Les parents Perez, orphelins de leur enfant et interdits de haine : la double peine !

Publié le 12 août 2018 - par - 143 commentaires - 4 669 vues
Share

Combien de nuits sans sommeil ? Combien de soudaines bouffées d’angoisse en songeant, à la lumière d’un fait divers, à tout ce qui pourrait lui arriver sur le chemin de l’école ? Combien de petits et de gros bobos, de départs en trombe pour l’hôpital parce qu’il est tombé de vélo et qu’il faut s’assurer qu’il ne souffre pas d’un traumatisme crânien ? Et les mystérieux accès de fièvre, les genoux écorchés, les éruptions de boutons, tout ce qui – même anodin – fait suspecter le pire ?

Ces années-là comptent double pour les mères, comme les périodes de guerre pour les militaires de carrière.

Pour les pères aussi, sans doute, mais dans une moindre mesure.

Il faut vingt ans, peu ou prou, pour faire un homme de la petite créature chiffonnée, désarmée, fragile à l’extrême qui émerge un jour d’un ventre de femme. Vingt ans qui font blanchir les cheveux et se creuser les rides, vingt ans aussi, bien sûr, de petits bonheurs et de grandes joies…

Parlant d’un homme, j’entends naturellement un membre à part entière de notre commune humanité. Ai-je besoin de préciser que celle-ci se compose d’hommes et de femmes d’égale dignité ? Nous ne sommes pas ici dans la démagogie lexicale des politiciens prostitués qui arpentent le macadam électoral en hélant les Françaises et les Français, les citoyennes et les citoyens, les Mussipontaines et les Mussipontains : « Tu viens, chéri(e) ? Un petit bulletin à mon nom glissé dans le creux de mon urne et tu oublieras tous tes soucis ! Je te promets le septième ciel pour dimanche soir après 20 heures… »

Vingt ans au moins, donc, pour faire d’un nouveau-né un homme ou une femme digne de ce nom.

Mais pour ce qui était de leurs fils, les mères étaient confrontées, il n’y a pas si longtemps, à un déchirement particulier. Les guerres revenaient à intervalles réguliers, comme une plaie d’Égypte, une martingale de sang et de mort, un destin à la fois banal et tragique. Et cet homme qu’elles avaient élevé et construit au prix de tant d’efforts leur était arraché pour aller se battre – et souvent mourir – au service d’une Patrie que tous chérissaient encore.

Ces temps sont révolus. La conscription universelle et obligatoire a pris fin et les guerres traditionnelles ne sont plus qu’un lointain souvenir. Seuls partent encore se battre ceux qui ont choisi le métier des armes et qui vont parfois mourir dans un lointain pays d’Afrique, au service d’une cause qui n’est pas la nôtre et qui ne leur vaudra nulle reconnaissance de la part des autochtones qu’ils seront pourtant venus secourir.

À ces exceptions près, les mères et les pères pouvaient donc, depuis quelques décennies, espérer voir vivre et s’épanouir leurs enfants devenus adultes, les voir fonder à leur tour une famille et perpétuer ainsi le cycle de la vie.

Mais cela n’est plus tout à fait vrai.

Une barbarie nouvelle s’installe, jour après jour, dans nos rues et dans nos vies. Plus de guerres, plus d’uniformes, plus de soldats en armes clairement identifiés que l’on part combattre, front contre front, fusil contre fusil.

Mais des sauvages en hordes, en meutes, de plus en plus en plus nombreux, de plus en plus sanguinaires, de plus en plus triomphants. Ils viennent d’ailleurs, d’un autre monde, d’une autre civilisation. Ils nous sont étrangers absolument, définitivement, irrémédiablement.

Et ils veulent notre mort.

Ils veulent notre mort physique qu’ils nous infligent salement, à leur manière ignoble, sanglante, dégradante. Tous les prétextes sont bons, du mauvais regard à la cigarette refusée, du rappel à la civilité au refus de se laisser insulter. Notre simple présence, honnie, sur un territoire qu’ils ont désormais annexé justifie à leurs yeux notre élimination.

Ils veulent notre mort physique, en tant qu’individus, et ils veulent notre mort collective en tant que culture, que civilisation, que Nation à l’héritage historique grandiose. Rien n’est plus insupportable à la laideur que la beauté. L’intelligence, le raffinement, l’élévation de l’âme suscitent chez le médiocre et le sot une haine inextinguible.

Les barbares haïssent la civilisation qu’ils s’acharnent, sans trêve, à détruire.

Et ils sont en train d’y parvenir.

Les mères d’aujourd’hui ne craignent plus de voir leurs enfants partir à la guerre.

Elles tremblent dorénavant à l’idée de voir leur fille se promener seule, un soir d’été, dans les rues de la ville. Elles redoutent de voir leur fils prendre un train ou un autobus. Et une angoisse sourde les taraude s’il décide d’aller fêter son anniversaire dans une discothèque.

La France d’aujourd’hui est devenue cela, un champ de bataille où seuls nos ennemis sont armés, où hommes, femmes, enfants sont offerts en holocauste à l’Autre, divinité venue d’ailleurs, aux cent visages grimaçants, jamais rassasiée de sang et de mort.

Cet enfant devenu grand, ce petit morceau d’elle-même qu’elle a conduit à l’âge d’homme au prix de tant d’efforts, sa mère va venir le voir une dernière fois. Elle fera le chemin vers la morgue de l’hôpital, somnambule à jamais prisonnière de son cauchemar. Elle restera figée, incrédule, le cœur éteint et le regard vide, devant cette statue glacée au teint de cire qui ressemble tellement à son fils chéri mais qui ne peut pas être lui. Elle guettera un souffle, un frémissement, un miracle. Elle suppliera silencieusement un Dieu inventé pour l’occasion de toucher du doigt ce corps inerte, de lui redonner vie, de faire une exception, pour une fois, une seule…

Il n’y a pas de nom pour qui est orphelin de son enfant. Peut-être parce que cette douleur-là est indicible, innommable, au-delà de tout entendement humain.

