Les sénateurs ont rejeté l’obligation vaccinale C-19

Décidément, ils ne connaissent que le rapport de force ! À la surprise générale, hier, en commission les sénateurs ont rejeté l’obligation vaccinale Covid-19 : une excellente nouvelle ! Malgré tout, le Sénat doit se prononcer en assemblée plénière sur ce texte le 13 octobre : nous allons continuer de faire monter la pression, nous vous donnerons des informations sur ce sujet très bientôt !

Oui, ils ne connaissent que la mobilisation, la résistance et le rapport de force. De la même façon, le ministre du Tourisme a renoncé à imposer le passe sanitaire cet hiver dans les stations de ski françaises.
Ce n’était pas gagné d’avance ! Il y a des victoires, il y a aussi malheureusement des points d’alerte : l’Agence européenne du médicament vient sans surprise d’approuver la 3e dose. La Haute Autorité de santé veut l’imposer aux soignants, pour commencer… Et bien sûr, il y a cette menace qui plane de prolonger le passe sanitaire au-delà du 15 novembre ! N’oublions pas non plus nos compatriotes de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie française, qui vivent une situation inacceptable. Et nous nous battons pour les centaines de milliers de travailleurs suspendus, soignants, médecins, pompiers, militaires, gendarmes, opticiens, dentistes, et tant d’autres dont nous exigeons la réintégration immédiate dans leur métier !

À ce sujet, je félicite les animateurs du Collectif de défense des travailleurs suspendus et vaccinés sous contrainte, qui s’est installé cette semaine, comme l’ADEE (Association de défense des élèves et étudiants), qui a mené ce mercredi une première opération devant le rectorat de Créteil !
Ces initiatives ont été permises grâce à des rencontres lors des immenses manifestations du samedi, et nous allons continuer à intensifier ce travail utile de mise en réseau de la résistance !

Toute action de résistance paie donc. Nous avons lancé il y a 10 jours une mobilisation générale pour bloquer la France. Les premiers blocages ont commencé en divers points du pays ce lundi, et même la presse a dû s’en faire l’écho. Ce n’est qu’un début !

Toute action de résistance compte. Ainsi, je vous attends pour cette 47e semaine de mobilisation plus nombreux que jamais pour le cortège national unitaire à Paris : rendez-vous à 14 h place de l’Alma ce samedi 9 octobre.
Amenez du monde, soyons avec nos drapeaux français, et pourquoi pas des drapeaux australiens en soutien à un peuple opprimé, et nos pancartes « liberté ! », dans la paix et la force d’un peuple qui arrache des victoires mais veut gagner définitivement cette guerre qu’on lui mène ! Soyons une foule immense !
Les tentes de professionnels seront là : notre objectif est maintenant d’organiser les choses pour nos anciens, et les indépendants.

Sans votre soutien, rien n’est possible. Ainsi, un grand bravo à ceux d’entre vous qui dès maintenant vont rejoindre Les Patriotes, reprendre leur adhésion annuelle ou faire un don de soutien au mouvement, et donc à la résistance tout entière ! Tout cela donne droit à déduction fiscale. Et tout cela est vital pour un mouvement qui ne reçoit pas un centime de l’État, mais qui grâce à l’énergie de centaines de bénévoles sur le terrain porte quasiment seul tout le poids d’une résistance populaire face à la tyrannie ! (Pour aider, voir les liens en fin de mail).

Bravo aux référents et militants bénévoles qui organisent des rassemblements pour la liberté ce samedi 9 octobre :

75 PARIS 14 h Défilé national pour la liberté Départ : Place de l’Alma – métro Alma-Marceau. Avec Florian Philippot.

88 SAINT-DIÉ-DES-VOSGES 14 h 30 Défilé contre le passe sanitaire Départ : devant la cathédrale

La campagne présidentielle a commencé. J’aurai l’occasion d’y revenir. Mais déjà, j’entends des promesses fuser dans tous les sens. Soyons sérieux ! Que ce soit pour redonner de la dignité aux travailleurs, des salaires et des pensions décentes, remettre le service public au niveau, assurer sécurité et tranquillité, arrêter une immigration qui ne sert que les intérêts de l’oligarchie, permettre à la France l’indépendance énergétique et baisser les prix, avoir un outil de défense puissant, un pays qui porte une voix indépendante dans le monde, qui rayonne culturellement, pour créer une démocratie directe réelle, il faut commencer par pouvoir le faire !

