Les rendez-vous féministes et laïques

Publié le 22 janvier 2010 - par
Share

Samedi 23 janvier 2010

à 14H00

Conférence publique organisée par la fédération française du droit Humain « Espace public et expression des convictions : liberté et citoyenneté. » 9, rue Pinel-75013 PARIS

Sous la présidence de :

Michel PAYEN, Président du Conseil National de la Fédération Française du Droit Humain ;

Avec la participation de :

Yvette RAMON, Président du Grand Conseil de la Fédération Française du Droit Humain

Jean-Michel QUILLARDET, Président de l’Observatoire International de la Laïcité contre les Dérives Communautaires

Jean Luc MELENCHON, Député européen

Ghaleb BENCHEIKH, Philosophe et théologien, Président de la Conférence mondiale des religions pour la paix

Michèle VIANES, Présidente de Regards de Femmes

Pour recevoir un carton d’invitation, Inscription par courriel à contact@apfdh.org en indiquant précisément ses nom, adresse et qualité.

http://www.droithumain-france.org:80/CONFERENCE-PUBLIQUE-23-JANVIER.html

Jeudi 4 février 2010

De 13h45 à 17h
Salle Pablo Neruda
Hôtel de ville de Bobigny
31, avenue du Président Salvador Allende
93000 Bobigny

Journée Internationale du lutte contre les mutilations sexuelles féminines.

SOUS LE HAUT PARRAINAGE DE L’UNICEF
ET EN SOLIDARITE AVEC LES FEMMES D’AFRIQUE,

l’Observatoire départemental des violences envers les femmes de Seine-Saint-Denis, le Comité départemental de prévention des agressions sexuelles et de la maltraitance et le Service de Protection Maternelle et Infantile de Seine-Saint-Denis organisent une demi-journée d’information et de formation des professionnel-le-s :

Ouverture par :

Jean-Charles Nègre, Vice-président du Conseil général en charge de l’Observatoire départemental des violences envers les femmes.

Introduction par :

Dr Jeanne Cuesta, Chef du service de PMI du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.

Avec les témoignages de :

Diaryatou Bah : présentation de son ouvrage « On m’a volé mon enfance », édition Anne Carrière

Seydou Niang : témoignera du travail effectué au Sénégal par l’organisation non gouvernementale TOSTAN sur l’abandon collectif de la pratique de l’excision.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.