Autrefois, au temps des guerres, il existait un dérivatif à cette souffrance, une manière de contre-feu qui permettait de survivre, de ne pas s’effondrer, de rester debout.

C’était la haine.

On savait qui était l’ennemi. On pouvait le nommer et le haïr. On pouvait le combattre et le tuer, sans crainte ni remords… Le jeune homme qui, comme mon grand-père, avait vu son frère aîné mourir au champ d’honneur, s’engageait avant l’âge pour aller le venger. Et les pères, comme les mères, entretenaient cette flamme salvatrice de la haine légitime.

Mais les parents d’aujourd’hui n’en ont plus le droit. Ils ne sont même plus autorisés à désigner l’ennemi, à nommer les assassins de leur fils.

Ces derniers jours, les parents du jeune Adrien, Monsieur et Madame Perez, reviennent souvent dans mes pensées, comme ne les ont jamais quittées ceux d’Ilan Halimi, des petites Laura et Mauranne et de tant d’autres de nos enfants assassinés par des tueurs venus d’ailleurs.

Et j’apprends ce matin qu’ils viennent de dénoncer une initiative de Génération Identitaire réclamant qu’une justice exemplaire soit rendue contre les meurtriers de leur fils :

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/meutre-d-adrien-perez-la-famille-denonce-la-recuperation-politique-de-generation-identitaire-1534013119

Ils verraient là, si l’on en croit leur avocat, Denis Dreyfus, une récupération politique et en seraient extrêmement choqués… Il ne faudrait pas, ajoute le baveux, que le beau visage d’Adrien devienne, pour certains, l’étendard de la haine…

S’agit-il d’une nouvelle mouture du fameux « Vous n’aurez pas ma haine » ?

Les malheureux parents ont-ils pris spontanément cette position ou bien leur a-t-elle été très fortement conseillée ?

Quoi qu’il en soit, ils n’ont décidément rien compris !

Ce ne sont pas les Identitaires qui ont provoqué la mort de leur fils. Ce sont ceux qui, depuis cinquante ans, ont laissé entrer en France, s’y installer et s’y reproduire les parents ou les grands-parents des Younes et des Yanis, des Rachid et des Mohamed, des Aboubakar et des Amedy.

Si ces Identitaires qu’ils condamnent avaient été au pouvoir depuis un demi-siècle, la France serait encore habitée par des Français et Adrien Perez serait encore en vie. Comment peuvent-ils ne pas se rendre à une telle évidence ?

Mais j’imagine ce qu’on leur a dit, ce que l’on nous serine depuis des années. La haine, nous explique-t-on, est un poison qui nous détruit de l’intérieur, qui nous consume lentement. Il faut la chasser de notre cœur, bannir de notre esprit toute idée de vengeance.

Encore un peu et on leur demandera de prendre position contre la peine de mort !

Encore un peu et on leur demandera d’accorder leur pardon aux assassins de leur fils ! On leur expliquera qu’ils trouveront là le repos de l’âme, l’apaisement du cœur, une douce consolation…

C’est un mensonge, Monsieur et Madame Perez, une anesthésie générale de tout un peuple pour qu’il ne bronche pas, pour qu’il se laisse conduire sans regimber à l’abattoir, pour qu’il consente à sa propre extermination.

La haine peut être un poison lorsqu’elle est sans cause, sans objet, lorsqu’elle est pathologique.

Mais elle est salutaire quand elle est justifiée, légitime, quand elle est l’auxiliaire indispensable de l’instinct de conservation.

La haine de notre ennemi, de celui qui veut notre mort ou celle de nos proches est à notre esprit ce que l’adrénaline est à notre organisme. Nous sommes des individus normaux, dotés d’empathie, forgés par des siècles de civilisation. Nous ne pouvons pas, nous ne savons pas tuer « à froid », à la différence de nos ennemis. Et c’est ainsi qu’ils nous abattent sans trop d’efforts, surpris que nous sommes et sidérés naturellement devant une violence qui nous est étrangère.

C’est pourquoi nous devons cultiver cette haine envers ceux qui ont juré notre perte et qui, jour après jour, assassinent, mutilent, violent ceux que nous aimons. Ne pas haïr les assassins de son enfant, c’est le tuer une seconde fois ! Il eût mieux valu ne pas le laisser naître…

Et maintenant ?

Cette mère, ce père, bien sûr, ne m’entendront pas… Qui suis-je, d’ailleurs, pour songer à leur prodiguer des conseils ?

Toute l’empathie, toute la compassion que j’éprouve à leur égard ne sauraient alléger d’un iota la souffrance qui désormais sera la leur.

Cette douleur, je le sais, ne les quittera plus jusqu’à leur dernier souffle. Elle sera un gouffre béant dans leur poitrine et chacun des jours du reste de leur vie aura un goût de cendre.

Et ils n’auront même pas le droit de haïr leurs bourreaux !

Et ils n’auront même pas le droit de les nommer !

Et ils n’auront même pas le droit de dénoncer leurs complices !

N’est-ce pas là comme une double peine pour des parents orphelins de leur enfant ?

Raphaël Delahaut

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
BOURGOIN

Carrasco!
Vous êtes tout simplement et hélas, un mouton bien formaté politiquement qui n’a rien compris au sens de l’Amour et de la justice et l’amour NE PEUT dépouiller la justice ! Sachez-le ! Et ceci nous est appris par les Prophètes modernes qui comme par le passé ne font que redire la Parole de Jésus-Christ ! Les Apôtres modernes oui!! Car ils existent!! L’ Amour appelle aussi la Justice s’ il est véritable ! ! ! SACHEZ-LE ! ! ! Ne salissaiez plus de VOTRE haine les vraies valeurs f

BOURGOIN

Quelle magnifique article ! ! ! Tellement vrai et tellement justifié ! ! !
En un mot: Tellement nécessaire ! ! ! ! ! ! !
Merci à vous ! Vraiment ! ! !

