Les sections sanitaires et sadiques (SSS) de la nouvelle pédocriminalité

Publié le 4 juin 2021 - par - 2 commentaires - 765 vues
Traduire la page en :

Ce n’est pas propre à la France, mais cette demande de pénétrer sans consentement (obligatoirement) les enfants avec des aiguilles également, non pas pour leur bien bien sûr mais celui des plus “âgés”, est la définition elle-même de la pédocriminalité décrite récemment dans Familia Grande et tout ce qui est entendu autour desdits “ballets roses et bleus” de plus en plus d’actualité.  Ce qui est d’autant plus atroce concernant ladite “vaccination” (une TGE en réalité) puisque ces enfants n’ont absolument rien à craindre dans leur très grande majorité, alors pourquoi ? N’est-ce pas parce que nous assistons à une fuite en avant en forme de saut dans l’inconnu et que cette idée fixe semble être devenue la règle dominante de cette secte PC pétrie de cynisme affairiste démesuré mais aussi de médiocratie obsessionnelle haïssant la jeunesse cette nouvelle “classe dangereuse”  ?…

Ces “gens” sont des fanatiques, et à voir les grimaces de certains “médecins” de plateau qui leur servent la soupe, c’est de plus en plus évident, il suffit de les voir éructer, montrer du doigt, débités en pré-cyborgs leurs pauvres “arguments” sur la “transmission du virus” (et alors ? puisque la contamination et surtout le déclenchement de la maladie restent infimes et que nous avons des traitements) suivis en cela par de pseudo-philosophes et d’écrivaillons ratés devenus amuseurs publics, mais qui arrivent cependant, grâce à leur bagout de bateleur de foire, à déverser frénétiquement leur fiel jusqu’à l’orgasme sadique lorsqu’ils arrivent à désarçonner enfin quelques interlocuteurs naïfs mis sur leur gril et qui avaient oublié que dans ces jeux de cirque à la romaine “revisited” la proie (et non le héros) meurt toujours sous les coups de griffes, ceux de ces monstres déchaînés au sens désormais redevenu littéral.

Nous avons en effet définitivement basculés non seulement dans l’irrationnel  (disproportion des mesures) l’illogisme (masques muselières, TGE, alors qu’il y a des traitements qui marchent de mieux en mieux) mais aussi dans la mise en scène morbide de mises à mort en temps réel, celles de contradicteurs croyant encore que nous sommes en “démocratie” (ouaf, ouaf).

Les SSS (sections sadiques sanitaires) de plus en plus en action ont donc désormais comme cibles prioritaires les enfants ou comment la secte PC élargit désormais les cibles de son vaccinodrome global, malgré ses cohortes d’effets indésirables, de fausses couches, de morts (et on verra bien dans six à dix-huit mois ce qu’il advient des effets rétroactifs de cette Thérapie Génique Expérimentale ou TGE) alors que la moindre personne qui aurait (eu) un simple malaise avec les traitements préconisés par les médecins encore respectueux du serment d’Hippocrate sera montrée du doigt pour preuve absolue de leur “inefficacité”.

Un conte cruel pour enfants qui s’avère réel ou le fantastique devenu vrai comme dans les films d’horreur avec leurs zombis masqués piquousés déambulant erratiquement en “particules élémentaires” dans des villes devenues mol(l)es.

Lucien Samir Oulahbib

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Soazig NEDELEC

Merci..vous avez entièrement raison..

Tripes Aviseur

Dis donc Tonton Marty, pourquoi tu tousses ?

Lire Aussi