Les trois problèmes de la France : immigration, chômage, endettement

Publié le 5 septembre 2019 - par - 52 commentaires - 1 424 vues
Share

La France est assaillie de problèmes. La question qui revient à l’esprit de tous les hommes sensés est : cela pourra-t-il durer longtemps sans une réaction violente ? Éric Zemmour parle d’une guerre civile sanglante. Il est donc bon de faire un audit sur ces problèmes cruciaux.

S’il y en avait qu’un seul, les réactions seraient plus mesurées, mais l’importance de nouveaux dépassements aberrants dans la logique gouvernementale peut engendrer des réactions où l’action de Gilets jaunes passera pour bénigne en comparaison des deux manifestations.

Il est inutile de mettre des priorités sur ces problèmes car ils ont tous une telle importance que l’on peut s’en gausser à perte de vue !

Citons-les déjà pour aborder le vif le sujet :
L’immigration qui déstabilise les fondements d’une société qui a pu traverser les siècles en les respectant n’est pas un sujet anodin puisqu’il est destructeur. L’immigration est une façon maléfique pour dénaturer le fruit d’une civilisation respectable et surtout respectée par ceux qui en vivent sereinement.

Le chômage qui détruit la stabilité des Français qui n’ont plus de rémunérations dans une activité motrice est un déstabilisateur car il peut engendrer les actes de délits qui désarçonnent ceux qui travaillent encore. Il pénalise l’équilibre financier de l’État qui se voit obligé de compenser ce laxisme par l’indemnité chômage. Pourquoi laxisme ? Tout simplement parce que l’on peut le réduire aisément si l’on regarde les raisons qui ont creusé le fondement des causes du chômage.

L’endettement qui est le point de comparaison avec d’autres pays. On constate que dans ce domaine comme la fiscalité nous avons le pompon de la mauvaise gestion surtout si l’on observe le hors bilan qui ferait passer, si l’on prend en compte les risques non pris en compte, le chiffre colossal de 2 400 milliards à 4 400 milliards soit une charge annuelle déséquilibrante pour des taux à 3 % d’intérêts qui creuserait le trou de 132 milliards d’euros à budgéter en plus. Comment financer cette folie ? Par une nouvelle augmentation d’impôts facturés aux Français ? La coupe est pleine et ces derniers n’auront d’autres recours que descendre dans la rue comme le prédit Zemmour et autres personnes sensées.

Trop c’est trop ! Les trois problèmes qui sont déstabilisateurs sont bien les causes qui font déborder le vase. Une seule aurait pu se digérer mais les trois ensemble sont un détonateur qui fera sauter la machine sociale.
La révolte sera d’autant plus impitoyable que les problèmes évoqués ci-dessus peuvent se résorber si l’État prenait les problèmes au sérieux. Or il n’en est rien. On se pose la question : pourquoi ne font-ils rien pour mieux dominer un peuple asservi ? Le goût de dominer est humain mais ne justifie pas la violence. Pouvons-nous affirmer que les guerres civiles présentes dans notre histoire ont été anodines en injustice et en horreur ? Il n’ y a pas un historien qui pourrait écrire une description du passé aussi bénigne.

Il faut donc saisir les solutions au plus vite pour éviter un soulèvement qui serait devenu une logique inévitable. Les solutions, nous pouvons les exprimer ici sans la moindre inquiétude sur leur efficacité.
La ou les solutions pour lutter contre l’immigration sauvage sont multiples et se complètent.
La fermeture des frontières par un contrôle douanier comme nous avons su le faire jadis est un premier pas. Europe ou pas Europe n’est pas un problème, car la France a depuis toujours ses frontières avec nos voisins. Si l’Europe veut imiter la France à ses frontières, cela sera un plus, mais l’absence d’action ne sera pas déterminante. Les motivations pour immigrer en France viennent du fait que notre pays a eu la faiblesse ou la compassion suffisante pour faire profiter des assurances médicales ou du chômage aux immigrés, lesquels n’ont jamais cotisé de leur vie à l’instar des natifs français qui ont cotisé dès leur accès au travail. Le plein emploi était, il y a peu de temps, une constance économique perdue depuis l’arrivée au pouvoir de François Mitterrand. Le plein emploi qui est revenu aux USA est la conséquence de la baisse des impôts des citoyens américains. Voilà une réalité que nos gouvernants ne regardent pas, comme par hasard !

