Les quatre articles de Jacques Philarchein, sur le complot contre l’occident, me sont allés droit au coeur

Publié le 29 août 2011 - par - 767 vues
Share

Le Général de Gaulle et Eisenhower n’étaient pas connus pour l’entente formidable qui les unissait, mais l’un comme l’autre étaient des hommes probes, investis de valeurs morales et qui ont été des patriotes réels.
Si je suis en désaccord avec Le Grand Charles depuis plus de 50 ans sur certains points, je ne puis lui enlever ces qualités de grand Français.

Les 4 articles de Jacques Pilarchein me sont allés droit au coeur car c’est ce que je pense depuis des mois et des mois, à un tel point que j’ai désormais du mal à dormir.
Pas que je sois inquiète pour moi, à 60 ans.
J’ai eu la chance d’avoir des parents instruits (pas profs), curieux d’Histoire, poussant leur progéniture à rechercher la « connaissance », ouverts mais aussi à cheval sur la morale, les valeurs démocratiques, la correction, chrétiens non pratiquants – père divorcé donc excommunié à l’époque- et très assis sur les principes patriotiques.
Oui, à 60 berges, je ne crains pas pour moi, mais pour mon enfant de 22 ans, mes neveux et mes nièces. Deux soeurs totalement perverties par le boboïsme qui me prennent pour une parano « raciste » alors que j’ai des relations juives, noires et même maghrébines, qui confondent religion et races, comme beaucoup, et un frère franc-mac, très érudit mais totalement imperméable à ce qui n’est pas lui. Sans enfant, il est centré sur sa personne uniquement.
J’en arrive à ne plus vouloir les voir tellement leur aveuglement volontaire me révolte. Je n’attends qu’une chose: la Révolution des Peuples Occidentaux, même consciente que celle-ci fera des dommages collatéraux.
Peut-être pourrez-vous faire un « papier » sur la vision de Dwight Eisenhower.
Je vous ai envoyé un livre sur la décadence de l’Empire Romain « Le tocsin de la décadence » écrit en 1975. Prémonitoire.
Le tocsin ne cesse de sonner, les humains occidentaux sont sourds ou trop terrorisés pour réagir. Mais quand même certains entendent … ils n’ont besoin que d’une chose un centre de ralliement. Athées, chrétiens, boudhistes, hindouïstes, israélites, et autres,nous devons nous unir pour lutter contre la déliquescence actuelle qui veut nous réduire à l’état de bête de somme, à la botte d’islamistes radicaux, afin que comme dans ces théocratiques, le peuple ignare suive sans protester, toutes les imbécilités d’une religion qui ne cherche pas à « élever » mais à rendre plus sot afin d’être plus malléable.
Refuser d’être le jouet des Bildeberg et autres fait aussi partie de la résistance au totalitarisme.
Aussi je vous joins quelques informations car le peuple américain n’est pas le reflet des Bildeberg & Co et est aussi menacé que nous, peuples occidentaux.

Dans son célèbre discours de fin de mandat, le président Eisenhower met en garde les États-Unis contre les dangers du « complexe militaro-industriel » : « Cette conjonction entre un immense establishment militaire et une importante industrie privée de l’armement est une nouveauté dans l’histoire américaine. (…) Nous ne pouvons ni ignorer, ni omettre de comprendre la gravité des conséquences d’un tel développement. (…) nous devons nous prémunir contre l’influence illégitime que le complexe militaro-industriel tente d’acquérir, ouvertement ou de manière cachée. La possibilité existe, et elle persistera, que cette influence connaisse un accroissement injustifié, dans des proportions désastreuses et échappant au contrôle des citoyens. Nous ne devons jamais permettre au poids de cette conjonction d’intérêts de mettre en danger nos libertés ou nos méthodes démocratiques. Rien, en vérité, n’est définitivement garanti. Seuls des citoyens alertes et informés peuvent prendre conscience de la toile d’influence tissée par la gigantesque machinerie militaro-industrielle et la confronter avec nos méthodes et objectifs démocratiques et pacifiques, afin que la sécurité et les libertés puissent fleurir côte à côte. »

Aziliz Ty Kern

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.