1

Les policiers doivent pouvoir tirer et tuer sans être mis en examen à chaque fois !


L’analyse préliminaire est de savoir où, dans quel contexte et face à qui, entre un défilé pour la mort d’une petite fille, avec bougies, fleurs, photos, nounours, etc. ou bien face à des centaines de racailles armées jusqu’aux dents et décidées à tuer du flic !!)

C’est en effet une honte, c’est contre-productif et c’est absurde en regard de la mansuétude, de l’indulgence, de la lâcheté et du mépris de la loi dont font preuve les juges contre les délinquants et criminels connus et multirécidivistes.
Cela donne aux voyous le sentiment d’être intouchables et donc de pouvoir faire ce qu’ils veulent, alors que les policiers qui sont là pour faire respecter l’ordre et la paix publique sont terrorisés à l’idée de tuer un de ces voyous qui le méritent dix fois, la plupart du temps.

Je rebondis sur cet article ô combien ordinaire et quotidien (ce qui est la même chose !) pour baser mon article.
« Un homme abattu par la police en plein centre de Grenoble »
Grenoble – Un homme de 24 ans qui circulait à scooter avec un passager armé a été tué jeudi en fin d’après-midi par la police dans le centre-ville de Grenoble, a-t-on appris de sources concordantes.
https://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/un-homme-abattu-par-la-police-en-plein-centre-de-grenoble_2176663.html
Déjà, deux racailles armées comme ça n’avaient pas des intentions très claires…
Désolé, mais crime de droit commun ou terrorisme (article), je m’en fous.
Gilet pare-balle et kalachnikov ne sont pas la marque de gens qui vont distribuer de la nourriture à des sans-abris…
Les policiers ont bien fait de tirer et auraient dû descendre aussi le passager armé, complice d’homicide volontaire contre des représentants des forces de l’ordre en mission.
Une chose est importante dans la lutte contre le crime, c’est l’exemple.
Tu touches à un flic, tu meurs… !


Pour n’importe quel policier, le fait d’abattre un homme ou pas est un choix moral et juridique difficile de tous les jours. Le métier devient impossible.
Ils sont en méga-sous-nombre, ils ne sont pas soutenus par leurs chefs, ils sont mal traités par leurs pairs, ils sont mal payés, ils sont critiqués par tout le monde et ils sont accusés et condamnés à toute occasion, comme s’ils étaient les pires criminels de ce pays.

Ils partent au boulot la peur au ventre de se faire descendre ou de commettre une faute et d’être jetés en garde à vue comme de la vermine ordinaire.
À quoi sert de les humilier et de les mépriser ainsi alors qu’ils ne font que le travail pour lequel ils sont (mal) payés, c’est-à-dire être des « hommes d’armes » et donc parfois devoir blesser ou tuer des criminels avec leur « arme de service » dans le cadre de leur fonction et aussi dans le cadre de défendre leur propre vie comme la loi sur la légitime défense leur en donne le droit. Ils ne sont pas là pour perdre la vie pour des raisons absurdes que personne ne peut comprendre ni défendre.
Ils ne sont pas là pour servir de fusible à des politiques qui n’ont rien à foutre d’une vie humaine.
Je n’ai pas eu écho qu’on arrêtait et qu’on jetait en cellule nos militaires sur des terrains d’opérations (Mali…) contre des ennemis de la France à chaque fois qu’ils en descendaient un ou plusieurs avec des armes automatiques qui leurs sont confiées dans ce but.
Non, ils font leur travail et en général ils sont plutôt félicités et parfois récompensés pour leurs résultats sur le terrain.
Dans l’armée, les mentalités ne sont pas du tout les mêmes.