Moins d’argent et plus de contrôle seraient donc les voies vertueuses pour réduire l’immigration galopante.
Le chômage est résorbable en grande partie en réduisant la fiscalité des charges sociales qui pénalisent les PME qui préfèrent licencier qu’embaucher. Embaucher… chaque fois qu’elles tentent, l’expérience est un échec car les personnes embauchées ne font pas croître suffisamment le chiffre d’affaires pour que la marge dégagée puisse couvrir le coût exorbitant des charges sociales. Les entreprises cotées en bourse n’ont pas cet inconvénient et peuvent donc embaucher à loisir du moment que la croissance du chiffre d’affaires dépasse largement celle de l’embauche. Ce qui est le cas, il suffit de lire les rapports annuels sur dix ans pour tout comprendre.

Voici le dernier problème important qu’il faut ne pas oublier de traiter car il est le clignotant qui est au rouge et qui signale que la France est championne de la facilité à faire du n’importe quoi ! La réduction de l’endettement – vous diront beaucoup d’économistes – passe par la réduction des dépenses publiques. Ceci est vrai mais n’est pas forcément une nécessité. On peut faire grossir les recettes autrement que par la hausse des impôts. J’ouvre une parenthèse : quand la croissance est forte, les impôts augmentent naturellement, ce qui a pour conséquence que la mauvaise gestion étatique ne se voit plus. Ce fut le cas du temps de VGE car à cette époque la France n’empruntait pas. Cette phrase montre que l’endettement colossale de la France est récent et donc la preuve d’un laisser-aller qui ne vient pas de loin.

Revenons donc à la réduction de l’endettement par une technique financière que beaucoup de grosses entreprises ont réalisé avec succès. Il faut savoir qu’à ce jour l’État emprunte à dix ans avec des taux négatifs, ce qui est la preuve d’une crise économique mondiale. La France profite donc de cette particularité inhabituelle. Mais quand on regarde de plus près, on constate qu’il y a encore des formules pour les épargnants de tirer des taux largement positifs qui parfois atteignent des taux à deux chiffres. Donc l’État pourrait en profiter aussi, il suffirait d’emprunter davantage dans cette période faste pour surtout ne pas dépenser cette nouvelle manne mais pour la replacer à un taux qui dégage une jolie marge qui puisse réduire à terme l’endettement.

Sur la période d’un mandat présidentiel, on pourrait ainsi réduire de façon notable l’endettement de la France, ce qui serait un fait nouveau et du jamais vu !

Nous avons abordé trois gros problèmes. Certains lecteurs pourront nous dire pourquoi avoir oublié les autres qui sont aussi des réalités ? La réponse est simple et complexe. On ne peut courir vingt lièvres à la fois ; si on supprime le feu dans la maison, on ne regarde pas l’eau dévastatrice que les pompiers ont utilisée pour faire face à ce fléau. En économie et en politique, l’approche est identique. Il vaut mieux courir au plus pressé et remettre à plus tard les questions laissées en suspens. Une fois les gros problèmes réglés, les autres questions seront parfois réglées également. Il est bon de constater qu’il y a de plus en plus, dans la vie quotidienne, des actes qui gâchent la sécurité des passants par des attaques, vols, viols et autres délits devenus courants. Il est bon de souligner que ces délits sont faits souvent par des chômeurs qui perdent leur sang-froid. Si le chômage est résorbé, les gens qui travaillent n’auront plus le temps ni l’envie d’agresser leur prochain. On peut aller plus loin dans l’explication. Si l’État est plus riche, il peut augmenter les forces de police et leurs émoluments pour que la paix sociale soit sauvegardée.

