Les sales méthodes du « Point » pour discréditer Donald Trump

Tous les lecteurs peuvent voir sur les sites des TV américaines et sur YouTube, la cérémonie d’investiture de Donald Trump que le public était loin d’être clairsemé :

Dans son discours, Donald Trump parle clairement de ramener les usines aux États-Unis. Il précise que le travail sera fait par des américains. Ce qui signifie clairement qu’il combattra le travail au noir et l’emploi massif de travailleurs clandestins.

Il affirme également que les patrons et les multinationales qui délocalisent les usines, verront leurs produits taxés à l’importation. Des constructeurs automobiles comme Ford ont déjà annoncé qu’ils renoncent à délocaliser leurs usines au Mexique.

Toutes ces décisions de bon sens annoncées par Donald Trump, sont inacceptables pour Obama, Hillary Clinton et les dirigeants européens. Tous ces chefs d’États sont à la solde de la finance internationale et du patronat, qui ne vise qu’à augmenter ses bénéfices en exploitant la main d’œuvre bon marché en Chine, en Inde ou au Bangladesh.

Nos médias et nos responsables politiques ne veulent pas que le peuple se rend compte qu’il est possible de combattre les délocalisations d’usines et de fixer des taxes très lourdes pour les multinationales qui exploitent d’une manière abjecte la main d’œuvre payée à des salaires de misère.

Et en plus, Donald Trump s’est engagé devant les caméras du monde entier, à combattre le terrorisme islamique et à l’éradiquer de la surface de la terre. Affirmer que le terrorisme est islamique, enrage tout ce que le monde compte comme collabos de l’islam. Les Obama, Hollande, Merkel, Junker et et tout ce que la planète compte de dhimmis consentant, étaient au comble de la rage. Il fallait à tout prix mobiliser tous les médias collabos, pour casser du Trump. Il faut tout mettre en œuvre contre ce Trump qui salit cet islam tant chéri par la bien-pensance.

Pour ce travail de manipulation fascisante, les médias ne reculent devant rien.
En France on peut prendre parmi les nombreux exemples l’hebdomaire LePoint. Sur son site, on peut lire ces attaques indignes envers le porte-parole de Donald Trump : « Investiture de Trump : le porte-parole qui amuse par sa mauvaise foi. Vous avez eu l’impression que peu de gens ont assisté à la cérémonie d’investiture de Trump ? Ce n’est pas l’avis de son porte-parole », malgré les images prises en direct qui montre une foule compacte et un public très loin d’être clairsemé.

http://www.lepoint.fr/monde/investiture-de-trump-le-porte-parole-qui-amuse-par-sa-mauvaise-foi-22-01-2017-2099225_24.php

Et pourtant, toute honte bue, cet hebdomadaire continue ainsi :
« L’image a beaucoup circulé au lendemain de la cérémonie d’investiture de Donald Trump devant le Lincoln Memorial à Washington. Elle met en parallèle la foule qui s’était réunie pour l’investiture de Barack Obama en 2009, et celle présente pour voir Trump prêter serment sur la Constitution des États-Unis, vendredi 20 janvier. »
Sans donner la moindre précision, il publie cette image :

Il relaye ainsi, sans la moindre analyse objective, les attaques du New-York Times, cet adversaire acharné de Donald Trump. Il ne donne aucune précision sur l’heure à laquelle ces images sont prises. Il censure les vidéos et les images qui contredisent leur mensonge.

Il montre des images semblant en contradiction totale avec les vidéos filmées en direct, pendant la cérémonie d’investiture de Donald Trump. Sur ces vidéos, la foule est très loin d’être clairsemée, comme l’affirment en cœur les médias en France ou en Suisse (voir le quotidien Le Temps).

