Les quatre nouvelles données de l’élection présidentielle

Publié le 7 mars 2017 - par - 17 commentaires - 1 938 vues
Traduire la page en :

Quatre éléments chamboulent les données de l’élection présidentielle : la place de l’immigration, la révolution numérique, la tonitruante intrusion de l’islam et la puissance du pouvoir médiatico-judiciaire.

Les partis traditionnels sont dans le déni de ces nouvelles réalités.

Longtemps dans le schéma mental de nos élus, l’immigration incontrôlée qu’ils ont permise, a été baptisée “Chance pour la France”. Les politiciens des deux blocs traditionnels en voie de désagrégation ont fait semblant de percevoir les hordes sauvages qui ont envahi nos banlieues et font des descentes violentes dans les centres villes comme anecdotiques. Ils continuent de jouer les trois singes (ne rien entendre, ne rien dire, ne rien voir) face au surgissement de micro-Etats à l’intérieur de l’Etat : ces tristement fameux quartiers sensibles (pour éviter de dire zones où les dealers et les islamistes font régner leurs lois).

Si le Front national a depuis longtemps averti du danger de la présence de ces troupes étrangères sur notre sol, ce n’est finalement que durant cette campagne 2017 qu’une partie du peuple de France prend conscience qu’elles mettent en danger de mort notre Nation.

Ainsi Jean-Louis Betoux, tête de gondole d’une section syndicale CGT à La Poste, est consterné qu’à Evry, dans l’Essonne, ses gentils camarades agitateurs de drapeaux rouges parlent dès qu’ils le peuvent d’immigration et d’assistés. «Tous les jours, si tu prêtes l’oreille, tu en entends un maudire les immigrés “qui viennent bouffer les aides sociales, profiter des logements sociaux, de l’assurance-chômage pendant que nous, on bosse et on a droit à rien”», confie-t-il à Médiapart.

La révolution numérique a permis à la réinfosphère de s’installer. Internet diffuse journellement des informations qui, autrement, seraient éternellement tues. La presse mainstream tente de réagir en utilisant systématiquement le terme anglo-saxons de “fake news” (fausse nouvelle) pour tenter de travestir en mensonge le réel propulsé par les sites comme Boulevard Voltaire, Riposte laïque, F de souche.

Sauf que le bobard est souvent chez ceux qui, dans les journaux grassement subventionnés par nos impôts comme Le Monde, prétendent avoir le monopole de l’information solide et vérifiée. Ils mentent pour la bonne cause. Comprendre celle de Macron, de l’Europe, de la financiarisation, de l’immigration.

Les citoyens se laissent de moins en moins leurrer. Les ventes de ces quotidiens et hebdomadaires de la bien-pensance dégringolent aussi vite qu’une avalanche alpine.

Les deux grands partis n’ont pas saisi la force de la réinfosphère. Alain Juppé a pleurniché quand il a constaté qu’il ne pouvait guère cacher ses amitiés avec quelques musulmans de mauvaises souches. Le diplôme contestable de Cambadélis, le poste et le salaire de Madame Hamon chez LVMH, les mains baladeuses d’un écolo encore très vert, les propos choquants d’une vieille folle sur la Manif pour tous, les tweets d’un jeune musulman du Bondy Blog et ceux d’une actrice césarisée, l’un et l’autre chéris des bobos, ne sont pas des “fake news”, mais un salutaire arrachage de masques.

Face à Internet, les politiciens des moribonds PS et LR en sont encore à se demander, comme jadis Chirac, comment on utilise le mulot (la souris).

Pas d’amalgame, l’islam ce n’est pas cela, l’islam est une religion d’amour et de tolérance, ne pas confondre islam et islamisme, la mosquée est un lieu cultuel, les djihadistes sont des victimes ou des loups solitaires ou des déglingués du ciboulot…

Ces camouflages lexicaux de l’islam n’ont pas tenu très longtemps mais les politiciens pensent qu’ils sont encore pris pour argent comptant par les Français.

Les massacres commis par des musulmans à Toulouse, à Paris, à Nice, ont dessillé les citoyens de ce pays.

Pendant des mois, Hollande et ses incompétents gouvernementaux ont refusé de relier terrorisme et islam. Le mot “Etat islamique” leur écorchaient tellement la bouche qu’ils s’exerçaient à l’arabe en éructant le nom d’une marque de lessive). François Fillon n’a vraiment décollé que lorsqu’il a fait le lien entre la religion musulmane et les assassins qui ensanglantent notre pays.

Chaque fois qu’un type fonce sur la foule ou se précipite sur un passant un couteau à la main, annoncer qu’il s’agit d’un déséquilibré et changer son nom en Vladimir, ne fonctionne plus. Chacun sait de qui il s’agit. Et de quoi il s’agit.