Le problème de la santé est du même ordre si l’État augmente les disponibilités des hôpitaux et des médecins, la vie des citoyens n’en sera que plus aisée, donc plus sereine. La bonne gestion est la source de la tranquillité. Ceci est une évidence à tous les niveaux au niveau de l’être humain, au niveau de l’État, au niveau des institutions, au niveau des pays, au niveau du globe où le manque de respect de la nature avec la dose de dégradation qui en résulte n’a pour cause que le laxisme ambiant qui est trop récent pour que l’on ne s’insurge pas rapidement si rien ne se fait à court terme.

Gérard Ducros

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
casto

Manque impardonnable dans l’article : La Justice et la magistrature complètement asservie à l’idéologie multiculturaliste, immigrationniste, et islamique. Et anti patriote en plus ! Corriger cela résoudrait bien des problèmes

POLYEUCTE

Les Trois sont liés, mon Général !
Immigration, façon Manpower, vers 1970, mais, hélas sans retour… alors que la population de souche croissait…
Donc, Chômage croissant des FDS, augmenté par le regroupement familial.
Donc, trop de monde inoccupé à « aider » .
Donc, Endettement !
N’allez pas chercher ailleurs. 45 ans de déficits remontent à cette époque !

.Dupond 1

POLYEUCTE
+ Démotivation de ceux qui bossent pendant que des hommes a la force de l’age se grattent a la terrasse des PMU et rentrent le soir pour saillir la moukere et faire grimper les allocs . Un peuple démotivé ne rend que peu de travail …

RODRIGUE

Ceux-là ne sont pas les nôtres, remigration par suppression des aides sociales pour ne les attribuer qu’aux seuls Français.
Afin d’être certain de toucher le bon public, réexamen de toutes les nationalités françaises accordées depuis 25 ans:
Contrôle du casier judiciaire, du niveau de Français, des codes d’éducation, vestimentaires, du travail et autres mesures du degrés d’intégration…S’il en manque un seul, destitution et renvoi systématique.
S’ils sont pas contents, on renvoi immédiatement par charter toute la famille, parents, enfants, cousins…ils s’expliqueront ensemble.

Nicole

Brains + Experience+ succcess. Bravo Gerard

Nicole

Brains & experience make an excellent combination.. Bravo Ducros.
Nicole Petschek

Soazig

..vous en oubliez un et pas des moindres..macron lui-même

Une patriote

Trois problèmes engendrés par les différents gouvernements et accentué délibérément par Macron pour n’en faire qu’un énorme problème qui s’appel  » DESTRUCTION INTEGRALE ET VOLONTAIRE DE LA FRANCE  » avant 2022 !

Saintpol

Hé oui , et c’est pas le petit.  » médiocre  » qui va les régler ces problèmes de la France …Bien au. Contraire , il va les emplifier ! ! !

GERARD DUCROS

La réponse des français risque cette fois ci de ne pas être électorale

Jill

Non, les trois problèmes de la France :
immigration, immigration, immigration…
qui sont la source de tous les maux de la
de notre pays.

Larapède

« immigration, chômage, endettement ». Le trois sont liés. l’immigration aggrave les deux autres. On n’empruntait pas sous Giscard ? C’est à partir de 1973 que la dette a commencé à cause de l’émission de la monnaie par les banques privées.

DUCROS

Exact je me suis pris de bec avec lui jadis sur un autre problème qui commencé à faire mal au pays, mais VGE était intelligent ce qui manque à certains je ne cite personne

Marnie

Tant que nous aurons une « élite » formatée par l’école actuelle de la République au « progressisme », à la pensée unique etc. nous ne cesserons pas de nous décomposer de nous désagréger. A cause d’une bande de minables la France glisse vers l’ensauvagement, la perte de tout ce qui nous a permis de subsister, de nous enrichir.

