Les trois branches du nazisme actuel : néo-léninisme, djihadisme, scientisme hygiéniste

Islamisme-nazisme

 


Contrairement aux idées reçues, le nazisme originel reprochait moins au marxisme et au bolchevisme leur critique acerbe du capitalisme et du libéralisme mais le fait qu’ils oubliaient d’en dénoncer le caractère essentiellement “juif” (abordé tout de même par Marx dans sa “Question juive”); d’où la dénonciation du “judéo-bolchevisme” qui aurait détourné trahi en quelque sorte les idéaux communs antilibéraux, au sens d’assujettir l’individu à l’Etat “national” prolétarien que devient aussi d’un certain côté l’URSS de Staline (“socialisme dans un seul pays”), d’où les accointances entre ce dernier et Hitler ; Staline ayant permis d’ailleurs à ce que secrètement les forces spéciales allemandes s’entraînent sur le sol russe, tout en faisant de plus en plus la chasse aux juifs (quitte à leur reconnaître le droit d’avoir un “Etat” en 1947, tout en aboutissant, en 53,  au dit “complot des blouses blanches“).

Aujourd’hui, le fait que de plus en plus les individus soient classés et attaqués, y compris violemment en fonction de leur couleur de peau, de leur position critique vis-à-vis de l’islam (islamophobie), du climat (“négationnisme”), de la santé (complotisme et conspirationnisme) relève finalement d’une idéologie globale que l’on peut caractériser dorénavant et également de (néo)nazie, au sens non pas dudit “point Godwin” mais du fait qu’elle ne regroupe pas seulement des suprématistes “blancs”, mais aussi tout courant mettant en avant une couleur de peau et une “conception du monde” aux préceptes sacralisés, et dont la critique nécessite une répression sévère voire annihilante, comme le réclame de plus en plus ce qu’il est possible de nommer désormais (puisqu’elle abat ses cartes) la néonazie- sphère française, dont par exemple un Patrick Cohen, un Christophe Barbier, un certain “Tonneau” (percé), une Anne Hidalgo et tant d’autres (tels ces remugles staliniens sortis d’un Jurassic Park “déconstruit”) en sont de plus en plus les chantres, aux propos violents et de plus en plus exterminateurs.

Cette néonazie-sphère encourage par exemple le fait d’attaquer violemment des réunions, qu’elles soient liés à une rencontre autour du climat comme récemment en Allemagne, autour de la liberté de critiquer l’islam (comme l’indique Didier Lemaire), sans oublier bien sûr, les attaques incessantes à l’encontre des réunions de Zemmour (encouragées par Hidalgo), de Marine Le Pen (mais aussi naguère à l’encontre des déplacements de Sarkozy lorsqu’il tenait des propos fermes sur ces sujets); ainsi que la diabolisation accentuée envers tous ceux qui critiquent la montée en puissance du scientisme hygiéniste, symbolisée par la mise à l’Index des professeurs de médecine, Perronne et Raoult, et la manipulation statistique à marche forcée à l’encontre des traitements précoces et des chiffres réels sur LA maladie, et les effets secondaires liés aux injections expérimentales actuelles (Médiapart en tchékiste patenté par exemple).

Ces exemples montrent de plus en plus plusieurs choses: d’une part, une méconnaissance globale (vu le niveau intellectuel de plus en plus faible des “élites” animant cette néonazie-sphère) des idéologies de leurs racines et leur manifestation, d’autre part, le fait que ces dernières évoluent, se transforment et passent dans leur contraire supposé.

