Les Polynésiens ne veulent toujours pas de l’islam, ni de l’imam Hicham El Barkani

Publié le 5 juillet 2014 - par - 3 204 vues
Share

Il y a quelques temps j’avais proposé un billet, paru ici: http://ripostelaique.com/et-si-le-salut-venait-de-tahiti.html dans lequel j’exprimais mon contentement de voir la réaction des polynésiens face à l’implantation d’une mosquée.

L’imam Hicham El Barkani était venu de la métropole en octobre dernier avec la ferme intention de construire une mosquée salafiste et d’y implanter la justice de son dogme, la charia. Deux raisons ont poussé le salafiste à renoncer; Le manque de moyens financiers et surtout l’accueil franchement hostile d’une population qui préfère un collier de fleurs sur la tête plutôt qu’un nikab. Les polynésiens sont réputés pour leur amabilité et leur accueil mais sacrebleu il y a des limites à ne pas franchir.

Comme les cons ça ose tout, notre intellectuel de l’islam vient de franchir cette limite en débarquant à nouveau à Papeete fin juin. Cette fois-ci, il a mieux préparé son affaire puisque depuis 6 mois il obtenait un financement en appelant à la générosité de ses concitoyens de religion des régions perdues telles que le Nord et la région parisienne. Le flouze obtenu d’une économie souterraine, de quelques abattoirs et sans doute de pétro-dollars, il est revenu à la charge. Le petit problème qui se pose à lui maintenant c’est d’obtenir un terrain et un permis de construire et surtout d’obtenir la confiance des polynésiens et là c’est loin d’être joué.

ImamPolynesie

Ce n’est pas moi sur la photo, je suppose que vous avez deviné.

La réaction des Polynésiens ne s’est pas faite attendre avec un courrier adressé à Gaston Flosse accompagné d’une pétition que vous pouvez trouver ici:

http://www.avaaz.org/fr/petition/A_monsieur_Gaston_Flosse_President_du_Gouvernement_de_Polynesie_Francaise_LEXPULSION_sans_delai_de_mr_Hicham_El_Berkani_/?tOKledb

Je vous encourage a y déposer votre signature.

Voici la réaction viscérale des polynésiens, je cite « A monsieur Gaston Flosse Président du Gouvernement de Polynésie Française: L’EXPULSION sans délai de M. Hicham El Berkani de la Polynésie Française.

Monsieur  Hicham El Berkani imam auto proclamé en Islam est de retour en Polynésie Française depuis ce jour du 29 juin 2014 à 16h15. Ne nous laissons pas faire. Il revient pour continuer sa propagande « ISLAMISTE » comme il l’avait déjà commencé en octobre dernier. Et depuis qu’il est venu en Polynésie nous avons dû subir son arrogance et sa condescendance indigne d’un leader spirituel. Il n’aime pas notre Pays. Il n’aime pas nos coutumes. Il n’aime pas notre façon de vivre. Il veut nous imposer une religion de manière RADICALE car c’en est un. En mars dernier une plainte mal fondée a été déposée contre la population Polynésienne l’accusant de haine raciale. Ce personnage nous manipule depuis le début. Aujourd’hui l’Imam auto proclamé Hicham El Berkani est Interdit de séjour aux Etats-Unis. Il a été classé par les services secrets sur la liste des persona non grata. Il est « black-listé » parce qu’il est considéré comme une menace potentielle pour la sécurité de ce pays. Donc l’Imam auto proclamé Hicham El Berkani est un DANGER pour la Polynésie et aussi pour la démocratie. Je vous demande à tous de penser à notre fenua car les preuves sont formelles et viennent des hautes autorités américaines et bientôt la Nouvelle Zealand et l’Australie suivront avec le Chili. Cette personne est réellement une menace.  Polynésiens, Polynésiennes nous avons la chance d’avoir du recul sur les autres Pays donc la chance aussi de dire NON au bon moment. Alors saisissez cette chance car les autres pays n’ont pas eu cette chance.  Maururu roa »

Ah tiens ! L’imam est interdit de séjour aux Etats-Unis ? Ben oui c’est ici: http://polynesie.la1ere.fr/2014/06/27/l-imam-hicham-el-berkani-interdit-de-sejour-aux-etats-unis-164941.html et son nom est bien dans la blacklist du FBI.

Ce n’est pas tout et pas encore fini: 45 minutes après l’atterrissage du barbu empijamaté deux polynésiens facétieux ont jeté une tête de porc sur la mosquée actuelle qui n’en est une que de nom puisqu’elle a interdiction de recevoir du public (normes non appropriées selon la mairie). Il n’y a donc pas profanation d’un lieu de culte, que ce soit bien clair.

http://www.fdesouche.com/482909-le-centre-islamique-de-papeete-profane-par-du-sang-et-une-tete-de-porc

Si j’ai un bon conseil à donner au monsieur au système pileux très développé, c’est de prendre un billet retour par exemple vers le nouveau califat pour y exercer ses talents mal reconnus à Papeete.

Bon ce soir, c’est bière et cochon grillé sur la plage au bord du lagon … dans lequel on y trouve quelques requins, c’est toujours bon à savoir. Allongés sur le sable de corail, on y verra peut être un avion passer au dessus de nos têtes avec quelques regrets pour les vacanciers mais certainement l’immense bonheur d’y reconnaître le persona non grata.

Je remercie mes correspondants de Polynésie, restons tous vigilants.

Philippe Legrand

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.