FREYNET Noémie

Erreur de frappe « passe-migrants »

FREYNET Noémie

Le maire de Grenoble a décerné la médaille de la ville à Herrou le passe-ùmigrants

liliane

quelle horreur ce sale type

Vous n’avez pas à juger des sentiments des autres et il me semble que vous êtes prompts à récupérer les prétendues récupérations. vous n’en avez rien à faire de la mort d’Adrien et du chagrin de sa famille. Tout ce qui vous intéresse est qu’on passe vite là-dessus et qu’on ne dénonce pas le crime raciste que c’était. Car il est là le racisme.

Comment pouvez-vous savoir que ces gens n’en aient rien à foutre . Vous avez le monopole du coeur?
Et comment pouvez-vous juger de la réaction de gens terrassés par la douleur? Ce qui est honteux , c’est les faire s’exprimer sur ce sujet dans un pareil moment.

Vous ne cessez de répéter des affirmations gratuites mais répétez cent fois ne signifie pas prouver.Qu’est-ce que vous savez des sentiments des autres? En quoi ce crime ne les indignerait pas autant que vous? D’ailleurs, vous n’avez pas exprimé votre indignation mais simplement la réaction qu’auraient eue les parents. C’est cela pour vous qui compte le plus tant le meurtre d’une jeune homme innocent vous indiffère. Adrien a été victime d’un crile raciste, d’autant plus horrible qu’il n’est jamais nommé comme tél. La mère a désigné les assassins : « toujours les mêmes ». Ce n’est pas aux Identitaires qu’elle pensait. On ne vous a pas entendu sur ce crime mais seulement sur la réaction de l’avocat. Ce qui compte pour vous , c’est surtout de ne pas nommer les assassins, pas de pleurer la victime. Après tout, ce n’est qu’un Français nlanc…

Je suis assez d’accord avec vous quand vous dites que ces deux crapules se moquent de la religion. Il se trouve que dans ce genre de crimes , on retrouve très souvent des descendants de l’immigration maghrébine. Je pense que c’est ce que voulait dire la mère d’Adrien par « toujours les mêmes ».
Pourquoi serait-il interdit de le dire?
Qu’ont de nauséabond les idées des Identitaires qui a, en gros, affirme leur attachement envers leur pays natal, le souci de préserver leur culture et la critique d’une immigration qui manifestement est un échec total?

On n’est pas un délinquant – en l’occurrence ici, il s’agit d’assassins – parce qu’on est maghrébin. Il se trouve qu’en France la population maghrébine fournit un gros contingent de délinquants. Ce n’est pas une affaire de gènes, personne ne l’a dit, inutile donc de dévier le débat. il y a un contexte éconmique et social dans d’autres catégories de la population; Il y a surtout et clairement affirmée, la haine viscérale de la France.

Pourriez-vous me dire M. Carrasco où j’ai parlé de suprémacisme blanc, où ai-je dit que les Blancs n’avaient pas de criminels, étaient les plus beaux, et je ne sais quoi encore?…
vous n’auriez pas des préjugés plutôt qui vous feraient lire ce qui n’est pas écrit de la manière que précédemment vous prêtiez des non-sentiments aux autres?

Nadia

Florence Labbé, je suis admirative devant votre patience face à cet hystérique de Carrasco bardé de poncifs pseudo humanistes destinés exclusivement à nier la réalité. Tous les jours des musulmans agressent, attaquent, tuent ; pas un seul d’entre eux n’est inquiété. Et on trouve des Carrasco à la pelle, dans les médias, pour vitupérer parce qu’on remarque la disproportion. Défendre son pays, pour lui, est pire qu’assassiner. Un assassin est un salaud, et un protecteur d’assassins …… aussi.

Bardé de poncifs et de préjugés: aimer son pays,se défendre est en effet le pire crime aux yeux de ces derniers.

Pouvez-vous me dire Carrasco , où j’ai exprimé de la haine des étrangers, des noirs et des arabes?
Dire que le patriotisme est la pire des merdes n’engage que vous. Pour moi, le patriotisme consiste à être reconnaissant envers ce qu’a fait votre pays pour vous. Je le suis. Je sais ce que je dois à mon pays. Les anti-patriotes, ceux qui assimilent ce sentiment à du fascisme – preuve qu’ils n’ont rien compris au fascisme non plus – sont des ingrats qui ne se rendent pas compte que le pays dans lequel ils ont grandi leur a donné, une éducation, des soins, une structure.Ce sont des ingrats.
Je me moque royalement que vous m’en vouliez – je ne vois pas de quoi d’ailleurs, ne vous ayant jamais fait aucun mal. En tous cas, si vous pouviez apporter des preuves de ce que vous dites, ça nous changerait.

Dans ce cas, adressez-vous à Nadia. Oui, vous faites de la récupération : vous avez commencé d’abord par dénigrer les Identitaires avant de vous soucier de la victime et de condamner les assassins. Les Identitaires ne récupèrent pas : ils dénoncent l’immigrations ratée dont ce genre de crimes – trop fréquents – est la preuve.

Faire de la récupération, c’est utiliser un événement pour servir son propos. C’est ce que vous faites en commentant la réaction des iIdentitaires avant le crime. Les Identitaires n’ont pas vocation à réagir à tous les crimes ni à ne réagir qu’aux crimes.Ils ont vocation à défendre la culture de notre pays avec une orientation et organisation régionales. Cela dit, je les verrais bien réagir au laxisme de la Justice si un marie Blanc tuait son épouse. Cela arrive souvent qu’un mari tue son épouse et pas spécialement chez les Blancs d’ailleurs. Il y a lieu de les condamner tous sans distinction. Sinon, pouvez-vous me dire où vous m’avez vu critiquer les étrangers, les Arabes et les Noirs?

Ce n’est pas le plus important dans cette triste affarie. Sinon, j’attends toujours vos preuves à propos de mes prétendues critiques sur les étrangers, noirs et arabes.