Ainsi droite, extrême droite, fascisme nazisme ne sont pas divers points s’accentuant d’un même continuum, contrairement à ce que la vulgate stalinienne et sartrienne a pu ébaucher dans les années 30-60. Schématiquement énoncé la droite en ses diverses composantes s’appuient également et en premier lieu, sur la notion de liberté plus ou moins “ouverte” ou “mixte” (au sens aristotélicien) selon les tendances ; alors que la dite extrême droite rompt totalement avec cette idée d’ouverture, préfère plutôt la fermeture en la justifiant par les notions de tradition, non plus évolutive mais rigide, débouchant sur la préservation impérieuse du socle ethnique “originel” ; le tout en tentant de dépasser les césures élite/peuple, gauche/droite, dans une conception du “social” bien plus étatiste que nationaliste en réalité :  en effet, ce qui a pu donner le fascisme, le nazisme et le pétainisme (ces trois branches ayant chacune leur spécificité)  se rassemble autour de deux idées fortes: extirper l’idée de liberté au sein du “social” afin de mieux protéger l’ethnie, collectiviser peu à peu toute la société civile, en plaçant à sa tête des éléments sûrs afin de renforcer l’ethnie, et, pour ce faire, éliminer tout élément étranger au socle ethnique fondamental, en particulier les juifs pour le nazisme et dans une certaine mesure, pour le fascisme et le pétainisme car si ces derniers avaient pour objet d’écarter les juifs y compris “nationaux” des affaires de l’État, ils ne voulaient pas les liquider comme le firent les nazis (et les staliniens d’un certain côté), même si à la toute fin du régime de Vichy, le poids grandissant de la Milice fit que Laval se fait directement complice de l’extermination, rompant dans ce cas avec les courants maurrassiens anti-germains qui préférèrent peu à peu s’agréger à la mouvance gaullienne.

Le néo-léninisme, le djihadisme et le scientisme hygiéniste ressuscitent en quelque sorte avec des nuances bien sûr le socle fondamental du nazisme basé sur le remplacement (des juifs par les aryens) l’épuration (mise à l’écart des écrits jugés contraires à l’enseignement officiel), l’assainissement (mise à l’écart de populations susceptibles de contaminer celles qui sont déclarées “saines” et qu’il faut protéger).

Ces trois branches agrégées désormais au néonazisme vont en effet appuyer le remplacement des autochtones par des “indigénistes” qui ainsi se vengent du supposé mal “absolu” des premiers, elles vont également réclamer exiger et finalement obtenir peu à peu l’effacement de tout ce qui peut rappeler un passé glorieux, puisqu’il est censé avoir été établi uniquement par la domination et la servitude d’une part, et, d’autre part, ces trois branches vont dans la foulée réclamer, exiger et finalement obtenir, de plus en plus l’épuration des administrations et des institutions de la “société civile”, en particulier de tout élément hostile à leur idéologie globale, basée de plus en plus sur la couleur de peau, le catastrophisme multiforme, et l’hygiénisme scientiste, ce triptyque fondamental du nazisme canal historique:

” (…) il existe entre nous et les bolchevistes plus de points communs que de divergences, et tout d’abord le véritable esprit révolutionnaire que l’on trouve en Russie comme chez nous, partout du moins où les marxistes juifs ne mènent pas le jeu. J’ai toujours tenu compte de cette vérité et c’est pourquoi j’ai donné l’ordre d’accepter immédiatement dans le parti tous les ex-communistes. Les petits-bourgeois social-démocrates et les bonzes des syndicats ne pourront jamais devenir de véritables nationaux-socialistes; les communistes toujours.” (Hermann Rauschning, Hitler m’a dit, Paris, éditions Pluriel, 1979, pp. 190-191).

Traduit aujourd’hui cela implique la convergence effective de ces trois branches (néo-léninisme djihadisme hygiénisme scientiste affairiste), ne serait-ce le fait qu’aucune exaction djihadiste n’est formellement non pas “condamnée” mais expliquée dans ses profondeurs (sinon par le “déséquilibre” et la “mauvaise” lecture de l’islam dans le texte), y compris lorsque des délits et crimes mériteraient bien plus que des propositions de circonstance (“agrandir les trottoirs” , “leur laisser le temps d’apprendre nos codes”); idem pour le catastrophisme dit “écologiste” censé être l’apanage du seul “Occident”, alors que le président du régime maoïste, premier pollueur de la planète, n’était même pas présent à leur cérémonie annuelle et que les chiffres sont tout autant truqués qu’exagérés que pour l’hygiénisme scientiste, qui aujourd’hui cherche également à masquer son affairisme exacerbé par des menaces supplémentaires de ségrégation et d’internement, bref de purification biologique et ce malgré les scandales à répétition (caviardage, truquage, expérimentations sauvages ou à la va-vite à l’instar du Pfizergate); le tout afin d’écarter tout élément refusant d’appartenir à cette nouvelle race métaphysique néonazie, dont le néo-léninisme et le catastrophisme  sont les branches actives et qui peuvent même afficher des visages d’ange, alors que par exemple les “violences faites aux femmes” dénoncées par ces derniers ne désignent jamais leurs alliés objectifs du djihadisme, qui comme le dit Didier Lemaire pousse  pourtant ses victimes à s’exclure, à fuir dans une sorte d’émigration intérieure, si elles ne veulent pas être violentées ou poussées au suicide (comme pour Mila encore actuellement).

