Les Ukronazis cassent les beaux jouets que l’Occident se ruine à leur offrir

Encore une info qui ne fera pas la une de nos médias gouvernementaux. À la différence du New York Times qui, bien qu’anti-russe, informe assez honnêtement sur les tribulations du Zygomyr et de son armée de bras cassés.

L’artillerie offerte à l’Ukraine par l’Occident est de plus en plus déglinguée

Dans leur hantise de la défaite inéluctable, les Ukrainiens, gorgés de propagande et de produits dopants, voient des Russes partout. Même dans les ruines. Même dans les forêts. Même dans les nuages. Ils tirent en moyenne 4 000 obus par jour, ratant la plupart du temps les forces ennemies, mais cet usage intensif finit par user les canons. Et leurs servants n’ont ni les compétences, ni les pièces détachées, ni les machines pour les réparer.

Les engagements limités remportés par l’Ukraine sont des victoires à la Pyrrhus. L’artillerie lourde fournie gracieusement par les pays de l’OTAN (au détriment de leurs contribuables) leur a permis de dresser un véritable mur de feu, bloquant provisoirement les contre-offensives russes. Et les incitant à des replis tactiques là où ils sont moins exposés, en utilisant la nature du terrain.

Tandis que les Ukronazis, selon une pratique qui leur est coutumière, se terrent dans des boyaux en comptant sur leurs obus pour empêcher leurs ennemis de s’approcher. D’où les hurlements courroucés des merdias macronesques contre les « Wagner » quand ils vont débusquer ces rats dans leurs tanières.

Et l’Occident commence à être en rupture de stock.

Depuis le début de la guerre, les USA ont offert au Zygomyr des équipements et des armes pour une valeur de l’ordre 17 milliards de dollars.

Des canons de 155 mm, des missiles de précision Himars, des véhicules blindés «Humvees», des radars et des systèmes de défense anti-drones en veux-tu en voilà. Sans parler de l’appui constant, non chiffrable, en matière de renseignements, de « conseillers » et « d’instructeurs ».

Mercredi dernier, le sénile de Washington a annoncé une nouvelle rallonge de 1,1 milliard de dollars. Sur des crédits déjà votés par les Démocrates. Pas sûr que les Républicains, désormais majoritaires à la Chambre, continuent à dilapider les dollars de l’Amérique dans ce puits sans fond.

Cet afflux a momentanément avantagé les Ukronazis sur des points d’accrochage ponctuels, sans rien produire de décisif toutefois. Et les USA et l’Europe commencent à manquer d’armes et de munitions à envoyer en Ukraine.

Il faut savoir que l’industrie d’armement américaine produit 30 000 munitions par an pour obusiers de 155 millimètres, l’arme d’artillerie lourde à longue portée préférée des Ukronazis.

Or 30 000 obus ont été tirés en deux semaines pour avancer de deux kilomètres. Une immense victoire encensée par les loufiats des médias français.

En outre, d’autres armes genre missiles démodés, en voie d’épuisement, ne sont plus produites, car leur fabrication nécessiterait une main-d’œuvre hautement qualifiée et de l’expérience. Un savoir-faire perdu car pas assez rentable, dans le secteur manufacturier américain.

L’Europe aussi a ses arsenaux presque vides. Les stocks militaires de la plupart des États membres de l’Otan ont été asséchés à plus de la moitié. Parce que leurs dirigeants, terrorisés par Poutine et décidés à en finir vite, se plient aux exigences du Zygomyr, lequel s’imagine disposer d’une créance inépuisable sur l’Occident.

Si Vlad s’énervait, les pays de l’OTAN n’auraient plus assez de répondant

Les militaires les plus réalistes mettent en évidence un problème structurel : les pays occidentaux ont produit en temps de paix des volumes d’armes de vraie guerre relativement faibles. Préférant orienter les productions vers des instruments de maintien de l’ordre, armes individuelles et véhicules blindés, destinés à intimider et écraser leur propre peuple.