Ces procédés fascisants rappellent les heures noires du totalitarisme soviétique et du stalinisme. On n’hésite à recourir aux procédés de Staline, le « Petit Père du Peuple » tant adoré par la gauche française. On falsifie les images avec un mépris abject pour les lecteurs. Les élites mondialistes et islamophiles, n’ont que du mépris pour les lecteurs et les peuples qui osent voter autrement que ce qu’ils lui ont ordonné de voter.

Espérons que les peuples européens vont débarrasser nos pays de ce totalitarisme qu’impose la bien-pensance islamo-collabo. L’élection de Donald Trump, le président américain qui ne se prosterne pas devant le roi d’Arabie comme Barack Obama, et le vote pour le Brexit, constituent les premiers pas de la libération des peuples.

Zohra Nedaa-Amal

image_pdf
0
0

13 Commentaires

  1. Vous avez entièrement raison. Non seulement, les arabo-musulmans ont attaqué des nations qui possédaient des civilisations brillantes et millénaires, mais en plus, ils ont détruit ces civilisations.
    Dans sa Muqadima, Ibn Khaldoun explique : En raison de leur nature sauvage, les arabes sont des pillards et des destructeurs. Ils pillent tout ce qu’ils trouvent…Toutes les habitudes des Arabes les conduisent au nomadisme et au déplacement. Or, c’est là l’antithèse et la négation de la sédentarisation (maskûn), qui produit la civilisation.

  2. Vous avez entièrement raison. Non seulement, les arabo-musulmans ont attaqué des nations qui possédaient des civilisations brillantes et millénaires, mais en plus, ils ont détruit ces civilisations.
    Dans sa Muqadima, Ibn Khaldoun explique : En raison de leur nature sauvage, les arabes sont des pillards et des destructeurs. Ils pillent tout ce qu’ils trouvent…Toutes les habitudes des Arabes les conduisent au nomadisme et au déplacement. Or, c’est là l’antithèse et la négation de la sédentarisation (maskûn), qui produit la civilisation.
    Ils ont fait de l’attaque des autres nations un devoir religieux : « « Dans la communauté musulmane, le djihad est un devoir religieux en raison de l’universalisme de la mission musulmane et de l’obligation de convertir tout le monde à l’islam par la persuasion ou par la force. Les autres groupes religieux n’avaient pas une mission universelle et le djihad n’était pas un devoir religieux pour eux, excepté pour des raisons défensives. Mais l’islam est obligé de conquérir le pouvoir contre les autres nations »

  3. wika
    Il n’y a pas eu de « civilisation arabo-musulmane ».Les arabo-musulmans(de même que plus tard les ottomans musulmans) se sont installés dans des pays de civilisations brillantes qu’ils avaient conquis par le fer et par le feu, par la violence et par la terreur .Ils se sont appropriés leurs territoires, leurs richesses et leurs avancées dans tous les domaines des sciences, de la pensée et de l’art. Beaucoup de savants (chrétiens, juifs, zoroastristes ou païens) islamisés de force, ou par prudence, ont continué leurs travaux, mais ,vers les IXe-Xe siècles, l’obscurantisme fondamental de l’islam a eu raison des avancées de la pensée .

  4. S’il n’y avait que le Point, pour vomir sur Trump.
    En fait, les médias s’en prennent à Trump, au Brexit, et à tout ce qui n’est pas conforme à la pensée bruxelloise. Et en passant, ils jettent aussi le discrédit sur M LePen, autre « déviante » à dénigrer, face au si gentil Macron.
    La fameuse « marche des femmes » a été organisée et payée par le milliardaire Soros, à qui Trump a fait perdre plusieurs milliards en quelques jours. Soros avait spéculé sur un effondrement des bourses avec l’accession de Trump à la Maison Blanche, et c’est le contraire qui s’est passé. Il se venge, comme un vulgaire Cambadélis, en organisant une manip-manif scélérate contre son opposant.
    Lien vers explications ci après.
    http://www.dreuz.info/2017/01/25/occasion-manquee-la-marche-des-femmes-netait-pas-spontanee-et-elle-a-ete-financee-par-soros/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29
    n

