1

Les pompes funèbres Macron osent vous souhaiter un joyeux Noël

Le président de la République dictatoriale a en encore perdu une occasion de se taire. Depuis sa terre chérie, l’Afrique, il a twitté : « Brigitte se joint à moi pour souhaiter un joyeux Noël à chacun d’entre vous ».

Je lui répond tout de go : pas moi ! Et s’il m’avait tendu la main, je lui aurais dit le plus trivialement du monde : garde-la pour signer ta démission ! Quant à Brigitte, élue par personne mais payée par tous, je lui aurais conseillé d’avaler ses vœux, de laver sa belle vaisselle à 500 000 euros et d’aspirer sa moquette à 300 000 € payées par les Gilets jaunes, donc par moi.

Notons que l’homme à la tête de notre État qui se terre dans les bunkers républicains, ultra-protégé par les lansquenets de la République qu’il vient de gratifier avec l’argent du peuple, contre le peuple, oublie de dire que c’est aujourd’hui sa fête : Emmanuel. Et l’Emmanuel le plus honni des Français, celui qui les a mis au défi de venir le chercher, n’en mène pas large. Il a même les foies et ne quitte plus Castaner et Nunez, sa garde rapprochée.

« D’ailleurs, Castaner et Nuñez vont côte à côte dans les couloirs du ministère, sur le terrain, aux réunions d’État-major du mardi matin. Inséparables, ils ont écopé d’un méchant surnom : « les Témoins de Jéhovah », car ils prêchent toujours par deux. 

Leur nomination a beau remonter à « deux mois et deux jours », comme le pointe Laurent Nuñez lors de notre rencontre jeudi, ils forment déjà un « vieux couple », dixit Castaner. » Source :  http://www.leparisien.fr/faits-divers/christophe-castaner-et-laurent-nunez-premiers-flics-de-france-23-12-2018-7975239.php

« Le lendemain après-midi, le futur « premier flic de France » file chez son tailleur, dans le quartier de Montparnasse, à Paris, acheter trois costumes sombres plus raccords avec la gravité de ses fonctions à venir. « Regardez celui-là, il est super, je l’ai vendu à Laurent Nuñez samedi, lui indique le commerçant. »  http://www.leparisien.fr/faits-divers/christophe-castaner-et-laurent-nunez-premiers-flics-de-france-23-12-2018-7975239.php

Voir le président en train de faire du ski entre deux réveillons, pourrait bien agacer les Gilets jaunes

« Le président avait célébré Noël un peu en avance, en compagnie de militaires membres de la force Barkhane, à N’Djamena, au Tchad. Pour ces fêtes de fin d’année, le président devrait se faire discret. Selon nos informations, son entourage l’a dissuadé de partir skier. « Il y a encore des gens sur les ronds-points, la crise n’est pas achevée. Alors voir le président en train de faire du ski pendant ce temps-là, ce n’est peut-être pas le meilleur message à adresser en ce moment », nous expliquait un conseiller. »  Source : http://www.leparisien.fr/politique/les-voeux-des-politiques-pour-les-fetes-de-fin-d-annee-25-12-2018-7976142.php

Jacques CHASSAING