Les Gilets jaunes ont été copieusement servis, et ça continue allégrement avec l’armement de la flicaille en blindés légers et armes pour commandos anti-foules en colère. On traque, on persécute et on emprisonne les opposants politiques en France. Et on n’hésiterait pas à les assassiner si la pression montait un peu. Mais contre une véritable armée, ce serait la débandade des sbires. Déjà qu’ils détalent comme des lapins devant les gangs ethniques…

En outre, les armes normalisées de l’OTAN calibre 155 mm sont fragiles

L’armée ukrainienne a reçu des dizaines d’obusiers de l’OTAN : le Caesar et le TRF1 français, le PzH2000 boche, le SpGH Zuzana slovaque, le AHS Krab polack, le FH70 rital et les M777 et le M109 étazuniens. Toutes ces armes tirent des munitions de 155 millimètres de diamètre, calibre adopté par les armées de l’Otan pour des raisons de normalisation.

Mais ces armes ont été conçues pour des « blitzkrieg », en français des conflits courts où l’on s’assure vite un avantage décisif.

Sinon dans une guerre qui s’enlise dans la durée, l’obsolescence programmée fait ses ravages. Les fabricants ont optimisé leurs profits au détriment de la solidité et de la longévité de ces matériels. Poutine le sait, et il a tout intérêt à faire traîner. Pour les avoir à l’usure au sens premier du terme.

En tirant en moyenne 4 000 obus par jour, les Ukronazis ont mis en place le plus grand barrage d’artillerie en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

Seulement voilà, les Ukronazis finissent par casser leurs obusiers. Pas moins d’un tiers des quelque 350 canons de fabrication occidentale livrés à Kiev sont actuellement hors d’usage, révèle le New York Times. Un autre tiers suscite de sérieuses inquiétudes. Le seul tiers fiable est celui qui n’a pas encore servi !

La stratégie ukrainienne, consistant à tirer de très loin pour prévenir les contre-attaques russes, sans prendre de risques, met les obusiers à rude épreuve. Les charges propulsives nécessaires à cet effet doivent être plus importantes. Elles produisent beaucoup plus de chaleur et entraînent une usure accélérée des canons.

On peut ajouter qu’avec l’hiver, les écarts thermiques entre l’intérieur et l’extérieur du fût sont tels qu’il se fissure encore plus vite. Or le canon d’un obusier M777 coûte plus de 700 000 dollars. La pompe à phynances commence à hoqueter.

Toujours d’après le New York Times, le Pentagone aurait mis en place une usine de réparation en Pologne. Mais les Ricains ont tellement confiance dans les capacités de leurs vassaux ukrainiens ou polacks, qu’ils refusent de leur confier la moindre initiative. Faute de mieux, leurs culottes de peau bricolent.

Quant aux Himars, qui sont des tubes lance-missiles et donc n’ont pas ces soucis de chauffe, leur point faible est le camion qui les transporte. Une cible facile pour les drones et les missiles de croisière quand il patauge dans la boue et patine sur des sols glacés.

Et ne parlons pas du matos français !

C’est de la camelote pour faire peur à des bandes de guenilleux qui arpentent le désert sur leurs 4X4 customisés. Un obus par-ci, un obus par-là, pour montrer qu’on les surveille. Mais ces canons ne sont pas faits pour des tirs de barrage en continu. Ils se déglinguent encore plus vite que leurs équivalents américains. Et il faut près de deux ans pour en fabriquer un.

Sinon où vont aller les armes livrées au Zygomyr après la guerre ?

Les lance-missiles Stinger, les missiles Javelin, les camions porteurs et leurs Caesar suscitent la convoitise de nombreux groupes islamo-terroristes et de plusieurs États voyous comme l’Afghanistan, le Yemen ou l’Angola. Et les généreux fournisseurs n’ont pas exigé un retour de matériel, irréaliste, une fois la paix signée avec la Russie.

L’Ukraine croule sous les armes occidentales, et ce pays figurant déjà parmi les plus corrompus du monde avant l’intervention russe, on peut deviner ce qu’il adviendra des armes lourdes.