Victor Hallidée

Tartarin de Carrasco, je discerne en toi la bonne conscience bobo du nanti bourgeoisement installé en beau quartier urbain (le Marais parisien par exemple), un salaire très confortable (allez, 8000 €…), un gagnant du mondialisme, sensible à l’argument des médias qui défendent la perpétuation de leur confort, leurs petites jouissances. Des bobos dotés de femmes de ménage maghrébines, d’un Momo épicier de quartier et autres petites mains pas chères qui les assistent comme de braves esclaves.

Durand

Nadia :Je souscris totalement à v/ commentaire.
Ce Carrasco mélange tout (volontairement ou pas je m’en fous); il est dans le déni du réel, dans 1 délire idéologique totalitaire bien connu.
Ce n’est que de la Grosse Artillerie; il ne fait pas dans la finesse. « oubliant » de nbreux paramètres essentiels, il est donc dans les généralités lénifiantes. Il représente bien l’inversion des valeurs.
4 ou 5 FDS et assimilés ont été tués au couteau en un mois !
Pas de temps à perdre avec ce Mr C.

Victor Hallidée

La violence islamique et l’islamisation importées en France par la submersion migratoire, c’est un « fantasme de fachos racistes » (les sans grade, les sans dents, le bas peuple) pour le Tartarin de carrascon, qui campe orgueilleusement dans ses préjugés, dans ses certitudes de belle âme bobo-aristo, confortées par les médias et le showbiz, les macronistes et autres opportunistes de tous poils, bien arrosés par la Dette, la planche à billets.

Nadia

Vous pouvez vous asseoir sur votre avis, en tous cas, moi, je le fais. « ces 2 crapules s’ en fichent de la religion. » Mais quelle compétence vous autorise à affirmer cela ? Vous avez des dons de voyance ? ou bien on vous paye ?

Markorix

« Et maintenant ?
Cette mère, ce père, bien sûr, ne m’entendront pas… Qui suis-je, d’ailleurs, pour songer à leur prodiguer des conseils ? »

La question est légitime, mais vous savez fort bien que votre message est précieux. C’est cela qui compte. Il va au-delà des clivages et des convictions.
À votre place je leur enverrais mon article. Voyez-vous, souvent nous nous disons que les autres nous ignorent mais ce n’est pas toujours ainsi… allez, courage.

ANASTASIA

Très bonne analyse.En effet, la haine est toujours salutaire lorsqu’elle est justifiée, tout comme la vengeance.Le signe profond de décadence du peuple Français c’est que la culture de la vengeance a été remplacée par la culture de la repentance.
Or, un peuple qui ne se venge pas s’expose à de nouvelles exactions et in fine disparaît.

FREYNET Noémie

Vont ils nous déclarer « ils n’auront pas ma haine » ?

Nadia

Le plus haineux qu’on trouve sur cette page, c’est vous, Carrasco. La bouche pleine de baratin (de barat, tromperie) commisérationniste humanistoïde glauque. Vous pouvez glousser, la coupe est pleine.

Jane

Carrasco, je te souhaite egorgé un jour par un de tes protégés, pour que tu comprenne la colère du peuple, la majorité silencieuse, les gens que tu considères comme « racismes « .

Arrêtez donc Carrazsco de donner des leçons d’humanisme quand vous n’en montrez aucun. Vous vous contentez d’insulter en boucle sans jamais répondre par un argument. J’attends toujours que vous me disiez où j’ai insulté des étrangers, noirs ou arabes.

Hé donc, M. Carrasco, vous pouvez répondre à ma question: où m’avez-vous vu dénigrer les étrangers en général, les noirs et les arabes en particulier? Vous avez la mémoire qui flanche?

Aux Armes Citoyens

Ben, si la famille dénonce « la récupération par GI », c’est qu’elle n’a toujours pas compris le danger actuel dans notre pays. Ils font la même chose que l’Allemand dont la fille a été violée et assassinée par un coranique fraîchement arrivé et pareil pour le père dont le petit garçon a été assassiné je ne sais plus si c’est en F. ou en A.
Ils sont dopés au « padamalgame », au « cépaçalislam » et au « vivrensemble ».
Je ne cesse de me répéter.

Aux Armes Citoyens

Article trop long, on n’a pas que ça à lire.

Markorix

hé bien arrêtez-vous à mi-chemin mon ami.

?? ANCIEN COMBATTANT AFN ??

De nouveau, un Français, un des nôtres, assassiné par deux islamopithèques, deux muzs dont la religion est amour et paix, paraît-il: ses textes fondateurs, notamment de nombreux passages en rapport avec la deuxième et dernière phase de sa fondation à Médine, indiquent aux muzs de tuer les « mécréants ».
Si l’inverse s’était produit, on imagine comment ceci aurait été médiatisé.
Les abrutis du système continueront de baver que le danger, ce sont les Patriotes, les Idenditaires, les Nationalistes.

Fleur de Lys

Meurtre d’Adrien Perez : il faut qu’éclate la juste colère des Français
Communiqué des IDENTITAIRES

Le 29 juillet dernier, Adrien Pérez est poignardé à mort par deux racailles en Isère : les frères Younes et Yanis El Habib. Samedi dernier, nous étions 150 jeunes identitaires à demander justice pour Adrien devant le tribunal de Grenoble.
suite : https://www.les-identitaires.com/2018/08/meurtre-dadrien-perez-il-faut-queclate-la-juste-colere-des-francais/

Ewan

Il semble que le monopole de la haine soit celui d une petite communauté qui s exprime par la voix du conseil de la malheureuse famille d Adrien Perez à laquelle j apporte mes plus sincères sentiments bouleversés.
La colère s impose mais la haine à perpétuité avec reconduction de générations en générations conduit à la dislocation de notre civilisation.
Certains souhaitent cela pour asseoir leur suprémacisme.
Donc chassons les traîtres en poste dans toute la pseudo élite…

PIERRE

bravo

Denis

Parce qu’un avocat juif ne va pas défendre leurs intérêts?? N’importe quoi@riton

DanielD

J’approuve sans réserve l’action menée par Génération identitaire le samedi 11 août 2018 devant le palais de justice de Grenoble. J’ai lu l’interview de Romain Espino (porte-parole de GI) sur Présent. C’est clair et net : au-delà du slogan, Génération identitaire aspire à incarner cette génération anti-racaille.

