Les ratés de Big Pharma : et si on reparlait du Thalidomide ?

Synthétisé par la firme pharmaceutique suisse Ciba en 1953, le Thalidomide est repris par l’entreprise pharmaceutique allemande Grünenthal GmbH en 1954. Les tests cliniques commencèrent immédiatement après la synthèse, et le dépôt de brevet en avril 1954.

Ce médicament représentait un enjeu important : Grünenthal vantait en effet ses vertus anxiolytiques et hypnotiques, à une époque où seuls les barbituriques semblaient remplir ce rôle.

Alors qu’une prise excessive de barbituriques pouvait être létale, Grünenthal affirmait que ce n’était pas le cas du Thalidomide.

Les essais cliniques effectués chez l’homme en 1956 n’ayant démontré aucune toxicité particulière, c’est le 1er octobre 1957 que Grünenthal reçoit en Allemagne l’autorisation de mise sur le marché de ce médicament, et ce, sans prescription médicale.

Grünenthal commercialise le Thalidomide comme hypnotique sous l’appellation Contergan. Très rapidement, le médicament fut mis en circulation dans la plupart des pays occidentaux, sous près de quarante appellations différentes.

Dès 1959, les ventes mondiales dépassaient 90.000 boîtes par mois, hissant Grünenthal au rang des « grands » labos pharmaceutiques mondiaux.

Les premiers couacs apparaissent l’année suivante…

En novembre 1960, Grünenthal mentionne dans les notices d’utilisation le risque de neuropathies périphériques — qu’elle qualifie alors de réversibles — lors d’utilisation prolongée.

En décembre 1960, le British Medical Journal publie un article liant clairement le Thalidomide à des neuropathies périphériques.

Début 1961, un neurologue allemand mentionne des « névrites périphériques sévères et irréversibles causées par le Thalidomide ». Ce qui n’empêche pas Grünenthal, dans ses dépliants publicitaires, de continuer à vanter l’ « innocuité du médicament ».

En août 61, un article de l’hebdomadaire allemand Der Spiegel fait état de « lésions nerveuses graves causées par le Thalidomide ». En Allemagne, les ventes de Contergan s’effondrent.

Des patients atteints de ces lésions intenteront des procès à la firme Grünenthal.

***

Comme on le sait, les effets délétères du Thalidomide ne s’arrêteront pas là. En septembre 1961, plusieurs articles publiés dans des revues médicales allemandes font état de malformations congénitales liées à la prise de Contergan.

En octobre 1961, le Land de Rhénanie-Westphalie supprime l’autorisation de vente du Contergan , arguant de « risques tératogènes »

En novembre 1961, un généticien de l’université de Hambourg accuse formellement le Thalidomide d’effets tératogènes et associe 130 naissances d’enfants malformés à la prise de ce médicament pendant la grossesse.

Grünenthal annonce alors le retrait du Contergan du marché.

Si le retrait a été quasi-immédiat en Allemagne et en Grande-Bretagne, au Canada et en Espagne en revanche, il sera distribué aux femmes enceintes jusqu’en août 62 ; en Irlande jusqu’en janvier 62 ; au Japon jusqu’en septembre 62. Au printemps 1963, les pharmacies belges se fournissaient encore en Softenon (un alias du Contergan)…

Si le Thalidomide ne fut pas commercialisé aux États-Unis, il fut tout de même administré sous le manteau à quelque 20 000 patientes, occasionnant une dizaine de victimes.

En France, le visa d’exploitation du médicament accordé courant décembre 1961 à un laboratoire national a été immédiatement retiré après que les autorités françaises eurent pris connaissance des effets tératogènes du Thalidomide en Allemagne. Officiellement, ce produit n’a donc fait aucune victime dans notre pays.

Les deux vidéos ci-dessous (en anglais non sous-titrée, mais ce qu’elles montrent se comprend de soi) montrent les ravages du Thalidomide :

https://www.abc.net.au/austory/a-bitter-pill/10875902?fbclid=IwAR1v-Eb7941mkfD__7mBtvZFZz_z4jkJBMxJCklBqlyOZOSVL8ae3_Y4xIU

 

***

On remarquera qu’en ce qui concerne les « vaccins » anti-covid (le mot « vaccin » est en l’occurrence parfaitement mensonger), le flou le plus complet règne quant à la responsabilité des firmes productrices en cas d’effets délétères sur les vaccinés.

L’infortuné patient pourra-t-il se retourner contre le laboratoire qui a produit le vaccin, contre le praticien de santé (médecin, pharmacien…) qui le lui a injecté, contre le centre de soin (hôpital, clinique, dispensaire…) où il aura reçu une des doses, contre l’Etat qui a autorisé la mise sur le marché dudit vaccin ?

Les assurances accepteront-elles de prendre en charge les soins nécessaires ? En cas de décès, les compagnies d’assurance sur la vie accepteront-elles de verser le capital prévu au bénéficiaire ? La réponse à ces questions est loin d’être évidente.

Le fait que les clauses liant les Etats et les labos producteurs des vaccins soient tenues secrètes par les gouvernements n’est certes pas fait pour rassurer les populations.

