Les traîtres de B’Tselem accusent Israël d’apartheid

Quand « Le Monde » le « Guardian » etc. publient un article dans lequel Israël est la vedette, il n’y a pas de surprise, c’est un festival de dénigrement et d’antijudaïsme assumé.
La dernière contribution de ces médium de la presse a pour origine un rapport de l’ONG B’Tselem, association largement financée par toutes les sources qui affichent leur détestation de l’Etat d’Israël tels que Soros, L’Union Européenne et autres…, laquelle sous prétexte d’avoir son siège dans ce pays honni, donne une sorte de crédibilité aux désinformations diffusées.
Sous le titre « Apartheid et suprémacisme juif » vous avez une idée du déferlement de haine et de désinformation qui va suivre.
Voici un échantillon de ces organes de presse :


L’article était en bonne place dans l’édition papier du Monde, occupant tout le haut de la page 5, photo choc à l’appui.
Signe d’une campagne savamment orchestrée, le même message a été diffusé simultanément le 12 janvier à travers les médias des grands pays occidentaux. En France :


Mais aussi aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne (avec une tribune directement signée dans le Guardian par le directeur de B’Tselem qui s’auto-proclame « plus important groupe de défense des droits humains en Israël ») ou en Espagne :


L’apartheid dévoyé
Disons-le d’emblée : le rapport de B’Tselem sur lequel se basent les articles est un concentré de contrevérités flagrantes destinées à diaboliser l’Etat juif.

(source InfoEquitable 14 janvier 2021)

Que reproche à cet Etat cette ONG complice des ennemis d’Israël ?
D’être l’Etat des juifs, pourtant, c’est pour cette ambition que fut fondé l’Etat d’Israël, n’est-il pas choquant de reprocher à ce pays de réaliser l’ambition de ses fondateurs, rendre à ce peuple multimillénaire de retrouver sa souveraineté sur la terre de ses ancêtres ?
La Loi sur la nation
B’Tselem reproche à la loi fondamentale « Israël : Etat-nation du peuple juif » adoptée en 2018 d’« entériner ce droit à l’auto-détermination pour le peuple juif à l’exclusion de tous les autres ». La constitution française donne ce droit au peuple français, fait du français la seule langue officielle. Certains Basques ou Corses qui vivent en France peuvent revendiquer l’auto-détermination, mais l’insatisfaction de cette revendication ne les désigne pas pour autant comme victimes d’« apartheid » ou de « suprématie »…(source InfoEquitable)

Quant l’on sait que les arabes israéliens bénéficient des même droits que tout israélien quelles que soient l’origine et la croyance, cette accusation d’apartheid est particulièrement scandaleuse et malhonnête ; mais cette association nous déçoit jamais dans son expression de détestation de l’Etat d’Israël.

B’Tselem a été généreusement présentée par l’ensemble de ses relais comme une ONG défendant les droits humains. Le public est ainsi incité à faire confiance à cette source et à prendre l’information au sérieux.
Le hic, c’est que tous ces médias se gardent bien de donner tout élément de contexte sur cette organisation.
En quelques mots : il s’agit d’une organisation très politisée, marquée à l’extrême gauche, qui a pour but affiché de mettre fin à l’occupation israélienne des territoires palestiniens et qui mène cette bataille par des actions de communication comme celle que nous décrivons.
Comme beaucoup d’ONG œuvrant sur ce terrain, le terme « non-gouvernemental » est très galvaudé. Le site de NGO Monitor, spécialisé dans l’analyse du fonctionnement de ces ONG, explique que plus de 11 millions d’euros ont été versés à B’Tselem par des organismes gouvernementaux entre 2012 et 2020 – y compris l’Union Européenne, la France, la Grande-Bretagne, la Suisse, les pays scandinaves et d’autres…
Outre le choix de ne pas fournir ces informations au public, les relais médiatiques de B’Tselem ont largement fonctionné en mode « publi-reportage » : sans laisser à des Israéliens représentant le point de vue opposé (après tout, la position de B’Tselem est très minoritaire en Israël) la possibilité de s’exprimer.(source InfoEquitable).

