Les salariés « esclaves » seraient 67 % à vouloir le passe sanitaire…

Une enquête Ipsos-Sopra Steria pour Le Parisien-Aujourd’hui nous annonce le 4 octobre que 74 % des salariés souhaitent enlever leur masque en entreprise. 67 % seraient favorables à l’obligation de la présentation du passe sanitaire à l’entrée de leurs locaux. 41 % y seraient même très favorables. Est-ce vrai ? Peut-être.

La mort de l’intelligence et de l’esprit critique

Voilà comment, en persécutant durablement les populations, celles-ci cherchent à se libérer en acceptant un peu plus de servitude. Mais le plus pathétique est la perte de tout esprit critique et de sens des réalités scientifiques. Ces personnes acceptent le deal du passe sanitaire contre le masque ! Folie. Le masque était-il ou est-il utile dans les locaux ? Si non, il faut en supprimer l’usage. Si oui, ces salariés sont-ils bien informés des multiples foyers de malades entre vaccinés qui rendent cette suppression imprudente ? Rien ne les protège alors, pas même leurs deux injections. La véritable question tient à la démonstration expérimentale que le port du masque dans des locaux est ou non une bonne chose. Et, cela n’a rien à voir avec un laissez-passer ou une injection puisqu’elle ne dispense pas d’être porteur et diffuseur.

Ont-ils à l’esprit que la vaccination n’a malheureusement rien résolu ? Ont-ils compris qu’en se libérant, ils refusent à leur collègue le droit de ne pas se vacciner sans en pâtir plus qu’eux ? Faudra-t-il des bureaux pour vaccinés et d’autres, temporaires, pour quelques récalcitrants qui finiront par démissionner, télé-travailler ou être licenciés ? L’enjeu n’est pas de troquer le masque pour un laissez-passer, mais de savoir si le masque protège. Ensuite, il s’agit de savoir ce que l’on veut pour soi et pour ses collègues. Il est à craindre que l’intolérance et le sectarisme conduisent certains à s’énerver sur les récalcitrants ; victimes de leur liberté et du courroux de ces gens raisonnables.

Les Français sont-ils à ce point fatigués, épuisés mentalement par tant de maltraitance qu’ils en viennent à ne même plus réfléchir aux relations de causes à effets ? Ils n’ont pas admis la non-protection des thérapies géniques et les échecs des immunités collectives. Ils sont dans le déni antiscientifique à faire comme si…

Quand la maltraitance fabrique plus de soumission absurde

On voit bien se jouer la volonté de punir ceux qui seraient la cause de la fureur parentale d’un Président bienfaiteur. Lui maintient ces punitions du fait de quelques récalcitrants. C’est leur faute. Chacun se replie alors sur son intérêt immédiat, celui de se libérer du masque, sans prendre la mesure de l’enfermement progressif des QR codes dans un monde de mise sous contrôle de toutes les attitudes. J’accepte de violer le secret médical pour me débarrasser du masque. J’accepte que mon collègue soit privé d’accès en l’absence d’une preuve de bonne santé. Faisons-nous la même chose aux frontières avec des migrants ? Non, et nous osons faire à nos proches ce que nous réprouverions de faire à un migrant. Visiblement oui. On persécute les siens et on ne demande rien à un étranger peut-être malade, lui aussi. L’un peut  être stigmatisé, l’autre jamais. Tout est normal ou tout est soumission absurde ; voire folie.

Ces répondants reflètent tristement la puissance de la maltraitance. Celle-ci obtient toujours plus de soumission en perdant les repères du sens commun. Ces maltraités pensent à chaque fois échapper à quelques restrictions. Ce ne sont donc plus des citoyens critiques, mais des enfants punis qui cherchent un stratagème de fuite. Cette situation est pathétique. Elle montre que nos élites détruisent minutieusement toute capacité de révolte et de violence légitime. Vite, un laissez-passer pour ne plus porter le masque. Et cette enquête tombe à pic pour aller dans ce sens du passe sanitaire généralisé pour libérer les gentils vaccinés, quoi qu’il en coûte après : 3e dose, 4e dose, QR code, télétravail et livraison à domicile. Un monde idéal.