On ne peut par ailleurs qu’être sidéré par la légèreté avec laquelle les autorités médicales de la plupart des pays du monde ont pris la décision d’imposer une vaccination de masse à leur population, sachant qu’aucun des vaccins du marché n’a actuellement achevé l’ensemble des phases de développement

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni

 

image_pdfimage_print

121 Commentaires

  1. Vous êtes un dangereux récidiviste : votre précédent article bidonné sur les résultats du New England Of Medicine ne vous a pas découragé ?

  2. Macron avec sa débilité profonde d’une obstination sans borne n’aura bientôt plus besoin de fermer des services dans les hôpitaux. Grâce à lui et ses collabos bras cassés, le corps médical va se metre en grève, en maladie, va donner sa démission et les deux trois pelés vaccinés qui resteront dans les hôpitaux auront bien du mal avec ce très faible effectif à soigner tout les malades dans les différents services. Macron et ses bras cassés se prennent pour des médecins et passent au dessus d’eux pour imposer les ordres de soins, eh bien qu’ils aillent dans les services hospitaliers faire le travail des médecins, des infirmières, des aides soignantes et du personnel d’entretien. Ca les changera pour une fois ILS travailleront vraiment au lieu d’imposer leur idées sorties de cerveaux malades

    • Bien d’accord avec vous « Patriote », mais alors que dire du silence des médecins ?
      Tous ceux que j’entends aux infos nous implorent de nous faire picouser, où sont les contres ???!…
      Y en a-t-il ??
      Font-ils comme les députés la REM qui ne se déplacent même pas pour le vote à l’ Assemblée du PASS de la HONTE ?
      L’HONNEUR ne fait-il plus parti de nos valeurs séculaires ?

      • Une bonne partie de ceux qu’on nous montre aux infos sont payés par les labos. Vous avez aussi des crétins chez les médecins, le diplôme ne fait pas l’homme. Vous avez ceux qui savent tout, les lèches bottes, les collabos qui suivent à la lettres les ordres, les incompétents, tout comme Macron. C’est à vous de choisir votre médecin, de ne pas vous laisser influencer, voir de changer si vous trouvez qu’il ne vous plait pas, vous n’êtes pas marié avec. Vous remarquerez aussi que les gens interviewés dans la rue que les médias collabos nous montrent sont TOUS pour la vaccination et le pass, alors que des milliers descendent dans les rues pour manifester CONTRE. Tant qu’à l’HONNEUR où est il dans ce monde pourri, corrompus, vendu aux plus offrants, individualiste, matérialiste et fourbe ??

  3. Assez curieusement, mon post a été censuré.

    J’y disais juste que nous connaissions les épisodes Bismuth, Thalidomide ou Distilbène, produits qui ont révélé leurs redoutables effets pervers des années après leur mise en service.

    Mais ceux qui disent que nous servons de cobayes ne s’indignent pas d’avoir servi de cobayes pensant des années à des produits dont la toxicité avait elle, été prouvée : amiante, insecticides, nucléaire, etc.

    Mieux encore, quand le Président dit que la France a des torts pour le chlordécone aux Antilles ou les essais nucléaires en Polynésien, les mêmes s’indigne parce que ce serait un traitre au pays.

    J’étais vraiment très subversif, cela dérangeait…

    • Pour une fois je suis d’accord avec vous mais dans la liste de tous les produits toxiques que vous citez j’y ajoute également le vaccin anti covid .

    • J’en ai ici déjà parlé de ce fumeux oxyde, visiblement sans que ça n’intéresse personne !…
      Et vous avez entièrement raison : C’est une belle merde !
      Nous pouvons y ajouter la PROTEINE SPIKE…
      Mais je paris que « ça n’intéressera pas non plus » !
      Bien à vous, et surtout bonne santé
      Un ANTIVAXXX

  4. Quand on s’aperçoit des méfaits d’un vaccin, d’un médicament, il est trop tard pour les victimes. Les labo sont des usines à fric!

    • dans les lois et habituellement, après qu’un produit qui est sortie et fait entre 25 et 30 morts, il est retiré d’urgence du marché, et la c’est l’inverse, car la base de donnée de l’UE EudraVigilance, donne 18 200 environ de morts associés aux vaccins covid, normalement il devrait être stoppé d’urgence, mais non, ils veulent vacciner les enfants! personne ne fait rien? c’est « nous sommes en guerre », « la bête de l’évènement » voilà la vérité, macron nous fait la guerre, à nous le peuple, car beaucoup de jeunes meurent, jamais ce n’est arrivé depuis la guerre, les chiffres sont alarmants! pourquoi personne ne dit rien dans les médias?

    • Et il est à noter « ARGO » que tous les dits laboratoires ont refusé de concert d’assumer toute responsabilité juridique si des choses désastreuses devaient se produire chez les « patients » après vaccination !…
      Qu’à cela ne tienne, tous les gouvernements ont accepté cette clause honteuse, assurant eux même cette responsabilité, avec…. notre pognon !
      ELLE N’EST PAS BELLE CELLE-CI EGALEMENT !
      Et, combien de nos cons-citoyens moutons ou autruches sont au courant ?!….