Enfin, l’essor de Marine Le Pen et de François Fillon a mis en avant la puissance et la nuisance d’une alliance qui jusque-là avait plus ou moins réussi à déguiser sa nocivité en neutralité.

Mais depuis la révélation du “mur des cons” (exposition de photos par laquelle des juges d’un syndicat représentant 25% de la profession s’en prenaient aux victimes de leurs protégés voleurs, violeurs, tueurs), le prétendu pouvoir judiciaire a perdu de sa superbe.

La coïncidence des attaques de Marine Le Pen et François Fillon par des juges avec la complicité très active des médias est aussi odorante et bruyante qu’un pet dans une communauté de silence pendant la prière.

Et la défense du genre «J’ai confiance dans la justice de mon pays» provoque des sourires de connivence chez les téléspectateurs.

Rappelons-le une fois encore, l’autorité judiciaire n’est pas un pouvoir. Elle est critiquable. Et les médias auto-proclamés “quatrième pouvoir” ne sont pas davantage un pouvoir. Et le mariage des deux ne constitue pas un super pouvoir, mais une dictature efficace.

J’ai le droit de m’étonner de l’instruction express du “Penelopegate” et de l’accélération subite de celle concernant les supposés délits de Marine Le Pen. J’ai le droit d’écrire que je n’ai aucune confiance dans des juges aveuglés par leur idéologie moralisatrice, des hommes et des femmes sectaires qui sous leurs déguisements vendent leur soupe politiquement correcte. Comme j’ai le droit de penser que la presse institutionnelle est aux ordres de ses patrons, que le travail des journalistes n’est que celui de petits comptables de la bien-pensance, qu’ils omettent et désinforment bien plus souvent qu’à leur tour, qu’ils chassent en meute ceux qui préfèrent le Français à l’étranger, la frontière à l’absence de limites, l’histoire et la culture française au multiculturalisme, la chrétienté à l’islam, les racines au hors sol.

Les politiciens ont gardé le vieux réflexe de la connivence et de la vénération de la ligue médiatico-judiciaire. Mais, en cette année 2017, cette connivence les décrédibilise bien davantage qu’elle ne les affermit.

Pour toutes ces raisons, la présidentielle 2017 restera comme hors norme, hors cadre, hors ronronnement habituel.

Les politiciens en retiendront peut-être la leçon pour 2022.

Mais d’ici là…

Marcus Graven

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
JACOU

Migrants: 70% des femmes ont subi des violences, selon une ONG:

“Environ 70% des femmes migrantes ont, sur les cinq continents, subi des violences dans les camps ou pendant leur parcours, estime Gynécologie sans frontières (GSF), qui appelle “d’urgence” mercredi, à l’occasion de la journée des droits des femmes, à l’ouverture de centres d’accueil.”

http://actu.orange.fr/france/migrants-70-des-femmes-ont-subi-des-violences-selon-une-ong-CNT000000E5ChD.html

sanglier

La critique est à peine voilée. La Hongrie et la Pologne refusent obstinément d’accueillir une partie des réfugiés acceptés par l’Europe. […]
«Quant aux attentats terroristes dans l’UE, ils ont été commis par des citoyens européens. A une exception près, ce n’était jamais le fait de réfugiés!» relève le commissaire européen. «Or les services de sécurité sont nationaux, ils restent une prérogative de chaque gouvernement. C’est cette fragmentation qui nous rend vulnérables. Les attaques de Paris ont été commises par des personnes basées à Bruxelles, qui ont traversé nombre de pays sans être arrêtées… alors qu’elles figuraient sur des listes! Il est temps de mettre en commun ces données sensibles.» […]

sanglier

Dimitris Avramopoulos (commissaire européen) : « L’Europe va avoir besoin de 6 millions d’immigrés »
Le commissaire européen Dimitris Avramopoulos était à Genève ce lundi soir. Rencontre avec un «ministre» en pleine crise de l’UE.

[…] «Les Vingt-Sept auront besoin à l’avenir de 6 millions d’immigrés», dit le commissaire européen. «Nous allons ouvrir des bureaux dans tous les pays de la rive sud de la Méditerranée et en Afrique de l’Ouest. C’est le meilleur moyen de lutter contre les passeurs. Evidemment, nous n’allons pas juste ouvrir les frontières et laisser tout le monde entrer. Ce serait absurde et ne ferait qu’alimenter xénophobie, nationalisme et populisme. Cela dit, nous nous devons de protéger les personnes persécutées et de traiter tout le monde avec dignité.» La critique est à p

Respectvaleurs

Aujourd’hui, on apprend qu’un grand-père et son petit-fils ont brûlé à proximité d’une école : piste accidentelle privilégiée. Depuis quand les voitures prennent elles spontanément feu???