Que dit le laissez-passer de la totale soumission de nos concitoyens ?

Le laissez-passer exige une conformité, celle d’avoir consenti à une action qui rend possible ce libre passage. Ont-ils entrevu que cette boite de Pandore ouvre toutes les perspectives ? Si tu n’as pas fait cela, tu ne peux plus entrer. N’est-ce pas l’essence même des pratiques mafieuses ou sectaires qui subordonnent l’accès à leurs lieux, à la condition d’être conforme ? Nos concitoyens sont prêts à renoncer à leur liberté authentique. Si demain il faut une thérapie, une preuve d’appartenance, une règle déterminée par l’État, il faudra s’y soumettre. Misérables qui ne voient pas que les punis d’aujourd’hui, ces non vaccinés parias, seront d’autres demain, refusant de se soumettre à une nouvelle injonction. Ils en seront peut-être. Mais chaque indignation sélective ne servira à rien. Tout se rétrécit, mais sauvons un petit bout par lâcheté.

Savent-ils qu’en acceptant ce laissez-passer sanitaire en entreprise, ils deviennent les esclaves de toutes les obligations possibles ?  Voient-ils que demain cela peut concerner leur comportement, leur sexualité, leur consommation, leur déplacement, leur pratique religieuse, leur lecture soupçonneuse, leurs activités ? Ont-ils compris le pouvoir de traçage et de conditionnement ? Savent-ils ce que signifient pour eux l’identification numérique qui menace toute leur vie quotidienne que les puissants peuvent encadrer, désapprouver, orienter ? Qui fréquentes-tu ? Que fais-tu ou ne fais-tu pas ? L’enjeu de ce laissez-passer est considérable d’aliénation de toutes les libertés humaines. Il n’est pas négociable. Et pourtant, ils l’appellent de leurs vœux, comme le prisonnier demande son retour dans sa cellule quand, dans la cour, le climat est lourd.

Même les Décodeurs du journal Le Monde disent autre chose…

À l’évidence, les répondants ne sont ni lecteurs de Riposte Laïque, ni lecteurs du Monde. Peut-être ne lisent-ils plus. Que disent les Décodeurs patentés le 10 septembre dans un article intitulé : Les limites du passe sanitaire expliquées en 7 questions.

CITATION 1 : Le taux de protection des vaccins à ARN messagers (Pfizer-BioNTech et Moderna) passerait de 85 % quatre mois après la vaccination à 73 % au bout de cinq mois. Leur efficacité est plus limitée encore chez les personnes immunodéprimées (c’est-à-dire celles dont le système immunitaire est déjà affaibli, en raison de pathologies ou de maladies). En somme, le vaccin, qui est le principal levier du passe sanitaire, n’est pas le sésame définitif pour la tranquillité d’esprit.

Victoire. Ils admettent que la thérapie génique n’est pas un vaccin protecteur et définitif. Son efficacité décroît et les injectés sont vulnérables, eux aussi, donc ils porteront le masque comme l’annonce l’épidémiologiste Flahault.

CITATION 2 : L’épidémiologiste Antoine Flahault considère qu’en raison de l’efficacité partielle du vaccin face au variant Delta, « le passe sanitaire ne devrait pas être accompagné d’une levée d’obligation du port du masque en lieux clos ». Pour lui, c’est justement « la combinaison des mesures qui fait le succès de la riposte contre cette pandémie et pas, malheureusement, le seul vaccin ».

Naïveté donc des répondants qui ont troqué leur santé pour ne plus être confinés, qui voudraient troquer leur liberté pour ne plus porter le masque. La soumission des ignorants qui ne lisent pas, même Le Monde leur dit non.

