Les patriotes doivent comprendre que le libéralisme est leur ami

Publié le 25 avril 2018 - par - 86 commentaires - 922 vues
Share

Cela me fait toujours mal quand je lis, sur Riposte laïque ou ailleurs, des articles qui conspuent le libéralisme, le vouent aux gémonies, le diabolisent et le traitent de tous les noms d’oiseaux possibles.

https://ripostelaique.com/face-au-liberalisme-les-francais-sont-incapables-de-faire-converger-leurs-luttes.html

J’aimerais juste, tel l’avocat du diable (selon ceux qui diabolisent le libéralisme), défendre ce système juridique, qui garantit notamment le droit de propriété, et qui n’a rien de diabolique, au contraire.

Toute l’oligarchie (rejointe par le FN depuis 15 ou 20 ans) a dépeint le libéralisme comme l’une des causes principales, sinon la cause principale de tous nos maux, et notamment de l’immigration-invasion qui se déverse en France et en Europe.

Jean-Marie le Pen et le FN étaient des libéraux dans les années 70, 80 et 90. Ils ont dénoncé brillamment et l’immigration massive et le marxisme au plus haut sommet de l’Etat.

http://bfmbusiness.bfmtv.com/france/comment-le-fn-est-passe-de-l-ultra-liberalisme-a-l-etat-protecteur-933363.html

Jean-Luc Mélenchon, toujours à l’affût d’une diabolisation des patriotes, cherche maintenant à coller l’étiquette de « libérale » à Marine le Pen et au FN, en plus de « xénophobe » et « raciste » :

https://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKCN1GN0O4-OFRTP

Tout cela est ridicule, on le voit bien. Libéral, le FN ne l’est plus, et Marine le Pen non plus. Quiconque a lu son livre de mémoires, ou vu n’importe laquelle de ses interventions télévisées ne le sait que trop bien.

Son ex-bras droit Florian Philippot laisse Geneviève de Fontenay qui le soutient chanter l’Internationale à côté de lui, chant qui incarne pourtant la mort de 100 millions de personnes, et la souffrance de bien plus encore :

https://francais.rt.com/france/50098-genevieve-fontenay-chante-internationale-cote-florian-philippot

En cela ils ne sont pas différents de la totalité des leaders politiques français actuels, de l’extrême-gauche à l’extrême-droite, qui diabolisent eux-aussi le libéralisme, voire l’ultra-libéralisme :


http://www.dailymotion.com/video/x11j2ta

François Fillon, seul candidat lors de la dernière présidentielle à avoir osé se dire libéral (et un peu anti-islam), a été sans doute le candidat le plus diabolisé de toute l’histoire de la 5ème République, ce qui n’est pas peu dire, et il a perdu alors que tout le monde le disait gagnant.

Pendant ce temps, les marxistes de la CGT, de Sud et de FO bloquent la France pour garder leurs privilèges, prennent les forces vives de la nation en otage, et ce sont les mêmes qui sont les plus pro-palestiniens, et les plus pro-islam.

On constate d’ailleurs une superposition parfaite entre la carte de France des villes PCF dans les années 50 et des villes quasi-musulmanes en 2018. Le PCF et son bras armé la CGT ayant oeuvré tout ce temps pour islamiser la France et pour se créer un nouvel électorat, les petits blancs ayant fui au FN justement.

Il serait donc peut-être temps pour les patriotes anti-islam de se poser la question : est-ce vraiment le libéralisme qui est au pouvoir dans ce pays, qui est notre ennemi et qui incite donc l’immigration-invasion sous la bannière de l’islam ?

Certains intellectuels français, et pas des moindres, ne sont pas du tout de cet avis. Citons-en deux, feu Jean-François Revel, et Guillaume Faye.

Le premier n’a eu de cesse, bien avant Riposte laïque et moi-même, de dénoncer l’islam, et ce d’un point de vue libéral. Voici par exemple ce qu’il disait du « fameux islam modéré » :

http://aperto-libro.blogspot.com/2008/02/ce-fameux-islam-modr-jean-franois-revel.html

Extrait : « Malgré l’imprécision des statistiques, on considère que la population vivant en France compte entre quatre et cinq millions de musulmans. C’est la communauté musulmane la plus nombreuse d’Europe, suivie, loin derrière, par celles d’Allemagne et de Grande-Bretagne. Si « l’immense majorité » de ces musulmans était modérée, comme le prétendent les muftis et leurs suiveurs médiatico-politiques, il me semble que cela se verrait un peu plus. Par exemple, après les bombes de 1986 puis de 1995, à Paris, qui tuèrent plusieurs dizaines de Français et en blessèrent bien davantage, il aurait bien pu se trouver, sur quatre millions et demi de musulmans, dont une bonne part avait la nationalité française, quelques milliers de « modérés » pour organiser une manifestation et défiler de la République à la Bastille ou sur la Canebière. Nul n’en a jamais vu l’ombre. »

Intéressant de constater dans cet article et dans ses livres que Revel renvoie dans le même camp les anti-américains primaires musulmans et occidentaux, puisqu’en effet tous sont aussi des anti-libéraux primaires.

