Les Républicains, le pire des partis ?

Depuis plusieurs années, nombre d’analystes pensaient que le parti les Républicains était un parti moribond : aucune ligne claire, des dirigeants peu lisibles, des adhérents clairsemés, il semblait écrit que sa durée de vie ne serait pas très longue. Ce qui, objectivement, aurait été une bonne chose, car un parti illisible, donc trompeur, est la pire des choses.

Des élections internes ayant fait de Valérie Pécresse la candidate du parti pour la présidentielle d’avril prochain, son parti est soudain revenu au cœur du jeu politique, beaucoup voyant déjà Pécresse devenir Madame le président de la République.

Comme toujours, et nous l’avions signalé dès le lendemain de son élection interne, les analystes ont surfé sur l’écume des choses, sur l’apparence, sur l’émotion, ne se livrant à aucune analyse sérieuse de la situation. Car s’ils avaient été sérieux, ils en auraient conclu que le tohu-bohu causé par l’élection de Valérie Pécresse ne serait qu’un feu de paille.

Car enfin, toute personne scrutant de façon simple la vie politique française sait parfaitement que Valérie Pécresse a toujours dit et fait tout et le contraire de tout, veut renvoyer les islamistes par charter mais s’entoure d’islamistes revendiqués, semble s’opposer à l’immigration mais désire de tout son cœur une société métissée, se dit conservatrice mais prend dans son entourage le sieur Lagarde qui veut assassiner Zemmour : arrêtons cette liste, qui pourrait inutilement noircir des dizaines, voire des centaines de pages…

De la même façon, toute personne scrutant de façon simple la vie politique française sait parfaitement que le parti Les Républicains dit et fait tout et le contraire de tout, est composé de personnalités et d’électeurs qui couvrent un champ politique allant des socialistes modérés jusqu’à la droite conservatrice, est dirigé par des personnalités dites conservatrices qui ne cessent de donner des gages à la gauche, mais aussi de personnalités de centre-gauche qui ne cessent de donner des gages à la droite conservatrice : en clair, ou plutôt en sombre, un fourre-tout incompréhensible qui trompe à grande échelle ses sympathisants, et fausse complètement le jeu politique national.

Le naufrage en direct de Pécresse, lors de son grand meeting pourtant tant attendu du week-end dernier, pourrait annoncer le naufrage à la mode Titanic des Républicains, dont les adhérents pourraient utilement, pour clarifier les positions, rejoindre la nébuleuse macroniste ou la droite conservatrice, ce qui permettrait de dégager le brouillard opaque que ce parti fait peser sur les présidentielles. La mort des Républicains permettra peut-être de sauver la France.

François Billot de Lochner
Président de Liberté politique

image_pdfimage_print
14

12 Commentaires

  1. LR = Les renégats.
    Invertébrés et opportunistes jusqu’au bout des ongles, avec la baronne Pécrasse de Démocrassouille, c’est devenu le parti d’en rire (jaune).
    Il ne tarderont pas à rejoindre les radicaux, les MRP et les communistes dans les oubliettes de l’histoire. Suivis ou précédés de peu par les socialauds.

    • les republicains,compatible MACRON,ils ont toujours trahis le peuple,SARKOZY ET SON kARCHER,qui nous a amenez kouchner,elus avec les voix du RN,a peine elu a fait une politique de gauche avec des ministres issus de la gauche,traite au traite de la constitution europeenne,les francais avait dit non a 55%,qui a signe le traite de lisbonne en trahissent les francais ect….la droite depuis plus de 40ans ont toujours trahis les francais,traite un jour,traite toujours,a vomir

  2. « Les Républicains, le pire des partis ? »….je dirais la fin !! aprés cette présidentielle les cartes vont etres redistribuées et ce parti composés que de minables,vieux politicards et collabo ce parti va s’écrouler et disparaitre,ceux qui ont rejoint Zémmour et reconquéte ont eu le nez creux et auront un nouvel avenir politiquement,les autres raffarin,coppé,jacob et autres chercheront a bouffer a la gamelle ailleurs,peut etre dans le nouveau parti horizon d’edouard philippe !. car pour ce qui est de macron et lrem aprés mai 2022 ils vont s’évaporer dans l’air comme un pet foireux.

  3. Pour résumer, le parti des Républicains c’est l’Auberge Espagnole, on y apporte et on y trouve de tout.

  4. Avant j’écrivais LR=EM.. il me faut corriger de la manière suivante :

    LR < EM

  5. les mauvais éléments ont la vie dure, regardez le parti radical de gauche a encore des adeptes en occitanie et pourtant il y a longtemps qu’il n’a rien de radical (plutot des radicelles) et de gauche simplement parce qu’ils sont plutot peu habiles.
    ils auront encore quelques députés après la présidentielle

  6. Regardez sur la photo Jacob qui fait des mamours à Pécresse avec des yeux de Merlan frit .Pécresse qui comme comme Bertrand a quitté son Parti pour y revenir opportunément mais ce n’est pas grave, à leurs yeux ,la gamelle est plus importante que l’Honneur .

  7. Ce parti a souvent changé de nom pour paraître meilleur, les adhérents furent nommés « compagnon » et maintenant ils se renient tel le dernier rat à quitter le navire. La nature faisant bien les choses, ce parti qui faisait ami-ami lors des seconds tours d’élections avec les socialos disparaîtra comme celui des socialos !

    • Ah, ce fameux « Front Républicain », qui ressuscite le soir au JT de 20:00, pour faire front à l’immonde JMLP, puis MLP, rassemblant du LR (appellation actuelle) à l’extrême gauche. Et qui se fait à nouveau assassiner au JT du 20;00 au soir du second tour. Et ce, quelque soit l’élection.

  8. Excellente analyse rien a dire LR égale EM après les élections la dissolution de ce parti se fera automatiquement

  9. Valérie Pécresse n’a émue personne en disant qu’elle était mariée depuis 27 ans et qu’elle avait trois enfants. Et sa mère a envoyé un tweet mentionnant en substance que sa fille avait été élevée dans la religion catholique ! Que viennent faire ces informations dans la campagne présidentielle ? C’était pitoyable ! Pitoyable aussi le petit Ciotti qui ne sait pas comment exister et qui n’a pas le courage de rejoindre EZ. Il ne pense qu’aux mandats qu’il perdrait et notamment son poste de questeur à l’assemblée nationale. https://www.capital.fr/economie-politique/questure-le-poste-en-or-que-recupere-eric-ciotti-a-lassemblee-nationale-1265917

  10. Je crois que vous avez fait une erreur : le parti que vous décrivez, c’est le parti Radical de la IVe République.

1 Rétrolien / Ping

  1. Les Républicains, le pire des partis ? – Riposte Laique – sarahinconnueblog

Les commentaires sont fermés.