Pour mémoire : clôture le 31/08 de la cagnotte organisée par Mélodie Camillieri suite au viol et à l’assassinat de sa fille de 14 ans à Beauzelle le jeudi 19/04/18 sur Leetchi.com !!!

Drake

Si ça se trouve, les parents d’Adrien font partie de ces millions de Français (es) qui depuis 40 ans votent « tout sauf FN, surtout pas le FN »….

PUGNACITE

Peu importe .
Ces parents en souffrance et notamment la mère prioritairement…
Celle ci a eu le courage de s’exprimer ouvertement et sans filtre.
C’est déjà du courage ,quand on constate l’infeodation factuelle dans tous les domaines et toutes les circonstances…
Nous sommes assurément et malheureusement en voie de dhimmitude et de surcroît avec assentiment des citoyens intéressés …

Aux Armes Citoyens

Oui, mais Mme PEREZ ne dit pas « musulmans », elle dit « toujours les mêmes mêmes ».
Langue de bois, une fois de plus…

Aux Armes Citoyens

C’est sûr.

Claude

Attendez, vous n’avez encore rien vu ! Imaginez la France dans seulement 10 ans !!!

PUGNACITE

Partir ou mourir telle sera …

DUFAITREZ

La Haine naturelle, celle du Coran, du côté des muzz…
Le Pardon, naturel, celui de l’Evangile, de autre…
Inversons les rôles ! Simple ? Non ?

PUGNACITE

Il le faudrait pour la survie et l’honneur propre des mécréants.

PUGNACITE

Les cathos concourent à notre éradication après infeodation ou dhimmitude organisée

FREYNET Noémie

Pas tous

angora

Quand on suit les infos en pointillés……..plein de choses graves passent inaperçues.
Et des gens qui suivent les infos à grande distance il y en a plein.

Fomalo

Bonnes conclusions, Raphaël Delahaut, mais en de tels cas je pense souvent à une menace sur les parents,issue des mafias babouchardes et islamistes, ce qui explique peut-être,outre la crainte légitime d’une récupération politique abjecte, le besoin de dire : »Fermez-la! Nous avons besoin dans le silence, d’assimiler la perte de notre fils! ». Un tel meurtre, et la colère qu’il peut provoquer affectivement, même avec la sympathie la plus vraie d’autrui, clôt la parole des parents pour longtemps.

Reconquista

Nous vivons de règne débutant de la nouvelle Maghrebie encore française.

Marnie

En fait certains acceptent la haine des musulmans à notre encontre qui se matérialise de multiples façons : attentats, égorgement des civils et des militaires, intimidations, insultes, crimes racistes. Et nous devons subir tout cela sans rien dire, comme s’il était normal que chez nous des racailles fassent leur loi et nous tuent. Ces gens sont des barbares et des lâches qui ne craignent que plus fort qu’eux. Nos GVTS ne nous protègent pas donc virons-les au plus vite.

Marjolaine

Très beau texte. J’ai souvent entendu dire qu’il ne faut pas tomber dans le piège de la haine car c’est ce qu’ils veulent. Non, ce qu’ils veulent c’est nous endormir en nous demandant de tendre le cou . Ou la joue droite. Pour que l’Islam puisse progresser tranquillement. Dans le contexte actuel c’est la haine qu’il faut avoir. C’est le seul sentiment qui pourrait nous sauver et nous donner du courage.

angora

Bien dit. C’est ça que les gens doivent enfin comprendre.

PUGNACITE

L’islam progresse malheureusement plus que tranquillement

Paul Blobel

Exact, une haine bien entretenue stimule et abolit la peur !

Aux Armes Citoyens

Je suis bien d’accord avec Marjo. « Ils » sont toujours à culpabiliser les FDS, ce, dans le but de nous donner mauvaise conscience, AVANT, pour le cas où on aurait envie de velléités ou de manif de protestation ou autre.
Donc, étant DEJA culpabilisés à notre corps défendant, on ne FAIT RIEN !
Il n’y a qu’à voir avec le cyclisme et le dopage à la Ventoline (soi-disant from asmathique) de l’équipe sky ; les journaleux et consorts ont sorti tous les arguments pour faire la MORALE au public !!!

Markorix

Et c’est pour cela qu’ils veulent « punir » la haine… C’est très grave, ils veulent sanctionner un état d’esprit, il préparent une société couche culotte, qui paraît toujours blanche malgré le caca qu’il y a en dessous, faite de soumis et de soumises: citoyens, cachez vos sentiments, demandez aux détenteurs de l’info ce que vous devez dire, surtout ne vous exprimez pas en pleine liberté, non, surtout pas !

patphil

allez, un peu d’optimisme, nombreux participants à cette manifestation de soutien! avant on se contentait de fleurs et de bougies, une étape est franchie, c’est lent mais notre compassion sincère envers la famille démontre que certains se réveillent

Rems

Bien vu mais la HAINE nous l’avons bien ancrée contre ces nuisibles ! Petite erreur, les militaires ne vont pas comme vous dites, secourir des autochtones mais défendre le business de sociétés établies à l’étranger !

Le Vieux autodidacte

(SUITE) Fille..Vous rendez vous compte de ce que nous demande nos politique..le silence face a un génocide enclenché ! Au risque de me répéter si nous ratons le rendez vous des Européenne..nous sommes foutus . Il faut rejoindre les droites Européennes Nationalistes sans hésitation et façon massive..ce sera le début de notre combat face a cet ISLAM ASSASSINS

Lavéritétriomphera

Les sentiments ne se commandent pas, et rien n’est pire que la haine refoulée.

