Les « terroristes d’ultra-droite » n’avaient que de la poudre noire

Georges Clémenceau et la presse nationaliste avaient alerté l’opinion depuis des années de la présence de traîtres et de défaitistes au sein même du gouvernement. Louis-Jean Malvy, ministre de l’intérieur de tous les gouvernements formés entre mars 1914 et fin août 1917, mis en cause au Sénat en juillet 1917 par Clemenceau pour sa connivence avec les groupes d’extrême gauche pacifistes financés par l’Allemagne démissionna de ses fonctions. Il sera jugé par la Haute Cour de Justice, et reconnu par l’arrêt du 6 août 1918 : « coupable d’avoir, dans ses fonctions de ministre de l’intérieur, de 1914 à 1917, méconnu, violé et trahi les devoirs de sa charge dans des conditions le constituant en état de forfaiture, en encouru les responsabilités criminelles prévues par l’article 12 de la loi du 16 juillet 1875 », Il sera condamné à cinq ans de bannissement. Entre sa démission et l’ouverture de son procès devant la Haute Cour, la presse patriote multiplie ses attaques contre les traîtres du gouvernement. Léon Daudet, directeur du journal l’Action Française, écrit au Président Poincaré pour exposer toutes les preuves des trahisons. Le Président du Conseil, Painlevé, ayant reçu de Poincaré une copie de la lettre convoque Léon Daudet le 1er octobre. Alors que Daudet était plutôt satisfait de cet entretien, le gouvernement vient en fin de compte à la rescousse de Malvy et fait désigner un juge d’instruction pour enquêter sur les prétendus complots fomentés par les accusateurs de Malvy. Des perquisitions eurent lieu les 27 et 28 octobre dans les locaux de l’Action Française. Selon Jean-Baptiste Duroselle, « on ne trouva que de vieux fleurets et de vieux pistolets, et nullement les indices d’une tentative de subversion contre la République (d’où le nom de ‘complot des panoplies’ que la presse de droite donna à cet incident). » [La Grande Guerre des Français, Perrin, p.305].En raison de l’inconsistance des éléments probants, un non lieu fut rendu le 6 novembre. Painlevé démissionna le 16 novembre et fut remplacé le même jour par Clémenceau.[voir compte rendu par François Léger du livre , Maurras en justice de Georges-Paul Wagner]

Dans l’affaire Logan, les preuves de l’existence d’une «  association de malfaiteurs terroriste criminelle  » paraissent très minces. On a entendu « en boucle » des journalistes nous annoncer la découverte d’un dangereux réseau terroriste de « l’ultra droite », incluant stocks d’armes, entraînements militaires, identification d’objectifs, extorsion de fonds.

Il apparaît désormais [Express, 23 octobre 2017, article de Jérémie Pham-Lê, http://www.lexpress.fr/actualite/societe/ultra-droite-les-8-complices-de-logan-n-des-branques-au-projet-imprecis_1954899.html]  que le réseau était constitué d’une dizaine de personnes âgées de 17 à 29 ans. Il s’agit de jeunes gens et même de très jeunes gens que les journalistes avaient désignés comme des « hommes » alors qu’ils affublent l’épithète de jeune chaque fois qu’un jihadiste musulman criminel est impliqué, même s’il a près de 40 ans.

Les stocks d’armes consistent en un fusil à pompe Baikhal et deux pistolets de collection à poudre noire. Pour information le fusil en question est une arme de catégorie C non soumise à autorisation de détention, et les armes à poudre noire sont en vente libre. Ce n’est pas avec ces armes que l’on va mener des actions terroristes, rien à voir avec les fusils d’assaut utilisés par les djihadistes musulmans de Charlie Hebdo et du Bataclan, rien à voir avec les armes de guerre détenues dans les quartiers interdits à la police de nos belles banlieues diversifiées.

Les entraînements militaires consistaient en des tirs dans des clubs de tir sportif auxquels appartenaient les mis en cause.

L’identification des objectifs parmi lesquels Mélenchon qui prétendait affronter le danger sans faiblir avaient selon les enquêteurs « un contour imprécis ». Aucune date de passage à l’acte ni aucune cible n’avait été arrêtée. Comme le notait le contributeur de RL, Joël Locin, [http://ripostelaique.com/lattentat-de-lultra-droite-contre-melenchon-etait-bidon-meme-edouard-philippe-le-dit.html] l’insoumis en chef n’avait pas grand-chose à craindre.

Quant à l’extorsion de fonds elle serait prouvée par « l’emprunt » à une connaissance d’un véhicule dans le but de racketter les chefs d’entreprise, ce qui semble une étape extrêmement préliminaire du projet qui n’a pas eu de suite.