Michel

Le titre n’est pas le reflet de la réalité. En fait, le bon titre serait « LES TROIS PROBLEMES CREES PAR MACRON ET SA BANDE SONT……… » Les 3 problèmes n’en restent pas moins des problèmes à résoudre et à mon sens, cela ne se fera que dans le rejet de tout ça par les populations, même si ça doit passer par la guerre, avec jugement des traîtres par le peuple et les exécutions qui s’en suivront. Quel dommage que macron soit un psychopathe. Il aurait pu être une bonne personne mais il a choisi de détruire. Fatalement, il sera détruit.

Jill

Non les trois problèmes n’ont pas Été créés par
Macron, mais lui contribue à ne pas les résoudre, voire à les amplifier.

geronimo

richelieu disait : la politique c’est rendre possible ce qui est nécéssaire…..les guignols qui nous gouvernent (si on veut) ne font pas de politique, ils font de la finance….alors oui, c’est évident, ce qui se prépare dans les 5 années à venir va être trés destructeur et violent….c’est tellement evident qu’ils sont obligés de faire semblant de ne pas le voir, et surtout ils n’ont pas les compétences ni les couilles pour y remedier….et puis ils ont des hélicoptéres, ils seront loin quand ça pétera…ils reviendront aprés, comme toujours !!!

kabout

il y a plus pire que ces 3 themes…….se quitte manque a la France c’est l’honneté de nos politicards,dans les rangs du journalisme,la liberté d’expression qui se reduit a peau de chagrin !

fouquet

D’accord sur tout, sauf sur « la dette ». Les 3/4 de cette dette sont des intérêts offerts aux banques depuis la loi « Rothschild » de janvier 1973 (50 milliards d’euros par mois)

patphil

cette immigration on le constate bien sert les intérêts de certains patrons; colissimo utilise des sociétés de travail temporaire, qui elles même utilisent des travailleurs migrants (il en existe quelques uns) bien sur payés en roupies de sansonnets
quant au chomage des gaulois, ils s’en contrefichent

lustuc

Je suis pire qu’incompétent pour juger de la pertinence de cet article, mais il mérite d’autant plus d’être pris en compte qu’ils est simple, lisible et étayé. Bravo à rl de le publier.
La France n’est pas forcément foutue, histoire pliée !

GERARD DUCROS

merci je suis l’auteur

Schimblik

Les quatre problèmes de la France : immigration, chômage, endettement et Macron

Laguerre

Une trilogie mortifère, qui nous mène droit vers le précipice.

.Dupond 1

On y est !!!

Natou

Mais le chômage , l’endettement c’est la conséquence de l’immigration massive !:
On Remigre vous allez voir le changement !

Tyrolus

C’est l’immigration qui provoque chômage et endettement !

40 ans de 93

Ne pas oublier qui as provoqué l’immigration « particulière », choisis pour’ nous, 1400 ans de « joyeux » échanges, faut-il le rappeler ? Eux sont les véritables traitres. Goudron et plumes minimum, agrémenté d’un zeste de chanvre pour les plus méritants. Le constat de l’état du pays, la transformation subie depuis 40 ans, il suffit d’aller visiter les ZEP des villes et métropole du pays. Des types africano muzz qui te regarde en chien de faïence, surtout si t’est blanc, guettant la moindre « faiblesse ». Aucun enrichissement là dedans ! Comment a t’ont put en arriver là !? Toutes les parties prenante de cet état de fait, politique, médias, finance, justice, sont des traitres à leurs civilisation, leurs concitoyens, au sacrifice de nos aïeux , ils sont pire que les CPF.

Posy

Comment on a pu en arriver là ? Les Français pensent d’ abord à leurs vacances, été, Toussaint, Noel, sports d’ hiver, Pâques, ponts. En dehors
de ça, ils pensent aux apéros entre copains, aux repas du dimanche,Donc, il ne leur reste plus de temps pour penser à la France,
c’est aussi simple que ça. Tant qu’il y aura 600 Kms de bouchons sur
les routes il ne bougeront pas. Et voilà !

Nico

Oui Posy et ils vont continuer à se foutre de la France car les moutons sont égoïste et naïf. Ils ne pensent qu’ à leurs petit bonheur et ne réfléchissent pas…trop compliqué. Les moutons ça bèlent et basta.