On peut comprendre qu’un musulman soit un anti-américain primaire, mais pour un Occidental c’est déjà plus problématique, vu que les Etats-Unis ont offert au monde développé internet, qui permet notamment aux patriotes anti-islam de ne pas avoir à transmettre des messages dans le pain, comme le faisait mon arrière-grand-père boulanger pendant la dernière guerre et qui lui valut la déportation et la mort dans d’atroces souffrances.

Et je ne parle même pas d’Israël, que nombre de patriotes français ou prétendus tel conspuent à longueur de temps, en chœur avec… les musulmans.

Lire Revel permet de mieux comprendre ce qui devrait rassembler les pro-Occidentaux, à savoir la défense des libertés fondamentales (en premier lieu la liberté d’expression) et du libéralisme économique.

Guillaume Faye est lui-aussi de son avis, et Faye n’est pas n’importe qui. En 1999, il fut condamné très lourdement en justice (100 000 francs de l’époque) pour avoir écrit qu’il y avait une immigration de colonisation sous la bannière de l’islam. Il n’avait aucune organisation avec lui pour le soutenir, et la précocité de son analyse l’empêchait d’être soutenu par beaucoup de Français. Il ne fait pas bon avoir raison trop tôt !

Eh bien, Faye a fait le parcours inverse du FN : il était un anti-libéral dans les années 80-90-2000, et il devint libéral dès lors qu’il travailla en entreprise et qu’il comprit comment fonctionnait la création de richesses, d’emplois, etc. Il me l’expliquait en 2014 quand je l’avais interviewé :


https://www.youtube.com/watch?v=MDEd2HW2I90

« Nous sommes dans une société mondialement marchande mais en France dans une société collectiviste », nous dit Guillaume Faye. Je ne saurais lui donner plus raison.

J’ai moi-même décidé de prendre la parole sur le sujet, en m’adressant à Génération Identitaire. Et tout en les félicitant chaudement pour leur dernière opération qui est un succès, je me permets de leur donner un conseil, à savoir qu’il faudrait plutôt s’en prendre aux causes marxistes qu’à ses conséquences aux frontières s’ils veulent réellement faire rémigrer un maximum de musulmans :


https://www.youtube.com/watch?v=itYAYyGiY94

Pour résumer, les pompes aspirantes de l’immigration-invasion viennent d’abord et avant tout de l’Etat-providence et des avantages phénoménaux qui sont donnés aux immigrés, des allocations familiales aux allocations chômage en passant par l’AME, la Sécurité sociale, etc. etc. etc.

Le projet libéral consiste à réduire la taille de l’Etat à ses fonctions régaliennes, et donc à limiter considérablement les pompes aspirantes de l’immigration, comme ici en Polynésie où je me trouve et où l’immigration est quasi-nulle notamment grâce à cela (le cas inverse étant le département français de Mayotte qui propose tous les avantages de la métropole et qui est littéralement envahi par l’immigration musulmane).

Ce n’est pas le libéralisme qui a fait tomber les frontières dans l’UE, mais le marxisme, qui est le projet des socialistes au pouvoir dans notre pays depuis longtemps, et qui augmente la taille de l’Etat tout en transférant nos pouvoirs à une structure ultra-technocratique (dont anti-libérale) que l’ancien dissident Boukovsky avait rebaptisé UERSS.

Les marxistes, même anti-islam, n’ont de cesse de vouloir mettre sur le dos d’un libéralisme imaginaire l’abaissement des frontières qui est à imputer à des gens comme Mitterrand ou Hollande qui sont tout sauf des libéraux.

Il est fondamental de le comprendre pour se battre contre le bon ennemi, car on ne peut lutter contre l’ennemi si on ne le désigne pas. Aujourd’hui l’ennemi est l’islam, et son alliée objective / idiote utile l’oligarchie marxiste.

C’est ce que la lecture des 3 premiers tomes du manifeste d’Anders Breivik permet de comprendre en détail et en profondeur, je ne saurais donc assez en recommander la lecture, d’autant que j’en suis l’éditeur.

Jean Robin

Print Friendly, PDF & Email
Share

86 réponses à “Les patriotes doivent comprendre que le libéralisme est leur ami”

  1. nicolas dit :

    Mon dieu que les francais aiment baratiner pour n rien dire et surtout ne rien faire!

  2. porteetroite dit :

    Cher Jean Robin,
    Le libéralisme effectif peut nous sauver s’il s’appuie sur une armure spirituelle. Mais vous devriez, pour les lecteurs qui ne sont pas informés de ces choses, bien distinguer entre libéralisme et hyper-libéralisme, deux choses complètement différentes. Ne parler que du libéralisme à des non-initiés leur laisse croire que c’est la même chose. L’Hyper-libéralisme si destructeur est principalement entre les mains des « oints du Seigneur » (puisque que, subitement, vous vus êtes mis à aimer Charles Gave qui est un libéral farouchement opposé à l’hyper libéralisme. SVP, allez jusqu’au bout des choses et on pourra finir par nous entendre. Que le Dieu des chrétiens vous garde !

