela permettra à Israël de confirmer son impérium sur l’ensemble de la Judée-Samarie qui est un territoire israélien depuis plus de 3 000 ans. Cependant, la solution proposée est, d’un point de vue pragmatique, d’une générosité exceptionnelle dès lors que ces Bédouins venus des pays environnants pour profiter du développement de cette terre nommée Palestine par l’empereur Justinien (mal nommé) pour tenter d’éradiquer toute présence des légitimes possesseurs de cette terre, savoir le peuple hébreu, et ces « Palestiniens » qui se revendiquent aujourd’hui comme peuple, lequel n’a jamais eu d’existence avant 1967, se prétendent descendants des Cananéens !!! La visite de leur musée est édifiante : il est vide de quelconques vestiges de leur prétendue histoire. Ils sont contraints de s’approprier le juif Jésus qu’ils qualifient de premier réfugié palestinien pour prétendre exister. C’est le Pape qui va être content.

En dépit de cette mauvaise foi musulmane, de cette taqîya (la taqîya ou le concept coranique qui permet aux musulmans radicaux de dissimuler leurs véritables croyances, dixit Wikipédia) institutionnalisée, Israël, pour tenter de résoudre le problème découlant de ce conflit créé de toutes pièces par le KGB soviétique, accepterait de renoncer à une partie (70 %) de la possession de ses terres ancestrales en échange d’une paix susceptible de profiter à toutes les populations de cette contrée.

Ce plan qui entérine une réalité sur le terrain, savoir l’existence d’une population occupant des terres israéliennes, qu’il n’est pas possible de déloger, ces squatters ne pouvant être délogés manu militari, comme le ferait tout autre pays, mais Israël se contraint à une morale qui n’existe dans aucun autre pays du monde, se refuse au recours de ce moyen ultime que n’a pas hésité à utiliser la Birmanie contre les Rohingyas ou la Chine contre les Ouïgours. Donc, faute d’user de sa force, Israël accepte un compromis par l’abandon d’une partie de ce qui est l’âme de ce pays, la Judée-Samarie, Judée qui est le nom à l’origine du nom « juif » et « judaïsme ».

Ce « deal du siècle » (dixit le Président Trump) propose un délai de réflexion de quatre années aux Palestiniens pour négocier le plan de paix définitif en contrepartie d’exigences non négociables, savoir : 1° reconnaissance de l’État juif par la partie palestinienne, 2° souveraineté d’Israël sur Jérusalem réunifiée, 3° abandon du droit au retour des prétendus Palestiniens vivants dans les pays arabes et qui n’ont jamais vécus en Israël. Le reste faisant partie de la négociation, laquelle offre en contrepartie 50 milliards de dollars pour le développement de ce nouveau pays et la construction d’un tunnel reliant celui-ci à Gaza pour assurer une continuité territoriale.

Pour la première fois, les pays arabes de la région ne rejettent pas ce plan et certains, même, l’approuvent.

Mais, comme je le disais en introduction, les Arabes palestiniens musulmans veulent tout et rien en échange et donc, ils n’auront rien.

Guy Sebag

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Nukethemuz

Les palestos nous cassent les burnes, qu’on en finisse avec ces merdes!

chrisomac

Le mieux serait de raser Jérusalem pour mettre tout le monde d’accord si non on repart pour 2000 ans de chicanneries nationalistes et du plus mauvais exemple mondial du vivre ensemble par ceux qui justement passent leur temps à nous donner des leçons de morale et de tolérance.

Nukethemuz

Que l’on trandforme l’ensemble du moyen orient en parking et l’affaire est réglée.

POLYEUCTE

Déjà traité plus haut…
Solution en 2048, après une Guerre de 100 ans ?
Israël aura été écrasé par la Démographie.
Sauf guerre internationale….

