Les religieux sont prêts à acheter nos âmes et les forces de gauche à vendre la leur

Publié le 22 octobre 2012 - par - 764 vues
Share

 Malraux avait vu juste : les religions reviennent en force en ce début de siècle.

L’émission C dans l’air du vendredi 19 octobre s’intitulait « la guerre des religions aura-t-elle lieu « ? Pourquoi un tel titre ? Parce que le Vatican s’inquiète de l’avenir de la chrétienté en perte de vitesse et qu’un évêque africain a présenté un film à Rome. Celui-ci pointait du doigt le fait que, de son point de vue, l’islam était une  menace pour le monde chrétien… Scandale dans la bien-pensance médiatique française ( un de plus)… On envoie vite du personnel pour désamorcer le pétard…

Que du beau monde sur le plateau, du spécialiste du fait religieux, du qui vend de la religion comme un bien spirituel indispensable, et,  du discours œcuménique. Athées et laics aux abonnés absents comme d’habitude dans ce genre de débat, ils comptent pour du beurre ! La chrétienté est en perte de vitesse, nous explique-t-on,  mais pas à cause de l’islam, non, le danger viendrait plutôt des évangélistes plus dynamiques, plus joyeux, plus divertissants.  C’est vrai que l’assemblée des évêques du Synode de Rome fait un peu club du troisième âge triste.

On nous jure  que tout le monde s’entendra bien ! Sauf que les reportages semblent prouver  le contraire… Toutes les forces religieuses sont dans les starting-blocks pour gagner  la course aux adeptes et aux convertis du XXI eme siècle… Tous ces terriens… une manne! Vous vous rendez compte  ça fait du monde, plus de 7 milliards d’âmes  à attraper ! C’est à qui les convertira, les amènera,  ( ou au pire les gardera)  dans sa chapelle, dans son temple dans son église dans sa mosquée…. ! C’est surtout à qui  en aura le plus, on s’active aux calculettes! Les intervenants se gardent  bien de souligner à quel point cette compétition religieuse est un facteur de déstabilisation et de conflits  et explique la grande violence qui se déroule aujourd’hui dans le monde et dans les terres musulmanes particulièrement.

Les évangélistes  sont en pointe en Afrique mais aussi en France où on veut construire des églises partout, les cartes sont prêtes, la com très au point… Mais dit l’imam Tareq  Oubrou nous aussi sommes des prédicateurs, et nous faisons notre travail… Autrefois  c’était plutôt les intellectuels qui se convertissaient, attirés par le soufisme, maintenant  ce sont les classes populaires qui viennent à l’islam… Il a raison  il faut bien remplir les mosquées qui fleurissent dans tous les points de l’hexagone avec la bénédiction de nos élus et les finances des Princes d’Arabie. Monsieur Hulot s’y convertirait certainement aujourd’hui. Comme il n’aurait plus le droit de se mettre en maillot de bain il irait à la mosquée,   au lieu d’aller passer des vacances à la mer !

Nos ministres, nos élus qui inaugurent en grande pompe les mosquées, vont devoir, par souci d’égalité, faire de même  avec les  églises pentecôtiste, adventiste, mormone  les temples bouddhistes etc…. Plus tard lors des inaugurations ils devront,  équité républicaine oblige, nous en rajouter une louche sur l’utilité du fait religieux, comme ils le font lors de l’inauguration des mosquées ! Elle n’est pas belle la cuisine politico -religieuse ?

Alors on a vraiment envie de dire STOP STOP à tout cela. Y a-t-il un pilote dans la République laïque ?

On a cru, un moment, à la valeur laïcité. Combien cet état de grâce aura-t-il duré ? Réellement 50 ans à peu près, le temps que chacun comprenne ce que c’était et que nous en profitions un peu,  mais les forces religieuses renaissent et reviennent au galop ( sur tous les continents d’ailleurs). En France il semble bien que les forces de gauche nous abandonnent  aux lobbies , en tout cas en inaugurant les mosquées ils nous poussent joyeusement dans leurs  bras (1)! Vous aviez cru à l’immuabilité de la laïcité ? Que vous étiez naïfs,  aujourd’hui la religion est beaucoup plus importante et on va  œuvrer à  son développement !  Libre- penseurs,  athées,  mécréants on ne sait pas trop quoi faire de vous, ni où vous caser, mais soyez gentils, ne nous compliquez pas la tâche, rentrez à la niche, la récréation laïque est terminée !

Chantal Crabère

(1) En inaugurant un lieu de culte nos ministres apportent une caution particulière à une religion. Relisons les principes de la laïcité. http://www.vie-publique.fr/politiques-publiques/etat-cultes-laicite/separation-eglises-etat/

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.