Les seuls héritiers du général de Gaulle, c’est Génération Identitaire


N’écoutez plus les bignoles malfaisantes et les chaudasses politiciennes françaises mal aimantées du pôle nord qui se retrouvent régulièrement à l’ouest des réalités du pays.
Ces concombres du padamalgam musulmaniste sont comme ces aveugles au pays des borgnes qui avancent à la canne blanche en vous indiquant le mauvais chemin, ils vous induisent dans leur erreur au sujet des coraniques, de telles erreurs qui peuvent conduire à la décapitation impromptue et inopportune à tout carrefour mal famé. Ils le sont de plus en plus d’ailleurs. Les quartiers et les mal famés en même temps.

Non, croyez-moi, ces putassières politiciennes, ces saltimbanques du mal-vivre ensemble qui osent vous asséner sans ciller des yeux, le blanc dans le blanc oserais-je écrire tout en pouffant car sachant que c’est le genre d’expression à faire sortir de leurs ébènes gonds les Diallo et les Traoré et tous les antiblancs de France et d’ailleurs, qu’il y aurait à main gauche le musulman modéré, et à main droite le musulman radical : c’est un coup à vous faire baisser la garde, comme s’ils vous envoyaient à une mort certaine si vous prêtiez crédit à ces fakenews perpétuelles. C’est de la propagande défaitiste en temps de guerre, le genre de discours qui, dans un pays normalement en armes, devrait vous envoyer devant le peloton.

Il manque aujourd’hui à la France le Pétain de 1917 : il y en aurait, de la clique politicienne à tomber sous la mitraille pour haute trahison.
Ah, si Twitter était propriété d’un identitaire blanc, que l’on aimerait voir les comptes de toutes nos chaudes-bouillantes immigrationnistes de la politique française suspendus pour s’éviter leurs mensonges sur la submersion migratoire en marche à marche forcée.
Mais revenons aux moutons coraniques.

Modéré ou radical, le musulman a les mêmes références et puise à une seule source, le même ouvrage et les mêmes exégèses qui conduisent à un unique but : exterminer le juif, le chrétien et le mécréant.Enfin quoi, c’est écrit dans l’Ouvrage et ses annexes, vous n’allez tout de même pas croire le verbe de nos morues politiciennes qui mentent à contredire le Coran, si ???

Juridiquement, l’écrit a plus valeur de preuve que la parole, c’est bien connu, il engage davantage, car forme par lui-même l’aveu devant les juridictions. Tandis qu’une parole peut être contredite par une autre parole, et là c’est le merdier pour le robin qui est en charge de trancher le vrai du faux.
D’ailleurs question musulmanie, distinguer le mol du dur de l’Oumma c’est vouloir séparer les noyaux atomiques : impossible, c’est l’interaction forte qui lie les quarks, tout physicien de la matière et des particules vous le confirmera, si on séparait le tout il n’y aurait plus de matière solide ni de réalité.

Et bien nos coureuses politiques, des écolos aux socialistes en passant par les en marche et les islamo-communisto-gauchistes et centristes en sont là : en voulant séparer le mol du dur de la musulmanie, ils ne font que désintégrer la réalité. Il n’est pas étonnant par suite que tout ce beau monde patine dans sa semoule quand on égorge bien les chevaux de la Grande Déséducation Nationale.
Un bémol, toutefois, que j’accorde.

On peut accepter une différentiation temporelle pour les adeptes du grand Livre à but unique. Puisqu’ils ne passent pas tous à l’acte le même jour, on peut décliner par logique qu’effectivement, il pourrait y avoir trois types de musulmans qui mériteraient d’être distingués pour la commodité des choses : il y a celui qui est passé à l’égorgement, celui qui y passe, et celui qui s’y prépare, même s’il ne le sait pas encore. Car la lecture coranique a introduit le signal subliminal dans le cerveau qui s’activera à la moindre contrariété : on le voit tous les jours d’attentats, car ceux qui passent à l’acte sont toujours les plus sociables et les plus gentils dont personne dans l’entourage n’imaginait qu’ils se mettraient si rapidement et avec tant de bonheur en conformité orthodoxe avec l’écrit prophétique.
Tout est question de timing et de conjugaison du passage à l’acte.

On sort ici du « en même temps macronien » pour entrer dans les trois temps des trois courants islamiques qui convergent tout de même ensemble au but unique assigné par le Livre.
Mais cette distinction échappe aussi à l’entendement de nos politiciens « coureuses de dots canal historique Marie-couche-toi-là de l’immigration » à en veux-tu – on n’en veut pas – en voilà quand même.
On m’opposera que je me fonde sur un seul écrit à but unique, le Livre et ses annexes et exégèses, pour soutenir ma thèse qu’il n’y aurait pas de musulmans modérés main gauche et musulmans radicaux main droite, mais seulement des musulmans qui ont une temporalité de passage à l’acte différente.

