Les pédophiles réclament les mêmes droits que les homosexuels

Publié le 27 avril 2014 - par - 2 749 vues
Share

Josiane Filio fait partie de ces mères courageuses qui ne baissent pas la garde devant l’offensive de ce courant idéologique pervers qui voudrait nous faire croire qu’il est urgent de formater sexuellement l’enfance selon les critères des LGBT. Ces derniers sont, chacun le sait maintenant, les instigateurs de la diffusion de la théorie du genre dans les écoles.

Bien que les bonimenteurs de service de la presse(à de très rares exceptions près) tentent de nous faire avaler que tout n’est que « rumeurs » « ragots » et » hystérie collective », nous savons que cette théorie fumeuse vient se rajouter à d’autres tout aussi déjantées comme le fameux sap(syndrôme d’aliénation parentale) non validé par la recherche internationale mais pourtant utilisé dans les tribunaux français.Toutes les victimes d’inceste connaissent cette imposture qui cherche à discréditer leur parole de victime.

Voici un article courageux trouvé sur médiapart et qui ne ressemble pas à celui du Canard Enchaîné au sujet de la théorie du genre.

http://blogs.mediapart.fr/blog/dominique-ferrieres/131112/les-pedophiles-reclament-les-memes-droits-que-les-homosexuels

Les parents ayant de jeunes enfants ont de quoi être inquiets quand ils apprennent que des militants, un peu partout à travers le monde, appuyés par des associations, des psys et toute une mouvance sympathisante cherchent à normaliser et légaliser la pédocriminalité (et non la pédophilie terme inadapté et rejeté par tous les vrais spécialistes humanistes de la défense de l’Enfance).

Le portrait brossé dans cet article des lgbt n’est pas fait pour rassurer les parents qui sont en droit et même en devoir de demander le retrait de ce genre d’éducation en raison d’un principe de précaution évident.

Si Madame Josiane Filio veut de plus amples informations sur ce drame qui fait des enfants les esclaves sexuels d’une sous culture mortifère, il lui suffit de demander un rendez vous avec Madame Homayra Sellier, présidente de l’association « innocence en danger » qui se bat depuis très longtemps pour protéger les enfants de ce fléau caché. Il ne faudra pas oublier un petit sac en cas de nausées subites.

Dans la revue Nexus de ce mois, un dossier de quarante pages expose ce drame. Madame Sellier y prend la parole ainsi que d’autres spécialistes.

En résumé, parents attention à vos enfants…

Hervé Jean

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.