Finalement, selon le commentaire d’un enquêteur rapporté par le journaliste de l’Express, l’affaire n’est pas à mettre sur le même plan qu’une structure djihadiste. On comprend mal d’ailleurs pourquoi après l’arrestation de Logan fin juin 2017, le reste de ses compagnons a été arrêté, mis en garde à vue et en examen plus de trois mois plus tard alors qu’aucun élément supplémentaire à charge n’avait été apporté.

En attendant le jeune Logan reste en détention provisoire à sa maison d’arrêt où selon l’Express il aurait été placé en isolement à la suite d’actes de violence de la part d’autres détenus.

Comme pour le « complot des panoplies » d’octobre 1917 où le gouvernement cherchait à faire croire à un danger anti républicain improbable, alors qu’il était empêtré dans une affaire de trahison tout à fait réelle, le gouvernement actuel souhaite faire croire qu’il y a un danger de l’ultra droite comparable au danger djihadiste. Alors que sa politique d’accueil de l’immigration et de laxisme à l’égard de l’islamisation de la France et envers les criminels djihadistes soulève la question de sa loyauté à défendre les intérêts de la nation. L’histoire gardera la trace de cette fourberie. Les patriotes veilleront à ne pas prendre des postures qu’ils n’ont pas les moyens d’assumer. Le combat se situe dans la diffusion de nos idées et la persuasion de nos concitoyens. C’est cela que craignent le plus les tenants de la politique d’abandon des intérêts du peuple français.

Armand Catonien

image_pdfimage_print

22 Commentaires

  1. Il faudrait cent colomb pour faire un clémenceau !!! né en vendée d’un pere medecin de campagne ; a sa majorité il renie sa foi protestante deviendra FM et adhérera au parti radical de gauche .Il aurait du etre peu considéré ce bouffe curé dans sa vendée si croyante et pourtant nous venérons cet homme droit qui s’éteindra sans fortune ,qui partira en terre dans la camionnette du cantonnier sans défilé et sans couronnes . Ses dernieres volontés : pas de glas et le dos tourné a l’église ….dans toutes les églises vendéennes on récita en silence ce jour là la priere des morts pour cet enfant du pays qui aimait tant sa patrie !!! son éffigie est visible dans tous les commisariats de France pour les moyens et l’appuye qu’il a accordé aux FO de l’ordre et la considération qu’il leur portait

  2. Certes pas de structures terroristes, mais la création d’une communauté patriote, avec préparation – à tous niveaux – à la guerre ouverte ( puisque que l’islam nous a déclaré et nous mène une guerre larvée, lâche, terroriste ). Préparation à la défense du pays pour qu’il reste la France. Se défendre, rien d’autre !
    Les musuls ne comprennent que ce langage et n’ont été battus QUE par ce langage ! ( voyez l’Histoire ).
    Les solutions politiques ( avec partis, élections , etc ) et sociales sont des leurres qui nous font perdre un temps précieux, et avantagent nos ennemis musuls et leurs complices

  3. Sans remonter aussi loin que la « conspiration des panoplies », on peut repenser, je l’ai déjà évoqué ailleurs, à la fameuse affaire des « Irlandais de Vincennes », un montage du gouvernement (socialiste) de l’époque, en mal d’efficacité alors que la France était soumise à une vague terroriste…

    Il s’avéra quelques années de prison plus tard que tout était faux, les malheureux Irlandais avaient été victimes d’une sinistre et cynique opération de propagande montée de toutes pièces par le GIGN.

    • Désolé, j’ai posté pratiquement la même chose sans lire les autres commentaires.

  4. D’accord avec Jan le Connaissant, l’analyse politique est faite et la situation militaire sur le TN (territoire national) est connue. L’Armée s’organise rapidement (plan « Au Contact » du Gal Bosser). Il faut donc passer à l’organisation des citoyen(ne)s-soldats que nous sommes tous. Je rappelle que le dernier rempart de la République, après l’armée, ce sont les poitrines des Français. Personnellement c’est en cours : http://www.guerredefrance.fr Reste que sommes dans une phase délicate, l’affaire Nisin le prouve, car on peut accuser les souchiens de n’importe quoi, en particulier préparer des attentats, alors qu’une de nos missions consiste justement à dissuader l’adversaire de passer à l’acte.

  5. Qu’essayez-vous (avec un tiret en Français), raciste sans s (ouf ! il n’y en a qu’un, ça me rassure). Pour la leçon d’alphabet, vous repasserez. Allez donc lire un « libé » ça vous reposera.

    • Pas étonnant avec un tel pseudo: Christine De La Mauviette… Et ce n’est certes pas avec de telles mauviettes que nous arriverons à nous débarrasser des fouteurs de m… Je te souhaite malgré tout de ne pas te faire s…er par une dizaine de migrants un de ces jours… En fait, tu n’es pas une résistante, mais une consentante.. Grand bien te fasse… Concernant les haineux et les analphabètes, je pense que tu n’as rien à envier à cette catégorie là… A bientôt collabo (ratrice)… Je sais, je suis IMPLACABLE, mais toi tu es PLACARDABLE sur le fameux mur des c…s!