  5. J’ai résilié mon abonnement au Point il y a 4 ans environ après 20 ans de fidélité.
    La cause ? un article dithyrambique sur la civilisation arabo-musulmane et toutes ses richesses intellectuelles.
    Je ne conteste pas que cette civilisation fut intéressante, je conteste le fait qu’on nous la vende encore à l’heure actuelle comme facteur de progrès

  6. Il peuvent toujours manipuler les images et faire du Trump- bashing à longueur d’antenne Trump appliquera ce qu’il a dit;
    Le président Mexicain veut faire le bras de fer avec lui pour la question du financement du mur. Mais que fait-il pour endiguer le flot de clandestins passant par son pays issu de toute l’Amérique du sud avec son lot de futurs travailleurs clandestins et de gangs?
    Il est trop content de fragiliser Les USA, une façon de rappeler que les mexicains ont un vieux contentieux concernant l.es frontières et certains états Américains.
    Trump lui propose un deal qui va l’obliger à bouger.
    Un problème très similaire au nôtre avec les pays du Maghreb et un Bouteflika par exemple qui veut faire payer à l’ex colonisateur la gestion catastrophique de son pays en nous envoyant son trop plein de problèmes qui nous déstabilisera à terme par le communautarisme et le fait religieux Islamiques.

  7. il doit régner une ambiance complètement pourrie dans les salles de rédactions des journaux et magazines « pignon-sur-rue » ( y en a marre du franglais mènstrime) : chute des ventes, fuite des lecteurs qui vont sur le net se réinformer, scandales financiers un peu partout , compromission des journaleux…etc. le printemps des rotatives va être chaud !

  8. @Patrick Granville :Si Trump refuse de nous accueillir ( ce dont je doute) Poutine se fera un plaisir de le faire et la Russie est le plus grand pays du monde avec plein de ressources.
    BHL ne sera pas un dhimmi: il ne fit qu’utiliser les musulmans pour détruire la chrétienté qu’il déteste.Une fois l’europe islamisée il ira en Israel, si chère à son coeur.

  9. Tout à fait normal: 50% de la population américaine en a eu marre des 50 autres % et les a balancés en demandant à Trump de mettre de l’ordre… Ben, chez nous il y a 50% de la population que se dit que ça sent le roussi parce que les 50% de culs terreux vont, eux aussi, avoir envie de balancer les 50% de zélites … alors ils s’accrochent bec et ongles… l’Internationale populiste fait peur car pour beaucoup de gens, dans tous les domaines, le strapontin vacille.

  10. Donner du travail aux Américains lorsqu’on est élu Président des Etats-Unis, il me semble que c’est une évidence, sauf pour Obama ou BHL…

  11. BHL vit sur une autre planète la même que Fillon que Hollande Hamon Valls Cazeneuve et des Millers d’autres qui nous coûtent plus de 300 millions d’euros par an pour financer leurs mensonges, promesses et leur train de vie.Tout cela va finir un jour puisqu’ils vont tous se convertir allah religion dominante et devenir des dhimmis. On funira prisonniers du dicta de l’UE et on ne pourra même plus immigrer aux USA pour se mettre sous l’aile protectrice de DTrump. Pôvre de nous tout cela, toutes ces trahisons du bas peuple va mal finir.

  12. ARTICLE web sur chiffres en millions des américains ayant suivi la ceremonie d investiture a la tv TRUMP VAINQUEUR D OBAMA mais battu par Reagan a noter baisse d Obama de l audience pour son second mandat

  13. La réponse, à cette désinformation de la comparaison des photos, est de déterminer, quand ( à quelle moment ou heure ) de la prise de photo de droite 2017 ).

    Toute personne avec la moindre capacité d’analyse, voit bien que la photo de droite ( 2017 ), a été prise au moment de l’emplissage des enclos.

    Ce qu’on peut faire comme désinformation avec une simple photo.

Les commentaires sont fermés.