Fifi

« La colère (ou haine) refoulée est cause de dépression. »

« Le refoulement empêche une émotion douloureuse de parvenir à la conscience, dans les zones du cortex cérébral.
Les refoulements se rencontrent souvent dans l’hostilité, l’agressivité, la colère, la haine, les souhaits de morts, etc. Le refoulement reste inconscient (nous ne percevons pas que nous refoulons un sentiment), ou bien ne fait qu’une apparition éclair dans le champs de conscience, pour être instantanément rejeté. (suite)

Fifi

(suite) Résultat : Une tension intérieure grandit. L’angoisse et les complexes apparaissent. Le système nerveux, perturbé, se dérègle ! Et c’est l’amorce des névroses et des troubles organiques… »
http://www.psy-luxeuil.fr/article-le-refoulement-en-psychosomatique-68533932.html

J’ai mis ce lien pour que tout le monde comprenne le fonctionnement de la psychologie et du cerveau.

Aux Armes Citoyens

C’est vrai, quand le ras-le-bol se déclenche ça fait de sacrés ravages. On est tous à se plaindre que ça ne bouge pas. Un ancien combattant m’a dit que le réveil d’un peuple est lent et quand il se réveille, ce n’est pas le réveil du dragon, c’est pire que ça.
Restons TOUJOURS dans l’espoir. Si certains n’ont pas d’espoir, ils ne méritent pas d’être sur terre à diffuser leur pessimisme.

degage

c est la nation qui fait le deuil d ADRIEN donc la haine ceux sont les Français qu ils ont

aureka

« Ce ne sont pas les Identitaires qui ont provoqué la mort de leur fils »
dommage,Madame Perez avait pourtant fait preuve de courage à la télé en dénonçant : »toujours les mêmes »

anne

On ne peut s’empêcher de penser que Madame Perez a été manipulée, recadrée. Dommage, elle semblait sincère.

angora

Elle peut être aussi sous tranquillisants à haute dose car ça altère le jugement.

PUGNACITE

Les muzzs ont provoqué.

eva Argeles

Exact mais les pressions doivent être fortes et ces pauvres parents très vulnérables. la haine , ils l’ ont mais ils sont forcés de se taire, j’ ai beaucoup de peine pour eux .

Aux Armes Citoyens

Je répète : elle a dit « toujours les mêmes » mais n’a pas dit « musulmans »…
Ca reste quand même flou. QUI, les mêmes ?
On est d’accord ?

Le Vieux autodidacte

OUI merci pour ce texte! qui nous apprend quoi …?Que le Peuple de France est prêt , prêt a aller a l’abattoir comme les juif en 42..prêt car nous ne sommes même plus capable de crier vengeance pour nos enfants.. prêt a aller a l’abattoir avec nos bougies , nos fleurs nos photos …en silence car ….;surtout pas de haine , pas d’amalgame ne désignons pas notre ennemie pour ne pas froisser sa famille et sa communauté … Silence les agneaux !Qui va être le prochain ou la prochaine..vous votre

PUGNACITE

Vrai

wika

Certes, qui sommes-nous pour nous immiscer dans la douleur de parents, mais si on ne libère pas la parole contre les pourris qui égorgent nos enfants et nos compatriotes, nous n’y arriverons jamais.
Peut-être aussi tout simplement M et Mme Pérez ont-ils peur d’être assimilés à l’extrême droite et d’en subir les conséquences ?
Dans ce régime où les assassins font la loi, tout est à craindre

Fifi

@waika Vous avez trouvé les mots exacts : « on ne libère pas la parole » (même des parents qui ont perdu leur fils par le fait de racailles haineuses de tout ce qui ressemble à des Français, n’ont pas le droit de ressentir de la haine, de s’exprimer clairement) et on sait d’où vient ce « on »…

Louise

Ils ont fait une déclaration en sens : pas d’appui de l’extrême droite ».
Ils ont dit ce qu’on leur a dit de dire.

angora

C’est ça le drame.ils auraient dû répondre que tous les appuis sont bons……et d’ajouter même celui du diable si c’etait Possible.

Le Vieux autodidacte

Oui Wika , les gens peur d’être ‘classer droite ou droite extreme ‘ alors que c’est la gauche extrême associer a l’islam qui commettent tous les crimes..! Paradoxal non ?

angora

Justement faut cesser d’avoir peur et dire que si c’est extrême de se défendre alors OK je suis extrême.

eva Argeles

Les Français sont vraiment Cons

Maria

Eh oui malheureusement ils sont cons. Allah est désormais notre maître, et ce sont les Français dans leur grande majorité qui en sont responsables pour avoir laissé pourrir leur pays depuis des décennies.
Veulerie, lavage de cerveau, marches blanches, bougies, tétanisés à l’idée d’être traités de racistes.
On leur a dit fermez vos gueules et ils sont devenus muets. il faut vous montrer tolérants, n’ayez pas peur de l autre Et toutes ces conneries on bien fonctionné

Helas

Aux Armes Citoyens

Le « Vieil » autodidacte. Pourquoi « vieil » ? Parce qu’autodidacte commence par une voyelle.

angora

Si les gens réagissaient massivement en disant OK on est fachistes extrémistes et tout ce que vous voulez mais y’en a marre on n’a plus rien à perdre……ça leur compliquerait la tâche.

eva Argeles

Commençons par tous voter en 2019, SVP Français …

eva Argeles

Et alor??? que je sache , dans l’extrème droite chez nous , ou sont les égorgeurs ????

angora

Primo il n’y a pas d’extreme Droite en France. Juste une droite un peu trop molle de marine le pen.
Secondo je n’ai jamais raté une élection et depuis Les années 80 mon vote n’a pas changé de parti.
Même si je pense que le pen père avait plus d’envergure que la fille……

Aux Armes Citoyens

On en est toujours là : les victimes et leurs familles refusent toujours le FN sous des prétextes plus que fallacieux.
Est-ce qu’ils ont peur de dire ce qu’ils pensent ou est-ce que le gouvernement les menace de dire la vérité ?
Il y a un vrai problème dans le fait qu’on voit toujours les gens rejeter le FN.

henri UBEDA

je ne pensais pas que l’on pouvais tomber si bas, ces collabos meritent le peloton d’executions , J’ai ete envoye en Algerie pour me battre contre ces terroristes qui envahissent la France aujourdhui avec la benediction de francais corrompus qui ne meritent rien d’autre que notre mepris et une vraie justice . Ils nous ont jete de l’algerie et maintenant ils osennt nous dirriger alors qu’ils ont transformé leur pays en depotoir publique.

