Les six péchés capitaux du cartel médico-médiatique occidental


Robert Francis Kennedy Jr dénonce, dans le premier chapitre de son dernier livre, la gestion criminelle de la fausse crise Covid par le Monsieur pandémie états-unien (le docteur Fauci) et les dirigeants des firmes pharmaceutiques qui ont sciemment camouflé le risque redoutable de « l’amorçage pathogène » lié à la vaccination (notamment contre les coronavirus) susceptible d’entraîner une sur-stimulation du système immunitaire à l’origine d’effets secondaires graves et/ou la mort des personnes vaccinées.

Nombre des pays de l’UE vassaux des États-Unis (comme la France avec son Conseil scientifique et son Conseil de défense secret et illégitime) ont appliqué la même politique sanitaire mortifère US, avalisant les graves manquements déontologiques liés au développement éclair, à la propagande mensongère et à l’imposition tyrannique de ces « vaccins ».

Ainsi, aux États-Unis, le docteur Fauci et ses comparses (dont certains milliardaires à la tête de fondations pseudo-philanthropiques) ont utilisé 6 stratagèmes pour dissimuler les effets délétères des inoculations et imposer la vaccination du peuple américain.

1) Ils ont annihilé la détection des effets mortifères (à moyen/long terme) des injections par la réduction de la durée des essais cliniques de 3 ans à 6 mois et en injectant dans la foulée le groupe témoin, empêchant ainsi toute comparaison défavorable aux inoculations.
L’incertitude quant à la sûreté de ces produits n’a pas empêché la présidente de la Commission européenne de signer des contrats tenus secrets et potentiellement frauduleux avec les compagnies pharmaceutiques, pour des commandes de « vaccins » aux montants indécents.

2) Ils ont obstinément refusé de corriger le système de surveillance des dommages liés aux inoculations, un système passif et participatif étant jugé dysfonctionnel (seulement 1 % des dommages liés aux « vaccins » est comptabilisé) alors que l’Agence fédérale pour la qualité des soins préconisait un comptage automatique et actif des dommages liés aux « vaccins ».
N’assistons-nous pas aujourd’hui en France à cette même volonté de camoufler les conséquences de ces injections expérimentales par le refus des instances de santé de délivrer le statut vaccinal des personnes décédées aux statisticiens qui veulent comprendre la surmortalité actuelle ?

3) Ils ont corrompu les médias « de grands chemins » et les réseaux sociaux afin de cacher les dommages et les décès liés aux inoculations. Bill Gates, Mark Zuckerberg et d’autres acteurs de la technologie ont travaillé de concert pour exercer une censure féroce dénoncée par le docteur Malone, inventeur du vaccin à ARNm. Les industries pharmaceutiques ont financé des officines de fact-checkers dont les acteurs étaient souvent dépourvus de toute éthique.
L’affaire « fact and furious » dévoilée par Idriss Aberkane et France Soir prouve le caractère abject des agissements de nos pseudo-chercheurs de vérité qui agissaient en meute organisée avec l’aval de nos autorités pour discréditer toute personne osant questionner la doxa officielle.

4) Ils ont interdit les autopsies dans les cas de décès consécutifs à la « vaccination » afin d’éviter tout lien de causalité avec la « vaccination ». Cependant, en Allemagne, en septembre 2021, des pathologistes et professeurs chevronnés ont réalisé des autopsies sur 10 cadavres de personnes décédées après « vaccination » et ont constaté que 5 voire 7 d’entre elles étaient liées au « vaccin ». Les médias n’en ont rien dit !

5) Ils ont placé dans les principales instances de décisions médicales leurs affidés en conflit d’intérêt afin d’assurer l’approbation automatique de leurs « vaccins » à ARNm, sans aucune étude des lésions à long terme.
N’avons-nous pas assisté, en France, au défilé incessant sur les plateaux TV d’une clique en blouse blanche en conflit d’intérêt majeur, se livrant à une publicité mensongère éhontée, vantant les bienfaits des injections mortifères ?

6) Ils s’efforcent d’éliminer tout groupe contrôle en forçant une « vaccination » généralisée à toute la population afin de dissimuler les dommages vaccinaux et en défendant de manière fallacieuse la supériorité d‘une pseudo-immunité vaccinale sur l’immunité naturelle.

N’avons-nous pas subi en France l’ignoble refrain publicitaire mensonger :  « tous vaccinés, tous protégés » ?
Il est évident que ce cartel médico-médiatique constitue le bras armé d’une minorité de psychopathes criminels milliardaires cupides qui, pour certains à la tête de fondations pseudo-philanthropiques, veulent nous conduire à marche forcée vers un gouvernement mondial de type sectaire et mafieux dans lequel bénéfice, retour sur investissement, usure, secret des affaires, compte off-shore… sont leurs      maîtres-mots. En lien avec une fraction agressive des instances militaires, ils ont décidé d’instaurer une peur permanente* et de faire entrer le monde dans une ère de pandémies (organisées en laboratoire P4 ?), prétexte pour soumettre les États (avant de les effacer) à des instances supranationales eugénistes qui, à terme, veulent exercer un contrôle total sur un « cheptel humain » beaucoup plus réduit, à la démographie maîtrisée**, aux déplacements limités*** et aux activités sociales conditionnées à un chantage sanitaire ou autre****.

*Succession des menaces terroriste, climatique, pandémique, guerrière ; les États-Unis défiant actuellement la Russie en terre d’Ukraine semblent vouloir mondialiser un conflit (annoncé de longue date par notre Nostradamus national) qui renforcerait son économie, plongeant ainsi les pays européens dans un chaos favorable à l’instauration du Great Reset de Davos.

**Mise sous tutelle institutionnelle de la chaîne de la vie, du début (constitutionnalisation de l’avortement) à la fin (obsolescence humaine liée à des inoculations pathogènes de plus en plus nombreuses).

***Tyrannie climatique et pénurie énergétique planifiée à venir ?

****La numérisation de la monnaie finalisera le goulag capitaliste qu’ils nous préparent et mettra un terme définitif à la liberté.

Philippe Rossi

image_pdfimage_print
11

4 Commentaires

  1. Ne pas oublier que tout test PCR positif est comptabilisé en cas de covid ! Alors qu’ils sont faux positifs à Minimum 90%…vu la multiplicité des Corona virus..tels ceux du simple rhume !!

  2. Maintenant que tous les faits et toutes preuves sont établi,comment se fait-il que la Macronie soit toujours en place? N’y a-t-il pas une conspiration nationale pour mettre à mal le peuple Français ?

    • Et Oui ! C’est à se demander pourquoi il y a « l’opposition » !! Le RN ? Il sert à quoi ? Allo Marine LP!!

Les commentaires sont fermés.