    • C’est tout à fait ça, les préfets sont sous les ordres de Macron et lui sous ceux des labos qui maintiennent la population sous la terreur du faux danger de la contamination du covid. La pression est telle que les cerveaux les plus faibles terrorisés se précipitent vers les centres pour recevoir leur injection de ce truc. Eh les milliards tombent dans les caisses et dans les poches de ceux qui aident les labos !!!

  5. Il paraît aussi qu’ils sont entrain d’embaucher des soignants libanais pour certains hostos en France.
    En fait, Cet ordure de gouvernement dictatorial a bien joué son coup ; je m’explique :
    vu qu’il n’y avait pas assez de malades du covid, il a obligé les français à se faire vacciner sachant que les pays les plus vaccinés sont ceux où il y a le plus de morts et de malades vu que le vaccin ne protège pas, bien au contraire !
    Donc, plus de vaccinés = plus de malades et de morts = un gouvernement qui va pouvoir dire aux crédules  » vous voyez, on vous l’avez dit que ce virus était dangereux » !!!!!!
    Et voilà comment on tue les gens et comment on trompe son monde !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • C’est exactement ce que j’avais pensé ! La vaccination de masse leur permet également de faire apparaître de nouveaux variants qui leur servent à foutre la trouille aux gens, et qui seront ensuite le prétexte à une troisième dose de vaccin, en attendant peut-être même de nouveaux vaccins dans quelques mois !

    • Et même des flics allemands pour contrôler les passes sanitaires. L’internationale macroniste !

  6. Pour les agents dont le cycle vaccinal ne sera pas achevé au 15 septembre, des délais supplémentaires pouvant aller jusqu’au 15 octobre sont envisageables.

    Les personnels qui déclareront des problématiques de santé consécutives à la vaccination et/ou déclarant le COVID pourront être reconnus en maladie professionnelle.

    « Pass sanitaire » :
    9 agents de sécurité seront positionnées dès le 9 Août pour contrôler consultants, accompagnants et visiteurs afin d’accéder au CHU de Montpellier. Seuls les patients à destination des urgences n’auront pas à présenter le « Pass sanitaire ».

    Cette mesure ne s’appliquera pas aux agents du CHU qui devront uniquement présenter leur badge professionnel.

  7. Cas particulier qui suspend la vaccination :
    Les agents qui ont des risques liés à la vaccination en lien avec leurs problématiques de santé, doivent prendre rendez-vous avec la médecine du travail qui évaluera leur situation.

    A compter du 15 septembre,

    ceux qui n’auront pas transmis leur justificatif de vaccination, recevront une mise en demeure.

    En fonction de l’évolution de la loi et de son acceptation par le conseil constitutionnel, les agents non vaccinés devront soit utiliser leurs congés restant soit être positionnés en congé sans solde.

    Pour les contractuels non vaccinés une fin de contrat pourra être signifiée.

  8. Au niveau RH :
    – Depuis la mi-juillet, toutes les heures sup sont majorées COVID.
    – A compter du 9 Aout des heures supplémentaires majorées seront accordées aux agents soignants et conducteurs ambulanciers qui reviennent et suppriment leurs congés pour une durée minimale de 5 jours.
    – Des infirmières libérales vont être sollicitées pour renforcer l’HAD.
    – Des personnels de la Croix rouge viennent renforcer le centre 15.
    – Un appel aux étudiants en médecine va être réitéré pour renforcer les équipes AS.

    Vaccination :
    La direction rappelle qu’il est impératif que ceux qui ont été vaccinés à l’extérieur du CHU ou qui ont contractés les virus depuis moins de 6 mois de se signaler en transmettant les justificatifs à :

    sec-vaccination@chu-montpellier.fr afin de déterminer leur statut vaccinal

  9. Les patients de Diagora sont transférés en addictologie.
    L’HAD va être sur-mobilisé.

    Le plan blanc devrait être déclenché rapidement par l’ARS.
    Cela signifie la fermeture de certaines activités et éventuellement le redéploiement de certains personnels.

    Deux lits vont être réquisitionnés dans chacun des secteurs de médecine pour les consacrer à des patients COVID stabilisés.

    Pour les soins critiques des lits vont être upgradés et / ou réservés dans certaines unités.
    Mr le directeur Général souligne son souhait prioritaire de ne pas rappeler les agents sur leurs congés annuels et s’engage à ce que cela ne se fasse vraiment qu’en dernier recours.

  10. Très prochainement la région Occitanie ne pourra plus assumer ces propres patients tant la situation sanitaire et la prolifération du virus est intense dans notre région.

    La progression des hospitalisations est énorme avec une situation sanitaire qui ressemble à celle du « Grand-Est » lors de la première vague.
    Les admissions ont doublées en soins critiques et triplées en soins classiques.
    La vaccination reste efficace puisque dans 96% des cas les personnes ne font pas de formes graves.

    A ce jour 63% de la population d’Occitanie est vaccinée.

    Au CHU de Montpellier plus aucuns lits COVID ne sont disponibles.
    57 patients sont hospitalisés.
    Les lits de réanimation sont saturés ainsi que les soins de médecine.
    8 lits vont être ouverts vendredi sur St Eloi à Diagora.