    • Brad Pytthagore dit :

      Bonjour! J’ai peu trouvé dans la littérature le terme: »hyper-libéralisme ». C’est sans doute la première fois.. Je présume que vous parlez de l’Ultra-libéralisme qui est le mot d’usage dans la majorité des littératures socio-économiques et politiques. Pour remettre à sa juste place le terme adéquat.
      Oui le Libéralisme est un ersatz de l’Ultra-libéralisme!?
      Le Libéralisme est la forme bridée, «Modérée» de l’Ultra-libéralisme. Tout comme les muzzs communs se revendicant « Modérés » de l’islam et islamisme qui nourri le jihadisme étant le terrorisme.
      Le Libéralisme engendre l’Ultra-libéralisme, ces deux notions ont la même racine. Le Libéralisme Régulé est encore autre! Ce sont l’encadrement et de sérieuses règles qui sont utiles aux conditions de la bonne et JUSTE GESTION générant bonheur.

    • Jean Robin dit :

      Je suis et apprécie C. Gave depuis 10 ans.

  3. Miles Gregarius dit :

    En route vers la servitude : https://tinyurl.com/ybuolu87

  4. Fomalo dit :

    Je viens de regarder les vidéos avec Guillaume Faye; également celle adressée à Génération identitaire, et suivi avec attention votre double revendication de chrétien et de libéral. Ayant lu pendant vingt-cinq à trente ans J.F. Revel que j’ai toujours admiré (et admire encore) malgré son expression pointilleuse et parfois revancharde de redresseur de torts, je me demande si votre éloge des écrits d’Anders Breivik est un plaidoyer pro domo (Les éditions Tatamis) au moment où paraît le livre de Michel Geoffroy, qui lui,à mon souvenir, n’a pas commis d’assassinats pour dénoncer la réalité du mondialisme dans ses pompes et ses oeuvres! Mon commentaire n’enlève rien à la valeur de votre article(que je félicite RL de publier, malgré leurs abonnements » gauchistes » aux amendes de l’oligarchie.)

    • Jean Robin dit :

      La vérité ne dépend pas de la bouche de laquelle elle sort. Faites-moi confiance, les 3 premiers tomes du Breivik sont de l’or, et il n’en a pas écrit une ligne.

  5. dufaitrez dit :

    La France libérale ? Je souris… Tous les records de prélèvements ! Socialo oui !
    Je vous épargne tout le reste….
    Libérale sociétale, c’est sûr ! (immigration, PMA,GPA, Culture, Education).
    C’est ce « en même temps » qui est destructif !

    • Soli dit :

      «Tous les records de prélèvements»
      oui c’est vrai…. effectués sur le peuple et sur les plus pauvres pour épargner les profits des plus riches, le principe même du libéralisme économique et sociétal (ça va ensemble) immigrationniste, créateur de désordre, si on a 2 sous de jugeotte on comprend aisément pourquoi. Libéralisme parfaitement représenté par tous les présidents qui se sont succédés, sarkosy, hollande, macron et les autres avant eux.

  6. Brouillon dit :

    Le libéralisme poussé à l’excès, suscite des réactions négatives bien compréhensibles. Les libéraux profitent de l’immigration pour augmenter leurs bénéfices. Le libéralisme ne profite pas aux couches populaires. A quand le ruissellement de haut en bas promis par Macron ? Aux calendes grecques !

    • P.Hillout dit :

      Brouillon, même pas aux calendes grecques, le ruissellement !
      Le verre du haut ne déborde jamais, c’est sa contenance qui augmente…

      • Brouillon dit :

        Pour l’instant le « ruissellement » se fait de bas en haut, défiant les lois de la physique. La contenance pourrait bien augmenter, suivant les lois du libéralisme.

  7. le Franc dit :

    donc, un type ( comme juppé), aujourd’hui vu comme libéral, n’a en réalité jamais quitté son premier parti de coeur, à savoir la lcr pour qui il a voté aux élections de 69.
    combien de libéraux élus pratiquent le marxisme dans les faits ? ; je dirais, la plupart.

  8. jmm dit :

    La France est loin d’être un pays libéral. Nous flirtons plus avec le communisme.

  9. Parlervrai dit :

    « Les marxistes, même anti-islam, n’ont de cesse de vouloir mettre sur le dos d’un libéralisme imaginaire l’abaissement des frontières qui est à imputer à des gens comme Mitterrand ou Hollande qui sont tout sauf des libéraux. »

    Et macron, qui aggrave encore l’invasion, il est anti-libéral, peut-être ?

    • Gally dit :

      Etant donné qu’il vient encore d’augmenter le poids de l’Etat, je pense que la réponse est évidente pour toute personne qui n’a pas du fromage blanc entre les oreilles…

  10. Fifi dit :

    « Il serait donc peut-être temps pour les patriotes anti-islam de se poser la question : est-ce vraiment le libéralisme qui est au pouvoir dans ce pays, qui est notre ennemi et qui incite donc l’immigration-invasion sous la bannière de l’islam ? »
    Le libéralisme n’a effectivement rien à voir avec cela puisqu’on a des exemples : les USA, l’Australie, la Suisse… qui sont dans le libéralisme et pourtant, ils n’acceptent pas n’importe quelle immigration, bien au contraire.