Toute cette démarche de destruction, à la mode d’aujourd’hui, époque où règne la « cancel culture » est le portait par cette vague de négationnisme vis-à-vis d’Israël qui trouve ses relais complaisants dans la presse mainstream ; qui a interdit Donald Trump de parole et a porté au pouvoir un Président Biden élu grâce aux fraudes massives, soutenus par des juges corrompus et une presse qui désinforme en infraction avec ses propres règles déontologiques.

Israël, un des rares pays en ce bas monde où l’égalité des droits et la liberté d’expression sont protégés jusqu’à l’absurde, à l’inverse des Pays dont les autochtones depuis des siècles ont été rejetés (que ces pays soient du monde arabe ou chrétien), parce que juif,
Cet Etat qui se vit contester, par ses voisins, dès sa création, et malgré cela ne s’est pas vengé des autochtones qui sont toujours présents et assument dans ce pays des responsabilités dans tous les domaines de la vie de l’Etat : justice, armé, police, où ils sont bienvenus dans toutes les fonctions au même titre que tout citoyens d’origine juive.
Dès lors, parler de suprémacisme du Jourdain à la méditerranée, revient à contester le droit d’exister du seul Etat juif sur cette terre.

Ces journaux et associations qui se prétendent défendre les droits de l’homme, ne méritent que mépris et sombreront dans les poubelles de l’histoire avec les casseroles qu’ils se sont attachées.

Guy Sebag

image_pdf
0
0

27 Commentaires

  1. Uri Avnery était un ancien de l’Irgoun. Après avoir réchappé des camps de concentration, Israël Shahak a servi dans une unité d’élite israélienne. Comment sont ils devenus des traitres ?

  2. Sincèrement, comment peut-on reprocher à l’Etat Juif de se protéger et de vouloir survivre au milieu de cette multitude d’ennemis qui l’entoure. Cela ressemble fort aux français qui aiment leur pays et qui se rebellent contre cet envahissement indigne de musulmans qui sont nos ennemis et qui sont de véritables coucous (au sens figuré).

    • Quand on est trop bon au milieu des méchants on finit par être mangé tout cru. Certains ne craignent que la force…

  3. Bien sûr, on connaît la rhétorique : dénoncer les iniquités patentes d’Israël ou de juifs, c’est de l’antisémitisme. Vos cousins arabes excellent aussi en la matière en France, avec la complicité de juifs d’ailleurs. Une fois, on est un pauvre petit pays inoffensif, qui ne fait qu’appliquer la loi divine. Une autre, un armurier qui se met à la pointe et teste ses chefs d’œuvre de mort sur les palos, rêve de conquête et d’instauration du grand Israël. Ah ! L’européen raciste et antisémite a bon dos pour que chacun avance ses pions et se paye sur la bête. Mais vous savez quoi ? Le jour où Israël aura un palestinien à sa tête on changera d’avis. Car la Palestine n’était pas une terre juive avant que les juifs d’Europe ne débarquent. Aucun historien, pas même les vôtres, ne peut le prétendre.

    • Ah ? Je vous ai posé des questions sur l’histoire de ceux que vous traitez de « palestiniens » ; si vous voulez, je vous redonne toutes ces questions !!!

      • J’ai déjà répondu à toutes vos questions, à travers différents posts adressés à d’autres dans l’article de Brazon. Prenez la peine de les lire. En résumé, le peuple palestinien a émergé en même temps que le peuple israélien. Avant il y avait des arabes et des juifs qui étaient les uns comme les autres sur leur terre, une terre musulmane depuis des siècles suite à la conquête des califes. Les juifs d’Europe comme les juifs d’Afrique n’avaient aucune légitimité à se pointer en masse, en expulsant les arabes. Ce sont des colonisateurs. D’ailleurs, tout le monde le sait puisqu’on parle de colonies et de colons. Ouvrez les yeux nom de Dieu !

      • Voir mes posts dans l’article de Brazon et je vous ai également fait une réponse ici. Demandez la à RL.

  4. Quelle blague ce site !

    Franchement une belle prise de contrôle par la diaspora Israëlienne du nationalisme blanc français. Cela vous plaît d’alimenter la haine et la division ?

    Au moins vous avez lamentablement échoués aux USA.
    L’épisode Trump, l’affaire Epstein et la découverte de ceux qui tiennent vraiment RL ont dissous ma sympathie envers Israël et son peuple et drastiquement augmenté ma méfiance envers vous.