Aussi faut-il être de plus en plus sans concession : si l’on vous traite de “facho” rétorquez “néonazi” -tendance djihadiste hygiéniste néo-léniniste- c’est selon, tout dépend de la prothèse milicienne qui viendra perturber votre geste de citoyen français : celui de débattre, de critiquer, d’applaudir qui bon vous semble. Ne vous laissez surtout pas intimider par des créatures qui certes vont vous rétorquer qu’il n’y a ni Goulag ni Shoah, sauf que d’une part ces horreurs n’apparaissent ni en 17 ni en 33, et que les assassinats djihadistes atteignent désormais plus de cent mille tués au niveau mondial, d’autre part, la forme d’extermination que peut prendre ce néonazisme peut être plus subtile, basée par exemple sur l’implosion, la soumission, le démembrement, l’autodestruction, l’expérimentation queer et autres injections, le tout sur plusieurs années voire décennies…

 

https://www.youtube.com/watch?v=LAl1v_DlZVM&authuser=0
Lucien Samir Oulahbib

 

image_pdfimage_print
11

35 Commentaires

  1. Je trouve que cet article mélange tout sauf que quand on veut faire du tort à son ennemi il est classique de l’accuser de tous les maux le nazisme est d’essence chrétienne avec une touche paienne d’ailleurs les filières catholiques organisés par le pape de l’époque ont permis à beaucoup de nazis de se sauver en Amérique du Sud ou en espagne

      • Entre les églises tant catholique que protestantes et le nazisme, les relations étaient compliquées voire conflictuelles. Au niveau idéologique ou philosophique, le nazisme était dans une certaine mesure une résurgence païenne.
        En tout cas il n’était certainement pas d’essence chrétienne !

    • Très juste ! ce qui prouve que le Vatican est tout sauf chrétien, d’ailleurs il suffit de lire les Evangiles et comparer avec ce qui est enseigné dans les Eglises pour en être diffinitivement convainu, énorme le nombre d’humains manipulées par cette énorme secte mondiale autant que pour les muzzs …

  2. je vois pas où il y a du Nazisme quand tout est fait pour détruire toute appartenance à une race comme mode accéléré de construction du monde de demain.

    • La race des seigneurs féodaux capitalistes sera les super-riches qui pourront s’acheter l’élixir de jouvence, les mutations génétiques pour leurs enfants, les implants cyborgs, des îles où des quartiers protégés par des robocops; et les gueux vivront dans l’intensité heureuse multietniquée, obligés dévotement à consommer moins, vaqueront dans des bétaillères collectives mais électriques, ne mangeront plus de viande impie, n’auront même pas le droit de ramasser du bois mort au contraire des serfs du moyen-age, auront leur pain gratuit et des jeux vidéo, le RU pour juste consommer et vendre leurs organes, leurs trous du cul, leurs vagins.