Déjà, les armes légères se retrouvent en abondance dans les Balkans, en Afrique et au Proche-Orient. Mais aussi dans les cités de non-droit où Moussa se garde bien d’exiger qu’on désarme ses coreligionnaires. Traitement de faveur. Pas comme avec les vrais Français.

Quant aux armes lourdes, les Russes en ont acheté à vil prix à des trafiquants ukrainiens, pour un dixième ou un vingtième de leur valeur sur le marché. Ou en ont obtenu gratos de déserteurs russophones mobilisés contre leur gré. Autant d’échantillons de haute technologie occidentale pour les disséquer, en connaître les points faibles et établir des contre-mesures.

Par ailleurs, il existe toujours au sein de l’armée ukrainienne des unités privées de mercenaires et de miliciens, à l’instar du régiment Azov, mis sur pied par des milliardaires ukrainiens et intégrés sur le papier à l’armée officielle.

Ces reîtres ont réussi à se faire oublier grâce au silence complice des médias occidentaux. Mais la question de la propriété et de l’usage de l’armement de ces néonazis va se poser à la fin du conflit. Qu’ils utilisent ces armes pour renforcer leur position dans les structures étatiques, ou pour les revendre, ou dans un panachage des deux.

Les apprentis sorciers feront la grimace quand ils commenceront à déguster les fruits empoisonnés de leurs inepties. Mais d’ici là, Macronescu aura pris le large avec son magot. Laissant les Français désarmés face à des djihadistes surarmés grâce à lui.

Christian Navis

https://climatorealist.blogspot.com/

image_pdfimage_print
39
1

33 Commentaires

  1. Synthèse édifiante d’une situation dont on pense chaque jour avoir touché le fond , et puis un autre jour arrive qui repousse les limites . Ma seule crainte effectivement est de penser que nos « dirigeants «  puissent s’en sortir une fois la déflagration survenue . Eichman s’est fait rattraper au lasso 15 ans après l’accomplissement de son «  œuvre «  , Ceausescu lui par contre n’a pas eu le temps de changer de caleçon avant de passer à la moulinette ..donc gardons espoir

  2. ben c’est très méchant ! macron a enfin sa guerre et nous les pauvres crétins on va en payer le prix (d’ailleurs ça a déjà commencé)

  3. – Nous avons le dirigeant que nous avons choisi… alors tant pis pour nous si nous sommes obligés de partir au front.
    – Quand un général fournit des armes aux hommes c’est pour aller faire la guerre !
    – Pour être plus clair, ce général est cobelligérant dans la guerre, partie prenante en totalité, il assume totalement car il commande et donne des ordres, il fait la guerre.
    – Cela ne rappelle-t-il rien ? Qui commande en France ?
    – Poutine doit être très en colère face à ses amis de longue date qui le poignarde dans le dos pour 100 balles.
    – Je n’approuve pas les guerres, ce qui n’interdit pas de réfléchir un peu.

  4. pourquoi n’évoque t’on jamais l’alliance historique judeo-nazie dans cette histoire en même temps que l’alliance mondiale judéo-islamique confirmée dans les grandes largeurs ? c’est péché ! han, et pourquoi alors si l’évoquer contribuerait grâce aux mots au renversement du rapport de forces en Notre faveur et en revanche simuler l’omerta comme une contribution active d’une aide à l’ennemi.

    • Pour vous, il faut ajouter le qualificatif nazi pour affirmer qu’une cause est mauvaise?
      Ukrainiens, islamistes, garde-mobiles, Melanchon, agent du fisc, mari qui bat sa femme,… Nazis. Vous conceptualisez la faiblesse de l’argument? Pourquoi pas fascistes? Staline, Pol Pot, les Turques, Nethanyaou, Churchil et la guerre des Boers, l’entité sioniste, nazis ou fascistes? Israël qui pratique l’apartheid et soutient l’Ukraine et Azof, est nazi? Il va falloir travailler né-blanc. On peut être né blanc cela ne vous donne pas un joker d’avoir raison. Comme l’étoile de chérif, idem.

      • Pas une question – je vais vous répondre en tant que russe. Il suffit de formuler votre question différemment et plus précisément – et puis le traducteur en ligne le traduit très maladroitement.