Je m’empresse de démentir par les faits aussi.
La réalité vécue par les non musulmans dans les pays musulmans, et plus particulièrement le martyr quotidien des chrétiens d’Orient, viennent abondamment et on ne peut plus lourdement alimenter mon hypothèse.

Si, comme l’avancent nos « guignolettes petites gagneuses poudrées tailleuses de pipes en babouche » de la politique française, il y avait effectivement une majorité de musulmans modérés et une minorité de durs, comment se fait-il qu’on génocide tous les jours du non coranique dans ces pays de minarets ??
Normalement, le non croyant mécréant et le chrétien devraient y être sous protection de la majorité putativement molle des musulmans, dénommés ainsi par nos aigrefins de la politique française et jamais inquiétés ; et le radical islamique lui-même entôlé et même exécuté – puisque le Livre autorise la peine de mort au contraire de nos démocraties qui ici sont d’une insigne faiblesse plus que coupable -,
j’accorde cet avantage au Prophète.

Or le génocide quotidien du non musulman pratiqué dans les pays de minarets montre réellement que les modérés, qui sont censés y être majoritaires, n’empêchent rien, ce qui signifie tout simplement qu’ils y concourent et peut-être même y participent-ils.
Ainsi, non seulement l’écrit coranique qui fait preuve devant les juridictions, mais aussi la réalité de la vie vécue par les non croyants et les chrétiens en musulmanie sont bien les arguments cumulés qui démontrent qu’il n’existe pas de modérés main gauche et des radicaux main droite en matière d’islam, mais bel et bien un seul genré de musulmanisé, au détail près qu’il peut pratiquer dans des temporalités différentes l’égorgement du non musulman, on doit ici l’admettre.
Qu’est-ce qu’elles en disent nos « petites gagneuses de la politique française immigrasoumises, genoux à terre mais fesses bien hautes pour l’affaire », de cet argumentoire ????

La réalité laisse des fois sans voix-pantois.
C’est la même rengaine à chaque attentat, nos petites choutes politiciennes françaises sont toujours sidérées.
Et croyez-moi, un pays dirigé par des sidérés n’a pas grand avenir.
Vous avez déjà vu un Vladimir Poutine ou un Xi Jinping sidérés-hagards, la bougie à la main à grommeler en larmoyant qu’on n’aura pas leur haine après un attentat, vous ???
De même, je n’imagine pas un instant le général de Gaulle mettre un genou à terre devant des haineux indigènes, lui qui ne s’est jamais agenouillé devant les nazis.

Croyez-moi encore, les seuls véritables héritiers légaux du Général sont chez GI, tous les bouffons de la plupart des autres partis qui s’en revendiquent ne sont que des imposteurs.

Jean d’Acre



Chèques à envoyer à Riposte Laïque, BP 32, 27140 Gisors

Pour virements ponctuels ou mensuels, nous demander notre RIB IBAN à redaction@ripostelaique.com
image_pdf
0
0

6 Commentaires

  1. Bravo pour votre verve et votre superbe article : un vrai régal dès la première phrase !

    Pendant que nos politiques ne pensent qu’au « bien-être » de leurs chers muzzs… Les Russes prennent la peine d’enterrer avec déférence et respect les soldats de Napoléon tombés pendant la terrible retraite de Russie.
    https://www.bvoltaire.fr/lorsque-la-russie-de-poutine-honore-les-soldats-de-napoleon/
    A ma connaissance, il n’y a eu aucun twitte, aucun message Facebook d’aucun de nos politiques tarés… Trop accaparés par les mosquées, les voiles et les babouches, ils ont complètement zappé l’Histoire de France.

    C’est vrai que maintenant on n’apprend plus ni Napoléon, ni Louis XIV : seule l’histoire de la brousse et des gourbis occupe le citron (ersatz de cerveau) de nos élus.
    TORA a de l’avenir !

  2. Ces sermons de de gaulle et ses petites phrases c’était avant la traitrise sur l’algérie française et pendant cette guerre là. Ensuite, de gaulle s’est habillé en traitre et en criminel de guerre… il faut connaitre son histoire avant de parler. C’est comme zemmour que j’estime beaucoup mais il a un grand défaut c’est qu’il a toujours à la bouche le nom de de gaulle ce qui est insoutenable. De gaulle a le sang sur lui des harkies, des pieds noirs livrés au f.l.n. en 62, des militaires trahis aussi après 8 ans de guerre que l’armée avait gagné et j’en passe… J’espère qu’il est en enfer !!!

    • “C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne se raconte pas d’histoires ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français !

      Charles de GaulleC’était De Gaulle, Alain Peyrefitte

      • Bravo enfin une réponse pleine de bon-sens et tant-pis pour les cons qui n’aiment pas celui qui fut le plus grand Présisent et par sa taille et son chiarisme, le seul qui a autant déplacé les foules, on était heureux la 4ème puissance au monde, a présent les peureux et lâches français se sont habitué a être assisté dans leur petit confort apprécient leur jeunot jupiter.

Les commentaires sont fermés.