      Et en trafiquant génétiquement l’acidose sanguine on pourra même faire de cette race une nouvelle espèce qui ne se reproduira pas avec la race inférieure homo sapiens

  3. Petit rappel : Emmanuel Macron le 16 Avril 2020 au journal anglophone financier le ‘Financial Times’ avait annoncé derrière cette mascarade Covid-19 : « LA BÊTE DE L’ÉVÉNEMENT EST LÀ »
    (en vidéo) :
    https://mobile.twitter.com/GaumontRene/status/1404467138157494274

    Rappelez vous du 666 sur son jetski, sa règle de 3×6 (6 à table, etc. – appliquée dans d’autres pays également), le 666 est aussi la structure de base du code de barres. Ils utilise leur symbologie sans cesse.
    Livre :
    https://www.amazon.fr/Bahamut-vol-v%C3%A9rit%C3%A9-Emmanuel-sataniste-ebook/dp/B0855B57HL

      • Vous m’avez fait bien rire…. en plus avec la tête de votre logo, c’est époustouflant !!! MDRRR !! Je suis pliée de rire. Merci çà fait du bien.

  4. Je ne veux pas être désagréable, mais vraiment les phrases sont trop longues et chargées de plusieurs idées qui s’entremêlent… Trop difficile pour mon petit cerveau !
    Pouvez-vous reprendre les idées générales avec des phrases plus courtes SVP ???
    Franchement là, je suis larguée.

    • Votre réaction est saine. Tout ce charabia pour
      quelque chose de très simple : une nouvelle secte
      est en train de prendre le pouvoir en Occident et va bien sûr travailler pour elle en éliminant les gêneurs sans se priver et en esclavagisant ceux qui l’auvent servir aux plus basses tâches matérielles que les robots ne pourront pas assumer. Tout le reste n’est que bavardage et habillage de cette sordide réalité de tous les totalitarismes d’jier, x’aujourd’hui et de demain. Cette secte travaille depuis 50 ans à ce projet et son grand succès a été la destruction de l’instruction publique des peuples occidentaux.ces peuples en sont arrivés à un stade
      où ils n’ont plus aucun moyen intellectuel de se défendre contre des mensonges énormes, par exemple les mensonges sur le prétendu changement climatique ou contre l’énergie nucléaire que cette secte entend se réserver pour elle seule. Le peuple ne peut même plus comprendre qu’il lui faudrait en priorité se réapprprier
      les sciences exactes pour faire reculer
      La hideuse dictature qui s’avance désormais à
      masque découvert. Bon j’ai une chance sur deux que ce message soit censuré même ici, on verra bien

      • Merci Jean NOGUES pour votre traduction.
        Il y a du fond et je vous remercie de me l’avoir expliqué. Je suis assez d’accord avec l’idée générale de Lucien Oualahbib.
        Ce sont les Francs-Maçons qui veulent prendre la main sur les peuples, non ?
        Ce monde devient de plus en plus fou : le Bergoglio lui aussi est quelqu’un de pas très net…
        My God ! Que pouvons-nous faire alors que ces salopards nous paupérisent à une vitesse supersonique !?
        Où est l’issue de sortie de ce cauchemar ?

    • Je trouve que vous êtes encore trop gentille !
      Les mots me manquent pour qualifier cet article qui est un condensé d’absurdie.

  5. Exact, le nazisme est d’abord un scientisme et un collectivisme comme le marxisme; une branche bolchevique (Strasser, Goëbbels, Röehm) éliminée où ralliée vu le risque de coup d’état de l’armée, et par pragmatisme économique (réarmement).

    Exact le transhumanisme sera un nazisme de la nouvelle espèce, contre les « chimpanzés du futur », les non-ogm, les non-cyborgs.

    La question est :

    LE TRANSHUMANISME SERA-T-IL UN ÉTAT TOTAL OU UNE OLIGARCHIE, SPARTE OU COSMOPOLIS ?

    Là est le combat futur, la science et l’aliénation primordiale, l’Être-là-pour-la-mort, dans le sens de l’Histoire de l’individualisme et de la génétique; bobo, qui n’a basé sa cause que sur lui-même, alors qui dans sa contradiction dialectique appellera un Léviathan.
    Contre le mot d’ordre petitement réactionnaire ‘nec plus ultra’ (pas plus loin), le révolutionnaire conservateur européen doit inscrire sur sa bannière la maxime de Charles Quint: ‘plus ultra’.

    LE TRANSHUMANISME EST L’AVENIR DU FASCISME.

    Les « hallucinés du Passé » sont trop bêtes pour voir le formidable potentiel politique (et La Baudruche aussi), les GAFAM sont moins cons, et SURTOUT LES CHINOIS qui étudient déjà la possibilité d’avoir des bébés ogm au QI de 200, dans leur monstrueuse nation (à la quelle, comme avait prévu Maurras, la Comopolis Occidentale a donné son héritage scientifique (délocalisations) et culturelle (le marxisme par ex), et ils en ont fait la synthèse, des ARCHEO-FUTURISTES ROUGES FASCISTES.

    « Avec la technique, la neutralité spirituelle a rejoint le néant spirituel. Après avoir fait abstraction de la religion et de la théologie d’abord, puis de la métaphysique et de l’État, on semble à présent faire abstraction de toute culture et avoir atteint la neutralité de la mort culturelle […] Le processus de neutralisation progressive des divers domaines de la vie culturelle touche à sa fin parce qu’il a atteint la technique. La technique n’est plus un terrain neutre […] toute politique forte se servira d’elle […] Il n’y aura de jugement définitif que l’on aura constaté quelle espèce de politique est assez forte pour s’assujettir la technique moderne et quels sont les véritables regroupements en amis et ennemis opérés sur ce terrain nouveau »
    Carl Schmitt La notion de politique.

    «Le réactionnaire se représente le monde tel qu’il a toujours été. Le conservateur le voit comme il sera toujours. Il a l’expérience de son époque. Et il a l’expérience de l’éternité. Ce qui était ne sera jamais plus. Mais ce qui est toujours peut toujours revenir à la surface.» Moeller van den Bruck

    La rhétorique infra-politique patriotarde, le naturalisme (écolo où conservateur), le sentimentalisme (Z), le romantisme cafardeux, ne sont pas l’entendement réaliste du mvmt de l’Histoire qui permet la renaissance de la filia, de la Cité, de l’État, du Peuple, de la tradition, c’est l ‘IDEE qui le fait, la subversion basée sur l’essence de l’Homme, l’animal qui se sait mortel et qui cherche un surmoi qui le prolonge, et la marche de Prométhée.

  6. Les trois branches des diktats de plus en plus séniles des thuriféraires de Riposte Laïque :

    – propagande anti-vaccination covid 19, de plus en plus ratatinée .
    – propagande pro-zemmour et sa relecture de l’Histoire de plus en plus ratatinée
    – propagande pro-Florian Philippot de plus en plus ratatiné dans les sondages

  7. Ah Lucien ! Du pur OULAHBIB, tu nous as fait là ! Je doute que beaucoup puissent suivre le cours de tes très intéressantes réflexions…

  8. Foucault (cité par Z) avait prévu que la prochaine dictature serait hygiéniste (Nietzsche aussi). C’est la dialectique de bobo: quand on a pas une âme à sauver, ni une Cité, ni une nation, ni un avenir radieux, ni a race, ni son entreprise, ni rien du tout, qu’on a basé sa cause que sur soi-même, alors sa propre santé et l’alpha et l’oméga.
    Mais quand on n’est plus qu’individu, atomisé par son surmoi égotique, alors la communauté n’existe plus, et plus de force du peuple uni par une vision métaphysique traditionnelle, et plus l’état politique l’incarnant, mais juste un garde-chiourme d’une oligarchie à la place. Le Léviathan oligarchique a une autoroute devant lui (voir vidéo la dissociété de De Corte par ex)

    La régression à la couleur et l’utilisation du trou du cul, à la Nature, au végan, sauver Bamby, vagin, et j’en passe… est la logique de ce mouvement infra-politique de l’immédiateté sensible, narcissisme selfie, pitié débile, anthropomorphisme niais (les puces de lit sont vos colocataires). Statu-quo politique opportun pour l’oligarchie capitaliste. Agrémentée d’absolution green-washing avec la Tesla à 60k€ pour le dominant.
    Hegel le disait : le jouir sans entrave et la Nature ont la même veine: le non-politique, le non-concept, la juste branlette, l’immédiateté du sensible.

    Les nazis et les fascistes sont sortis des tranchées sanglantes, bobo progressiste du supermarché biobio. Ils sont morts face aux communistes aussi courageux. N’insultez pas les nazis et les fascistes !

    Degrelle:
    https://youtu.be/K-tkIykM-mk?t=4314
    https://www.dailymotion.com/video/xuhrbi

    Coudenhove de Kalergi (célèbre pour ses esclaves islamo-négroïdes d’une UE dirigée par une oligarchie judéo-Krupp) avait une vision civilisationnelle européenne de puissance. Elle a été remplacée par une vision multiculturelle occidentale (et non européenne) post-civilisationnelle qui aurait voulu être « mondialiste » (toute les élites unies à la Hillard) mais ils ont juste faire rire l’empereur rouge Xi !

    Aussi GAFAM PEUT CENSURER TRUMP MAIS LÈCHE LE CUL DE XI

    Ceci avait été prévu par Marx et Maurras entre autres.

    «Mais quel que soit le caractère non héroïque de la société bourgeoise, il a pourtant fallu l’héroïsme, le sacrifice, la terreur, la guerre civile, et les batailles des nations pour la mettre au monde. Et ses gladiateurs trouvèrent dans les traditions strictement classiques de la République romaine les idéaux et les formes d’art, les illusions dont ils avaient besoin pour se dissimuler à eux-mêmes le contenu étroitement bourgeois de leurs luttes et pour maintenir leur enthousiasme au niveau de la grande tragédie historique » Le 18 Brumaire

    Ce qui veut dire qu’on ne fait pas des empires avec la branlette du jouir sans entrave. Le mercenaire afghan de bobo part en boboeing chercher un supermarché plus tranquille face au Taliban sorti des temps antiques, qui a une tradition, un peuple, une morale de la guerre, un dieu, une vergogne.

    Mais avec la mort de la Mort chez les narcissiques ultimes, oui, le fascisme est possible.
    Et alors toutes les formes d’exterminations écologiques, futuristes, eschatologiques sont aussi possibles: l’homme est le cancer de la Terre, béton pour la surponte africaine, trans-humain à la conquête des étoiles, IA etc.

    « Que faire, quand un navire transportant des centaines de passagers chavire brusquement et qu’ il n’ y a qu’ un seul canot de sauvetage ? Lorsque la chaloupe est pleine, ceux qui haïssent la vie vont essayer de le charger avec plus de naufragés et de couler tout le monde. Ceux qui aiment et respectent la vie prendront la hache de bord et trancheront les mains supplémentaires qui essayent de s’accrocher au bastingage. » Pentti Linkola, nazi vert

    Z et l’auteur sont dans la « 1ère négation » du TINA pavlovien néolibéral actuel, la négation qui se réfère au Passé. Le révolutionnaire conservateur doit trouver le paradigme futur et la « 2ème négation » qui nie le Présent, mais aussi la 1ère négation (qui reste vraie dans son paradigme obsolète), en inventant un paradigme Futur, dans le sens de l’Histoire.
    Les écolos le font dans la niaiserie régressive à la Nature, l’ED ne le fait pas. C’est sa tare. (excepté Faye)

  9. « La structure fait la superstructure », célèbre formule marxiste.

    La nation et la civilisation européenne ont été l’arme du capital impérialiste, son alibi idéologique (colonisation au nom des droits de l’homme et du Progrès), atour dans lequel le Capital se drapait. Dorénavant le Capital « mondialisé » (occidentalisé, la Chine rigole…c’est une nation monstrueuse) n’a plus besoin de nation ni de civilisation européenne, elles sont ses ennemies. Il les détruit pour faire sa Comopolis, son capital « total », qui n’a plus besoin de faux-semblant idéologique. Le Capital devient « lui-même ». Une oligarchie sans idéal qui censure le Politique, détruit la culture. La déconstruction:

