1

Les Soviétiques ont démantelé des camps nazis pour équiper leur Goulag

Les Soviétiques ont rapidement saisi tout l’intérêt que les anciens camps nazis représentaient pour leur propre Goulag.

Le document ci-dessous :

récemment déclassifié, révèle ainsi qu’ils ont transféré vers l’URSS les baraquements, cuisines, matériels de blanchisserie, équipements médicaux et machines de production des camps de Buchenwald et de Mühlberg pour doter leurs propres camps de concentration.

***

Dans ce document, daté de 1948, le général de division Dobrynin (Добринин), qui fut chef de la division des camps du Goulag (ГУЛАГ концлагеря) au MVD, ministère de l’Intérieur de l’URSS – ancêtre du NKVD – lorsque Sergueï Kruglov était à la tête de ce ministère, demande au général de division Ivan Serov (Иван Серов), vice-ministre de l’Intérieur de l’URSS, l’autorisation de transférer vers des camps du Goulag du matériel et des baraquements provenant des camps de Buchenwald et de Mühlberg (Stalag IV-B – camp pour prisonniers de guerre).

Chaque point rouge est un camp du Goulag. L’image de l’ « archipel » est de Soljenitsyne.
Avec un taux de mortalité qui s’est élevé jusqu’à 10 % par an entre 1939 et 1953, on considère qu’au total, 12 millions de prisonniers sont morts dans les camps du Goulag.

***

Les instruments médicaux, par exemple les machines à bore dentaire et les appareils à rayons X, qui étaient utilisés dans les cliniques des camps allemands, étaient de bien meilleure qualité que ceux utilisés dans les hôpitaux civils d’URSS. On n’en trouvait aucun dans les camps du Goulag.

***

A la suite de tractations entre Alliés occidentaux et Soviétiques après l’écrasement du IIIème Reich, une partie de l’Allemagne conquise par les Alliés a été rétrocédée à l’URSS en échange de la création des secteurs alliés dans Berlin, la capitale du Reich déchu. C’est ainsi que, dès août 1945, Buchenwald, bien que conquise par les troupes alliées au printemps 1945, tombait dans l’escarcelle soviétique. Le MVD a utilisé le camp ainsi démantelé pour l’internement des criminels de guerre nazis. Avant la liquidation définitive du camp en 1950, plus de 7 000 prisonniers y sont morts.

***

La frontière séparant les deux zones d’occupation entre Alliés occidentaux et Soviétiques a été fixée en 1949, avec la création, en mai, de la RFA, puis en octobre, de la RDA. Buchenwald est situé à une huitaine de km au nord-ouest de Weimar, capitale du land de Thuringe de la RDA.

***

Le camp de Mühlberg fut investi au printemps 45 par l’Armée rouge et n’a donc fait l’objet d’aucun échange : il restera sous le contrôle des Soviétiques (et de leurs supplétifs allemands, les VoPos) jusqu’à l’effondrement de l’URSS en 1990. C’était le camp où étaient enfermés les dissidents au régime communiste est-allemand.

***

Une cuisine et des toilettes (chauffées) du camp de Buchenwald, déplacées vers l’un des camps du Goulag :

***

Des prisonniers soviétiques du camp de Buchenwald ont dressé un portrait géant de Joseph Staline lors de libération du camp. Ce qui ne les empêchera pas de finir au Goulag : Staline, tout comme Hitler, considérait que les soldats qui se rendaient étaient des traîtres. Staline redoutait par ailleurs que certains d’entre eux ne soient des espions à la solde des Occidentaux :

***

Baraquements du camp de Mühlberg qui seront transférés vers les camps du Goulag :

Mühlberg : cantine des prisonniers français :

Cafétéria du camp :

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni