1

Les « patriotes » ont décidé de crever ? Eh bien qu’ils crèvent, la gorge ouverte…

Réaction de Marine Le Pen au soir de ce qu’il faut bien appeler une défaite cuisante pour le RN :

Alors que les derniers sondages donnaient le Rassemblement national en tête dans six des treize régions métropolitaines, ce résultat n’est atteint qu’en région PACA : Thierry Mariani devance Renaud Muselier, mais de deux points seulement, ce qui est loin de lui assurer la victoire au deuxième tour.

Dans les cinq autres régions, à moins d’un sursaut vigoureux – fort peu probable – , la victoire est évidemment hors d’atteinte pour le RN.

***

Allocution de Marine Le Pen, au soir de ce premier tour :

« A la défiance d’un système électoral qui laisse aux électeurs le sentiment que rien ne peut changer, que tout est confisqué, le gouvernement a manqué à son obligation de mobilisation civique. Pensez que beaucoup d’électeurs n’ont même pas reçu la profession de foi !

Comment expliquer ce désamour des Français pour leur démocratie locale, comme si, depuis l’instauration du quinquennat, seul comptait le vote présidentiel ?

Comme républicaine, je ne peux que regretter ce désastre civique, qui a très largement déformé la réalité électorale du pays, et donne une vision trompeuse des forces politiques en présence.

Qu’il me soit permis de remercier de tout mon cœur les militants qui se sont dépensés sans compter pour porter notre message d’espoir et de fraternité nationale, ainsi que tous les électeurs patriotes qui nous permettent de décrocher la deuxième place dans la plupart des régions, et de pouvoir participer partout au second tour.

Je les invite à ne pas se laisser influencer par les résultats du premier tour, et à mobiliser leurs efforts pour arracher les victoires dont la France a besoin au second tour.

Politiquement, en s’abstenant massivement, les électeurs ont pour l’instant laisser la main aux sortants, qui ne se maintiennent et ne font illusion que par leurs clientèles.

La distorsion des intentions de vote mesurées par les sondages avec les votes réels, je vous le dis avec gravité et solennité, n’a qu’une seule explication : nos électeurs ne se sont pas déplacés…

C’est pourquoi je les appelle au sursaut. Tous ceux qui veulent exprimer leur opposition à l’action de ce gouvernement qui conduit le pays au chaos ont le devoir de réagir.

Si vous voulez que les choses changent, vous devez voter !

Si vous ne votez pas pour vos idées, votre voix ne porte plus !

Vous aurez constater ce soir les conséquences électorales et donc politiques de votre abstention. S’abstenir, ce n’est pas les sanctionner : cela revient à les laisser en place.

Prendre cinq minutes de votre temps pour faire entendre la voix du peuple, ce peuple qui souffre et qui aspire au renouveau, pour faire valoir vos idées, n’est pas seulement un droit : c’est un devoir pour tous les citoyens.

Tout est possible pour peu que vous le décidiez !

Dimanche prochain, déplacez-vous et votez !

Après avoir subi des mois de restriction de vos libertés, je vous appelle à déconfiner vos idées et à redresser le résultat de ce premier tour.

Aux urnes, patriotes !« 

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national

***

Henri Dubost

NB : Oui , je sais, à propos de mon titre, la formule canonique est : « Qu’ils crèvent la gueule ouverte ». Le mot « gorge » est une simple allusion à la religion d’amour, de tolérance et de paix.