Pour nos policiers, c’est différent. On les dote d’armes pour qu’ils en fassent usage lorsque c’est nécessaire, mais on leur reproche souvent de l’avoir fait.
Et ils ont parfois face à eux les pires voyous, vermines et racailles des banlieues qui, eux, ne se privent pas de faire usage d’armes extrêmement dangereuses et létales contre nos policiers, armes blanches ou à feu, mortiers de feux d’artifice, blocage d’un véhicule de police par des hordes de sauvages avec des poubelles renversées, parfois retournement du véhicule sur le toit avec quatre policiers terrorisés à l’intérieur (à qui on a donné l’ordre de ne surtout pas se servir de leurs armes pour ne pas « faire de vagues » et ne pas déclencher une guerre civile). Puis les voyous arrosent d’essence le véhicule et y mettent le feu pour se marrer, parce que ça c’est marrant…

Ils doivent constamment avoir à l’esprit que leur tir légitime doit être fait après une très longue (une bonne heure !) analyse de la situation, circonstances, proportionnalité de la réponse, lieu de la situation (ne pas risquer de blesser ou tuer du public), analyse de la race, de la religion, de l’origine, de la langue et de la santé mentale de l’agresseur, etc.
Il faut arrêter de se foutre du monde… !
Quand un agresseur nous menace d’une arme blanche ou à feu, on n’a que quelques dixièmes de seconde pour réagir et le neutraliser et sauver notre peau et non pas de longues minutes de réflexions métaphysiques comme le font les députés ou les sénateurs qui bidouillent les lois, bien planqués à l’Assemblée nationale, au Sénat ou dans leur bureau…


La loi sur la légitime défense a été tellement bidouillée, amendée et modifiée qu’elle n’a plus aucun sens et ne répond plus à rien de rationnel.
Elle doit être remise à plat et revenir à ses origines.
La légitime défense ne doit plus être réservée à une élite, mais être la même pour tout le monde. Tout crime de sang ou toute menace d’agression, de violence, de viol ou de crime de sang qui peut être évité doit rentrer dans le cadre de la légitime défense NATURELLE sans que la victime qui s’est défendue se retrouve impliquée dans une procédure qui va durer des années, qui va ruiner sa vie et qui ne servira à rien, sinon, encore une fois, qu’à encourager les criminels à aller toujours et encore plus loin dans le crime, en toute impunité.
« Légitime défense : face à une agression, peut-on encore se défendre en France ? »
https://www.institutpourlajustice.org/medias/legitime-defense-face-a-une-agression-peut-on-encore-se-defendre-en-france/
« Légitime défense : l’agressé doit-il plus craindre le juge que l’agresseur ? »
https://www.ruben-associes.com/legitime-defense-l-agresse-doit-il-plus-craindre-le-juge-que-l-agresseur/

Loi sur la légitime défense :

Code pénal – Partie législative (Articles 111-1 à 727-3)
Livre Ier : Dispositions générales (Articles 111-1 à 133-17)
Titre II : De la responsabilité pénale (Articles 121-1 à 122-9)
Chapitre II : Des causes d’irresponsabilité ou d’atténuation de la responsabilité (Articles 122-1 à 122-9) :
– Article 122-5 :  Version en vigueur depuis le 01 mars 1994
« N’est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, accomplit, dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d’elle-même ou d’autrui, sauf s’il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l’atteinte. »

« N’est pas pénalement responsable la personne qui, pour interrompre l’exécution d’un crime ou d’un délit contre un bien, accomplit un acte de défense, autre qu’un homicide volontaire, lorsque cet acte est strictement nécessaire au but poursuivi dès lors que les moyens employés sont proportionnés à la gravité de l’infraction. »