CITATION 3 : De son côté, le conseil scientifique, qui s’était dit favorable à la mise en place d’un passe sanitaire dans son avis du 6 juillet 2021, a confirmé cette position le 16 juillet, le 5 août et le 20 août. Il rappelle aussi que l’équivalent d’un passe sanitaire est mis en place dans d’autres pays, signe d’un dispositif à l’efficacité reconnue.

Mais toujours quelques menteries. Le passe sanitaire a été abandonné ces derniers temps, faute d’être efficace. On notera que si des pays l’adoptent, c’est efficace. Mais si des pays adoptent l’Ivermectine, ce n’est pas efficace. Évidence de l’argument sélectif à géométrie variable. L’efficacité est reconnue si d’autres pays le font quand c’est le passe, il ne l’est pas pour les alternatives thérapeutiques. La qualité et la constance des arguments des journalistes du Monde nous échappent parfois. Pauvre de nous, mais surtout pauvres répondants à cette enquête.

Pierre-Antoine Pontoizeau

image_pdf
0
0

23 Commentaires

  1. Blaguevax
    Un Français naïf ( c est rare ) se laisse influencer
    par les slogans :
    vaccinez vous pour retrouver le monde d avant !
    Après sa triple dose il est trés déçu :
    ARNAQUE ! j ai pas retrouvé le monde d avant ,
    il y a toujours autant de migrants et d islamistes et en
    plus on payent toujours en Euros !

  2. Si j’approuve bien des échos émanant de Riposte Laïque, je suis étonné de la vigueur de sa réaction négative face au vaccin. Trop de nos concitoyens ont payé le prix fort leur refus de la vaccination. Un seul exemple criant : La Guyane, championne des abstentionniste mais aussi, hélas, championne de la mortalité. Bon Dieu, ne pouvez-vous pas cesser de limiter vos attaques contre la vaccination ? Les chiffres parlent d’eux-mêmes et vous vous obstinez à nous rabattre avec votre position négative. Ne nous traitez-pas d’entêtés mal informés et acceptez la réalité. Dans ce cas, peut-être achèterai-je le livre sur E. Zemmour pour voir. il y a peut-être de bonnes choses à glaner de ce côté. merci
    Nous ne sommes pas et ne serons jamais les esclaves du pouvoir et conservons notre libre arbitre.

    • Vous y croyez aux chiffres lol ? « nous ne serons jamais les esclaves du pouvoir » ; le pouvoir n’a jamais appartenu au peuple ; il a appartenu à la noblesse puis à la bourgeoisie ; il n y a jamais eu de révolution et la démocratie est un leurre pour nous faire croire que le pouvoir nous appartient .

  3. Détrompez-vous, Pierre-Antoine Pontoizeau.

    Les Français ont dans leur grande majorité un sens critique que vous avez perdu : ils ne croient pas aveuglément les publications complotistes dont vous vous abreuvez religieusement.

    • Cher monsieur
      Au regard de l’ensemble de mes travaux scientifiques je ne pense pas être victime de publications. Je m’efforce comme beaucoup de comprendre et d’évaluer ce qui se passe. Je ne m’abreuve de rien Je vais au source du rapport de Pfizer sur lequel j’ai fait un article et je crois faire parti des rares lecteurs attentif du rapport de Ferguson que bien peu de personnes ont lu. Ce monsieur et son entourage confondent par exemple une prédiction scientifique et une prévision qui n’a pas de valeur de vérité Or dès ce moment la beaucoup ont fait croire que cela était une vérité C’est un fait scientifique et cela pose problème. La controverse n’est pas le complot, le désaccord n’est pas le complot, l’esprit critique n’est pas le complot. J’espère être clair

    • On a vu ça jean le nul ; très efficace les vaccins . Tu as vraiment de la merde dans les yeux.

  4. ils n’ont pas compris que seul le masque les protège des postillons: le reste n’est que légende

  5. Il faut savoir que le port du masque en lieu clos ne protège pas, les virus et les bactéries passent au travers !
    C’est juste pour nous humilier, et nous empêcher de respirer convenablement !

