Les soumis ne pardonnent pas aux résistants de briser leurs illusions

Publié le 13 mars 2016 - par - 2 commentaires - 1 170 vues

i-love-soumission-132013500551«Ma devise est «détruire» par tous les moyens. Le National socialisme va remodeler le monde» ; «Je suis prêt à signer n’importe quoi. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour le succès de ma politique» Adolf Hitler.

Voilà qui annonce la couleur. Vous savez à quoi vous en tenir. Cela fait peur, c’est effrayant mais il reste la possibilité pour certains groupes de population de ne pas être concernés. Comme pour la prise d’otages, on peut être victime et réagir, ou devenir collaborateur. Ce dernier choix n’offre pas plus d’avantages de survie mais en crée l’illusion. Cela intervient en réponse à un stress intense. Ce n’est pas logique ni tactique, non… c’est humain.

«Il faut démoraliser l’ennemi de l’intérieur, par la surprise, la terreur, le sabotage et les assassinats. C’est la guerre de demain» Adolf Hitler…

Comme en 1933, malgré les preuves, les déclarations officielles, rien n’y fait, nous nous efforçons de conserver le bandeau sur les yeux et on se bat de toutes nos forces pour que par pitié, on ne nous l’enlève pas. Comme je le démontre dans mon manuel (Comment nous Piègent les Terroristes) nous sommes, nous Français et Européens, très sensibles aux déclarations de bonnes intentions. Il a suffi à Hitler et à son chef de propagande Goebbels, d’étudier la psychologie et la mentalité française pour pouvoir manipuler notre opinion publique.

Il faut contrôler et maîtriser les foules avec des outils de persuasion. Pas par le libre arbitre, mais par la persuasion issue des chocs psychologiques, du stress, de la peur et des faux arguments. Il faut impérativement allier stress, menace et attitude conciliante ».
Et ça marche !

Même les blessés des derniers attentats sont incapables de ressentiments à l’égard du coran et de l’idéologie islamiste. Ils veulent à tous prix faire exister deux islams différents, deux corans, deux interprétations. S’il est évident que les musulmans pieux mais modérés n’appliquent pas à la lettre les commandements du coran, c’est qu’ils ne l’ont pas lu, mais cela n’empêche pas d’autres musulmans d’appliquer ces commandements car ils existent et ils les ont lu.

Autre extrait :
« Il suffit de consulter les quotidiens d’informations et même les JT pour s’apercevoir que la domination de l’Islam en France n’est plus un simple projet, mais bien une action commencée. En France, la peur générée par cette gigantesque prise d’otages, a très clairement créé ces deux groupes distincts. L’un, minoritaire, accuse et dénonce la méthode des islamistes, l’autre se range du côté des islamistes afin d’apaiser le stress. Durant cette détention même virtuelle, il suffit qu’un des otages appartenant au groupe qui ne se soumet pas, dénonce avec force la méthode de manipulation (M. Chauprade, M. Zemmour, M. Houellebecq et M. Camus), pour que la majorité de ceux du groupe soumis et docile s’acharne à éliminer ou à dénoncer ceux qui risquent de changer leur illusion de sécurité. »

Il faut dénoncer le coran. Pour cela, vous devez l’acheter et le lire. Achetez le !
Faites des blogs. Scannez et insérez les pages du coran.
Faites des pages Facebook. Servez-vous de ce réseau.
Engueulez-vous avec vos proches et réconciliez-vous avec.
Tenez tête à vos enfants.
Exhibez le coran et exhibez son contenu. C’est facile, y a pas à lire longtemps avant de trouver la haine de l’infidèle et de la femme.

Ne laissez plus dire que les musulmans sont les 1ères victimes des attentats. C’est ignoble, inadmissible.
Faites des synthèses de tout ce qui touche l’islam en France (immigration, clandestins, écoles, lois, armées, piscines, abattages, administrations, sapins de noël, crèches, croix, etc…) et diffusez sur les réseaux sociaux.

Emportez le coran au tribunal en cas de procès.
C’est ce que je fais et je n’ai pas que des amis, j’ai aussi des ennemis. Mais j’ai acheté deux corans différents pour savoir s’il y avait deux corans différents. Il n’y en a qu’un !
J’ai exhorté  que l’on cesse de me prendre pour un con, qui ne sait pas comprendre ce qui est écrit dans le coran. L’institut français des traductions arabes a très bien fait son travail. Si le coran traduit, l’est pour être destiné à un public français, de futurs convertis ou de non arabisants, alors, ce même coran est valable pour moi aussi, qui souhaite en faire la critique.
Ensuite, s’il faut convaincre, il faut être nombreux. Il faut se regrouper. Plus le nombre augmente plus il devient une référence, un appui, un soutien.

Je conclurai avec William Shakespeare.

Coriolan
Ecrit en 1607. Texte qui s’inspire de la vie de Caïus Marcius, personnage militaire légendaire des débuts de la république romaine, rebaptisé Coriolan après une victoire sur les Volques.
« Celui qui t’adresserait de douces paroles serait un flatteur qui m’inspirerait un sentiment au-dessous de l’horreur. Que demandez-vous, chiens hargneux, qui n’aimez ni la paix ni la guerre ! La guerre vous fait peur, la paix vous rend orgueilleux. Celui qui se fie à vous, au lieu de trouver des lions, ne trouve que des lièvres ; au lieu de trouver des renards, ne trouve que des oies. Vous n’êtes pas plus sûrs que le charbon sur la glace, ou que la grêle au soleil. Votre vertu consiste à ériger en homme vertueux celui que ses crimes soumettent aux lois, et à blasphémer contre la justice qu’on lui rend. Quiconque mérite la grandeur, mérite votre haine. Vos affections ressemblent au goût d’un malade, dont les désirs se portent sur tout ce qui peut augmenter son mal. S’appuyer sur votre faveur, c’est nager avec des nageoires de plomb, c’est vouloir trancher le chêne avec des roseaux. Allez vous faire pendre ! Qu’on se fie à vous ! Chaque minute vous voit changer de résolution, appeler grand l’homme qui naguère était l’objet de votre haine, et donner le nom d’infâme à celui que vous nommiez votre couronne ».

Charles-Emmanuel Guérin

Officier de sécurité

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Laurent Trededan

Très bon article à copier/coller dans un traitement de texte , l’imprimer et le punaiser sur un mur pour aide-mémoire.

Auguste

Oui, il faut lire le Coran. Il ne faut pas l’acheter afin de ne pas contribuer à la taxe islamique. On peut se le procurer gratuitement sur le net, ou alors acheter celui de Sami Adleeb.

Lire Aussi