  6. Rappelez-vous l’affaire bidon des « Irlandais de Vincennes » sous « mittrand ». Quand un gouvernement est en mal de notoriété, ça occupe les esprits ailleurs.

    • Et le fameux attentat de l’ Observatoire , en 1959 ?
      Dans n’ importe quel pays démocratique digne de ce nom , un type comme  » mittrand  » aurait été voué à la vindicte publique et aurait disparu à jamais de la vie politique .
      En France , non , le gauchiotte a même été élu DEUX fois président de la République !
      Un si honnête homme , c ‘est normal .

    • tout à fait exact ! cette affaire sent l’enfumage à plein nez ! et quand l’extrême gauche fout le feu aux gendarmeries, on fait quoi ?

  7. fourberie ! trahison des zélites et soumission par mollesse des « gens » (comme les appelle mélanchon)

  8. Ces jeunes se sont fait avoir ,j’ai une pensée pour le jeune en prison au milieux des tarés magrébins et noirs.Cette situation doit exciter le vieux sénile qui est franc maçon et ministre.
    jeunes :
    Ne jamais parler au flics ,pas d’écrits ,pas d’appels téléphonique, rien chez vous et… toujours nier c’est le seul moyen de ne pas aller en tôle ,la racaille le sait les nationaux doivent eux aussi l’appliquer.

  9. Brrr…ultra droite !?…c’est donc plus grave qu’extrême droite, non ?

    Pauvres gars, probablement tombés par naïveté dans un piège à cons, peut être manoeuvrés par un agitateur infiltré, peu ou prou stipendié par la place Beauvaux.
    Des situations de ce genre sont nombreuses, on en a connues beaucoup. Les plus emblématiques étant le cimetière juif de Carpentras et les Irlandais de Vincennes.

  10. Vouloir s’en prendre à Castaner et une preuve indiscutable que ces jeunes sont des branquignols !
    quelle personne censée voudrait associer son nom à un type insignifiant?

  11. Ah de la poudre noir? était-ce du récils soit de la poudre aux yeux pour faire croire à nos cons-citoyens que l’extremme droiteuu représente un danger pour la Franceuuu bien pireuuu que l’islameuuhhhhh?
    Un peu comme lorsqu’on parle d’islameuuuuu de ses crimes, de sa barbarie et de ses appels aux meurtres, à la discrimination sexuelle et religieuse et qu’on vous répond : « bin m, sieurs, et les catho c’était pas mieux », bin oui mais l’inquisition c’était contre les valeurs fondatrices du christianisme et c’était au XIIIè et XIVè, les crimes de l’islameuuuc’est maintenant et cela ne va qu’augmenter en raison de la démographie musulmane, de la radicalisation de ses sbires et autres bigots, et que même sans être d’extrême ou d’ultra droite on sera probablement content qu’ils existent un jour.

  12. Rappel ! Dans l’affaire Mehra la Droite avait été suspectée…
    C’est une mode… Un truc de prestidigitateur !
    Révélateur ! Après les Identitaires de Poitiers, la Droite est dans le collimateur !
    Paroles, écrits, Manifs, etc…. Comment se sortir d’un Gvt Anti France ?

  13. Aie ! les terroristes de l’ultra-droite, ça en fait des dégâts !
    Mais pour les terroristes islamistes, faut pas compter sur le gouvernement. Collomb courtise l’islam et les imams à coups de subventions et de beaux discours à la grande mosquée de Lyon. Il veut construire « une société de concorde et de sérénité retrouvées »… Et avec l’immigrationniste Macron, comment les intérêts de la nation pourraient-ils être défendus ?
    Ou les membres de ce gouvernement sont débiles ou ils chient dans leur froc…

  14. On la sentait arriver depuis des mois, cette histoire de complot d’extrême droite, déjà sous Hollande… Des « alertes » avaient même été lancées par de hauts fonctionnaires de police aux ordres du gouvernement pour tenter de faire oublier l’invasion de la France par les musulmerdes en ouvrant un « nouveau front » !
    Bref, ils ont fait peu à partir de rien et si cette affaire vient un jour devant la justice, je sens qu’il y aura matière à rigoler et pas seulement de l’amateurisme des incriminés…

  15. Normal. Depuis le Petit Clamart, on sait que ces gens là tirent comme des cochons.

  16. Quelques ados avec un peu de poudre noire et quelques pistolets à eau, voilà le fameux groupuscule d’extrême droite qui allait terroriser la France dixit nos chers élus. Quand on pense à tout le foin médiatique fait autour de ça, on aurait presque envie de rire devant une telle farce guignolesque. Et dire que Mélenchon est venu sur tous les plateaux télés, bombant le torse comme un coq, se présentant comme un héros résistant aux méchants terroristes. Résister à quelques gamins pré pubères, tu parles d’un courage hein Méluche…

Les commentaires sont fermés.