André LÉO

Le plan Trump a un mérite, celui d’annexer à Israël les colonies. L’autre mérite est de montrer que les colons venus de jordanie, d’Egypte, ou d’ailleurs ne sont que des colons en mission. E Renan qui a longuement étudié sur place ce territoire de Canaan dans sa “Vie de Jésus”, évoque quelques centaines de milliers d’habitants. Sur les 20km de la seule bande de Gaza, ils sont aujourd’hui 8 millions, et ils ne sont pas arrivés sur la jument ailée de mohamed. Profiter enfin de la modernité apportée par Israël, peut-être, mais essentiellement constituer le bouclier humain-chair à canon dont les organisations terroristes ont besoin.
On ne voit pas comment une cohabitation, le mortifère “vivr’ensembl’ macroniste, pourra s’installer face aux milices du hamas et du hezbollah.

katarina

il parait que beaucoup de palestiniens ne sont pas nés en Palestine mais en Egypte, Jordanie, etc….. en faite il faut se rendre compte que c’est un mensonge, avec le plan prévu pour que les arabes aillent en Jordanie, qui n’ont pas accepter plus de 70% du territoire pour y vivre mais qu’ils voulaient 100% du territoire

Eric des Monteils

Nous avons souvent tendance à prendre la défense de ceux qui sont floués, persécutés, privés de leurs droits fondamentaux. Cela est bien normal, et relève d’une grande générosité, d’un soucis d’équité tout a fait recommandable.
C’est d’ailleurs ce que nous revendiquons pour nous-même.

toni

Et qui sont-ils?

Kancau11

La seule chose qui intéresse les palestiniens, c’est de virer les israéliens de leur territoire pour le transformer en shithole country, c’est la seule chose qu’ils savent faire, exemple l’ algérie de 1962 et celle d’aujourd’hui et aussi la FRANCE des années 70 et celle de nos jours, le LIBAN de 1975 et celui d’aujourd’hui.

Jonathan

Je n’ai pas l’impression que les Palestiniens veulent tout en échange de rien. Le “plan de paix” de Trump est inacceptable en l’état puisqu’il revient à nier aux Palestiniens le droit à un territoire, et qu’il aurait pour effet de désintégrer littéralement la déjà bien fragile identité palestinienne.
Le plan de paix de Trump s’adressait aux Israëliens et consistait à dire : “il n’y aura plus ni Palestine, ni Palestiniens, et comme ça il n’y aura plus de problème palestinien”.

Si c’est comme ça que certains croient faire la paix…

Opatseg

La Palestine arabe n’a jamais exister comment ?, tout simplement en ce document que j’ai écrit sur le mythe palestinien.

https://docs.google.com/document/d/1JNvvvc4nbfOF3csCUkLEZ-SwQ_P7jpE2Rl2V9zqhYjk

Jonathan

La Palestine n’existait pas plus que n’existait l’algérie quand la France y est venue en 1831, mais elle a pris corps – par contre-coup – quand l’état d’Israël a été créé officiellement en 1948. De ce qu’il est convenu d’appeler le “conflit israëlo-palestinien” sont sortis la Palestine en tant qu’entité nationale, et concomitamment le peuple, puis la nation palestinienne.
C’est un fait, et ça n’a rien à voir avec le fait que les Palestiniens soient moins doués, plus fainéants, plus cons ou tout ce que vous voudrez que les Israëliens.

Charles DALGER

Jonathan seuls les déchets antijuifs s’obstinent à croire le mensonge du soi-disant peuple inventé par le KGB en 1964. Certes, des ignorants peuvent ignorer la réalité historique tant qu’on ne leurs a pas apprise. Mais ceux qui s’obstinent sont des déchets antijuifs et rien d’autres. Et comme tous les autres détritus, ils méritent un sort de déchets. Alors, tu choisi de rester un déchet ?

Charles DALGER

Jonathan seuls les déchets antijuifs s’obstinent à croire le mensonge du soi-disant peuple inventé par le KGB en 1964. Certes, des ignorants peuvent ignorer la réalité historique tant qu’on ne leurs a pas apprise. Mais ceux qui s’obstinent sont des déchets antijuifs et rien d’autres. Et comme tous les autres détritus, ils méritent un sort de déchets. Alors, tu choisi de rester un déchet ?

Suzy

Entièrement d’accord avec vous Dupond1 je le dis toujours mais personne ne me croit …
Dans votre lien , la vidéo sur les chiens est horrible , que peut on faire pour que cela cesse ?

