Les Quissonrien vont en Bretagne

derviches tourneurs

 

Albert et Germaine Quissonrien ont pris quinze jours de vacances au Camping RATP des Algues Vertes (Morbihan). Les activités y sont imposées. Un animateur barbu, en tenue de mameluk, officie.

– Salam. Vous avez quelle formule de séjour ?

– La « Réduite-Maxi » avec option piscine.

– Okay. On vous a préparé des formations de vacances… oh, rassurez-vous, c’est festif. On rigole depuis toujours, à la RATP. Vous êtes sportif, Monsieur, comment, déjà… ah oui, Quissonrien ?

– Euh… pas vraiment. La pétanque, de temps en temps.

– Parfait. Ici, c’est l’activité « Caillou Magique« . On enterre une poupée gonflable jusqu’à la tête et c’est à qui la lui fera exploser avec le moins de projectiles. Vous verrez, on en redemande. Votre moniteur s’appelle Bechir. Il vient de Syrie et ne serre pas la main des femmes.

– C’est pareil au dépôt de Saint-Denis !!!

– Pas de dépaysement, telle est notre devise. Pour vous, Madame, il y aura stage de cuisine la première semaine, et de couture la deuxième. Wassila et Zoubida vous expliqueront comment réussir le houmous façon Frère Tarik et le tajine à la brebis gravide.

– Et pour la couture ?

– Tailler un burqini dans des vieux rideaux, et des voiles pour fillettes dans de la gaze pour pansements. Ici, on récupère ce que les hôpitaux n’utilisent pas, c’est la CGT qui fournit. Les médicaments anti-diarrhée notamment, pour ceux qui se forment au kebab.

– On pourra quand même voir Tri-Ann sur scène ?

– Ça, c’était avant, maintenant, ils font les Ehpad, pour les survivants au Rivotril.

– Ahhhh… on est bien déçus.

– Rassurez-vous, festifs toujours, à la RATP ! Il y aura chaque soir les «  »Derviches tourneurs d’Anatolie orientale« . Monsieur pourra même apprendre à faire la toupie en musique.

– Mais j’ai un vertige gravitationnel par l’oreille gauche !

– Pas grave, vous tournerez en sens inverse. Vous verrez, on sort de là différent. Croyez-moi, vous allez vivre une bien belle expérience de vacances. Et le clou, en fin de séjour !

– C’est quoi ?

– Comment cramer une voiture de flics sans se brûler les poils, avec les gars de Notre-Dame des Landes. Des festifs première catégorie ! Bienvenue en Bretagne des traditions, les amis, y’Allah !

Jean Sobieski

 

 

 

 

 

 

image_pdfimage_print
10

5 Commentaires

  1. A une époque c’était de l’exotisme , le bon coté des choses grosses économie il est sur notre pas de porte .Bravo pour votre huimour .

  2. Un humour décalé au 3e degré… mais je dois reconnaître que j’ai bien ri !

Les commentaires sont fermés.