    • Et les établissements privés ?
      Ils sont encore INTENTIONNELLEMENT laissés de côté ?…

  11. Certes la Thalidomide fut un scandale dont les effets handicapants épouvantables furent et sont encore portés par nombre d’individus. Mais que dire alors aujourd’hui, en 2021, du scandale de la DEPAKINE de SANOFI aux mêmes effets handicapants, passée outre le silence médiatique assourdissant sous l’illusion de la pharmacovigilance, du LEVOTHYROX, des actuels tests de Drosten hypothétiquement médecin mais homme d’affaire avisé, appelés RTPCR à usage de support épidémique, etc..

  12. Incroyable de voir comment, après quelques avancées et combien de catastrophes générés par le scientisme sans conscience, il en est encore qui vénèrent le mythe prométhéen de « progrès » scientifique et technique..
    Cela s’était calmé en 70, et ça repart, comme en 14… Chimie du chlore, gaz de combats et tout et tout.

    Une bonne nouvelle : le PDG de Moderna a déjà triplé sa fortune…

    Pseudo-vaccin : Jamais !

    • Oseriez-vous supposer qu’il puisse être des conflits d’intérêts? C’est invraisemblable! Pas chez de si grands humanistes! Et désintéressés qui plus est!

  13. Le scandale est aussi que ce pseudo « vaccin » comme les testes est « gratuit », c’est-à-dire remboursé par la sécu, c’est-à-dire par nos impôts. Je ne vois pas pourquoi un médicament qui n’a pas reçu une autorisation complète et toutes les garanties de mise sur le marché serait payé par tout le monde !

  14. On sait aujourd ‘ hui que les vaccins à ARNm ne sont pas NOUVEAUX , les premières études remontent à 2005 , depuis lors des vaccins ARNm dans le domaine vétérinaire ont été mis en service depuis des années avec succès , en 2018 Pfizer était sur le point de commercialiser pareil vaccin contre l ‘ « influenza porcine » . Puis advint le Covid19 : la technique était au point , il suffisait de trouver la bonne dose !! Cette technique permet de s ‘ adapter très vite aux nouveaux variants . Pour comprendre son fonctionnement il faut avoir un minimum de connaissance médicale , ce qui manque à pas mal de « savants » sur ce site …………

    • L’avenir d’un porc d’élevage est de quelques années voire quelques mois…
      Faire l’amalgame entre nos enfants (et nous-mêmes) et des porcelets destinés à l’abattage est d’une insigne stupidité.

      Alors, peut-être « savants » d’opérettes, mais ayant conservé ce qui manque aux toubibs subventionnés par les labos : le bon-sens, l’instinct de survie, et le sans du Doute face aux délires incompétents des politiciens et pseudo-savants fous.

    • Vova vous vous prenez pour une sachante. L’AMM est toujours conditionnelle pour ces vaccins qui au départ étaient destinés aux animaux et non aux humains. Que vous preniez la décision d’être un rat de laboratoire c’est votre problème et bonne santé à vous.

    • Vova : puisque vous, vous êtes « savante », vous devriez savoir que les tests sur les animaux sont d’une grande bêtise puisque les animaux ne réagissent pas comme nous à divers médicaments !
      Par exemple : l’aspirine qui nous soulage tellement de fièvres et de douleurs, est un poison radical pour les chats et les chiens !
      Et il y a plein d’autres médicaments comme çà.
      La seule expérience valable est celle testée sur les cellules humaines en laboratoire. Ainsi ce sont bien nos réactions qui sont étudiées et non pas celles du cochon ou du singe. Foutons leur la paix !

  15. Un site officiel peu connu : https://www.transparence.sante.gouv.fr/flow/main?execution=e1s1 , devrait permettre de savoir qui a « .touché  » quoi comme cadeau de la part d’un laboratoire .
    Mais j’imagine bien que nos pourris de service préférant la discrétion ont appris à contourner l’obstacle .
    Je n’ai pas osé faire une recherche pour Karine Lacombe , la frénétique et omniprésente promotrice de la « .vaccination  » obligatoire ; mais elle n’est pas la seule , ils sont légion à se faire avoiner par les labos .

  16. Epouvantable drame ,la thalidomide .Une inconscience médicale incroyable !
    Il a toujours été dit qu’il fallait prescrire le moins possible de médicaments aux femmes enceintes ,surtout ceux appelés « médicaments de confort « et on a envoyé des mères et des enfants à l’aventure sans recul, sans vérification sans véritable analyse.
    Et si on avait ce genre de mésaventures avec la PMA et des congélateurs qui se mettent à n’en faire qu’à leur tête !

    • Les essais cliniques de la thalidomide ont été faits sur des lapins sans problèmes majeurs et sans anticipation cruciale sur l’humain. Comme pour le covid. A bon entendeur salut.

