Les prédateurs Démocrates contre les “vrais gens” du peuple trumpien !

Publié le 14 janvier 2021 - par - 3 commentaires - 593 vues
Traduire la page en :

Avec les usurpateurs Biden-Obama, les Américains vont souffrir !

Le coup d’État politique de Biden-Obama prépare l’Amérique à subir un nouveau choc de civilisation !

Le Biden sénile et dément est incapable d’apporter la moindre réponse définitive et tranchée qu’il est censé fournir à la crise de civilisation pour ouvrir des perspectives au peuple américain. Pour cela, il doit être amené à reconsidérer ses positions gauchistes libertaires de départ, et à repenser la problématique racialiste qui pollue les esprits et qui entrave la marche en avant de l’Amérique. Il en est de même de la propre identité des classes moyennes déclassées et révoltées très au-delà de la dictature marxiste des droits de l’homme qui frappe de plein fouet le droit national de l’Amérique blanche et aussi de toute l’Europe occidentale. Bergoglio en a rajouté une couche politique néo-marxiste immigrationniste anti-chrétienne contre l’Église catholique.

“America first” popularisée par Trump en quelques années a correspondu à une réalité pour le peuple américain, avec pour potentialité une nette reprise du développement spirituel et économique des États-Unis. Ce n’était pas une vue de l’esprit ! Trump voulait favoriser le développement spirituel des classes moyennes et des petits Blancs d’Amérique, ces laissés pour compte de la gauche depuis des décennies. Trump voulait favoriser une civilisation plus élevée, sinon suffisante, de ceux qui ne sont rien dans l’histoire de l’humanité.

Les grandes agressions contre le peuple américain, contre les classes moyennes et les petits Blancs d’Amérique, sont le fait des Démocrates mondialistes LGBT anti-chrétiens qui vouent une haine tenace à tout ce qui ressemble au peuple, et qui est attaqué sous le nom de populisme. Les Américains Blancs chrétiens, qui aspirent à l’état civilisationnel qu’ils n’ont pas, sont méprisés et déclassés par la gauche et les Démocrates mondialistes LGBT, ceux qu’on appelle les barbares islamo-gauchistes prédateurs.

La notion de choc des civilisations, dans la vie des vrais gens, n’a rien d’abstrait. Elle seule paraît pertinente pour décrire les effets de l’opposition de civilisation  par les islamistes et de l’affrontement entre le monde arabe et les Américains.

Les milliardaires Démocrates mondialistes LGBT anti-chrétiens sont incapables de comprendre les enjeux de l’islam religieux qui ont été idéologisés et qui finalement attisent les oppositions entre les islamistes et les Américains. Le choc de civilisation au niveau religieux est passé ensuite au niveau politique avec les Palestiniens élus au Capitole sous couvert de l’idéologie mondialiste contre Israël et la civilisation chrétienne.

Le coup d’État politique de Biden-Obama, de style post-marxiste, ne relève absolument pas d’une opposition démocratique sur un plan purement politique, mais d’un choc de civilisation mondialiste LGBT anti-chrétien proposé clefs en mains aux Démocrates et surtout imposé aux Américains Blancs chrétiens.

Cette instrumentalisation scandaleuse de la fraude électorale contre le vote du peuple américain pour le coup d’État politique des Démocrates mondialistes LGBT et de Biden-Obama joue un rôle d’occultation des véritables enjeux d’identité géopolitique, religieuse et civilisationnelle dont l’importance et l’acuité sont vitales pour les classes moyennes et les petits Blancs d’Amérique, tout comme pour les peuples européens. Aussi, s’il y a toujours eu des tensions civilisationnelles au cours de l’histoire des peuples, aujourd’hui elles ont tendance à s’exacerber dans un monde globalisé où la fraude paraîtrait tout à fait normale et inévitable.

Le coup d’État politique de Biden-Obama prépare l’Amérique à subir les aléas d’un monde dangereux et incertain, un monde de transition, qui résulte de l’effondrement d’un ordre démocratique du monde. Et dans lequel une problématique totalitaire d’un autre ordre se dessine, mais dont on ne discerne qu’avec peine les contours. Comme dans toutes les périodes de transition, nous voyons l’anxiété monter au sein d’une société où le coup d’État politique de Biden-Obama crée des menaces, des risques diffus et des dangers bien réels.

Le coup d’État politique de Biden-Obama a été possible grâce à la fraude organisée des Démocrates contre la réélection de Donald Trump. C’est pourquoi ceux qui aiment l’Amérique éprouvent des sentiments divers à l’égard de la décadence politique de la démocratie aux États-Unis. L’élection présidentielle de Donald Trump en 2016 a offert à l’Amérique une divine surprise. En 2016, l’élection mettait en présence la milliardaire alcoolique Hillary Clinton, avec ses mails véreux et ses explications à la con, face à Donald Trump.

À l’élection présidentielle de 2020, c’est la victoire du non à la survie de la démocratie des États-Unis avec la fraude organisée des Démocrates mondialistes libertaires contre la Constitution des États-Unis.

C’est à croire que le Biden sénile et dément ne représente rien d’autre que la fraude en personne !

En réalité, la surprise est venue de l’étonnante ascension de Donald Trump avec un afflux de millions de votes supplémentaires, non pas par tricherie par correspondance, mais honnêtement dans les urnes.

Cette ascension de Donald Trump a pour cause principale la confiance du peuple américain dans sa politique “America first”. Il a su prôner une stratégie de rassemblement du peuple américain autour de sa politique et de sa personne auxquelles les Démocrates mondialistes LGBT vouent une haine tenace.

