Les promeneurs du Briançonnais et le Covid-19

 

Des remontées de terrain de plus en plus nombreuses me font part de l’exaspération des briançonnais quant au zèle que les forces de l’ordre (sans masques) mettent en œuvre dans la répression des promeneurs briançonnais qui se voient verbalisés (135 euros) en dépit du bons sens sur des chemins vicinaux où en guise d’attroupement, les seuls mammifères rencontrés sont des lièvres, des chevreuils et des écureuils…

Il faut dire que les moyens mis en œuvre par l’Etat sont sans commune mesure avec ceux employés pour réprimer l’immigration clandestine : voiture de type 4X4 banalisée immatriculée dans d’autres départements que le 05, patrouilles d’hélicoptères, équipes en H 24 etc. On aimerait bien disposer des mêmes moyens pour lutter contre l’immigration clandestine et le trafic de stupéfiants…

Je dénonce, comme nombre de mes concitoyens, avec vigueur, l’ensemble des moyens matériels et humains mis en œuvre dans un des départements les moins peuplés de France (150 000 habitants soit un arrondissement de la ville de Marseille).
Je souligne également une rupture d’égalité flagrante avec les banlieues et une discrimination revendiquée envers la France des campagnes, en citant les propos de Monsieur Nunez, le 18 mars dernier, lors d’une vidéoconférence avec les préfets : « Ce n’est pas une priorité que de faire respecter le confinement dans certains quartiers » (Canard Enchainé du 25 mars 2020).
Les habitants de Briançon notent aussi la recrudescence du nombre de touristes dans de nombreux villages des vallées environnantes, alors que d’après Madame le Préfet des Hautes Alpes, les forces de l’ordre sont « sur le pont » pour éviter un exode massif des habitants des villes vers la campagne.

Nicolas Faure
Rassemblement National
du Briançonnais – Hautes Alpes (05)

image_pdfimage_print

29 Commentaires

  1. Une honte de la part de l’état c’est bien la chasse aux blancs français état de merde

    • En Corse les gendarmes ont compris ils ne s’aventurent pas dans les maquis, trop dangereux, les accidents de chasse pourraient décupler ! Et puis les Corses ont connu l’occupation italienne et allemande et les lois de Vichy n’y ont jamais été appliquées encore moins celles de Macron, Castaner et Nunez !

  2. et on en rajoute dans le sadisme qui ne dit pas son nom…
    une chaine tv montre les aventures d’une équipe qui voyage en camping car dans nos belles régions désertées. Comme c’est beau, quel privilège et en étant payés SVP.
    comme les rondes de flics sur les sentiers côtiers.
    regardez braves gens ce qui vous est interdit, regardez comme c’est beau, dommage pour vous, nous ça va bien merci.

  3. Comme vous le suggérez, au titre de l’ÉGALITARISME.. et non pas de l’ÉGALITÉ, l’État jacobin agit de la sorte…c’est le même problème que pour les masques à la mairie de Sceaux !
    Puisqu’on confine, on confine tout le monde de la même manière, le berger en alpage autant que le migrant sous tente (enfin bon,suivez mon regard !)
    De la même manière qu’une vingtaine de départements sont confinés alors qu’il n’y a aucun malade ou presque..
    mais oui, Monsieur, nous avons l’État que nous méritons.
    Et comme c’est bien sympa de faire un tour en hélico ou en 4×4 pour récupérer quelques n*135€ sans risque, pourquoi se gêner ? Fô pas !
    Maintenant si vous osez dire que dans les zones de non droit ils font pas pareil, alors là vous êtes un fasciste votant MLP ou pire encore.. Fô pas non plus !

  4. Mais sortez tous et ne vous laissez pas faire ! courrez plus vite qu’eux, crachez leur à la gueule, planquez vous dans les bois, refusez de signer et de payer, ne leur parlez pas, ne montrez ni papier ni rien……..

    • Ridicule qui nous coûte cher. A environ en moyenne, 2000 € l’heure de vol par hélico pour récupérer 1 ou 2 PV de 135 €, je ne vois pas trop où est le rendement. Et c’est pareil dans les Vosges, la Savoie, la Bretagne et certainement ailleurs.
      Par contre pour surveiller les frontières et les clandestins, personne.

