Les Suisses, suicidaires, tiennent à leurs immigrés assassins

Publié le 28 février 2016 - par - 10 commentaires - 2 212 vues
Share

Les Suisses, suicidaires, tiennent plus que tout à leurs immigrés assassins

Nous vous avions précisé les enjeux du scrutin qui se déroulait en Suisse aujourd’hui.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/01/27/28-fevrier-nouveau-referendum-en-suisse-pour-le-renvoi-sans-recours-possible-des-delinquants-etrangers/

Timorés, obéissants aux injonctions de Hollande, de Juncker et de Merkel, bien  qu’ils ne fassent pas partie de l’UE, les Suisses auraient dit non à 60% (selon les estimations les plus récentes) au renvoi sans recours possible des délinquants étrangers.

Etonnant. Plus, incompréhensible. Venant de ceux qui, il y a un peu plus de 5 ans, disaient non aux minarets, oui au renvoi des criminels étrangers et il y a deux ans non à l’immigration débridée ( ce dernier point n’étant toujours pas appliqué, le Conseil Fédéral se faisant tirer l’oreille pour publier l’équivalent de nos  décrets d’application….).

A l’heure où la menace islamiste se renforce, à l’heure où la Suisse est elle aussi envahie et ses femmes menacées… le Suisse, tranquillement, tourne le dos à la raison et à la sécurité et écoute ceux qui lui ont dit qu’une telle loi serait contraire à la démocratie. Cette argutie ne tient pourtant pas la route une seconde, la démocratie étant le pouvoir du peuple de décider,  en quoi serait-ce anti-démocratique que de décider de se débarrasser des aliens dangereux pour la dite démocratie ?

Les Athéniens,  inventeurs de la démocratie,  n’avaient aucun état d’âme à pratiquer l’ostracisme et à envoyer les indésirables, dangereux pour la démocratie, la loi et la sécurité se faire voir chez… les autres Grecs ou les barbares .

Autre temps, autres moeurs… Pourtant l’exemple de la Norvège aurait dû, aurait pu motiver nos voisins, mais gageons que les medias se sont bien gardés d’en faire état.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/02/28/norvege-expulsion-des-musulmans-delinquants-31-de-baisse-des-crimes-violents-en-un-an/

Le matraquage de masse politique, médiatique, éducatif… finit par créer des zombies faisant exactement ce que l’on leur dit. Il n’y a plus beaucoup de différences entre Le Meilleur des Mondes d’Huxley et le nôtre…

On assiste à une volonté de suicide en masse de tout un continent…

Néanmoins nous ne baisserons pas les bras, parce que nous n’avons pas le choix. Vaincre ou mourir. Mourir ou aller coloniser une autre planète. Les scénarios de science-fiction les plus fous finiront peut-être par prendre forme dans la tête de quelques milliardaires islamophobes (si ça existe…) mais pour l’heure, pour nos enfants, Résistance et Reconquista à l’ordre du jour, malgré les veaux et les moutons qui nous entourent.

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2016/02/28/les-suisses-suicidaires-tiennent-plus-que-tout-a-leurs-immigres-assassins/

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Morgan

Et si les suisses avaient tout simplement choisi la voie de l’ouverture et de l’humanité.
Nous parlons ici de gens qui fuient les bombes, des bombes que nous largons en grande partie.
Bravo les suisses.

exomil

y’en a encore qui croient que les réfugiés fuient les bombes !
Quand on fuit la guerre on ne fuit pas en traversant 5 ou ou 10 pays. On reste généralement pas loin de chez soi ou au pire dans le pays voisin…
D’autre part les suisses n’ont pas voté pour de nouveaux migrants chez eux mais pour ou contre l’expulsion des migrants qui violeront leurs femmes et leurs filles comme à Cologne…
ils ont dits majoritairement NON , laissant une « deuxième chance » aux criminels de pouvoir récidiver encore et encore !
Bravo !