Aujourd’hui, sur tous ces sujets, aucune promesse n’est tenable dans un pays sous tutelle oligarchique. Sous tutelle de l’Union européenne, de l’euro, de la CEDH, de Schengen, de l’OTAN, sous tutelle de la grande finance : tutelles que nous devons défaire. Prisons dont nous devons sortir. Liberté et souveraineté que nous devons bâtir ensemble.

Si ce préalable n’est pas posé, toute promesse n’est qu’un slogan de campagne, qui a vocation à finir dans la corbeille à trahisons. Nous valons mieux que ça !

Je mène le combat avec vous, élections ou pas, car je crois en la force de nos convictions, en nos belles valeurs, en notre France éternelle, et je vous demande d’avoir chevillés au cœur la foi, l’espérance et le courage !

‪Vive Les Patriotes !
Vive la France !

Florian Philippot
Président des Patriotes.

image_pdf
0
0

20 Commentaires

  1. Floriant continue à gesticuler et à ne pas dépasser les 1%.

  2. Monsieur Philippot, vous faite partie de la ainsi dite opposition contollée, mais si voulez que les gens croient en vous, vous devez reciter votre part beaucoup mieux. Le fait qu’en ce moment si tragique vous vous inquietez des commentaires excessifs, injurieux, etc. en dit longue sur la qualité de votre politique. Bon courage. Si vous voulez faire partie de la vrai opposition vous pouvez toujours vous demissioner et denoncer publiquement vos collegues qui, en bonne substance, se preoccupent de sauver leur prestige, leur peau et leur portefeuille en se foutant de leur Pays et des leur concitoyens. Apres 18 mois d’une indigne farce avec pas mal des victimes innocentes, RIEN DU TOUT a changé, mais pluto TOUT a empiré et empirera jour apres jour.

  3. Ici en Nlle Caledonie nos gouvernants font un copié collé des lois métropolitaines sans tenir compte du recul que nous avons maintenant sur les erreurs commises.
    Leur naîveté et leur incompétence est sidérente.

  4. Le titre crée une incompréhension. Il donne l’impression que le séant a rejeté l’obligation vaccinale.alors que ce n’est pas vrai.
    Corrigez le donc car c’est malhonnête. Pas seulement racccoleur en cet âge vulgaire et immonde.

    • N’importe quoi , vous allez sur le site publicsenat.fr et l’obligation a été rejeté en commission et sera débattu dans l’hémicycle qui devrait logiquement ne pas être adopté par le groupe LR et Union centriste qui a voté contre.

  5. Nous avons l’habitude : ce n’est que partie remise. On les vire par la porte, ça rentre par la fenêtre. Comme toute vermine qui se respecte. De Gaulle avait raison, le Sénat ne sert à rien, qu’à donner l’illusion d’un débat démocratique qui n’existe pas.

  6. Bien qu »etant à 100% contre la vaccination obligatoire et contre le passe sanitaire, et reconnaissant un grand courage et une grande pugnacité à Florian , je ne suis pas vraiment convaincu que cette décision ai été prise à la suite des pressions des manifestations hebdomadaires qui au fil du temps se sont dissoutes dans l’océan des habitudes et de l’indifférence médiatique.

  7. Vous devriez vous faire « visiteur médical », puisque c’est votre « compétence déclarée » et votre seule raison de manifester, Mr Philippot.
    La hollando macronie vous a tout donné: le mariage homo, la PMA, bientôt la GPA pour les couples sodomites. Il vous restait « ÇA ».
    Mais les curés et leurs 300.000 garçonnets « abusés », sont en train de vous damer le pion sur l’échiquier des grandes dérives manipulatrices des masses par les médias aux ordres. Il ne vous restera même plus la dérive antivax pour exister.
    Pendant ce temps, le Peuple de France espère toujours une Union Nationale autour d’un projet, un programme, un Avenir.
    Choisissez de faire don de vos 3% à ceux qui veulent « sauver la France ».

    • Arrêter de croire à l’imposteur et de vous prendre pour le Peuple de France c’est grotesque. Comme dit l’autre: trop de zemmour tue zemmour .Continuez comme ça pour promouvoir le futur monsieur 5%.