      • « Prof », révisez votre histoire ! Pour ce qui est de l’Ukraine, le régiment Azov qui arborait encore des svastikas début 2022, comprenant qu’avec la médiatisation du conflit, ça faisait mauvais effet, a choisi de remplacer cet emblème par la wolfsangel des waffen SS, déjà utilisée et moins connotée aux yeux des béotiens.
        Tandis que Stepan Bandera, le chef des waffen SS pendant WW 2 a été élevé au rang posthume de « héros national de l’Ukraine » par votre Zygomyr.

  5. je visionne pas plus de 5′ LCI et BFM-CRIF pour éviter de vomir de dégoût !
    D’après ces 2 usines de propagandes, les russe sont foutus et Poutine va finir assassiné par son entourage ou sinon il sera jugé par un tribunal international pour « ses crimes de guerre » ! MDR !
    Et pendant ce temps les turcs massacrent les arméniens dans le silence complice de l’UE et de l’OTAN !
    Grace à la reine des putes Emmanuel Macron, je suis devenu RUSSOPHILE !
    Vive la GAULE et Vive la RUSSIE !

    • J’ ai même lu que Poutine a été surpris lors d’ une réunion avec des tremblements dans les jambes : ces journalputes et experts de la sainte farce sont des maldes mentaux et leurs sort serait d’ être pendu à des crocs de boucher à la prison de Plötzensee

  6. Pas sur un sujet politique: j’ai trouvé par hasard une chaîne où un français vit en Russie et tourne une vidéo sur notre pays. Tout est en français. J’ai pensé que peut-être les lecteurs du site seraient intéressés à voir comment nous vivons en Russie.
    https://www.youtube.com/@RussieInedite

  7. On bien a compris que les armes fabriquées en Russie sont faites avec des ressources locales. La Russie regorge de matières premières, à l’inverse des occidentaux qui sont obligés de tout acheter et en plus qui ont des coups de production énorme.
    Quand ont est autosuffisant, on peut se permettre de faire la loi chez soi… et d’envoyer chier les margoulins, par la même occasion

  8. Sur la chaîne de super-désinfo en continu LCI, ils ont dit ce soir que tout obus, roquette, missile, tiré par les uriniens était parfaitement bien utilisé pour détruire les centres de commandement Russes, et atteignait TOUJOURS sa cible grâce au renseignement infaillible des US !! TAKYAYCROIRE .

    Ce qui par transitivité, renforce la justesse de votre article !

    Et lorsque qu’un stinger descendra un avion pestilentiel style Falcon après son décollage de Villacoublay… certains pleureront peut-être.

  9. Excellent sujet traité par Christian Navis , et effectivement certaines armes occidentales fourni à l’ukronazi zobensky sont déjà arrivées en Afrique et armes les groupes terroristes islamiques ( différents articles concernant ce sujet sont trouvable sur le net).Bientôt nos canons Caesars livrés en pièces détachées ( dans des caisses estampillées machines agricoles) à ces groupes terroristes

    • Intéressant !!! Je ne suis pas étonné…cela conforte encore l’argumentaire de l’excellent Christian Navis

    • Avec les sanctions antirusses sensées surveiller les flux internationaux, je pense qu’il faut une bonne dose de complicité pour que ces armes arrivent jusqu’en Afrique chez les djihadistes…

    • Ironie du sort, en 2017, la France et l’Allemagne, tous deux grands donateurs à Kiev, ont lancé une initiative pour lutter contre les trafics d’armes à feu dans les Balkans. En 2012, des armes détournées d’Albanie s’étaient retrouvées à Benghazi. De la Libye à l’ Afrique de l’Ouest en passant par le Sahel, la route est connue…
      Que se passera-t-il si, comme en Afghanistan ou dans la bande sahélo-saharienne une partie de cette artillerie se retrouve dans les mains des ennemis de ceux qui l’ont fournie ? Que se passera-t-il si un hélicoptère de l’armée française est abattu par un missile Stinger ? Mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa ?
      https://mondafrique.com/les-risques-des-livraisons-massives-darmes-a-lukraine/

