Les patriotes absents à Jour de Colère n’ont pas d’excuses

Riposte Laïque est un journal en ligne, sans langue de bois. Un journal où l’on peut s’exprimer en toute liberté. C’est pourquoi je profite de cette liberté pour exprimer à Cyrano une mise au point qu’il voudra bien me pardonner.

Tous les résistants qui étaient à « Jour de Colère » ce dimanche 26 janvier ressentent probablement un malaise à la lecture de cet édito de Cyrano. Le titre est excellent: « Tous les patriotes doivent combattre l’islam et défendre la liberté d’expression ». Mais la conclusion me semble, et à mon humble avis, chargée d’une explication un peu légère pour sans doute, excuser le fait que tous les résistants n’étaient pas là.

En effet tous n’étaient pas là et je le regrette profondément. Certains avaient fait le choix d’intégrer d’autres groupes que ceux de la résistance à l’islamisation, représentée ce jour là par Reconquête. Mais ils étaient là et c’est tant mieux. Ils ont pu chanter la Marseillaise aussi. Par contre, ils n’ont pu hurler avec nous, et face à la menace des « dieudonnistes » qui voulaient nous l’interdire, « Non, non à l’islamisation« . C’est bien dommage. Qu’ils aient intimement quelques regrets aujourd’hui, je les comprends. Pour ma part, je ne leur en veux pas. Ils seront là demain. Nous serons ensemble. Moi et tous ceux qui étaient présents ce dimanche 26 janvier, sommes fiers d’avoir hurlé notre colère, celle pour la lutte contre l’islamisation et pour la liberté d’expression.

Alors oui, je ne partage pas la conclusion de l’article de Cyrano. 

Donc on reste à la maison cher Cyrano? Car à chaque manifestation Dieudonné pourra, voudra mettre son grain de sel antisémite et il pourra, exprimera, ou voudra avec ses troupes de débiles mentaux polluer les manifestations. Mieux, il lui suffira de dire qu’il va venir et l’on se repliera dans nos draps blancs et purs de toutes atteintes « dieudonnistes ». Cela veut dire quoi ?

A nous lire, c’est un immense éclat de rire Dieudonniste qui se plante dans nos âmes patriotes. C’est un immense ricanement contre cette résistance qui refuse de descendre dans la rue sous prétexte que d’autres pourraient éventuellement venir, vont certainement venir… ou pas.

A quoi ressemble cette résistance à l’islamisation, à la défense de nos libertés, de notre liberté d’expression s’il suffit à l’ogre Dieudonné de roter pour que l’on se retire en se bouchant le nez. Alors oui, je suis désolé, mais je ressens cet édito comme une tentative d’excuses et non d’explications pour tous les résistants qui sont restés chez eux bien au chaud à attendre la télé-socia-lie du soir.

« Jour de colère » n’a pas manifesté avec les troupes d’antisémites, avec Dieudonné mais c’est la bande de tarés dieudonnistes qui est venue s’insérer dans « Jour de Colère ». Ils n’étaient pas si nombreux que cela finalement. Mais qu’importe puisqu’il a suffit qu’ils s’annoncent pour que d’autres se retirent. Il ne faudrait pas que les patriotes perdent le Nord et s’orientent à l’Est sans le comprendre et subissent la dictature de Dieudonné. La « dictature socialiste » comme nous avons pu le hurler également ce jour-là.

Gérard Brazon (Le Blog)

image_pdf
0
0