  5. Hier j’étais sur mon terrain avec mon camping car , mon chien aboie et je me vois débarquer deux flic chez moi pour me demander ce que je faisais !!!!!!
    Je leurs ai demandé leur noms car ils étaient rentrés sur une propriété privée et que je n’avais pas encore malgré la guerre à leurs répondre et que mon avocat allait s’occuper d’eux ,j’ai eu droit à «  désolé Mr c’est une erreur des voisins nous ont signalé des touristes .

  6. voilà pourquoi nous n’avons pas de masques ,l’argent est utilisé pour le flicage des français , la gendarmerie se ridiculise collabore comme en 40 !!!!!honte à cette administration qui empêche même un fils d’aller assister aux derniers souffle de vie de son père , nous avons un ramassis de veaux ,de gens bêtes etc c’est bizarre ils ne vont pas dans les cités , cherchez l’erreur

  7. Nicolas Faure vous avez raison de nous faire parvenir ce qui ce passe dans le Briançonnais, récolter 2 amandes de 135 euros pour dépenser des milliers d’euros en hélicoptères et 4×4 faut le faire,c’est grave la bétise humaine,mais c’est cela la macronie.

  8. Je les provoque et leur jette un défi : ils ne m’attraperont jamais en forêt !

  9. En occitanie au sud est de la ville rouge à la limite du Lauragais on a : l’hélicoptère , le cezna en bi ou mono moteur, la patrouille à vélo , a cheval, en moto i tutti cuenti avec en prime dans les coteaux les voisins délateurs et sans oublier les drones au centre ville bien évidemment !!!

  10. Si tu ai blanc , sans pb de finance, marié ( avec une femme ) propriétaire de ton logement ( n’oubliez pas le projet de nous louer notre propre terrain ) tout les flics de France te veulent mort financièrement pour le bonheur des cpf qui rendent le pays sale ,dangereux,et sans avenir . Et surtout votez macron une deuxième fois pour être sûr de crever rapidement 🤫

  11. Ce gouvernement use de toutes les ficelles à sa disposition pour se rendre détestable.

  12. Bel article Nicolas ! Ce sont 2 poids, 2 mesures, les petites gens sont réprimées sévèrement alors que dans les banlieues rien n’a changé.

  13. Le style c’est l’homme.
    Oui, les gendarmes(…?), les policiers(..;?) ont des ordres et ils doivent obéir. Mais le style, c’est la manière dont ils obéissent: en trainant des pieds, mollement ou, au contraire en faisant du zèle, de la surenchère aux ordres (de la lèche quoi, on a tous connu ça à l’école).
    Eh bien, je suis désolé, mais ils appliquent les ordres contre leur compatriotes comme des salauds, il jouissent à vous demander votre bout de papier, pleins de morgue, et les « femmes » encore plus, ça leur donne un sentiment de puissance de vous emmerder, sans risque. Alors, collabos, miliciens, gestapistes, SS, puisqu’il faut vous appeler par votre nom (comme la Peste dans la fable) n’en soyez pas si sûrs, je rêve tous les jours d’incendier vos bagnoles de pourris, et vous avec!!..

    • effectivement Pierre, si les pandores et les flics, mettaient autant de zele à foncer dans la gueule des racailles de citées qu’ils en mettent à nous pourrir la vie sur les chemins, les sentiers, et même les routes, on commencerait peut etre à les respecter….mais des salopards qui te colle une prune, et qui en plus te font la morale juste parce que tu te ballade seul ou avec ta famille, à 500 metres voire 10 Km du premier voisin…. ça va c’est bon, basta….

      • qu’est ce u’il a fait macaron dans le 93 l’autre jour presque il les embrasses sur la bouche tous les muzz autour de lui sans masque et attroupes et apres nous il ne faut pas sortir ça suffit

  14. Je n’ai pas vu autant de zèle envers les astrophysiciens de Barbès, il me semble.

  15. cette mesure coercitive du confinement brutal pour tous, ne peut s’expliquer que comme une volonté explicite de dresser le peuple à l’obéissance et à la soumission. C’est un test grandeur nature qui permet à la dictature de voir jusqu’où peut-on aller trop loin.

  16. La dictature est mise en place. Prochaine étape : la chasse aux opposants, dans la grande tradition libérale française.

  17. « Ce n’est pas une priorité que de faire respecter le confinement dans certains quartiers » (Canard Enchainé du 25 mars 2020).
    La loi doit être la même pour tous. Si vous êtes verbalisés, attaquez au Conseil d’Etat.

Les commentaires sont fermés.