1

Les Ukrainiens, de « la chair à canon » au service de l’Amérique et de l’OTAN!

29423090-rC3A9gions-de-donetsk-et-de-lougansk-de-l-ukraine-vecteur-carte.jpg

Lors de l’écroulement de l’URSS en 1991, Robert S.Strauss, l’ambassadeur américain à Moscou , adresse le message suivant au Département d’Etat à Washington : « L’évènement le plus révolutionnaire pour la Russie n’est pas l’effondrement du communisme, mais la perte de l’Ukraine ».

Le soulographe Eltsine, en matière de géopolitique, lui ne voyait pas plus loin que le bout de son nez ! Il n’avait pas réalisé que l’Amérique ferait tout pour faire basculer à terme l’Ukraine dans le camp occidental, ce que Zbignew Brzezinski avait écrit noir sur blanc en 1977 dans le Grand Echiquier : » L’Amérique doit absolument s’emparer de l’Ukraine, parce que l’Ukraine est le pivot de la puissance russe en Europe. Une fois l’Ukraine séparée de la Russie, la Russie n’est plus une menace ».

L’Amérique, par ses intrigues sans fin en Ukraine (CIA, ONG, révolution Orange en 2004 et coup d’Etat de Maïdan en 2014) et l’expansion continuelle à l’Est de l’OTAN, est le seul vrai responsable de cette guerre fratricide en Ukraine. En 1999, adhésion à l’OTAN des pays autrefois membres du Pacte de Varsovie : la République tchèque, la Hongrie et la Pologne ; en 2004, les trois pays baltes, la Bulgarie, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie ; en 2009 l’Albanie et la Croatie ; en 2017 le Monténégro et en 2020 la Macédoine du Nord. Venait alors le tour de l’Ukraine, un rapprochement de fait ayant déjà commencé avec l’OTAN, les instructeurs américains et parfois européens ayant fortement contribué depuis 2014 à réorganiser, à former les militaires ukrainiens, suite à la guerre dans le Donbass avec ses 14000 morts !

Les Ukrainiens sont incités à se battre jusqu’au bout contre leurs frères slaves par l’Amérique qui leur fournit des missiles anti-aériens et anti -chars. L’OTAN intervient d’une façon très active directement sur le champ de bataille en fournissant par exemple des renseignements satellites sur les QG des généraux russes.

Ce ne sont pas les Ukrainiens qui ont coulé le croiseur Moskva, mais l’OTAN ! C’est avec l’aide d’un avion radar américain, un Boeing P8 Poseidon ayant décollé de Sicile que le Moskva a été localisé. Des drones ont été envoyés pour occuper sa défense rapprochée et faire diversion, en même temps qu’étaient envoyés quelques missiles ukrainiens. Le Moskva a eu la malchance d’être touché dans un local de munitions et de devoir affronter ensuite une mer démontée alors qu’il était remorqué vers Sébastopol, mais c’est bel et bien l’OTAN en fait, et non pas les Ukrainiens, qui a coulé par chance ce navire amiral de la flotte russe.

La présentatrice Olga Skabeîeva vient d’affirmer sur l’antenne Russia 1 que c’était le début de la troisième guerre mondiale car la Russie ne se battait pas en réalité contre l’Ukraine, mais contre l’OTAN et les Etats-Unis. Suite aux fournitures folles d’avions, de matériel militaire, de 17 000 missiles antichars Javelin par l’Amérique et les Etats de l’UE, la Russie songe de plus en plus sérieusement à bombarder Kiev et les voies de chemins de fer pour mettre fin aux livraisons d’armes à partir de l’Est de l’Ukraine.

Plus il y aura de morts, plus le conflit durera, plus l’Amérique y trouvera son compte car cela accroit ses chances de maintenir son protectorat militaire sur l’Europe, de vendre du matériel militaire en abondance, de fournir un gaz de schiste plus cher à l’Europe qui polluera l’Atlantique avec des méthaniers, et plus cela ne peut qu’accroitre les réprobations de la population civile Ukrainienne à l’égard de la Russie !
L’escalade est donc de plus en plus probable, les frères slaves ukrainiens de la Russie étant manipulés et ne servant en fait que de « chair à canon » pour l’Amérique car la guerre a été stratégiquement perdue pour l’Ukraine dès la première semaine (encerclement des troupes ukrainiennes et destruction des avions militaires ainsi que des aéroports).

Marc Rousset

Auteur de « Comment sauver la France/Pour une Europe des nations avec la Russie »