    • Fifi dit :

      Après, ils acceptent l’immigration dans ces pays plus ou moins bien entendu selon les pays, mais ça prouve bien que cette volonté politique de l’immigration massive n’est pas liée réellement au libéralisme comme souvent, par manipulation, certains veulent le faire croire… D’ailleurs s’il n’y avait aucune aide pour les clandestins et s’ils savaient qu’ils seraient expulsés automatiquement, ça ne créerait pas cet appel d’air migratoire, et au fil du temps, il se tarirait de lui-même, puisque les clandestins viennent parce qu’ils savent qu’ils ne seront pas expulsés alors qu’ils sont hors la loi mais qu’en plus, ils sont aidés en France.

    • Fifi dit :

      Question libéralisme, il y a aussi Hong Kong, la Russie…
      En fait, en comparaison avec la France, on peut en trouver beaucoup des pays qui sont nettement plus libéraux que la France : « Top 10 des pays les plus libéraux du monde en 2011 » http://www.topito.com/top-10-des-pays-les-plus-liberaux-du-monde-en-2011

      En France, on fait croire aux gens qu’ils sont dans un pays libéral alors que ce n’est pas le cas.
      D’ailleurs, même cette politique d’immigration massive en France qui ASSISTE les clandestins/migrants économiques qui arrivent en France (qui sont donc en plus des hors la loi qu’il n’y a encore pas très longtemps, la France expulsait…), qui coûte aussi en matière de sécurité (car ils ne sont pas de même culture, ne viennent pas de la même civilisation), ce n’est pas du libéralisme.

    • Fifi dit :

      De plus, je voulait ajouter, que cette immigration que la France accueille, n’apporte rien, que des coûts pour la population, sans compter des problèmes en matière de sécurité !

  11. Bolopad dit :

    Question pour l’auteur (qui vit en Polynésie). Pensez-vous que la Polynésie (voire la Nouvelle-Calédonie, disons en général la France du Pacifique) puisse servir de France Libre à la France Occupée dans laquelle nous vivons?
    Beaucoup d’entre les patriotes cherchent avec difficulté des raisons d’espérer. En verriez-vous une aux antipodes de la métropole? Est-il possible de construire dans les structures de ces « TOM » un proto-état proposant les outils nécessaire à la reconquête?

    • Jean Robin dit :

      La réponse est oui. Vous trouverez plusieurs vidéos sur ma chaîne Youtube à ce sujet. Tapez editions tatamis.

  12. Pascal Olivier dit :

    Fillon a en effet subi une incroyable cabale. Bien que libéral revendiqué il ne l’était pas encore assez :

    – Le libéralisme sociétal et le libéralisme économique étant devenus une seule et même affaire, même le très timide aggiornamento de la loi Taubira (une réécriture sur l’adoption plénière) envisagé par Fillon était insupportable au système qui a fait le nécessaire pour le tuer politiquement.

    – La critique dans son livre de l’islam et non pas seulement de l’islamisme a fait peur et lui a coûté très cher. On ne s’attaque pas impunément à l’islam, l’un des glaives réorganisateurs de la mondialisation sous égide américaine.

  13. patphil dit :

    foutez nous la paix avec ces lois, décrets et autres entraves de plus en plus tatillonnes, alors que la défense des citoyens, des consommateurs est lettre de plus en plus morte

  14. Yves ESSYLU dit :

    OUI, à condition de lever la confusion entretenu depuis 1945 entre:

    1° le libéralisme au sens de la vraie droite: c’est la suppression des boulets de l’Etat qui détruisent entreprises et emplois

    2° L’ultra libéralisme c’est l’application de l’internationalisme marxiste à l’importation de parasites , aux lois sociétales et au consumérisme d’effacement des identités

  15. marc dit :

    C’est le meilleur article de ripostelaique publié depuis que je vous lis.

    Âpres il faut quand même, faire la distinction entre libéralisme libertarien, basé sur une idéologie et des émotions, et le libéralisme conservateur basé sur la raison physique.

    Maintenant c’est expliquer pourquoi, la France est un pays collectiviste en l’expliquant avec des exemples concrets qui ne peuvent pas être mis en doutes. (si vous savez pas faire, je peux vous donner des faits clair net et précis)

  16. Milkes Gregarius dit :

    Et si nous faisions fausse route depuis presque un siècle en accordant toujours plus d’importance à l’Etat ? Et si le libéralisme n’était pas cet ogre cupide, sans foi ni loi, décrit par ses adversaires comme ses faux amis mais une doctrine politique basée sur la Justice ? Et si cette crise n’était pas une crise du capitalisme libéral, mais au contraire la crise de l’interventionnisme au service des États et des grandes banques ? Et si vous ne pouviez pas connaître le vrai libéralisme en écoutant un discours public dominé par ses adversaires ou ses faux amis ? Cet ouvrage présente avec humour le libéralisme, en réfutant 36 clichés les plus communs le concernant. Il détaille aussi les grands principes de fonctionnement de l’économie de marché. https://tinyurl.com/y9txnsnj

  17. Anonyme dit :

    Pour résumer mon commentaire qui a été censuré: j’inverse l’assertion de Robin à savoir que c’est l’islam qui est l’idiot utile de l’oligarchie » marxiste  » et non l’inverse. C’est cette oligarchie, dont l’officine principale est l’UE, qui fait entrer volontairement l’islam en Europe. Et le marxisme est imposé par la Banque, car il fait les affaires, par la dette, de cette dernière et d’une caste qui verrouille tous les centres du pouvoir pour satisfaire ses intérêts idéologiques et financiers.