Viktor

A ces trois priorités s’ajoute l’urgente nécessité de virer les idéologues et dé-constructeurs de la France qui nous gouvernent et qui nous ont été imposés par l’étranger dans un simulacre de démocratie, de juger avec eux pour haute trahison, ceux qui les ont précédé et ont des comptes à rendre. Qui va s’en charger? Certainement pas le peuple, dont le manque de coordination et l’appareil répressif qui s’en est suivi démontrent leur incapacité à gouverner ! A noter que la séparation des pouvoirs a été gravement écornées à notre insu. A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Seul un Consulat issu d’un coup d’Etat militaire pourrait transitoirement remettre la France sur les rails et lui redonner sa souveraineté. MM les Généraux c’est à vous, avant qu’il ne soit trop tard !

Viktor

La solution préconisée même si elle n’est pas l’idéal, s’impose avant que la France tombe dans un chaos ethno-religieux-financier-économique, scénario parfaitement décrit par Laurent Obertone dans « Guerilla » (tomes 1 & 2). Faute d’un coup d’arrêt politico-militaire, la situation serait irréversible. Présentement, en bon comédien , Macron fait de la « com » c-à-d qu’il fait son « story telling » comme quand il travaillé chez Rothschild cf. l’interview de son ancien directeur (a voir ou revoir la vidéo sur YouTube). Ne perdons pas de vue que l’après 31 octobre avec le Brexit va être une brèche irréparable dans le mur de l’U.E. qui tôt ou tard tombera comme celui de 1989 ; autre coup dur pour Macron et son Europe Multi-Kulti. Quant aux GJ, trop divisés et trop convoités il y a peu à attendre

GERARD DUCROS

pas faux c’est l’auteur de l’article qui vous réponds ainsi

J. Elsé

Coup d’état militaire ? Mais que feront les régiments « musulmanisés » ? Je n’ai pas dit « islamisés »… quoique, l’un peut-il aller sans l’autre ?

joel (1)

Remigration de plusieurs millions de chasseurs de primes en tous genres, et la France revis!!! Cela dit faudra enfin mettre le SMIC à 3000 euros net afin de respecter d’une part la débauche d’énergie du travailleur mais aussi le retour à la consommation tant espérée de la part du système ! Relance de la Maternité Française avérées avec allocations conséquentes libérant ainsi des postes pour les hommes qui eux reprennent le réalisme sociétal inhérents à la vie! Faut savoir ce que l’on veut! Ou une société harmonieuse vecteur de cohésion ou société de dégénérés et autres dépravés producteurs de vide et de mort!!!

J. Elsé

Entièrement d’accord avec la remigration, pas d’accord avec le SMIC à 3000 euros, cela enlèverait le peu de compétitivité qu’il reste aux entreprises françaises. Baisse des charges pour les PME-PMI, d’accord.

Nico

Le seul problème c est l immigration musulmane

Patrick VERRO

Le gros problème de la France, c’est qu’elle ne s’est pas encore débarrassée de ses oripeaux marxistes (quasi monopole des syndicats les plus représentatifs, Education Nationale constituant un Etat dans l’Etat, centralisation poussée des décisions, majorité parlementaire sous l’influence du gouvernement, lui-même extrêmement dépendant du Président, lui-même soumis à un plébiscite, électorat manipulé par des médias soutenus financièrement par l’idéologie de l’oligarchie etc.).

François BLANC

Les trois problèmes en ne confondant pas les causes et les conséquences:
1- formatage marxiste (appelé « progressisme) par les institutions, il entraîne:
1.1- immigrationnisme pour récupérer une réserve d’électeurs sans souçi pour le principe de précaution et la sécurité des français, ni pour la dépense que cela génère qu’elle soit directe ou indirecte
1.2- incompétence en gestion d’où le chômage de masse

lucide

Comme c’est étrange. Tous les changements (négatifs) que nous vivons se trouvent dans – le plan Kalergi- le protocole de Toronto etc…etc..etc.. Jusqu’où laisserons-nous les mondialistes réussir leur projet. Sinon, on approche de la perfection dans la réalisation de ce projet. .

