Les socialistes et leurs complices sont prêts à tout pour continuer la même politique

Publié le 30 mai 2014 - par - 1 141 vues
Share

hollandevallsoncontinue18 % d’opinions favorables (et peut être moins encore), un Parti Socialiste à 14% des votants lors des « européennes », une « gôche » (qui a lancé le Hollande à la présidence) dans les « choux » et fortement minoritaire…

Le scootériste libidineux de l’Elysée est sans assise électorale, sans majorité réelle,  comme il est sans charisme et sans avenir : ses amis socialos sont en train de numéroter ses abattis…

Et, sans vergogne, après le lamentable discours de bateleur de foire fait par un Valls extatique de stupidité au soir du 25 mai, il est venu, le 26, parler pour ne rien dire et occuper l’espace médiatique, dont la servilité lui est acquise et qui est son seul refuge, pour répéter que rien ne va changer…

Et, effectivement, rien ne change.

Le  28, le « chômage » battait un nouveau record de croissance et culminait de 14 800 recensés de plus, sans parler de ce dont l’on ne parle jamais, les emplois précaires et les emplois partiels!

Et ce n’est pas fin i: « en avant toute » vers les 5 millions de demandeurs d’emplois… d’autant que la croissance promise par le Sapin de service est aux « abonnés absents » !

Le même jour, les autorités administratives faisaient évacuer les installations de migrants illégaux établis à Calais, sous des prétextes sanitaires (la gale menaçait) pour les loger, les nourrir, les soigner aux frais des contribuables locaux et nationaux au lieu de les expulser illico…

L’immigration légale et illégale tous azimuts était encore une fois élevée au rang de politique sociale et sociétale, ruinant les budgets sociaux et alimentant le « Grand Remplacement »!

Ces deux fais simultanés témoignent de ce qu’est la mondialisation « européiste, financière, atlantiste » dont le PS, ses amis écolos, son double UMP sont les garants en France :

– accueillir des  flux migratoires permanents et massifs qui sont aspirés par l’assistanat social qui les prend en charge au détriment de ce qui est dû aux travailleurs de tous ordres de notre pays, à ses contribuables, à ses cotisants, qui voient leurs salaires, leurs prestations sociales, leurs retraites, leur accès au logement social se réduire de plus en plus.

– accueillir des flux migratoires permanents et massifs pour organiser un très large volant de chômage afin de peser sur les salaires, de constituer une main d’oeuvre  malléable, de construire une concurrence faussée avec les travailleurs en place…

– accueillir des flux migratoires permanents et massifs, souvent illégaux, pour densifier le corps social, lui imposer des communautarismes séparatistes, en particulier musulman, dissoudre l’unité, l’identité, l’histoire du Peuple de France dans un magmas informe de cultures rétrogrades et dégradantes nous précipitant 1000 ans en arrière, mais rendant le peuple multiple, séparé, soumis à toutes les agressions internes donc totalement inoffensif  pour les forces politiques et économiques dominantes.

Non, rien n’a changé… et tout va s’aggraver : la soumission à Bruxelles s’opérera encore plus contraignante, et le « redressement budgétaire imposé » obligera le squatteur de l’Elysée et le violoneux de Matignon à prendre les vraies mesures d’austérité qui plomberont la vie, les revenus, les conditions de travail des couches les plus laborieuses, quel que soit leur domaine, tandis que le CAC 40 se réjouira et que les implantés d’ailleurs continueront à affluer pour se nourrir de nos efforts.

Alors il ne faut pas croire que le Hollande va démissionner : les institutions sont pour lui et son équipe… Non, il va continuer car il ne peut faire autre chose que ce pourquoi il est à cette place, dirigé par les forces apatrides de la finance et de l’économie mondiales.

Son action maintenant ? Se maintenir politiquement, et préparer sa réélection (ou celle d’un de ses « amis » de l’ombre qui serait plus « porteur », la Aubry qui se cache, par exemple…) qui passe, pense-t-il, par sa présence au second tour de la future présidentielle face à Marine Le Pen, qui représente véritablement l’avenir du Peuple et de la France.

Mais le pari est risqué, même en ces temps de décrépitude de l’UMP et de valse-hésitation « sarkozienne », étant entendu que se tapit de ce côté là un Jupé encore plus européiste, plus atlantiste, plus immigrationniste, plus « dhimmi » que le Hollande actuel… et que c’est lui (ou son représentant) qui pourrait arriver face à Marine.

D’où l’idée d’une dissolution qui, actuellement ou l’année prochaine, serait une magouille politicienne de plus (la demander me paraît imprudent)… car elle pourrait déboucher soit sur une « majorité » de « droite traditionnelle » pour qu’elle se déconsidère, soit sur la constitution d’une majorité « d’union nationale » avec le PS, les écolos, le centre, une partie de l’UMP détruite, et donc préparer la future présidentielle avec un « homme neuf » qui ferait exactement ce qui est fait aujourd’hui.

En attendant, comptons sur le pouvoir en place, ses réseaux socialos et écolos, ses « antifa » de l’ombre et ses provocations pour tenter de pourrir le climat politique…

Il s’y essaie ce 29 mai en activant les pseudo syndicats lycéens et étudiants pour qu’ils « descendent dans la rue contre le Front National ».. .Manifestations squelettiques, certes, mais préludes à des agitations que l’on pourrait voir dégénérer, tout en étant appuyées par les journaleux des mafias médiatiques.

Il ne faudrait pas croire que les socialistes sont des gens qui apprécient la démocratie et favorisent la liberté d’expression comme d’action… Leur démocratie, c’est celle d’un Peuple qui vote « bien », c’est à dire pour eux, leurs amis ou leur double… La liberté d’expression et d’agir, c’est pour eux qui, seuls,  détiennent « la bonne parole » hors de laquelle il n’ y a que des ignorants ou des imbéciles, voire, comme ils disent aujourd’hui dans leur « novlangue », des « fascistes » ou des « racistes »…

Il faut donc s’attendre à toutes les initiatives contre les citoyens qui ne veulent plus de la caste politicienne dirigeante ni de sa copie conforme UMP ..

Cela ira de textes règlementaires pour encadrer et faire taire toute opposition contre le « système », jusqu’aux provocations les plus grossières portées par  des groupuscules violents prêts à être instrumentalisés par le pouvoir , en passant par l’occupation de l’espace public par des masses de pantins criards activés en sous main pour créer le désordre, et par tout ce que l’on peut imaginer de diffamatoire, de mensonger, de dénaturation ( et peut-être pire) à l’encontre de la force montante qui s’est imposée le 25 mai dernier: Marine Le Pen et le Rassemblement Bleu Marine!

A nous donc de faire fructifier les 25%  désormais acquis.

Robert Albarèdes

http://www.lepoint.fr/bourse/hausse-du-chomage-echec-saisissant-du-ps-et-de-l-ump-denonce-le-fn-28-05-2014-1829073_81.php

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/05/28/20002-20140528ARTFIG00295-le-chomage-bondit-encore-de-14800-en-avril.php

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.