    Vais-je être censuré ?

    • Bah non, dugland !!! mais si vous écrivez du  » l’immonde ou du  » rance désinfo  » allez donc sur rance palestine, vous y serez à votre place !!!

  5. La colonisation fait partie de l’humanité, nous vivons tous dans un pays colonisé ou colonisateur, donc Israël n’est qu’une terre conquise (ou reconquise) comme il y en a partout.
    Sauf que si un arabe se fait annexer une terre (ce qu’ils font eux même depuis des siècles), il doit combattre jusqu’à la mort pour la récupérer, c’est écrit dans le bouquin, de plus, la rencoeur éternelle fait partie de leur culture, et si en plus l’ennemi est juif, là c’est la goutte d’eau…
    Bref, je en vais de ce pas former mon Front de Libération de la Normandie pour lutter contre l’état français qui nous a envahi…

  6. ses journaux type le monde qui attaque israel sur les droits de l’homme n’ont aucune gène quand ils approuvent les fraudes massives des démocrates et aussi la dictature sanitaire que nous subissons depuis bientot 1 an

  7. Dire ici qu’Israël ne se venge pas est la première contre vérité de cet article (voir massacre du village arabe Deir Yassin par l’organisation terroriste « Irgoun Zvai Leoumi » en 1948: 200 morts avec femmes et enfants). La fondation de l’Etat (dit depuis 2018 « Etat juif » repose uniquement sur ce massacre fondateur. Inutile d’aller plus loin, la suite, on la connaît et elle empoisonne la vie internationale depuis plus de 70 ans.

    • Bien sûr ils enfument la terre entière en prétendant que la Palestine leur est réservée, sur décret divin. En attendant, qui paye pour les palestiniens qui sont expulsés par ces colonisateurs ? Qui accueille les migrants issus du moyen orient grâce à la déstabilisation de la région (se rappeler que BHL était fier d’avoir soutenu l’intervention de la France en Libye au nom d’Israël) ? L’Occident et l’Europe qui est un voisinage commode pour récupérer les déchets moyen orientaux et africains. Ah ! cette belle démocratie où sévit la hiérarchie raciale avec les ashkénazes au sommet puis les sépharades et en fin de peloton les Falashas et les palos, qui réinvente la réalité en prétendant que des étrangers sont les autochtones et inversement.

    • Egalement Kafr Qassem, le massacre du Caveau des Patriarches. De l’autre côté, il y a eu le massacre d’Hébron en 1929.

    • incidemment je dénonce l’arbitraire de la presse dans le monde, presse, qui a volé l’élection de DJ Trump

    • Ah ? si nous parlions du sort de ces si « pôvres » palos, que diriez-vous ?

  8. selon moi les juifs qui attaquent Israël ? Ce sont les mêmes qui attaquent la résistance françaises ! Un jour viendras ! ou ils ne trouveront aucun refuge nul part.

  9. Pour moi, les juifs qui attaquent Israël ce sont des traitres ! Et il y a une seule solution pour les traitres.

  10. Avec la crise économique mondiale qui s’annonce suite au Covid pandémique, j’ose espérer que la pompe à fric qui finance ces traitres va se tarir. La Liberté d’expression pour Btselem ne devrait pas s’appliquer cette puante ong devrait être dissoute manu military.

  11. donc vous avez les mêmes que chez nous, les bhl, benjamin stora, stasi, askolovitch…

  12. la terre de ses ancetres,,??? bonne blague un israelien sur dix et encore comme les arabes ex algerie2/100 d arabes semites quelle est la terre des ancetres des chretiens de par le monde,? la terre des bouddjistes musulmans ,?? votre reponse??

    • Bon monsieur Tauceli, ce n’est pas la terre des ancêtres Juifs.
      Jérusalem, Bet lehem, qui veut dire en hébreu maison du pain.
      Mais pour faire plaisir à certains, disons que ce n’est pas une question d’héritage. Alors c’est une question d’intelligence et de force.
      Si tu veux te battre Tauceli, ils t’attendent, ils ont compris que le nombre importe peu, qu’il faut maintenant foutre la fessée au ennemis.

Les commentaires sont fermés.