Clodion le Chevelu

« le protocole de Toronto » …
Voyons voir .. je ne connaissais pas cette traîtrise de plus ..

BERNARD

Si quelqu’un avait le courage de faire la courbe (d’ailleurs c’est presque une droite par morceaux) en mettant en abscisses le nombre de migrants et en ordonnées la dette française (je peux pas la poster ou je ne sais comment faire) depuis 1974 moment ou il n’y avait aucune dette, et le nombre de migrants, le taux de corrélation est presque de 100%.
En clair, chaque migrant augmente la dette de la France, c’est incontestable et chiffrable !
40 ans de pouvoir contre le peuple Français, oui, ça peut se voir .. mais CHUT !
Et lorsqu’on marque contre son camp, ça finit quand même par se voir !..EN CHIFFRES

BERNARD

80% des muzz vivent des aides sociales… La France utilise bien, TRES TRES BIEN l’argent de nos impôts et de nos cautérisation sociales (non c’est pas une faute d’ortho), en entretenant les abdel-crime et les MOUcHAMMErDe…
Les retraites sont menacées.. pensez-vous on a 3 millions de centenaires algériens dont il faut payer les retraites alors évidemment il faudra travailler de plus en plus longtemps, surtout s’ils ont vocation à vivre plus de 200 ans, rien de plus normal !
https://www.youtube.com/watch?v=ii5GVR5jKUA

BERNARD

Je m’inscris principalement en faux dans ce que vous dites :
L’immigration est le SEUL problème fondamental de notre pays, les deux autres (endettement, chômage) n’en sont que les conséquences.
En sacrifiant la population française assimilée, les 120 G€/an que nous coûte l’immigration (et encore, ça n’est que de l’argent, je passe sur les problèmes de sécurité et autres miasme que les CPF nous rapportent) entraînent le chômage et des salaires à la baisse, ainsi que l’endettement car on ne peut pas entretenir toute la misère du monde.
Pour le moment (à part le hors bilan dont vous faites justement allusion) nous ne sommes pas plus endettés que les USA (environ 1 an de pib).
Il est temps de virer tous les migrons inutiles.. VIVE LA SUISSE !

GERARD DUCROS

Et moi je réfute votre réponse l’immigration est un fléau mais s’il n’y avait pas les autres on pourrait agir on ne fait rien car les caisses sont vides voilà la vraie raison

BERNARD

Merci pour votre aimable réponse, nous resterons donc chacun « dans notre camp ». Posez-vous seulement la question suivante : Sans immigration, en serions-nous là.. et en toute honnêteté ?

amril

Le problème de la France est son peuple de boulets indécrottables qui mettent aux commandes ses bourreaux depuis quarante ans.

Kinns

Vous avez oublié le macronisme, maladie nationale donc cela fait quatre fléaux

MASTER PARKER

Lilian Thuram revient sur les cris racistes envers Romelu Lukaku
Publié le : 05/09/2019 – 00 h 10
Il est nécessaire d’avoir le courage de dire que les blancs pensent être supérieurs et qu’ils croient l’être. De toutes les manières, ce sont eux qui doivent trouver une solution à leur problème. Les noirs ne traiteront jamais les blancs de cette façon, et pour n’importe quelle raison. L’histoire le dit »

Travier

Supérieurs…? Non, non… Absolument pas !
Dame Nature (ou Dieu…) n’ aurait jamais osé faire une chose pareille.
Dans la nature tout est égal, tout est identique : il n’y a aucune Hiérarchie. Ça saute aux yeux…
C’est d ailleurs pour ça qu il n y a aucune différence entre un blanc et un noir : ils sont tous les deux blancs sauf le noir.
Dame Nature est socialo communiste…
Ma petite morale est sauve. Je me sens mieux.

patphil

ah, puisque vous le dites!
l’histoire est donc enseignée dans les « quartiers » !