Aux Armes Citoyens

C’est le retour de bâton pour les FDS qui ont rejetés les F. d’AFN et de l’Afrique en général. FDS qui ont traité ces mêmes F. d’esclavagistes, de profiteurs, etc… FDS qui ont accueilli à bras ouverts cette racaille et nous riaient au nez aux avertissements des F. d’AFN.
Et maintenant, que se passe-t-il ?

Hellène

Une petite coquille s’est glissée dans ce beau texte, par ailleurs fort juste : « irruption » pour « éruption ».
A part ça, bravo.

Jill.

Ces ordures égorgent un homme avec la même
facilité et la même jouissance qu’en saignant
un mouton.

La Générale BOHL

Ces gens sont manipulés par la gangrène « bien pensante ». Les « marches blanches » sont organisées par toutes celles et ceux qui ne veulent rien voir ni rien savoir.Malheur à celles et ceux qui refusent de s’y rendre.A partir de maintenant plus de marche blanche !!!!!!!personne ne s’y rend!!!!Les traitres qui nous gouvernent seront bien obligés de réfléchir une fois dans leur vie.

didile

Absolument ,les marches blanches ,c’est le bromure qu’on fait avaler aux naïfs pour canaliser ,neutraliser leur colère .

Aux Armes Citoyens

Jusqu’au jour où un candidat aux 72 000 vierges « éternelles » (oui, parce que leur virginité se renouvelle à chaque rapport sexuel), donc, jusqu’au jour où un sombre candidat au QI d’une moule bêlante aux versets du satané bouquin, se fera exploser dans une de ces marches blanches… qui ne pourra plus s’appeler « blanche », mais marche mortuaire ou marche funèbre…

Gosselin

Tout a fait d’accord avec vous, je compatis de tous cœur avec les parents, mais ne nous laissons pas intimider, moi la haine je l’ai, et je l’aurai,

Enée

Émouvant récit de ce DRAME horrible. Un crime tu d’abord,puis relaté par tronçons… Et, une famille qui souffre dans sa chair ne pouvant crier sa douleur car les assassins sont des musulmans arabes et…qu’il faut protéger cette espèce qui applique le Coran ! Dans quelle France vivons-nous?…Seule Génération Identitaire exemplaire, a fièrement le courage de la défendre… Et pendant ce temps Macron continue à nager…en nous méprisant. ODIEUX.

Soli

Très bel article fort bien écrit et tellement juste.

Joël

Les parents savent-ils qu’avec notre belle justice les habib seront condamnés à 20 ans max (la perpétuité réelle n’existe plus depuis longtemps) avec toutes les circonstances atténuantes imaginables (voir Mucchielli) et que dans 10 ans ils seront dehors, peut-être même avant .

Calamity jane

Vous plaisantez ! Condamné à 10 ans avec circonstances atténuantes, pauvre musulman ostracisé, vie dans la cité etc. Il en fera 5 ans… et encore ! Alors qu’il mérite le saindoux et la guillotine.

Fifi

20 ans, en France ? Vous y croyez vraiment ? Jawad Bendaoud a tué son « meilleur ami », David, avec un hachoir, C’est un délinquant qui avait déjà un casier judiciaire avec une bonne dizaine de condamnations, il n’a pris que 8 ans pour ce meurtre, il n’en a fait que 5 (ce qui lui a permis par la suite, de loger les terroristes du 13/11)…

BALT

Raphaël Delahaut, félicitations pour cet article intense.
Le devoir sacré de tout homme est de sauver sa peau.
L’autre de devoir est de tout faire pour sauver ses semblables et pour sauver l’humanité. Tout faire.

louis

ces gauchistes c’est vraiment le cancer de la france !

PUGNACITE

La démocratie révèle la médiocrité doublée de pleutrerie de la population Française de plus en plus inculte et acculturee.

Pierre

Je n’ai pas entendu parler de ce crime sur les ondes. Non, cela dérange le remplacement qu’on veut nous imposer en silence. Au nom de la paix sociale, il faut se laisser tuer et leurs semblables doivent se taire.

KOUYATE FIFI-DALLA

INADMISSIBLE!!!

Martelentete

Superbe texte hurlant de vérité. Comment ne pas haïr ces féroces soldats d’allah qui viennent jusque dans vos bras, égorger vos fils, vos compagnes ? La haine et la vengeance sont des sentiments humains justifiant la loi du Talion.
Aux Armes citoyens !
Formez vos bataillons !
Marchons, marchons,
Qu’un sang impur, abreuve nos sillons !
( La Marseillaise ne se chante pas seulement dans les stades pour des jeux avec un ballon rond ou ovale )

stanislava34400

tout à fait d’accord aux arme citoyens… – il est normal d’éprouver de la haine et d’avoir des envies de meurtres contre cette vermine qui détruit petit à petit notre peuple et tue nos compatriotes….

Anne Lauwaert

et chaque jour, autour de la table, cette chaise vide…

papapo

Les juifs n’ont guère perdu de temps à s’emparer du meurtre d’Adrien Perez pour que leur projet de submersion totale de la France ne soit discrédité.

Marc

papapo, as-tu vu le film témoignage de la shoah (Claude Lanzmann) ? Ton commentaire est indigne. Les gens comme toi font exprès de dire de telles saletés pour discréditer ce site.