Déjà, si vous n’êtes pas juge ou avocat, vous ne pouvez pas comprendre les termes de la loi ni ce qui se cache sous chaque mot.
Le citoyen ordinaire n’est pas capable de comprendre.
La loi, en général, est souvent très compliquée (et à tort, car en principe « ce qui se conçoit bien s’énonce clairement… ! »), mais la loi sur la légitime défense l’est encore plus. Elle n’est pas claire, elle est ambiguë, obscure et embrouillée, elle fait appel à des notions complexes et peu réalistes et elle ne permet pas une application simple et normale pour n’importe quel citoyen à un moment de sa vie où précisément, il ne lui reste parfois que quelques fractions de seconde pour réagir. C’est-à-dire aucune possibilité d’analyse ni de prise de décision.
La défense de sa vie n’est pas un acte intellectuel comme peuvent le faire longuement et à loisir les juges ou les avocats dans un prétoire, mais un acte animal instinctif et immédiat de survie.
Il y a même un aspect de l’acte qui relève plus du reptilien que de la réflexion.
Mais les législateurs sont incapables de comprendre ces choses.
Depuis leur tour d’ivoire de l’Assemblée nationale ou du Sénat, ils voient les choses d’en haut, sans urgence, sans contrainte, sans sérieux et sans se sentir concernés.
Certains juges, certains procureurs et beaucoup d’avocats comprennent l’absurdité de la loi sur la légitime défense, mais leur rôle ne leur permet pas de l’ignorer.

Cette loi doit être changée en profondeur et doit redevenir ce qu’elle doit être, simple, efficace et applicable par tous sans la moindre ambiguïté.
Et elle ne doit jamais conduire à l’arrestation de celui qui en a fait usage.
Parce qu’aujourd’hui, c’est ce qui arrive. L’agresseur est acquitté et le défenseur est emprisonné. C’est stupide au superlatif.
Mais le législateur a peur, car il croit que la légitime défense est la porte ouverte au crime. Ce qui est faux. C’est la possibilité pour chacun de défendre sa vie et donc d’influer sur la baisse de la criminalité.

Alors, face à cette anarchie totale de la loi et de la justice, certains policiers se suicident et d’autres démissionnent pour aller trouver un boulot moins dangereux et moins stressant.

Les délinquants d’aujourd’hui ne sont plus du tout les mêmes que ceux des années 50 à 80. Les choses ont changé. Autrefois, les habitants de la France étaient des Français de souche ou des immigrés du monde entier bien intégrés et appréciés pour leurs qualités.
Les délinquants et les criminels d’alors étaient seulement des inadaptés sociaux ou des psychopathes.
Mais tout ça c’est fini.

L’un des facteurs de ce grand changement depuis les années 80 est la présence, sans cesse croissante sur notre territoire, d’immigrés arabo-africains pour la plupart de confession musulmane, de la secte mahométane. Leur présence massive dans les quartiers les plus pauvres et délabrés (de leur fait) et à 85 % dans toutes nos prisons est due au fait qu’ils se croient ici chez eux, qu’ils nous sont supérieurs (alors qu’en fait ils sortent à peine de l’âge de pierre, pour preuve leur passion pour la lapidation publique et leur vénération pour leur divinité, une pierre noire volcanique à la Mecque, qu’ils ont pour but de nous faire disparaître (nous exterminer) et nous remplacer pour faire de la France un pays musulman qui sera aussi moche et puant que les pays où ils sont nés et qu’ils ont abandonnés.
Ignares, incultes, fainéants par nature et bons à rien, méprisant le monde entier et surtout les femmes, haïssant tous ceux qui ne sont pas comme eux, qui ont d’autres croyances, d’autres rites, une autre culture (si on peut parler de culture) et d’autres traditions, ils représentent la lie de l’humanité.

Ils se complaisent dans la haine de l’autre et, bien sûr, dans la violence contre l’autre. La violence est leur seul mode d’expression. Ils n’en connaissent pas d’autre, ne possédant aucune instruction ni aucune culture.


Alors, cette haine et cette violence, ils les déversent sur ceux qu’ils ont désignés une fois pour toutes comme étant les seuls responsables de leurs échecs, de leur pauvreté et de leurs souffrances : nous !
Nous (nos ancêtres) les avons colonisés et les avons soumis à nos lois et ça suffit.
À noter que la plupart d’entre eux n’ont jamais connu cette colonisation… Aujourd’hui, ils se vengent en nous colonisant à leur tour…

Comme l’islam est une religion extrêmement violente et qu’elle sème sa mauvaise graine sur les non-musulmans, même les jeunes non musulmans des quartiers et banlieues l’ont adoptée.