    • Simone GUTIERREZ dit :

      Anonyme ,
      Vos analyses sont toujours aussi fines ! ( c’ est gratuit ) .
      Tout ce que vous écrivez rejoint la magistrale analyse de Michel Geoffroy dans son livre  » La Super Classe Mondiale  » , et Monsieur Robin l’ a peut-être lu .
      Cette oligarchie ne vise qu’ une chose : la suppression des frontières et le nivellement par le bas des populations afin de réduire au minimum les coûts de production .
      Comme l’ a si bien dit E. Zemmour :  » l’ islam , c’ est le communisme + Dieu  » .
      Ce saccage de nos cultures millénaires , Monsieur Macron et ses amis appellent ça  » la course vers la modernité  » ou  » la réforme de la société française  » .
      Ceux qui s’ y opposent sont , au mieux  » ringards  » , au pire  » fascistes  » …. mais toujours  » racistes  » .

    • Soli dit :

      «l’oligarchie marxiste»! ouuaarrff!
      Yves Essylu, sors de ce corps!
      Les patrons et actionnaires du cac40 à qui le crime profite vont être ravis d’apprendre qu’ils sont des marxistes. Re ouaarrff!

      • Gally dit :

        Une classe d’aparatchiks se partageant toutes les richesses et effaçant toutes les classes et particularités sociales au nom du « progrès », de la « paix », de « l’humanité », ça ne vous rappelle réellement pas l’URSS ? URSS dont les dissidents ont été les premiers à parler de cette « oligarchie marxiste » ou d’UERSS.

        Mais bon, quand on s’est fait laver le cerveau, il est sur qu’on a du mal à relier les points…

        • Soli dit :

          C’est cela oui, gattaz et parisot qui ont soutenu la campagne de macron et qui ont craché sur Marine Le Pen sont des marxistes. C’est un peu le fouillis dans ta tête, non? pauvre gland!

          • Gally dit :

            Me faire parler de « fouillis dans la tête » par un mec qui me cite 2 archétypes du capitalisme de connivence (donc, les précités apparatchiks) soutenant un énarque inspecteur des finances comme étant une illustration du libéralisme, c’est juste savoureux :)

            Retourne à ta chopine et arrête de te ridiculiser (hormis si tu espères faire carrière dans le forage, qui sait)

          • Soli dit :

            Capitalisme de connivence et capitalisme libéral c’est comme islam et islamisme, il n’y a que les crétins de ton espèce pour se laisser abuser, c’est d’ailleurs parce que le pays est rempli de crétins serviles et malléables tels que toi que nous en sommes arrivés là. Allez, va chercher ton cirage et ton chiffon, gattaz s’impatiente, ses chaussures sont un peu ternes et si tu peux, va faire un tour chez bernard arnault, il a besoin lui aussi de tes services, larve soumise.

          • Gally dit :

            « Capitalisme de connivence et capitalisme libéral c’est comme islam et islamisme, »
            J’organise un dîner Mercredi, ça te dit de venir ?

          • Soli dit :

            Ben c’est à dire que… d’habitude c’est le con qui est invité, si c’est le con qui invite, forcément ça sera beaucoup moins marrant, mais bon je te remercie quand même.

        • Soli dit :

          C’est cela oui, gattaz et parisot qui ont soutenu la campagne de macron et qui ont craché sur Marine Le Pen sont des marxistes. C’est un peu le fouillis dans ta tête, non?

      • Lucie dit :

        Soli, je vous rejoins quand on parle d' »oligarchie marxiste »!
        L’ultralibéralisme est mondialiste et le marxisme aussi, ça ne veut pas dire que c’est la même chose.
        Voilà pourquoi les électeurs se font toujours avoir: ils votent pour la droite pour préserver les traditions et un minimum de libéralisme et ils obtiennent l’ultralibéralisme et aucune protection identitaire, ils votent pour la gauche dans l’espoir de garder quelques acquis sociaux mais elle dilapide l’argent public et ne protège pas les citoyens non plus car elle partage la même idéologie mondialiste.

      • Soli dit :

        C’est quoi mieux, chère Simone?
        Qu’est ce qui est indigne? de ne pas être d’accord avec vos inepties qui veulent faire croire aux simplets qu’ils vivent sous un régime marxiste? La politique qui est menée depuis des décennies et plus particulièrement celle de ces dix dernières années est une politique capitaliste ultralibérale de plus en plus agressive envers la grande majorité des français, les prélèvements de plus en plus nombreux qui nous frappent sont en grande partie utilisés pour financer cette immigration insensée voulue par les immigrationnistes.