juvalais

Pour des pauvres gens qui fuient les persécutions et les bombes, ces migrants (dont la plupart ne sont pas syriens, mais viennent d’Afrique, d’Afghanistan et de Turquie) sont pour la plupart des gens de moins de 40 ans et des hommes célibataires.
Si le danger des bombes était la cause première que vous avancez, pourquoi ne fuient-ils pas avec leur femme et leurs enfants ?
D’autre part, les persécutés en général ne jettent pas des pierres sur les forces de police, ils ne se bagarrent pas entre eux dans les centres d’accueil, ils n’agressent pas les habitants locaux, ils ne volent pas le contenu des camions qui cherchent à passer outre Manche. Non, les vrais persécutés (et il y en a un petit nombre seulement), sont reconnaissants, polis, humbles, ont un comportement civilisé, se plient aux règles et aux lois du pays d’accueil. Ils n’ont pas la force physique pour terroriser les autochtones, s’opposer aux forces de police. Ils ne sont pas insolents, grossiers et violents, ne revendiquent pas. Ils sont bien contents de ce qu’on leur donne et qu’on les accueille.
Ce n’est pas faire preuve d’humanité d’accueillir des populations dont le comportement général (il y a bien sûr des exceptions) est bien opposé à celui que l’on attendrait d’elles. On voit bien les résultats des politiques ‘humanitaires’ menées depuis une cinquantaine d’années : explosion de la délinquance issue de l’immigration, montée de l’islamisme, crimes et violences à signature allogène, non intégration à notre civilisation, revendications communautaires de plus en plus fortes, remplacement de la civilisation blanche par des populations extra-européennes dont la culture et la civilisation diffèrent totalement de la nôtre.
Accueillir de telles populations n’est pas de l’humanité mais criminel et suicidaire.

juvalais

Etant Suisse et Français, je vote en Suisse. La Suisse est gouvernée par des apatrides comme en France et les libéraux et le parti socialiste font coalition contre l’UDC.
D’autre part, le peuple suisse est aussi inconséquent et aussi bête qu’ailleurs. Ils avaient effectivement refusé il y a environ 1 an la proposition ECOPOP qui voulait limiter le nombre d’habitants dans le pays en expliquant que la surpopulation dégraderait l’environnement, présenterait des problèmes de circulation sur les principaux axes routiers (la Suisse a beaucoup de secteurs de vallées étroites bordées de hautes montagnes, comme le Valais), et comment trouver du travail à tout le monde.
Une campagne médiatique contre cette initiative a été menée et les gens l’ont rejeté.
Incohérent par rapport à l’initiative acceptée limitant le nombre d’étrangers sur le territoire, votée auparavant.
Ce refus du projet de loi ECOPOP a même permis aux apatrides de demander l’annulation de l’application de la limitation des étrangers sur le territoire. Ce que je doute fort qui ait été appliqué à quelque moment que ce soit.
La Suisse est un petit territoire, avec une surface habitable très limitée dans certains cantons montagneux. Toute augmentation de population, à fortiori, toute invasion migratoire allogène supplémentaire, serait catastrophique sur un territoire si limité.

exomil

La Suisse n’est plus une démocratie, la vraie , celle décidée par le peuple depuis que les dirigeants refusent d’appliquer les référendums sur la limitation de l’immigration rappelant en cela la traitrise des Sarkoland sur le vote majoritaire des français pour ne pas faire partie de l’europe des financiers et rapaces…

Ce « retournement » ne peut s’expliquer que de deux façons :
1- une arnaque dans le comptage
2- une propagande de guerre hors normes pour un pays en paix

Comment imaginer autre chose alors que ce référendum se passe après les graves évènements de Cologne et les attentats à Paris ?

Les suisses veulent pardonner aux violeurs de leurs femmes et filles et désirent qu’ils restent pour pouvoir continuer ! Une deuxième chance qu’ils disent !
La connerie n’épargne aucun pays !

Sniper83

La Suisse comme la France est gouvernée et soutenue par des gauchiottes malfaisants et incapables !!!

didile

Les étrangers ont-ils le droit de vote en Suisse?ceci expliquerait cela

Pivoine

J’ai entendu hier soir au J.T. d’Arte, qu’un électeur sur quatre étant étranger, cela expliquait probablement ce résultat.

Filochard

La France trop proche, le calque a bien fonctionné

Spipou

Heu, attention… Pour la Norvège, il s’agit d’un hoax, il n’y a jamais eu une baisse de 31% de la criminalité.

Je me souviens, j’avais vérifié, à l’époque où c’était paru (ça devait être vers le mois d’août dernier), c’était une nouvelle qui concernait un quartier chaud bien précis d’Oslo et ça concernait une population d’un peu plus de 3000 personnes à tout casser, mais je ne me souviens plus exactement à quoi correspondait ce chiffre de 31%. Ca a été repris sur divers sites, notamment américains, comme la droite dure américaine en a le secret, et de transformation en transformation c’est devenu 31% de crimes en moins en un an dans l’ensemble du pays ! C’était un peu trop beau pour être vrai !

Malheureusement je n’avais pas mis l’article en norvégien dans mes favoris à l’époque… La criminalité avait un peu baissé dans le quartier concerné, baissé même de façon encourageante, mais certainement pas de 31%. Et je ne suis pas sûr que c’était en rapport avec les expulsions de criminels, je crois me souvenir que c’était dû à un travail plus intensif de la police dans ce quartier. Dommage que je ne me souvienne pas des détails précis…