    • Orphelin à l’âge de 5 ans confié à l’institution religieuse donc placé dans un orphelinat . J’en ai fait plusieurs , de 10 ans à 12 ans j’étais dans celui de Merville l’institut saint Victor , le viol par un adulte pour ma part je ne savais ce que c’était , en revanche les mauvais traitements oui ils existaient .L’année de mes 13 ans nous fument placés sous la tutelle de l’Etat ( la DASS ) Nous eûmes un directeur et des éducateurs , Mr Prume était le nom du directeur il habitait à Godevarsele , et bien le viol je peut vous dire qu’avec lui je sus ce que c’était je fut une de ces premières victimes . L’année de mes 14 ans je quittait ce lieu pour aller à Gravelines au centre de l’ALEFPA et là bas on m’apprit qu’il avait été envoyé en prison pour viol sur mineur . Il N’ETAIT PAS PRETRE

      • J’ai été baladé toute mon enfance d’orphelinats en centres je n’ai donc rien qui me permettait de m’enraciner et de m’ identifier . Du temps de ce fameux Mr Prume un jour de la semaine une sœur vient me chercher et me dit tu va mettre tes habits du dimanche ( les beaux habits ) . Je ne comprends pas j’angoisse je pense que je vais quitter ce lieu pensant avoir fait mal . J’interroge la sœur tout en fondant en larmes , OÙ vais je OÙ m’emmène t’on . La sœur me dit Mr Prume t’emmène en ville pour manger une glace . Vous me direz j’étais son petit chouchou ce beau petit blond d’à peine 13 ans . Après la balade agrémenté d’une bonne glace il a voulu vérifier si mon corps ne s’était pas trop refroidi .

        • Je n’ai jamais parlé de ca à qui que ce soit , je me suis livré sur le site de résistance républicaine pour la première fois il y a 1 ou 2 ans et j’ai aujourd’hui 59 ans .
          L’humain est un animal bizarre , il devrait pratiquer l’introspection chose qu’il ne fait quasiment jamais . Sur un site classé d’extrémistes relevant de la francosphère,
          j’ai ressenti le besoin de me délivrer chose que je pensais impossible , les extrémistes ne sont pas toujours ceux que l’on pense et les prêtres ne sont au final que des hommes qui eux aussi doivent lutter contre leurs démons .

          • oops comprenez fachosphère . Même si j’ai réussi a parler de ca les larmes sont abondantes quand même et justifient que je me soit tromper . Un peu dans le même esprit à l’attention de paul lepoulpe
            quand il se gausse soit des trisomiques et des cotorep pour argumenter ces articles , il ne sait les souffrances et les LARMES qu’il y a derrière ces qualificatifs .

  8. Cette vax ne se justifie par aucun objectif sanitaire.Dans quelques semaines il sera question de la 3 eme dose obligatoire,puis dans 6 mois de la 4 eme etc etc etc…..la Suède quant à elle interdit désormais le vax Moderna.
    Pour autant les racailles qui soutiennent la vax ont mis gravement en péril l’ensemble de notre système de protection sociale.La vaccination obligatoire « coûte un pognon de dingue » creuse et accélère les déficits de l’asurance maladie alors que les traitements efficaces et peu coûteux déjà sur le marché ont été interdits.En sept 2022 nous connaitrons les chiffres effrayants de la dette.La racaille politicrde doit également répondre non seulement d’empoisonnment mais également de détournement de fonds publics au profit de laboratoires criminels et mafieux.

  9. La CEDH a rejeté l’ examen en urgence des 18000 plaintes anti passe cf VA

  10. Ici en Nouvelle Calédonie, obligation vaccinale le 31 octobre pour les professionnels de santé, et 31 décembre pour les autres ! Rage et désespoir !
    Mais beaucoup de mougeons quand même !
    Bravo Mr Philippot pour votre courage et votre ténacité ! Attention à vous !

  11. Le préfet de Seine Maritime interdit la manif’ anti-passe samedi (après-demain) à Rouen.
    Motifs :
    – des ‘tits n’enfants font une fête dans un coin et les commerçants font leur meilleure journée.

    Vu sur Actu.fr

  12. C’est pas un peu démagogique cette façon de faire ? Ça donne l’impression que c’est grâce à la pression de la rue que le projet a été abandonné.
    Vous oubliez que la campagne électorale a quasiment déjà commencé, donc… point de vagues, il faut ménager l’électeur… pour le moment.
    Et puis, il y aussi les nouveaux médocs qui s’en viennent et qu’il va falloir fourguer.

Les commentaires sont fermés.