Les Sifaoui, Aounit, Besancenot sont dangereux… mais ils ont réveillé mon âme de Résistant

Voici venu les temps de reverdure.
J’accuse Mohamed Sifaoui d’être dangereux pour nos libertés : quand il exige qu’ Eric Zemmour soit privé d’antenne, c’est comme s’il le dénonçait à la police de la pensée.
J’accuse Mouloud Aounit d’être dangereux pour nos libertés : quand il compare Robert Redeker à Ben Laden, c’est comme s’il le dénonçait à la police de la pensée.
J’accuse Olivier Besancenot, ce Pol-Pot en jupons, d’être dangereux pour nos libertés : quand il défile avec des drapeaux du Hamas, c’est comme s’il dénonçait le continent européen à la police de la pensée.
J’accuse Marc Blondel d’être dangereux pour nos libertés : quand il qualifie Riposte Laïque que de trois connards devant un micro, c’est comme s’il la dénonçait à la la police de la pensée.
J’accuse le chanteur Raphaël d’être dangereux pour nos libertés : quand il pactise avec les ennemis de la République qui salissent notre drapeau, c’est comme s’il dénonçait ceux qui la respectent à la police de la pensée.
J’accuse Daniel Cohn-Bendit d’être dangereux pour nos libertés : quand il voue aux gémonies les démocrates suisses après les résultats du référendum sur les minarets, c’est comme s’il les dénonçait à la police de la pensée.
J’accuse certains musulmans d’être dangereux pour nos libertés : quand ils ont menacé d’une Fatwa de mort Christine Tasin, c’est comme s’ils l’avaient dénoncée à la police de la pensée.
J’accuse le rappeur Cortex d’être dangereux pour nos libertés : quand il a menacé Marine Le Pen et Christine de leur faire subir une tournante, c’est comme s’il les avait dénoncées à la police de la pensée.
J’accuse Michel Tubiana d’être dangereux pour nos libertés : quand il a roulé dans la boue Fanny Truchelut lors de son procès en inquisition, c’est comme s’il l’avait dénoncée à la police de la pensée.
J’accuse Houria Bouteldja d’être dangereuse pour nos libertés : quand elle proclame que les français « souchiens » doivent être rééduqués c’est comme si elle les dénonçaient à la police de la pensée.
J’accuse Jamel Debouze d’être dangereux pour nos libertés : quand il dit que maintenant le nouveau visage de la France maintenant c’est le visage d’un arabe c’est comme s’il dénonçait les français de souche à la police de la pensée.
J’accuse le groupe maghrébin Smala d’être dangereux pour nos libertés quand dans une chanson intitulée « Meurtre légal » ils disent « C’est pour niquer la France guerre raciale, par tous les moyens il faut leur niquer leurs mères Flippe pour ta femme tes enfants pour ta race. On s’est installé ici c’est vous qu’on va mettre dehors ».
J’accuse le groupe maghrébin Smala d’être dangereux pour nos libertés quand dans une chanson intitulée « Du miel les abeilles » ils disent : « Qui veut la paix, prépare la guerre, j’ te l’ rapelle vote pour emmener les porcs à la morgue, Eh négro ! C’est l’heure d’ manger, Brûler leur sperme en échantillons, souder leurs chattes J’suis pas le bienvenu, mais j’ suis là, j’ suis venu manger et chier là. Quand j’vois la France les jambes écartées j’ l’ encule sans huile. Z’ont dévalisé l’Afrique. J’vais piller la France Tu m’ dis « la France un pays libre » attends-toi à bouffer du calibre. »
J’accuse le groupe maghrébin Smala d’être dangereux pour nos libertés quand dans un refrain « Les colons nous l’ont mis profond. A l’envers on va leur faire, On est venu récupérer notre dû dans vos rues on va faire couler votre pu Attends toi à plus d’un attentat. Ici en France, loin des ambiances « pétard » 14 juillet microphone ouvert Hauts de seine, on te saigne. »
J’accuse le groupe maghrébin groupe Sniper d’être dangereux pour nos libertés quand dans un refrain « J’aime pas ce pays la France et le latin, son système son baratin. Frère, je lance un appel, on est là pour tous les niquer La France aux français, tant qu’ j ’y serai, ça serait impossible. Leur laisser des traces et des séquelles avant de crever. Faut leur en faire baver v’ la la seule chose qu’ils ont méritée. T’façon j’ai plus rien à perdre, j’aimerais les faire pendre. Mon seul souhait désormais est de nous voir les envahir. Ils canalisent la révolte pour éviter la guerre civile. s Allez-y, lâchez les pitts, cassez les vitres, quoi Rien à foutre ».
J’accuse le groupe maghrébin 113 d’être dangereux pour nos libertés quand dans un refrain: «  » L’uniforme bleu, depuis tout p’ tit nous haïssons. On remballe et on leur pète le fion. Faut pas qu’y ait une bavure ou dans la ville ça va péter, Du commissaire au stagiaire : tous détestés ! A la moindre occasion, dès qu’ tu l’ peux, faut les baiser. Bats les couilles les porcs qui représentent la France ».
Mais la science fait des progrès tous les jours et le cancer se retournera contre ceux qui diffusent la haine.
HUINENG
Il y aurait un beau travail d’exégèse à effectuer pour comparer certains textes rap avec les injonctions guerrières de la 8ème sourate « Le Butin » du Coran.
Verset 12 de la 8ème Sourate Et ton Seigneur révéla aux Anges : « Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les coeurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts »
A comparer avec la chanson  » le Mauvais oeil » :La France n’est pas territoire neutre. Mes troupes sont mobilisées Ils ont leurs paradis fiscaux faut qu’on impose nos lieux de non-droits
Verset 17 de la 8ème Sourate Ce n’est pas vous qui les avez tués : mais c’est Allah qui les a tués. Et lorsque tu lançais (une poignée de terre) , ce n’est pas toi qui lançais : mais c’est Allah qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d’une belle épreuve de Sa part
A comparer avec la chanson « Guerre/Jihad » : « on repartira avec leur argent, leur sang et leurs pes-sa (sapes=fringues) La France n’est pas territoire neutre. Mes troupes sont mobilisées Ils ont leurs paradis fiscaux faut qu’on impose nos lieux de non-droits Et si c’est ça qu’ils veulent on va s’armer et s’entourer d’Khos « 

image_pdf
0
0