  18. Anonyme dit :

    Je souhaiterais savoir pourquoi mon commentaire sur ce fil a été censuré.

  19. Mica dit :

    Petit rappel des pseudo-analyses de monsieur Robin :

    « Egalité et Réconciliation, Riposte laïque, même combat !
    Ces deux associations politiques, sous couvert de “résistance” ou de “dissidence”, sont en fait des collabos de première, marxistes, comme le système oligarchique qui nous gouverne. Autres points communs, leur violence, qui est souvent sanctionnée par la justice, et leur appel à voter FN »

    Franchement….Pardonner est une chose. Mais devenir à ce point amnésique en est une autre…

    • Anonyme dit :

      Votre commentaire rejoint ma remarque sur Jean Robin, qui a été censurée.
      Robin, dont j’approuve cependant l’éloge du libéralisme, est avant tout un habitué des points Godwin ( le FN c’est facho, les heures sombres etc…) .
      Bref, ce n’est pas un vrai libéral. Lire plutôt Nemo et Grave.

    • Yves ESSYLU dit :

      Mica
      Au delà de l’attaque Ad hominen vous pensez quoi de cet article ?

  20. Marcus Graven dit :

    N’en déplaise à Robin, le libéralisme c’est « laisser faire, laisser passer, le monde va de lui-même ». Et la maxime s’applique aussi bien à l’économie qu’à la culture. Il s’agit de tout déréguler: un renard libre dans un poulailler libre, voilà le libéralisme. Le reste n’est que bel optimisme imbécile.
    Le libéralisme c’est la concurrence faussée par la globalisation, par les délocalisations, c’est faire payer les Français de souche des classes moyennes et faire des cadeaux au CAC 40 https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/0301388456807-benefice-le-cac-40-realise-sa-meilleure-annee-depuis-10-ans-2159418.php
    Le libéralisme c’est l’insécurité physique et mentale des plus faibles (retraités, ouvriers, paysans…), c’est exploiter les peuples au nom d’une logique financière.

    • Anonyme dit :

      Votre commentaire me déprime tant il recèle de poncifs. Pourtant vous devriez être en mesure de constater les dégâts de l’économie collectiviste et de capitalisme de connivence, source de très haut degré de corruption.

      • Gally dit :

        Et pourtant non, ils n’en sont pas capables, CF les x commentaires de soutien à ce qui est, effectivement, un étalage de poncifs (le coup du renard, en particulier, est tellement usé qu’une recherche Google donne la réponse de Contrepoint, LE site libéral français, en premier résultat : https://www.contrepoints.org/2017/08/15/37719-le-renard-libre-dans-le-poulailler-libre)

        Que voulez vous, le lavage de cerveau marxiste de l’Education Nationale fonctionne bien, en particulier dans un pays pour qui l’économie de droite, c’est le colbertisme (donc, une fois de plus, un état nounou qui décide tout). Mais quand bien même : vu les réactions des gens quand on tente de leur ouvrir les yeux, je me demande et demanderai toujours pourquoi les Français semblent tellement craindre la liberté…

        • Soli dit :

          Les «poncifs» mr gally, on les vit tous les jours, et vous ne ferez croire à aucune personne ayant un minimum de bon sens que nous ne sommes pas à l’heure actuelle sous un régime capitaliste ultralibéral qui met au pouvoir avec la complicité d’idiots utiles tels que vous des gouvernements de plus en plus répressifs envers toute tentative de contestation. La mondialisation de cette économie débridée et la recherche du profit maximum, la concentration des richesses entre les mains d’une oligarchie insatiable sont les principales causes de tous nos maux. L’immigration sauvage, l’islamisation, le laxisme envers la racaille font partie des outils nécessaires à ce système pour continuer à engranger en vous faisant crever.
          Oui monsieur, le libéralisme c’est ce que vous vivez à l’heure actuelle.

          • Gally dit :

            Mais oui, c’est bien le perroquet, continue à chanter sur l’air que les Mélenchons et consorts ont écrit pour toi….

            (que les perroquets m’excusent, ce sont des animaux intelligents, eux)

          • Soli dit :

            C’est tout ce que tu as á dire pauvre débile? melanchon je lui pisse au c.l tout comme à toi d’ailleurs.
            C’est drôle comme vous êtes à cours d’argument quand on vous met le nez dans votre caca libéral.