André Léo

Faute!
L’autorité judiciaire EST un Pouvoir, le 3ème après l’exécutif (Président, ministres députés = assemblée nationale) et le Législatif (le coûteux et inutile sénat)
L’indépendance des juges à l’égard du politique(président, garde des sceaux) qui les nomme est une farce, évidemment. On voit avec le Fillon bashing organisé par Hollande comment ce sont une procureure, trois juges issus du spoil system, soit autant de militants péhesse, qui “instruisent” l’après machination. Cette “indépendance” factice permet aux magistrats de “juger le politique”, un soupçon, sinon un aveu implicite de complicité, ce qui met directement en cause l’impartialité des juges. Le “mur des cons” installé au siège du syndicat de la magistrature reste un modèle a contrario de cette fausse indépendance.

Francois Desvignes

Hollande e tla Justice ont le même maitre : la rue cadet

André Léo

Heu!!! Pour un provincial , la rue Cadet ne dis pas grand chose.
À côté de Solferino, de l’endroit où se réunissent les maîtres à penser de travers de Terra Nova, du siège de campagne de Macron, d’un hôtel particulier de Bergé ou de Drahi, de l’une des garçonnières du président perpétuellement démissionnaire… je sèche.

victoire de Tourtour

La rue Cadet est au GODF ce qu’est la rue Saint-Denis à la prostitution.
Loin de moi toute allusion stigmatisante pour les dames de la rue Saint-Denis..

André Léo

Merci ! Chaque ville a sa loge de francs-maçons, des loges à laïcité variable, où parfois -ce fut le cas à Tours-, le nouveau grand-maitre y va de son couplet en faveur de la bible, “fondatrice” de notre civilisation lors de la “création du monde ” il y a 6000 ans (sic) !
La Laïcité ne se met pas en équation, elle ne se rêve pas, elle doit s’imposer à la populace scientifiquement inculte, pour le bien de TOUS. Et avec la charte du GODF, on est loin du compte, en effet.

victoire de Tourtour

Bien sûr, et même les petites villes. J’en ai pour exemple la petite ville de Chateaurenard-de-Provence, où un mien aïeul, bourgeois ” éclairé” et FM, a créé au XIXe siècle le marché qui est devenu un énorme MIN. Les hommes étaient FM, laïques mais pas hystériques et pas anti-catho, et leurs femmes allaient à la messe et donnaient généreusement aux oeuvres de la paroisse.

madeleine

Développez. Qu’y a t-il rue Cadet ?

Themis

Les conneries depuis 40 ans ça commence à bien faire ! Les hordes sont à nos portes et Bruxelles est en train de mettre en place la 2ème et ultime phase de notre invasion ! http://www.entreprise.news/commission-veut-faciliter-regroupement-familial-refugies/ https://francais.rt.com/international/34366-selon-rapport-autorites-allemandes-moins-six-millions-migrants-veulent-europe Si Fillon est élu, ce sera blitzkrieg économique + invasion car l’UE nous tient par ses traités et ce fumier le sait bien et ne compte pas du tout nous en sortir. https://www.youtube.com/watch?v=_c0RH2bKMAA L’UE est condamnée et il nous faut s’en extirper le + vite possible car si les USA l’ont décidé c’est que ça arrivera ! http://www.entreprise.news/donald-trump-veut-detruire-leurope-preuve-ted-malloch/

Bertrand

Excellent article qui montre bien toute l’étendue du problème ; politiques complices de l’islamisation, système judiciaire et médias corrompus. Puisse les français enfin ouvrir les yeux, 2017 sera l’élection de la dernière chance, après il sera trop tard. Si par malheur Marine n’était pas élue, la France sombrera définitivement dans le chaos.

andrea

Excellent article.
En espérant que les français ne tombent pas encore dans le piège de la culpabilisation et de la diabolisation ni ne cèdent aux menaces au cas où ils voteraient “mal”.

Kounnar

Les Français y tombent déjà, ma belle sœur (qui vote FN) me disait que dans l’usine ou elle travaille la réaction de ses collègues est : Mais avec Marine c’est la guerre !

Comme quoi les “antifas/jeunes” SA du pouvoir ont bien travaillé, ils ont instillé la peur dans l’esprit de nos concitoyens…

Bien sur elle leur réponds que : c’est déjà la guerre ! (300 morts un milliers de blessés) d’ailleurs n’est ce pas le couple Hollande Valls qui l’a dit : Nous sommes en guerre …

necas

Tout le monde veut voter blanc !? C’est déjà du racisme !………

Gabriel Zallas

Bravo … il fallait la trouver celle-là !

Lire Aussi