Les policiers sont armés, ils sont agressés, mais ils ne tirent jamais, sauf…

Publié le 6 octobre 2019 - par - 2 commentaires - 1 358 vues
Share

Ils se font tuer à l’intérieur même de la préfecture de police de Paris. Ils se font brûler vifs par cocktail Molotov à Aulnay-sous-Bois. Ils se font attaquer directement, par des tirs de mortier et des jets de pavés, dans leurs commissariats. Ils se suicident par désolation ! Et, aujourd’hui encore, dans la nuit de vendredi à samedi, vers 0 h 20, cité de la Haie Griselle, à Boissy-Saint-Léger, ils sont pris en embuscade et victimes de tirs de mortier et de jets de pavés, alors qu’ils contrôlaient un véhicule volé, par une bande de voyous aux visages masqués, après avoir été stoppés par un individu armé d’une barre de fer, placé sur la voie devant leur voiture.

Un pavé a explosé la vitre avant droite et ils ont dû s’enfuir par l’avenue Charles de Gaulle avant d’être secourus par des renforts.

Les policiers sont armés, que je sache, et la légitime défense ça existe, en cas d’attaque et lorsque leur vie est en danger, qu’elle est menacée, c’est la loi, non ?

Ce quartier, comme des centaines d’autres en France, est une « zone de non-droit », secoué depuis des années par la violence de bandes qui se font la guerre pour s’approprier le marché des stupéfiants.

Le « Boss » de cette cité avait échappé de peu, récemment, à des tirs de pistolet de gros calibre.

Alors, Monsieur le ministre de l’Intérieur, il m’avait semblé entendre que vous alliez en finir avec ces territoires de non-droit, où les dealers font la loi et où la loi, représentée par vos forces de police, ne peut plus être exercée. Encore et toujours des promesses ?

Jean-Michel Aphatie, sur LCI : « L’État doit construire des mosquées pour éviter les prières de rues et intégrer l’islam à la République est une nécessité. » Depuis quand une république laïque devrait construire des mosquées, ou des églises et des synagogues ?

Intégrer la connerie au journalisme, est-ce également une nécessité, Monsieur l’idiot de service ?

Qui sont les racistes ?

Le 24 juillet 2014, Julien Videlaine, un jeune mécanicien de 20 ans, qui lui n’était pas raciste puisqu’il avait pour petite amie une jeune fille turque, avait été assassiné de 18 coups de couteau, alors qu’il se trouvait au domicile familial de sa petite amie, à Nogent-sur-Oise (Nord), tué par le père, un Turc âgé de 49 ans, qui ne pouvait supporter que sa fille aînée ait une relation intime avec un garçon français qui n’était pas de religion musulmane.

Il s’était enfui en Turquie, d’où il était originaire et où il était né.

Malgré un mandat d’arrêt international, délivré à son encontre, dès 2014, il n’a été finalement appréhendé qu’en mai 2018 et, en mars 2019, la justice turque a autorisé son extradition afin qu’il soit jugé en France.

Cet assassin a été mis en examen et incarcéré ce jeudi 3 octobre 2019, pour « meurtre et violence volontaire avec arme », par le parquet de Senlis.

En revanche, Baytullah Altuner, ce Turc qui avait assassiné à Herstal, en Belgique, le 24 mars 2018, Einine, 33 ans, son ex-compagne, et la mère d’Einine, Fatma, 55 ans, dans leur appartement, rue Paul-Janson, avant de prendre la fuite en Turquie, sera lui jugé directement par la haute cour pénale d’Ankara.

Ce criminel aurait, sans aucun doute, choisi d’être jugé également en France où il risquait bien moins d’être condamné, comme cela a été réclamé en Turquie, à une « double perpétuité ».

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
.Dupond 1

Nos prisons auraient la réputation de celles d’erdogan vous en verriez une grande partie déserte . Les droits de l’homme ont fait de nos prisons des écoles du crime avec le confort a tous les étages ….elles ne punissent pas et nous coutent « un poignon de dingues »

kabout

ils ne tirent pas souvent en cas d’agression ( comme aux states) et c’est bien dommage,pourquoi ? ….parce que la justice en France c’est tellement la loterie et il y a trop de lois protégeant les délinquants et nos policiers ont au dessus de leur téte la sanction illico.