          • Gally dit :

            C’est drôle comme des gens qui seraient incapables de définir ce qu’est le libéralisme sans revomir la doxa socialiste deviennent vulgaires dés qu’on les met face à leurs limites dramatiquement proches les unes des autres :)

            Et arrête de te rendre ridicule : Mélenchon, s’il n’était pas pro-Islam, tu te palucherais devant son poster tant son discours politique et sociétal (hors immigration) est très exactement ce qui fait bander les loosers dans ton genre. Quelque chose me dit d’ailleurs qu’il y a une vingtaine d’années, c’est ce que tu faisais (peu être plus devant le poster de José Bové, il y a 20 ans) ;)

      • Vova dit :

        @Anonyme : vous faites un fameux raccourci , vous prétendez que ne pas soutenir le « libéralisme » c ‘ est soutenir le « collectivisme » , c ‘ est comme ça que raisonnent ceux qui ont un QI de gallinacé , ou qui ont un autre agenda !! Voir mon commentaire plus haut !!

        • Gally dit :

          Un état dont les dépenses représentent pratiquement 60% du PIB est un état collectiviste, ne vous déplaise, et il n’est pas nécessaire d’être BAC+20 en économie pour saisir cette évidence, alors évitez de parler des gallinacées…

    • Soli dit :

      100% d’accord Marcus.

    • Conophobique dit :

      Exact. Je vous rejoins tout à fait.

    • Lucie dit :

      D’accord avec Marcus aussi.

    • Vova dit :

      @Marcus : au XIXème. siècle l ‘ Abbé Henri Lacordaire disait : ‘ » Entre le riche et le pauvre , le puissant et le faible , c ‘ est la LOI qui libère , et la LIBERTÉ qui opprime  » Le « libéralisme » c ‘ est la liberté laissée aux plus malhonnêtes et les plus retors de s ‘ approprier la RICHESSE produite par les plus faibles , pas besoin de donner des exemples , y a qu ‘ à regarder le monde fonctionner !! Or , pour bien fonctionner , toute société a besoin de RÈGLES => à chacun son dû , en fonction de ses talents ou disponibilités !! Le « libéralisme » a horreur des règles , le ‘ »communisme » n ‘ est qu ‘ un dictature . Celà rejoint la pensée de Marcus !!

      • Gally dit :

        Ce serait bien de lire un auteur, au lieu de répéter comme un âne une citation que vous avez lu ailleurs. Si vous l’aviez fait, vous auriez su qu’Henri Lacordaire était l’un des principaux théoriciens du catholicisme libéral. Ring a bell ? Non, toujours pas ?

        Sinon, pour votre information, cette citation issue de sa 52ème conférence défend bien la loi contre la liberté, mais la loi divine imposant le repos du Dimanche contre la liberté laïque de ne pas le respecter !

        De toutes façons, si vous aviez un minimum de réflexion personnelle et autre chose qu’une mentalité d’esclave, vous vous seriez méfié de l’affirmation « la loi libère la liberté opprime », mais bon, la culture, c’est comme la confiture, n’est ce pas ?

      • Gally dit :

        Tiens, cadeau :
        « Le démocrate européen, idolâtre de ce qu’il appelle l’État, prend l’homme dès son berceau pour l’offrir en holocauste à la toute-puissance publique. Il professe que l’enfant, avant d’être la chose de la famille, est la chose de la cité, et que la cité, c’est-à-dire le peuple représenté par ceux qui le gouvernent, a le droit de former son intelligence sur un modèle uniforme et légal. Il professe que la commune, la province et toute association, même la plus indifférente, dépendent de l’État, et ne peuvent ni agir, ni parler, ni vendre, ni acheter, ni exister enfin sans l’intervention de l’État et la mesure déterminée par lui, faisant ainsi de la servitude civile la plus absolue le vestibule et le fondement de la liberté publique. »
        Henri Lacordaire

  21. kelevrastrike dit :

    bravo, tout est dit, on peut meme rajouter des chiffres, un seul en fait, comment croire que la france est un pays liberal quand l etat represente 57% du pib, et que nous sommes envahit par des hordes de migrants, alors que les pays les plus liberaux a contrario ne sont pas envahis car sans interet pour les migrants : nouvelle zelande singapour etc

    • Marcus Graven dit :

      L’Australie et la Nouvelle-Zélande sont des pays où les populations viennent essentiellement de l’immigration. Pour ce qui concerne les migrations contemporaines, il y a de très fortes communautés asiatiques dans toutes les grandes villes australiennes.
      Pour ce qui est de la présence de l’immigration africaine, traverser l’Océan Indien est un peu plus périlleux que faire une croisière en Méditerranée, mais l’Australie n’est pas épargnée: https://lesobservateurs.ch/2017/12/15/australie-melbourne-des-centaines-dafricains-deferlent-sur-la-plage-pour-voler-des-touristes-et-se-battre-entre-eux-video/
      Quant à Singapour, c’est une ville-état (donc peu d’espace) et un régime politique qui n’a rien de libéral. Il ne laisse pas faire n’importe quoi, ni passer n’importe qui.

      • Jean Robin dit :

        Parlez-nous du Japon Marcus. Capitaliste ou pas ? Immigrationniste ou pas ?