Bien sûr, comme je le dis toujours, il y a des immigrés arabes et africains qui ne sont pas attachés à cette religion et qui font tout pour s’en éloigner, pour s’éloigner de ces quartiers et pour vivre dignement, travailler et s’intégrer à notre peuple et ceux-là doivent être reconnus et mis à l’honneur pour cette attitude qui leur est parfois rendue très difficile et dangereuse par les autres, les voyous et les racailles.
Ceux-là sont les bienvenus sur notre sol et méritent toute notre amitié.

Je dois donc revenir, encore une fois, sur ce sujet qui relève de la loi sur la légitime défense qu’aujourd’hui les politiques et les magistrats ne veulent plus appliquer.
Les politiques, parce qu’ils s’en foutent ou préfèrent ne pas s’en mêler pour ne pas perdre des électeurs, les juges, parce qu’ils en ont reçu l’ordre, qu’eux-mêmes sont plus ou moins protégés, sauf que l’outrage à magistrat n’arrête pas les balles et qu’aujourd’hui ils quittent leurs tribunaux la peur au ventre, en rasant les murs, par des portes de service…

Dans ce pays, tout va de travers et tout va mal. Plus personne ne respecte la loi ni la Constitution, du plus haut au plus bas de l’État.

La police, la gendarmerie, l’armée sont ce que l’on appelle des métiers d’armes.
C’est une catégorie de métiers, comme d’autres sont secrétaires, commerçants, architectes, journalistes, plombiers, etc.
Chaque métier a ses outils et s’en sert normalement dans l’exercice habituel de son activité.

Les métiers d’armes n’échappent pas à la règle.
Si on attribue une arme à un policier, un gendarme ou un soldat, c’est que, quelque part, dans la loi et dans l’esprit des dirigeants d’une nation, c’est justifié.
Si ça ne l’était pas on leur donnerait des fleurs ou des Bisounours.

Je n’admets pas que nos forces de l’ordre et en particulier notre police nationale soient si mal considérées et mal traitées.
J’estime qu’ils doivent être respectés et reconnus pour leur travail, leur courage et parfois le sacrifice de leur vie qu’ils donnent à notre pays.
Bien sûr, je le sais, comme partout et dans n’importe quelle communauté, il peut y avoir parmi eux des hommes ou des femmes malhonnêtes, dérangés, vicieux, corrompus et violents qui n’y ont pas leur place. Mais je ne pense pas que ce soit la majorité.
La plupart font de leur mieux.
« Protéger et Servir » (devise de la police de certaines villes américaine) est un peu leur mission et c’est un honneur.
La vraie devise de la police nationale française est en fait « pro patria vigilant » (pour la patrie ils veillent).


Une autre chose est totalement inacceptable, c’est le laxisme de la magistrature française qui incite les juges à ne pas condamner et à relaxer les prévenus (souvent criminels multirécidivistes étrangers et musulmans) et à les laisser repartir libres pour ne pas semer l’émotion et surtout des soulèvements généralisés des cités et des banlieues.
Conséquence, encourager encore plus les délinquants et criminels à poursuivre leurs atteintes à l’ordre public et à agresser les policiers en tentant de les tuer.
Autre motif : le manque de places de prisons. Désolé, mais dans tous les pays du monde on jette les criminels en prison, place ou pas place. La prison n’est pas le Club Med. Celui qui ne veut pas finir en prison n’a qu’à vivre dans le respect des lois. Et dans le meilleur des cas on construit des prisons, ce qui donne de l’emploi au monde du BTP.
Si c’est nécessaire, la France doit bâtir un million de places de prison ou des camps de prisonniers dans le Larzac, mais ne jamais relâcher un criminel qui va aussitôt repartir à l’attaque.
Pour eux, tuer des policiers est une sorte de jeu vidéo en live qui leur donne des points d’estime et des grades dans la communauté criminelle dans laquelle ils vivent.