  17. tout est bon pour exciter la plèbe, les trolls poutinesques sont à l’oeuvre!!!

    quand tu ne sais rien construire (muzz ou sainte Russie), essaie de détruire chez les autres…
    Si tu ne peux t’élever, essaie de rabaisser les autres…

  18. Avertissement urgent à tous les médecins vaccinateurs

    Avertissement aux médecins

    En tant qu’avocat spécialisé en droit médical et auteur de livres spécialisés, je dois une fois de plus lancer un avertissement urgent à tous les médecins vaccinateurs :

    La vaccination Corona chez les adolescents n’est pas indiquée. C’est parce qu’elle n’a aucun avantage, puisqu’il a été démontré que les enfants et les adolescents ne tombent pas gravement malades et ne meurent certainement pas à cause d’elle. (suite de l’article
    https://by-jipp.blogspot.com/2021/08/avertissement-urgent-tous-les-medecins.html

    • En disant aux malades qui venaient de contracter LEUR virus de ne pas consulter, de rester à la maison en prenant du doliprane ; en interdisant par décret les traitements qui fonctionnaient ; en donnant du rivotril aux vieux dans les ehpad, n’est-ce pas ce que nous-mêmes avons fait ?

  19. C étrange, j’ai un grand oncle qui était médecin, y a été médecin de guerre lors de la 2ème guerre mondiale. La thalidomide était donnée aux femmes enceintes comme anti-vomitif, j’avais une tante qu’il lui en avait demandé et il n’a jamais voulu lui prescrire en disant que le médicament était trop nouveau, qu’il n’avait pas fait ses preuves. Il a eu raison finalement.

    • Exact … mon Père ( médecin chirurgien, gynécologue ) recevait des
       » visiteurs médicaux  » qui présentaient le  » softenon » comme étant spécialement étudié pour les femmes enceintes(!!!!) ( pour lutter contre les nausées) …. mon Père a refusé de le prescrire estimant que les nausées matinales étaient un facteur absolument normal pour une femme enceinte ! (une femme enceinte ou accouchée n’est PAS une malade !!!!)

      Par la suite …. il n’a plus JAMAIS eu la visite du fameux  » dégueulé médical « … comme par hasard !

      Un slogan pour le softénon :

       » vos ennemis ont le bras long … un seul remède softénon « 

    • Je vais le commander et le porter tout le temps, pas seulement pendant les manifs.

  20. Vous mettez la charrue avant les bœufs non? Pour l’instant, aucun effet grave comparable au Thalidomide n’est signalé pour ces vaccins anti-covid. Et si cela devait arriver, la question évidemment se posera, mais ce n’est (heureusement) pas le cas pour l’instant.

    • Non bien sûr ! A part les cas graves et avérés de tromboses….ET les décès…… Tout va très bien Madame la Marquise… ! Pauvre homme touche par le virus idéologique de la Macronie….

    • 900 morts en France et 19 000 en Europe, tous vaccinés. Plus de 2 millions de vaccinés présentant des séquelles graves voire irréversibles.
      Effectivement, aucun effet grave.

    • J. L. Aucun effet grave A PART la mort pour un certain nombre. Quel nombre ? On en sait rien puisqu’on nous cache tout ??? Et la mort jusqu’à présent personne n’en est revenu !!!! Plus les effets graves que d’autres gens vont supporter toute leur vie et qui va peut être de ce fait la raccourcir !!! Le seul bénéfice de ce produit ce sont les milliards qui tombent dans les caisses des labos et les milliers d’euros dans les poches de ceux qui soutiennent et apportent leur aide à ces labos contre la santé publique !!!

    • Vous attendez les morts, les malformations pour faire interdire le vaxxin ? Avec vous, le monde est sauvé !

    • « Pour l’instand… » dites-vous mais que direz-vous plus tard ?

      • Et vous Mr Zallas, que direz vous? Vous avez une boule de cristal?

        • L’avenir nous le dira ! En attendant, dans le doute, pas de vaccin pour moi et ma fille.

    • Il y a juste plusieurs dizaines (au moins 20 fois) plus d’effets adverses pour les vaccins Covid signalés à la pharmacovigilance américaine (VAERS) que pour les vaccins traditionnels – idem en France et en Europe, énormément plus d’effets adverses, proportionnellement, dont pas mal de décès – mais on n’a aucun élément, évidemment !
      Rien que sur le Pfizer, il est d’ores et déjà reconnu que des risques de myocardites existent ; pour l’AstraZeneca, des risques de thromboses.
      Et par définition : on ne connaît pas encore les effets à long terme.

      Mais non, tout va très bien madame la Marquise, tout va très bien, tout va très bien !
      Soit vous êtes (très) mal informé, soit vous êtes juste en service commandé pour les labos.

      • C’est la deuxième solution… N’en doutez pas, Jacques ! Malheureusement, c’est possible grâce à une modération du site qui n’a jamais fait son boulot…

        • Angélique, si la modération du site faisait son boulot comme vous dites, elle ne vous laisserait pas dire ce que vous dites…

    • Et si cela devait arriver, la question évidemment se posera, mais ce n’est (heureusement) pas le cas pour l’instant.
      Mais pour certains il sera trop tard,pas grave si vous vous passez à travers?

    • Ah bon?

      Oh, c’est vrai que ce produit faisant avorter, pas de risques d’avoir de bébés malformés.