        • Marcus Graven dit :

          Côté poncif, l’exemple du Japon revient souvent dans la discussion.
          Le Japon n’est pas un pays libéral. Il ne l’était pas avant-guerre et après sa défaite, la reconstruction a été effectuée sous la surveillance de l’Etat (et une importante aide américaine notamment durant la guerre de Corée) à travers le MITI (Ministry of International Trade and Industry).
          Le Japon connait de grosses difficultés économiques depuis une trentaine d’années. Les retraités y sont plus maltraités qu’en France.
          Concernant le versant immigration, le Japon a toujours fermé ses frontières au nom de l’équilibre du pays. Pour l’instant, il résiste à cet oukase de la doxa libérale. S’il cède, le libéralisme triomphera bruyamment.

  22. Myriam dit :

    Très bonne analyse! Merci de votre clairvoyance, il ne faut pas tomber dans le panneau et se tromper d’ennemi!

  23. Durocher dit :

    Il y a deux libéralismes. Le libéralisme économique d’une part, sain pour l’économie d’un pays…. et le libéralisme philosophique : la fameuse « marchandisation » de tout, qui nuit aux relations humaines, abêtit les gens et casse la société. Quand on dit que la France est un pays « ultra-libéral » rien n’est plus faux : on est un pays trostkiste américanisé.

    • Soli dit :

      Les deux sont étroitement liés, c’est ce que vous n’avez toujours pas compris, c’est pourtant si simple.

      • Anonyme dit :

        Expliquez – nous donc en quoi ils seraient nécessairement liés.

        • ringard dit :

          lisez jean-claude Michéa, il explique ces liens bien mieux que je ne pourrai le faire

        • Soli dit :

          @Anonyme
          En une phrase: le libéralisme économique a besoin du désordre crée par le libéralisme «philosophique» que j’appellerais plutôt «libertarisme» pour détruire les vraies valeurs, abêtir le peuple, le pousser à la consommation à outrance et surtout le diviser pour annihiler toute tentative de résistance. L’immigration, l’utopique vivre-ensemble, et l’islamisation de la société font partie aussi des plans de ce système pour continuer à accumuler sans partage.

    • Vova dit :

      @Durocher : « Le libéralisme économique , sain pour l’économie » : sur quelle planète vivez-vous ? L ‘ économie occidentale est SAINE ? Vous faites partie du 1 % les plus aisés ? Au nom du « libéralisme » on laissé la bride sur le cou aux financiers qui se sont empressés de nous abandonner en tant que producteurs , toujours trop chers , mais qui nous sollicitent en tant que consommateurs , jamais assez riches ! Cherchez l ‘ erreur !!

  24. lustuc dit :

    Cet article saute à pieds joints dans la confusion entre libéralisme et capitalisme. Personne ne doit douter de ce que le capitalisme français, depuis 1973 surtout , l’argent n’ayant pas d’odeur, est allé chercher le pétrole au moyen-orient (l’urss ne s’était pas effondrée) ces beaux pays d’une religion de paix et d’amour qui coupe les mains, fouette en public et décapite selon la loi. Les contrats en pétrodollars n’ont pas de prix, ou plutôt si ! laisser l’islam pénétrer la culture, laisser les musulmans migrer en France et en Europe et interdire toute parole négative à l’endroit de ce qui a trait de près ou de loin à l’islam, aux musulmans. Le libéralisme, lui, a apporté la démocratie, l’égalité des droits, la séparation du religieux et du politique;, le doit de vote, la République etc.

  25. Jean-Robert Cohen dit :

    Excellent : la girouette Robin, qui a soutenu n’importe qui pourvu qu’il puisse palper au passage vient maintenant faire de la publicité pour le massacre de masse à scandinave sur Riposte Laïque. Avec de tels amis, vous n’avez plus besoin d’ennemis…

    • Mica dit :

      Exactement Jean-Robert. Nous sommes trop gentils avec la girouette… ou plutôt Naïfs.
      Il suffit d’écouter les vidéos de monsieur Robin pour se rendre compte du mépris qu’il a pour Riposte Laïque.
      Ce n’est qu’une question de temps avant qu’il trahisse à nouveau.
      Si on n’est même pas capable de se défaire d’un troll aussi grossier, je me demande comment on espère s’attaquer à des maux autrement plus dangereux.

    • Jean Robin dit :

      Dites-nous Jean-Robert, vous êtes contre la liberté d’expression d’un anti-islam comme Breivik ?

  26. Allonzenfan dit :

    S’en prendre aux causes, c’est s’en prendre aux « collabos »… et pas seulement en paroles !

  27. lafronde dit :

    Judicieuse plaidoirie pour la Liberté, les libertés serait encore mieux, tant la Liberté de notre DDHC de 1789 est démentie par le Droit de notre République jacobine et post-française. Les libertés américaines, moins philosophiques que juridiques, tels les 1er et 2e Amendements (liberté de la Presse, et liberté de s’armer), garantissent encore avec leur fédéralisme,la Liberté des américains. Si les identitaires, persécutée après leur haut fait d’arme à Poitiers (spoliation socialo-islamique), s’avisaient que l’identité peut être tout simplement la Liberté identitaire (comme le préconise le site autochtonisme.com, site bien tenu et bien argumenté) ces identitaires seraient les défenseurs d’une liberté. Ils seraient toujours dissidents, mais non passibles des tribunaux constructivistes.