Les Américains blancs chrétiens, méprisés et déclassés par les Démocrates mondialistes LGBT, sont de plus en plus nombreux à exprimer leur soutien à la politique de Trump “America first”. Les Républicains, qui ont peu ou mal soutenu Donald Trump, n’ont pas compris que le clivage trompeur et artificiellement entretenu gauche-Démocrate et droite-Républicaine ne correspond plus à rien aux États-Unis comme en France.

Tout au long de sa campagne, Donald Trump n’a cessé de soulever l’enthousiasme des foules quand Biden était planqué dans son sous-sol. L’affrontement des programmes des candidats n’a pas pu avoir lieu.

La fraude organisée des Démocrates contre la réélection de Donald Trump est la cause principale de la crise des institutions démocratiques américaines. La fraude a été aggravée par la situation de monopole de Facebook, YouTube et de Twitter qui ont censuré, avec l’appui des médias du système de gauche dominants, les discours et les interventions de Donald Trump. Donald Trump a dénoncé le complot médiatique dont il est justement la victime, en faisant appel à un langage populiste très bien compris par le peuple américain.

Le coup d’État politique de Biden-Obama a aussitôt dénoncé Donald Trump accusé dans la révolte au Capitole du peuple américain contre la fraude des Démocrates, révolte qui n’avait rien d’un soulèvement et encore moins d’une conspiration. Cette saine révolte du peuple américain au Capitole a rassemblé nombre de sympathisants de Donald Trump qui avaient jugé utile de voter en sa faveur. Les adversaires de Joe Biden lui reprochent de n’avoir pas de programme et de vouloir instaurer un régime mondialiste racialiste pro-LGBT !

Un tel régime Biden mondialiste racialiste pro-LGBT, dont l’instabilité est jugée inéluctable, rappellera les pires heures de la démocratie aux États-Unis soustrayant l’Amérique au vote populaire des américains !

La surprise, en revanche, pour le Biden sénile et dément, risque de venir de l’extrême gauche et des gauchistes néo-marxistes Verts. La même chose pour Macron avant son déclin sûrement inévitable.

En réalité, les classes moyennes chrétiennes et les petits Blancs d’Amérique ont toujours été et sont encore des peuples de droite et c’est pourquoi, naturellement, ils se rassemblent tous sur les saines valeurs chrétiennes populaires et aristocratiques, le substrat culturel du vote populaire des américains !

Pour un régime Biden mondialiste racialiste pro-LGBT, l’homme est seulement une marchandise.

C’est pourquoi un régime Biden mondialiste racialiste pro-LGBT ne sera pas accepté par les franges les plus extrémistes du mouvement populaire chrétien, les plus catholiques dénonçant le marxiste Biden !

De même, à propos de l’avortement auquel sont hostiles les américains les plus catholiques !

Un enjeu oublié de la campagne électorale de 2020 reste à beaucoup d’égards le vide sur le fond. Le trait commun des hommes politiques d’aujourd’hui, Démocrates et Républicains, est le manque de caractère. En matière de politique immigrationniste, ils se réclament tous de l’idéologie à la con des droits de l’homme !

Et chacun sait que l’idéologie à la con des droits de l’homme, c’est avec ça qu’ils font de la politique.

Et, comme pour Macron, ce qui ne passe pas à la télévision, à leurs yeux, ça n’existe donc pas !

La question cruciale aujourd’hui est de savoir si l’Amérique de Biden comme l’Europe de Merkel peut faire face à l’islam. Ou si l’islam va pouvoir s’imposer pour constituer une alternative à l’Amérique chrétienne et à l’Occident chrétien ! Un Monde condamné à avoir un seul visage, celui de l’islamisme conquérant !

Ce sera bien la fin de la vieille Démocratie chrétienne en Amérique et en Europe. Et en même temps, la gauche populaire disparaîtra naturellement et avec elle, le libéralisme bien évidemment !

Mais avant cela, le populisme de Trump aura fait des petits avec ceux de la dissidence électorale de l’électorat populaire, aux revenus les plus faibles. Avec l’addition de ceux qui ne votent pas, ou qui déposent dans l’urne un vote blanc ou nul, et de ceux qui votent pour des partis n’ayant pas la moindre chance d’arriver au pouvoir. Cette dissidence électorale prenant des allures de désertion civique attend donc un leader comme Donald Trump. Le vote protestataire a cédé la place à un vote pour le populisme de Trump ayant pour but de bloquer le système du régime Biden mondialiste racialiste pro-LGBT anti-chrétien ! L’étape suivante, après la fraude de Biden, serait que cette dissidence s’exprime en dehors du champ électoral et par des violences !

Dès leur origine, les Démocrates ont eu un compte à régler avec la démocratie électorale comme la peste socialiste en France et dans le reste de l’Europe. Mais les Démocrates n’ont pas voulu seulement rompre avec la démocratie électorale. Ils ont voulu créer une société nouvelle contre l’humanité chrétienne qui serait mondialiste racialiste post marxiste pro-LGBT et anti-chrétienne ! Et avec ça des invasions de migrants pour régénérer l’humanité mondialiste racialiste post marxiste pro-LGBT et foncièrement anti-chrétienne !

Résultat : une Amérique islamiste universelle qui poursuit des idées universellement islamistes !

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
meulien

la californie,democrate heberge plusieurs milliers de SDF

Gilles

Ce qu’il y a de “rigolo”, c’est que ce sont ceux qui trafiquent comme les Biden, qui ont laissé les américains pauvres crever dans la rue, qui envoient des bombes sur la gueule des gens et notamment des enfants dans les pays étrangers, qui traitent Trump de salaud alors qu’il n’a rien fait de tout cela.

patphil

usa = union soviétique américaine
que les giletjaunes trumpistes aillent se faire énucléer pour voir comment la réalité de l’état profond et la “justice” américaine le leur ont mis profond

Lire Aussi