      Et puis, hein, un sclérose en plaques, une polyarthrite rhumatoïde, une sclérose latérale amyotrophique, une flambée des cancers en rémission, voire guéris…
      Un AVC ou une mort du fait d’un problème cardiaque chez les jeunes, c’est rien…sans compter les thromboses, micro-thromboses, myocardites

      Juste des « blessure »…
      Pas de comparaison possible, n’est ce pas!
      Hein…

    • Des gens crèvent et il n’y a pas d’effet grave signalé avec les « vaccins » anti-covid ?
      Vous vous êtes fait vacciner ? Le cerveau qui ne tourne plus rond, il semblerait que ce soit un des effets secondaires des vaccins anti-covid – je ne suis pas le seul à l’avoir relevé d’ailleurs.
      Mais bon, si vous dites qu’il n’y a rien à signaler…

    • @ Jean Louis : ce que nous contestons c’est le # passe sanitaire # qui de facto rend la vaccination obligatoire !
      Nous voulons pouvoir choisir ou non ,en notre âme et conscience si on se fait vacciner ou pas point !

      Maintenant ce vaccin à l’instar de tous les autres a reçu une AMM conditionnelle pour 3 ans !

      On en reparle dans 3 ans quand les phases IV faites sur les populations seront terminées 😉!

      • Natou, je ne défend pas du tout le pass sanitaire, je suis pour la liberté de se faire vacciner ou pas. C’est un autre sujet. Je constate juste que pour le moment, il n’y a pas l’hécatombe annoncée par certains. Les cas graves existent, notemment des tromboses mais restent extrêmement minoritaires, c’est cela la vérité. Après, je n’ai pas d’opinion tranchée sur l’efficacité des vaccins, c’est autre chose…

        • J. L Même si soi disant ( puisqu’ils nous mentent sur tout ) les cas graves restent minoritaires ( et cela reste à prouver ) ceux qui sont morts ainsi que leur enfants et leur famille aimeraient bien qu’ils soient toujours en vie. Ce qui serait surement le cas s’ils n’avaient pas reçu cette injection !!! La mort étant intervenue rapidement APRES l’injection de ce produit !!!

    • J. L Posez vous la question de savoir pourquoi ILS obligent les cobayes qui se rendent dans les centres pour recevoir l’injection de ce truc de signer une décharge AVANT l’injection ? Etrange tout de même, de signer une décharge pour CETTE vaccination alors qu’il n’en n’a JAMAIS été demandé une pour toutes les autres vaccinations passées et présentes ??? Incroyable à quel point les gens ont le cerveau lessivé, on leur donne une décharge et ça ne les étonnes pas, ne les fait pas réagir, ni ne les fait fuirent ? Pas plus que lorsqu’ils voient une personne à terre après un malaise suite à cette injection. Le bétail qui va vers l’abatoir est plus réceptif au danger de mort qui l’attend que tout ces bipèdes, c’est triste à dire !!!

  21. On peut se résoudre à servir de cobaye lorsque tous les traitements connus ont échoué à régler un grave problème de santé – mais pas avant. A mon avis, avant d’accepter tout traitement médical/prophylaxie, on devrait s’assurer qu’ils aient été utilisés sans problèmes depuis 10 ans au moins. Comme l’hydroxychloroquine, par exemple.

    • HOULA malheureux l’hydroxycloroquine très mauvais exemple , cela fait plus de 70 années que l’on nous empoisonne avec ( merci à notre ministre de la santé de l’avoir banni de nos officines ) . Bon à sa décharge depuis les grecs anciens plus de 2000 années nous pensions que la terre était ronde ,alors un grand merci à nos amis musulmans d’avoir rétabli la vérité elle est bien plate . Non trouvez un autre exemple que lhydromachin il en va de notre santé quand même .

      • « Empoisonnés » par l’hydroxycloroquine ? Faites pas rire ! L’hydroxycloroquine continue de sauver des milliers d’Africains depuis plus de 70 ans – qui ont en outre été largement épargnés par le virus chinois par comparaison aux pays occidentaux – sans compter que je l’ai moi-même utilisé sans aucun problème chaque fois que je suis allée en mission dans ce continent.

        • Et ce n’est que du second degré , aller je vais commencer par la terre et vérifier si l’on m’aurait menti , pour l’hydroxycloroquine je vais vous faire confiance .

      • Vous n’avez jamais voyagé dans aucun pays infesté par le paludisme adagio sans quoi vous sauriez que tous les voyageurs l’utilisaient sans aucun problème ni effets secondaires. Ce médicament a sauvé un nombre incalculable de vies depuis plus de 70 ans.

        • Et ce n’est que du second degré , aller je vais commencer par la terre et vérifier si l’on m’aurait menti , pour l’hydroxycloroquine je vais vous faire confiance .

        • En revanche vous semblez confirmer la platitude de la terre puisque vous ne vous offusquez pas de cette partie de mon commentaire . Qui pourtant est intimement ( logiquement aussi sauf pour vous ) lié à ca première partie . Si vous les aviez relié vous vous seriez abstenu de tout commentaire.