Il faut plus de policier, peut-être 500 000, pour permettre une meilleure surveillance et notamment des contrôles de papiers et de port d’armes (blanches ou à feu).

Outre le retour à la peine de mort, bien sûr, comme cité plus haut, je suis aussi pour le retour de la détention et du port d’arme bien encadré et réservé sur dossier (avec expertise psychiatrique de plusieurs séances) à des citoyens français de souche ou nationalisés de longue date (20 ans minimum), non musulmans, âgés de plus de 30 ans, sans la moindre tache, ni casier judiciaire, ni doute sur leur totale intégrité.

Autres liens :

« Un policier attaqué à l’arme blanche à Cannes, l’agresseur « entre la vie et la mort » »
https://www.france24.com/fr/france/20211108-un-policier-attaqu%C3%A9-%C3%A0-l-arme-blanche-%C3%A0-cannes-son-agresseur-neutralis%C3%A9
« Lyon : trois policiers attaqués lors d’une interpellation, deux blessés »
https://www.lefigaro.fr/faits-divers/a-lyon-une-interpellation-vire-a-l-echauffouree-deux-policiers-blesses-20220721
«  Policiers attaqués à Limoges et Vitry: « C’est un peu le jeu de l’été », déplore Bruno Pomart »
https://rmc.bfmtv.com/actualites/police-justice/policiers-attaques-a-limoges-et-vitry-c-est-un-peu-le-jeu-de-l-ete-deplore-bruno-pomart_AV-202208030322.html
«Tuez-les ! : Des policiers attaqués par des dizaines d’individus à Sevran, deux agents blessés »
https://actu17.fr/faits-divers/tuez-les-des-policiers-attaques-par-des-dizaines-dindividus-a-sevran-deux-agents-blesses.html
« Policiers roués de coups à Lyon : ce que l’on sait de la violente agression qui a fait deux blessés »
https://www.ladepeche.fr/2022/07/21/policiers-roues-de-coups-a-lyon-ce-que-lon-sait-de-la-violente-agression-qui-a-fait-deux-blesses-10448972.php
« Canteleu. Des policiers attaqués lors d’une interpellation : la vidéo suscite l’indignation »
https://actu.fr/normandie/canteleu_76157/canteleu-des-policiers-attaques-lors-d-une-interpellation-la-video-suscite-l-indignation_49983703.html
« Policiers attaqués à Aix-en-Provence : les deux suspects interpellés ont été relâchés »
https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6835388/policiers-attaques-a-aix-en-provence-les-deux-suspects-interpelles-ont-ete-relaches.html
« Attaque de policiers à Viry-Châtillon »
https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/police/attaque-de-policiers-a-viry-chatillon/
« Pantin : des policiers attaqués par des jeunes lors d’un contrôle »
https://www.dailymotion.com/video/x7ywtmz
« Policiers attaqués à Lyon : Gérard Collomb demande aux écologistes de dénoncer les faits plus clairement »
https://www.lyonmag.com/article/124808/policiers-attaques-a-lyon-gerard-collomb-demande-aux-ecologistes-de-denoncer-les-faits-plus-clairement
« Policiers attaqués dans l’Essonne : notre tribune dans le FigaroVox »
https://www.institutpourlajustice.org/medias/policiers-attaques-dans-lessonne-notre-tribune-dans-le-figarovox/
« Villeurbanne : Après des interpellations sur un point de deal, des policiers attaqués aux tirs de mortier »
https://www.20minutes.fr/faits_divers/3328559-20220721-villeurbanne-apres-interpellations-point-deal-policiers-attaques-tirs-mortier
« Gare du Nord : un homme tué après avoir attaqué des policiers »
https://www.la-croix.com/France/Gare-Nord-homme-tue-avoir-attaque-policiers-2022-02-14-1201200196
Etc. !!!!!

Ivan BARTOWSKI