Jesse James

Guy Sebag, Vous racontez n’importe quoi , Beaucoup de ces Palestiniens sont des descendant de Juif convertis d’abord au Christianisme puis à l’Islam, quand aux Juifs Ashkénazes ils ont pour la plupart après recherches aucune trace de sang Sémite dans leurs ADN .

Charles DALGER

Jesse James seuls les déchets antijuifs s’obstinent à croire le mensonge du soi-disant peuple inventé par le KGB en 1964. Certes, des ignorants peuvent ignorer la réalité historique tant qu’on ne leurs a pas apprise. Mais ceux qui s’obstinent sont des déchets antijuifs et rien d’autres. Et comme tous les autres détritus, ils méritent un sort de déchets. Alors, tu choisi de rester un déchet ?

Charles DALGER

Jesse James seuls les déchets antijuifs s’obstinent à croire le mensonge du soi-disant peuple inventé par le KGB en 1964. Certes, des ignorants peuvent ignorer la réalité historique tant qu’on ne leurs a pas apprise. Mais ceux qui s’obstinent sont des déchets antijuifs et rien d’autres. Et comme tous les autres détritus, ils méritent un sort de déchets. Alors, tu choisi de rester un déchet ?

Énée

Bien VU

patphil

depuis 1948 les arabes sont jusqu’auboutistes
ils croient en leurs fantasmes
tant mieux pour les israéliens
la paix, seul moyen pour eux de détruire israel, car si cela était, les juifs s’entredéchireraient à mort! mais chut, ils l’ignorent

Clamp

Pas sûr qu’ils ne changent pas d’avis au cours des 4 ans qui leur sont proposés ; en effet, ce qui les arrange le plus est ce qui embête le plus Israël, et un tel accord de paix est la garantie qu’Israël renonce à jamais ou presque à reconquérir la totalité de ses anciens territoires, donc Israël l’accepte aussi pour jouer au plus intelligent en plus d’avoir la paix, mais serait trop content qu’il soit refusé, comme l’auteur sans doute ( et moi aussi par la même occasion ). Néanmoins, la souveraineté d’Israël sur Jérusalem resterait quand même un acquis très intéressant, même si probablement difficile à respecter par les arabes qui voudront toujours s’imposer à Jérusalem Est et harcèleront sans fin les autorités dans ce but, tandis qu’Israël n’osera pas rompre ses engagements territoriaux.

FCC Cercle Légitimiste de France

A trop vouloir le beur et l’ argent du beur ainsi que le sourire de la crémière, les philisto-palestiniens, qui sèment la discorde depuis plusieurs milliers d’ année entre Jourdain et mer Morte d’ une part et Méditerranée d’ autre part, devront se résoudre à sévir ailleurs que sur ce territoire victime voici quatorze siècles d’ un coranovirus toujours actif et saignant!!!
Fernand CORTES de CONQUILLA CLF Tél.: 06 04 08 46 36 fcdc@bbox.fr

Cran

La vieille sorcière à moustache n’est pas contente, la nouvelle a réveillé ses vieilles hémorroïdes. Mahmoud à babasse a mal au fion. Faut qu’y boive d’la pisse de chameau, ça l’soulagera, ou alors du jus de grenade à fragmentation Mk II, ça l’guérira définitivement.

de simple bon sens !

De 1948 à 1967 …. la bande de gaza et la cisjordanie ont été occupé par la jordanie et l’égypte … et il n’a jamais été question de créer quoi que ce soit sur ces territoires …ils étaient purement et simplement annexés …. il n’y avait aucune “cause généralement quelconque” sur ces territoires….

Ce n’est que suite à l’agression de la jordanie ,de l’égypte et de la syrie que ces territoires furent perdus …. alors seulement on inventa ce concept de peuple….

C’est quand même curieux !

.Dupond1

Ce ne sont pas des ambitieux …..mais des assistés pour l’eternité
https://www.dreuz.info/2017/01/31/ce-que-font-les-palestiniens-de-laide-occidentale/

Lire Aussi