  6. Ils sont majoritairement vaccinés et sont dans le déni. Ils ont fait les autruches pour continuer leur petite vie d’égoïste. C’est du franchouillard type: le système D avant la lutte, la magouille, la couardise, l’hypocrisie. Toujours plus malins que les autres, mais toujours malins à demi. Faut les écouter maintenant miauler ou maugréer parce qu’ils « ont été obligés de se faire vacciner », alors que Réaction19 et Me Brusa leur ai mis des documents de contestation envers leurs employeurs. La vérité est que maintenant ils commencent à comprendre qu’ils ont mis la main dans l’engrenage des multiples doses et panachages de mixtures dangereux, sans que jamais leurs libertés ne leur soient rendues. Philippot avait prévenu.

    • Je ne connais personne se plaindre d’avoir été de se faire vacciner.
      Je ne connais qu’un Chassaingue Jacques qui pleure toute la journée parce qu’il y a trop de gens vaccinés.

      • À Jean le bon (de Bayonne)

        Toi la lopette anonyme, commence d’abord par orthographier correctement mon nom avant d’ouvrir ta gueule de blaireau vacciné.

  7. C’est bien connu, le passe sanitaire dans la poche évite les projections de postillons…

    Et ces gens sont sans doute les mêmes que les crétins que je vois dans les grandes surfaces scanner eux-mêmes leurs articles avec l’appareil fourni par le magasin.
    Ou que ces cons qui se font livrer leur bouffe ou leurs commissions par des racailles d’importation tout en venant écrire ici pour se plaindre de l’immigration. On en a eu un exemple il y a quelques mois.

  8. il y a quelques jours nous sommes allés au restaurant, surpris de nous voir attribuer une table sans qu’on nous ait demandé notre passe sanitaire
    la patronne a seulement dit qu’elle n’était pas policière mais restauratrice
    merci madame

  9. Si c’est exact, les français sont vraiment de pauvres loques……………..

  10. 16% DES ELECTEURS INSCRITS ont vote choupinet en 2017 . 42% des sondes ont une opinion favorable du chef de l etat ! cherchez l erreur !

    • et 3% ont voté LREM aux dernières élections !

      Mais rassurez vous: grâce aux machines dominion et au vote par correspondance macron refera son 66,6% des voix !

  11. les francais ont tellement peur du chomage ,perdre leur boulot qu’ils ne mouftent méme plus,macron abaisserais leur salaire ce serai pareil,triste époque.

    • Sauf que c’est réel : ma nièce, sage-femme dans une unité d’accouchements difficiles, est contre le pass et le soi-disant vaccin…… a été renvoyée de l’hôpital où elle exerçait. Tombée en dépression, elle a été arrêtée un mois, mais le médecin à refuser de la prolonger. Donc elle ne perçoit plus rien. Elle vit seule et est désespérée. Bien entendu la famille l’aide comme elle peut. Mais c’est IGNOBLE de laisser des gens qui assumaient leur fonction avec conviction se débattre seul contre la connerie de ce gouvernement. Ils sont nombreux dans ce cas. Quels sont les recours ???

      • Elle était applaudie en direct à la télé à 20h en 2020….
        Je n’ai pas de mots assez forts pour exprimer ce que je pense des salopards qui bousillent la vie des gens qui souhaitent simplement choisir par eux-mêmes.

      • Voilà pourquoi le franchouillard aurait dû être dans la rue pour dire non au merd..ux, mais la grande majorité a préféré se soumettre comme toujours….

      • Ils appellent cela. Protéger les autres. En fait seule compte leur petite personne. Que d autres crèvent parce que plus de boulot pour refus de vaccin, ils s en bra…lent.

    • C’est ce qu’il fait, voyez le coût de la vie, il paraît qu’il y a peu d’inflation, d’ailleurs des cons de retraités non augmentés depuis dix ans en redemandent.

Les commentaires sont fermés.