        • J’arrête de vous taquinez je viens de commander chez France herboristerie un kilo d’écorce de Quinquina rouge ( Cinchona succirubra ) en vue de me faire d’excellente tisane préventives.

  22. Bravo et merci pour votre article !
    Mais ces pauvres petits bébés ont été condamnés… Ils ne peuvent pas vivre avec de telles déformations !?
    J’imagine l’horreur pour les mamans…
    C’est IMPARDONNABLE !
    Quand je pense à tous les projets et tous les rêves qui accompagnent une maternité, j’imagine que les accouchées ont dû avoir le cœur brisé à vie.

    Comment ces laboratoires peuvent-ils être aussi abrutis, légers, inconséquents et âpres au gain au point de détruire dramatiquement toutes ces vies innocentes ?

    IMPARDONNABLE.

  23. Que sont devenus les malheureux enfants victimes de la thalidomide ?

    • beaucoup ont eu des membres atrophiés et si on y ajoute le scandale servier….il faut garder à l’esprit qu’on peut soigner l’angoisse et l’obésité sans forcément passer par la chimie.

    • Beaucoup ont vécu avec des stigmates, soit handicapés mais autonomes, avec une certaine autonomie, soit en services de vie spécialisés pour handicapés

    • J’ignore personnellement ce qu’ils sont devenus, par contre je sais parfaitement ce qu’un certain JACQUES ATTALI préconise dans leur cas…

  24. Les poisons ARNm ne devraient pas porter le nom de vaccin. Il suffit en effet d’ouvrir son Larousse :
    « Vaccin :
    1) Substance d’origine microbienne (microbes vivants atténués ou tués, substances solubles) qui, administrée à un individu ou à un animal, lui confère l’immunité à l’égard de l’infection déterminée par les microbes mêmes dont elle provient et parfois à l’égard d’autres infections.

    2) Substance microbienne analogue, mais utilisée dans un dessein curatif et non plus préventif. »

    En gros dans un vaccin, on inocule un virus atténué pour que le corps apprenne à se défendre, alors qu’avec pchitzer et mode-éternam, on apprend à nos cellules à produire ce qui cause la maladie… le monde à l’envers.

    La moindre des choses aurait été de terminer la phase 3 avant les injections de masse.

    • quand ça urge, et que le système hospitalier du monde entier est débordé…..on fonce au moins pire et on compte après.
      l’ARN est moins dangereux à mon humble sens que les produits ex « monsanto » qui circulent dans notre sang.

      • Bernard oublie une chose. Les vaccins à virus atténués (BCG, ROR) provoquent une infection qui reste contenue et présentent un risque infectieux (source : https://www.inserm.fr/dossier/vaccins-et-vaccinations/). Qu’il y ait des effets secondaires avec les vaccins anti Covid est une évidence. Il y en a avec tous les médocs. Que ces effets secondaires relèvent d’une infection Covid je n’ai pas lu ça jusqu’ici. On injecte l’ARNm de la protéine de surface Spike, et elle ne reste pas en grande quantité dans l’organisme. Je ne comprends pas tous ces gens qui passent de la liberté vaccinale à la lutte contre les vaccins en attaquant ad hominem les vaccinés (je ne parle pas spécifiquement de Bernard).

    • Pourquoi falsifier grossièrement la réalité ? Près de 15 millions de vieux (de plus de 65 ans) ont été totalement vaccinés. Si les vaccins consistaient à « fabriquer » la maladie, il y aurait eu une hécatombe parmi ce groupe de personnes à risques. On passe de « je ne veux pas de vaccin car je doute de sa sécurité et de son efficacité notamment à long terme » à « le vaccin tue en induisant le Covid » ???
      Avant la fin de la phase 3, il doit déjà y avoir renouvellement des AMM conditionnelles qui ne durent qu’un an. Pour Pfizer, l’échéance doit être janvier prochain si je ne me trompe pas. Cette échéance doit donc être déjà surveillée.

      • Si cette échéance était surveillée, on n’assisterait pas à tout ce forcing des merdias et des pouvoirs publics pour faire vacciner tout le monde, en attendant de le rendre obligatoire – ce qui ne va plus tarder !

        • Quand je parle de surveillance, je pense aux personnes qui veillent à la bonne application des règles pour autoriser un médoc. Une autre échéance à surveiller encore avant est celle de la levée de l’état d’urgence sanitaire à mi novembre de mémoire, car cet état permet justement d’appliquer des mesures censées être temporaires.

      • Mais Monsieur, c’est le principe même de l’ARNm que de pouvoir apprendre à nos cellules à créer (on dit « coder » ça fait plus scientifique) la protéine spike, mise en cause dans la maladie. Heureusement, toutes les cellules ne sont pas ciblées pour en produire, mais ce que je dis est parfaitement exact.. on « espère » ensuite que cette production étrangère faite par nos propres cellules aura un effet vaccinal.
        Je n’ai pas fait de recherches sur le sujet, mais connaissez vous un médoc qui ait été utilisé en masse sur la population, sans avoir bouclé sa phase III ? Ça m’intéresse
        Pour faire un parallèle douteux, en France, on s’immunise contre l’islamisme extérieur en produisant notre propre islamisme chez nous, je sais pas trop s’il y a des effets secondaires, je vais en discuter avec S. Paty.