    « En dissolvant les nationalités [les peuples], l’économie libérale fit de son mieux pour généraliser l’hostilité, pour convertir l’humanité en une horde de bêtes féroces – les concurrents sont-ils autre chose ? – qui se dévorent mutuellement parce que les intérêts de chacun sont égaux à ceux de tous les autres [individualisme]. Après ce travail préliminaire, il ne restait plus à l’économie libérale qu’un pas à faire pour atteindre son but : il lui fallait encore dissoudre la famille [gender, gpa] »
    ‘Esquisse d’une critique de l’économie politique’ Engels

    LE COLON AFRICAIN EST LE CHÉRI DU CAPITAL MONDIALISÉ COLONISATEUR, DIVIDE ET IMPERA, PAUMÉS INCULTES ADORATEURS DU FRIC, LUMPEN PROLETARIAT, ASSURANCE-VIE DE L’OLIGARCHIE.

    DU NUCLÉAIRE PUBLIQUE A L’ÉOLIEN PRIVÉ, ACCUMULATION PRIMITIVE DU CAPITAL MONDIALISÉ, DÉPEÇAGE DES BIENS COMMUNS DES NATIONS SOUCHIENNES.

    Répétition à plus grande échelle de l’accumulation primitive du capital national qui spolie les communaux paysans, les biens de l’Église en partage.

    Mais la Cosmopolis occidentale, dans sa division, sa décadence, sa chute de QI, Pisa, Piacc, son islamisation régressive, se suicide sur l’autel d’un espoir d’étendre son emprise sur les nations-empires, Chine, Inde, Russie. Juste des crétins dans l’hybris.

    ET BOBO A CRU RASER BARBU EN LUI DONNER DES NIKES POUR SE BRANLER !

    Cette « race métaphysique » de l’auteur est plutôt une classe post-nationale consciente d’elle-même:

    «Cet égalitarisme de la différence [anti-racisme, genre etc…] autorise un autre système de hiérarchies. Alors qu’il prétend dépasser les hiérarchies de classes, il les renforce par les hiérarchies mondaines. À chaque moment, un signe signifie barrière et niveau. Cascade des différences, cascade des mépris, cascade des snobismes.» Clouscard

    Petit snobisme anecdotique bien vu par Bock-Côté: le bobo anglophone de Molière fait sa prose globish en se prenant ainsi pour un noble de Comopolis (pub, startup nation, small nuclear reactor, free-ride et j’en passe…)

    Mais l’homme ne vit pas que de pain, même gogochon; zoon politikon doit avoir une vraie métaphysique sous les dents, il faut lui les orienter; et vient alors la pseudo-écologie woke revancharde (la basique pour les bobo benêts biobio qui ne lisent pas comme un Z et le peu de colons politisés), et le transhumanisme pour l’élite: le paradis sur Terre, la religion matérialiste absolue, et la différenciation de classes ultime.

  10. Cher Lucien , en plus de ces trois là , j’en vois un autre qui pointe son nez : l’écolotarisme .

  11. La question juive de Marx:

    « L’Argent est le dieu jaloux d’Israël » … Marx directement devant les tribunaux du colonisateur mondialiste, mais d’avant!
    Car maintenant le juif n’est plus une minorité chérie, il est super-blanc nationaliste occidental de la Sparte du Moyen-Orient, donc on a le droit de défenestrer un tel souchien! Par contre défenestrer un chien coute 2 ans de taule (surchien pour les antispécistes).

    La question juive peut se résumer à cette formule: « Les droits de l’homme sont la porte d’entrée de l’aliénation ». Ce sont les droits du bobo égoïste (droit d’achat de bébés gpa, d’avorter à 9 mois) contre l’intérêt de la communauté, c.a.d du commun de citoyens sociaux dans une nation politique. Le droit à la religion débile, de l’opium du peuple à l’opium du people, le droit à la drogue débilisante etc.

    La « métaphysique » heideggerienne, nazie, marxiste « anti-juive » est une dénonciation du juif cosmopolite, sans terre, sans nation, sans état, séparé de la communauté de sa terre d’adoption; mais évidement maintenant le cosmopolite s’est fait hoplite de Tsahal, paysan enraciné du kibboutz, Z l’a bien décrit.