KOUYATE FIFI-DALLA

Wow wow wow ! Honte à vous ! On parle de race ou de Religion ici??? Mon DIEU où va le monde ???

BALT

Nous n’avons rien compris. Il s’agit du meurtre barbare d’un jeune homme de vingt ans.

eva Argeles

Que viennent faire les juifs dans cette horrible tragédie. Des juifs sont mélés a ce meutre. cessez de dire des conneries svp

Penelope

Papaprout vous divaguez complètement c’est à cause de crétins comme vous que l’islam est bien dans ses bottes. Honte à vous et à vos semblables ! Vous êtes écoeurant de bêtise.

Aux Armes Citoyens

Les juifs ne se mêlent pas des massacres de chrétiens.
De fait, ça m’étonne vraiment qu’ils aient pu utiliser ce drame à leurs fins.

Francois Desvignes

Le corps d’Adrien Perez appartient à ses parents
La mort d’Adrien Perez appartient à la nation.

Ce sont les parents qui n’ont pas le droit d’interdire à la nation de faire le deuil de leur frère, Adrien Perez.

angora

Le corps d’adrien Appartient d abord à Adrien à ses parents ensuite et ils tuent leur fils une seconde fois en salissant ceux qui défendent sa mémoire.

Pélagie

C’est tout à fait ça ,angora ,s’ils ont de la haine ,il faut qu’ils la crient ,ne comprennent ils pas que la mort d’Adrien est encore plus vaine s’ils se laissent dicter leur conduite ?

Mazers

« La haine est aussi nécessaire à la vie que l’amour » (chancelier Bismarck).

Allonzenfan

« Toujours les mêmes » avait déclaré la maman, sans les nommer… Même atteint dans ce qu’ils ont de plus cher, les français sont décidément devenus étrangement bien lâches !

angora

Ne serait elle pas sous tranquillisants à haute dose?
Ça altère le jugement.

hathoriti

Admirable texte ! Merci, monsieur Delahaut ! Monsieur et madame Pérez ont toute ma compassion ! Les Identitaires toute mon approbation ! Et les meutes des étrangers lâches, couards, répugnants, crasseux, sanguinaires , incultes, ignares, décérébrés, eux, ont toute ma haine ! Oui, la haine pour ces immondes est salvatrice et elle nous débarrassera de ces zombies !

KOUYATE FIFI-DALLA

Tout a fair d’accord dors en paix ADRIEN PEREZ HERO !

Stephane

Je valide et signe.

Aux Armes Citoyens

Moi aussi, je valide et signe.

patito

Génération Identitaire n’a plus qu’à leur envoyer une bougie

PUGNACITE

Marches blanches,bougies,pleurs et infeodations diverses et variées n’aboutissent aucunement à un recul des actions anti mécréants attentees par les politico religieux fous de dieu qui agissent soit en solitaire soit en armée.
Au vu de cela il ne reste que la vérité et la justice.
Cependant le hic est qu’il n’y a ni vérité ni justice.
En somme que nous reste t il sinon la résistance intellectuelle,morale et physique ?
La haine dans ce cas est une émulation ?

jean Neymar

Double peine pour les parents Perez. Maintenant, on les accuse de se faire récupérer par les méchants fascistes ! Je sais que c’est dur, mais ils doivent accepter que le drame qui les a meurtris a une dimension politique, qu’ils le veuillent ou non. Ce sont les médias de propagande qui essaient de les récupérer pour leur faire dire au final : « vous n’aurez pas ma haine ». On a hélas vu que ça avait déjà marché pour le policier homo des Champs Elysées.

Fifi

Que ce drame ait une dimension politique, c’est certain car il est lié à la politique d’immigration avec aussi la culture de l’excuse envers les racailles, de ceux qui ont eu et ont le pouvoir (et d’ailleurs, les parents d’Adrien le pensent aussi quand on tient compte des propos qu’ils ont tenus, à la différence de leur avocat), comme tous les autres drames similaires qui se répètent inlassablement, que les familles des victimes en aient conscience ou pas.
Quant à Macron, il n’a pas dit un…

Fifi

(suite)…mot sur ce drame.

Fifi

« Ce sont les médias de propagande qui essaient de les récupérer pour leur faire dire au final : « vous n’aurez pas ma haine ». »
C’est exactement ça, c’est d’ailleurs pour cela qu’ils ont fait leur choux gras de cela. Je ne suis pas dupe comme vous de leur manoeuvre.

Les familles des victimes de tous ces drames, ne devraient pas accepter d’être juste le énième fait divers après d’autres, et que d’autres viendront ensuite.

vikinglenormand

Ils ont certainement des amis et famille chez les parents Perez pour leur faire comprendre de ne pas écouter les médiats de propagande car il faut qu’ils ait toujours de la haine contre les assassins de leur FILS et pas contre ceux qui les comprend.

angora

Avec moi il faudrait y mettre le paquet.

Pélagie

Avec moi aussi !!

angora

Moi , si c’etait Un des miens j’accepterais même la récupération du DIABLE en admettant qu’il existe.
Je comprends qu’ils nous appellent les fragiles babtous…..

Dupond

Denis Dreyfus, avocat de la famille Perez
Avec un nom pareil les identitaires ne sont pas les bienvenus , ces pauvres perez on fait le choix de subir sans moufter pour pas passer pour des fachos ….C’est triste pour ceux qui vont se faire égorgés dans les jours qui viennent

angora

Quand on a perdu son gosse qu’est ce qu’on en a afoutrede passer pour fachos?moi, j’aurais renvoyé maître Dreyfus à ses affaires et basta.

Fifi

@angora Tout à fait d’accord.

inconnue

texte plein de vérités,

Victor Hallidée

Texte magnifique sur la tragédie que nous vivons.

Bermudienne

Bien d’accord avec vous. Ce texte est admirable de justesse, d’équilibre, de sensibilité…