        • Mais Monsieur l’ARNm « n’apprend » rien à nos cellules. La machinerie cellulaire sait faire le boulot à partir de n’importe quel ARNm pour créer la protéine correspondante. Les cellules ne vont donc pas « créer » spontanément ensuite de la spike en l’absence d’un ARNm qui ne peut être généré à partir de notre propre ADN sauf s’il a été modifié via la retranscription. Le but est surtout d’entraîner le système immunitaire à reconnaître et à combattre le virus (en l’occurrence ici une partie censée peu muter) comme dans tout vaccin. La spike n’est pas ce qui déclenche la maladie Covid mais ce qui permet au virus SARS-CoV-2 de pénétrer les cellules et infecter l’organisme.

          • et les antigenes naturels non specifiques , qui vont etre affaiblis voire neutralises via une inhibition competitive par ces antigenes speciaises spike ? qu est ce que vous en savez. A defendre des abrutis de freros la truelle , on sait de quel bord vous etes. Quu vivra verra. Bonne chance😂

    • Sans oublier qu’il y a aussi encore une phase 4 après la phase 3…

      Mais des connards comme cet abruti de Kerulo osent venir nous parler de « consensus scientifique » ! Il y a vraiment des balles dans la nuque qui se perdent !

      • la corde. ca coute moins au contribuable. give them enough rope😂

  25. Je me suis posé les mêmes questions sur les responsabilités éventuelles de toute la chaîne responsable des injections de vaccine anti-covid et les ai soumises à beaucoup de tierces personnes, de mon entourage et sur les sites comme « Riposte Laïque », sans obtenir la moindre réponse sensée. Le flou artistique ou juridique. En cas de malheur, ce sera la faute à « pas de chance. »

    • Il y a une vidéo qui circule sur internet où un assuré demande par téléphone à son assurance s’il y avait des complications suite à cette piquouse, serait -il pris en charge. La réponse fut Non c’est une piqûre expérimentale. Maître BRUSA (très facile à trouver) dit la même chose.
      Cordialement.

      • Les photos c’est limite, quand internet dérape sévère voilà pourquoi cela devrait être surveiller tout le temps. À mediter

      • Cocovide , Oh C’est un cauchemar ! On va se réveiller, c’est pas possible !
        Les policiers, les gendarmes et les parlementaires ont le droit de ne pas être vaccinés , eux, c’est officiel . Allez comprendre… Je me doutais dès le début qu’il y aurait des groupes qui seraient dispensés. Ce qui PROUVE que le  » covid  » n’est pas si dangereux, dans le cas contraire, le gvt ne pourrait pas se permettre d’accorder ces exceptions. La crise covide cache autre chose, c’est évident. Bonne fin de soirée.

        • Au contraire, ça prouve que le vaccin est dangereux – en tout cas assez dangereux pour que le gouvernement n’ai pas voulu prendre le risque d’obliger à se faire vacciner ses flics dont il a besoin pour réprimer les manifs des Français ! Le gouvernement doit ménager les flics pour qu’ils continuent à le servir sans poser de questions !

          Mais cela, c’est bien la preuve que la crise du covid et la vaccination forcée cachent quelque chose !

    • Jean-Marie Laguerre , Macron est un oiseau de malheur qui effectue un sale boulot !

    • moi je dirai plutot la faute a la mafia des freros omocompatibles qui st a la manoeuvre ds ce pauvre pays depuis 50ans…avec leur kakistocratie quasi mafieuse mondialiste ils menent 1 guerre contre les peuples.qd les francais en prendront veritablement conscience, le sang coulera. la violence est fondatrice. c est ainsi depuis la nuit des temps. pauvre pays. pauvres de nous.

    • moi aussi: je me suis dit « qu’aurais je fait ? »….à la place des dirigeants du monde ….probablement la même chose dans le désarroi ambiant.

      • Les dirigeants du monde savaient très ce qu’ils faisaient !…

        Vous n’avez pas trouvé BIZARRE que presque tous les chefs d’état se soient immédiatement mis d’accord sur les mesures à prendre, dans le monde entier, alors que dans notre belle « Union » Européenne à 27 états-membres, pour ne citer que ce seul exemple, on n’arrive jamais à se mettre d’accord sur rien sans des mois, voire des années de palabres ?

        • c’est ce que j(aurais fait aussi : ne pas prendre de décision sans des avis au dessus des politiques qui s’opposent…
          Partager une telle responsabilité est chose compréhensible….

  26. Merci pour cet article , Monsieur Dubost . Il me semble bien avoir entendu dire que pour les « vaccins » anti-covid , les laboratoires déclinaient toutes responsabilités en cas d’effets indésirables .

    • pfizer 33 milliards de bénéfices cette année et ils augmentent le prix de la dose
      les subsides aux médecins des plateaux de télé vont exploser ?
      les effets indésirables étant notés sur la notice d’utilisation, comme personne n’est obligé de se faire piquouser …

      • Et comme la liste des effets indésirables n’est pas close non plus…

Les commentaires sont fermés.