    DORÉNAVANT C’EST BOBO CE COSMOPOLITE NOWHERE, LE « JUIF » PURINEUR DE PEUPLES

    « Le Juif s’est émancipé d’une manière juive, non seulement en se rendant maître du marché financier, mais parce que, grâce à lui et par lui, l’argent est devenu une puissance mondiale, et l’esprit pratique juif l’esprit pratique des peuples chrétiens. Les Juifs se sont émancipés dans la mesure même où les chrétiens sont devenus Juifs. » Karl Marx la question juive

    Z l’a bien expliqué en citant un auteur russe (?) qui en fait reprend Marx (Apollonien=paysan, soldat, enraciné / Mercurien=banquier, intellectuel, déraciné)

    Gogochon reste « l’animal générique », bonobobo dnas d’arbre à bananes biobio de l’Amazon, sans social, sans culture, sans communauté, sans surmoi. Il est juste le tas de viande qui a la liberté de baffrer toute auge du Capital. Aussi est-il « universel », car juste une espèce animale.

    Le citoyen est zoon politikon, il imagine des concepts, il a une mémoire de l’Histoire, des rêves communs, des projets sociaux et politiques, la branlette individuelle n’est pas son alpha et oméga. Aussi chaque peuple se différencie ainsi; Z, De Maistres où Cogniot sont des marxistes !

    MARX EST DORÉNAVANT d’ED !

    « Le cosmopolite représente le dernier degré de l’inhumanité capitaliste […] Pour le cosmopolite, l’homme est un personnage schématique, “citoyen du monde” sans famille et sans peuple, sans traditions ni particularités nationales.
    Pour le marxiste, au contraire, l’homme est le produit d’un développement social déterminé, d’un certain nombre de conditions précises qui lui confèrent une formation psychique définie, un caractère national. » Georges Cogniot

    • sauf que les plus grands capitalistes cruels et avides sont cathos et protestants et que toutes les organisations criminelles sont catholique italienne sud américaine irlandaises voir orthodoxe pour les russesLe peuple qui aime le plus l.argent appartient à la race germanique voir les protestants qui ont créé le capitalisme en europe comme weber le disait
      turaconde que des mensonges car la haine te brûle le cerveau

  12. Pauvre homme qui tente via des raccourcis et des sophismes de faire dire aux événements historiques l’inverse de ce qu’ils représentent.
    Il pose la conclusion :les islamistes, voire les communistes, et les nazis, c’est la même chose (affirmation totalement infondée) puis par une accumulation de concepts aussi prétentieux que creux, une orgie de mots et de phrases totalement incompréhensibles pense démontrer cette conclusion.
    On dirait un gag.

    • Le nouveau totalitarisme du XXIème siècle qui prend forme sous nos yeux s’appuie effectivement sur ces trois branches dont les actions et leurs conséquences sont en effet convergentes. Si vos oeillères et vos « convictions » vous empêchent de comprendre c’est que vous êtes prédisposé à accepter ce totalitarisme comme normal. L’Histoire se répète, mais jamais à l’identique, en fait elle bégaie. mais le fond du scénario conserve sa vraie nature. Alors gardez vos « convictions » (sans doute de gôôôche..) et votre mépris d’intellectuel prétentieux bousculé par le monde réel qu’il affecte d’ignorer. Au fait savez-vous qui a dit: « le plus grand ennemi de la vérité n’est pas le mensonge, mais la conviction »?

  13. etrange ces neos nazis comme hitler himmler voulant purifier l humanite des genes simiesques melange hybride des aliens venus de l etoile scholtz il y a 70000 ans pour retrouvez leurs caracteristiques disons celles des loups garous physiques et mentales voir le qg d hitler en ukraine sept etages souterrains comme celui de margival son dernier refuge etranges ces simiesques

  14. la nature humaine est complexe et obéissant à des règles d.appartenances religieuses et commiunautaire
    un exemple larussie et la biolorussie organise via un pont aérien une invasion de migrants musulmans pour punir l.europe pour ses sanctions économiques comme.a fait la turquie
    ors la russie est gouvernée par Poutine grand nationaliste chrétien orthodoxe

Les commentaires sont fermés.