  10. Les Russes utilisent du 152.4 mm ! L’otan du 155 mm ne voulant pas que dans un conflit les russes pouvaient récupérer les munitions otanien. Les ukrouniens ont d’abord utilisé le matériel russe abandonné après la guerre froide, épuisés depuis longtemps. Les vieux stocks de la pologne, etc ont déjà trouvé le même chemin. Les amerloches font un plaisir de vendre du nouveau, avions inclus au prix fort à la pologne, etc pour remplacer le matériel au standards otan. L’ukrain devient le terrain de démonstration. Oubliez l’industrie de l’armement européen bientôt zelenskar organisera probablement le salon international de l’aeronautique du bourget, tout bénef pour les éternels amerloch.
    Restent les canons otan ne fonctionnant pas très bien avec du 152.4 mm. En fait c’est comme dans les anciennes colonies, tout ça c’est du mauvais matériel que nous leur refilons, c’est du flous qu’ils veulent recevoir.

  11. alors vous aussi avez entendu dire que macronescu allait s envoler vers des cieux plus clements pour les banquiers d affaires? apres le 49.3 de la reforme des retraites , la dissolution et la demission avant contrarietes ?il enchainerait sur un petit NOBEL de la paix avant la bill et melinda foundation ? onu ou oms ? ON N ESPERE PAS la commission europeenne car on ne doit pas souhaiter de mal a nos amis europeens ! in fine , on pourrait le reelire en 2027 ou 2032 puisqu il y a la jurisprudence du conseil d etat pour le president de POLYNESIE FRANCAISE ?

  12. Une douceur que cet article, très documenté, plutôt technique, un plaisir à lire tant les informations dispensées paraissent coller à la réalité de ce conflit. Dans un autre ordre idée, à chaque fois que je vois la photo, illustrant l’article de cette bande d’une vingtaine de dégénérés qui se prennent pour des grands guerriers, je ne peux m’empêcher de me poser la question de savoir si certains d’entre eux sont encore en vie pour continuer à faire les marioles. Je suppose qu’ils ont appris à leur dépens ce qu’était de combattre une véritable armée et non plus majoritairement des vieillards,des femmes ou des enfants du Donbass dont le seul tort était de se sentir plus proches de Moscou que de Kiev. Je conseille aussi pour ceux qui ne le connaissent pas encore le blog d’Erwan Castel.

  13. tout ce matériel sert tellement à rien, est tellement nul, que l’armée russe a battu en retraite alors qu’ils ont des armes ultra sophistiquées soit disant.

    Rien d’incohérent pas vrai? Mais ce « recit » sera adoré par les poutinolatres evidement 🙂

    • À Juste illogique. L’idiot du village vient de se manifester plus vite que son ombre. C’est toujours dur de lire les 2 ou 3 phrases laborieusement pondues par des cons qui se sentent obliger de commenter des articles qu’il n’arrivent pas à comprendre faute de connexions neuronales suffisantes. On ne le dira jamais assez mais on comprend mieux l’état du pays avec cette idiocratie fabriquée à la chaîne.

      • Je suis tout à fait d’accord
        La France est devenue un.pays d idiots masqués qui ne comprennent absolument rien à rien hormis les conneries et les mensonges débités par la télé

      • PAN DANS LE BEC, « juste illogique »..! (faut pas vouloir jouer dans la cour des grands ! sous peine de se faire remettre à sa place )…et je ne suis pas forcément
        « poutinolâtre », comme il dit …en revanche c’est sûr que je suis anti-Zygomyr !

      • D’accord avec vous Dudley… « La bêtise humaine est insondable…etc  » Einstein a raison, Just Illogique comme la majorité, hélas de nos cons-patriotes en sont la parfaite illustration…

    • Pour l’illogique : Si vous savez lire une carte, vous verrez que les Russes occupent encore 98% du terrain conquis lors de leur avancée initiale et ont renforcé leurs positions.
      D’ailleurs les merdias aux ordres ne chantent plus victoire tous les jours. Et pour cause…
      Et pas besoin d’être militaire pour savoir que les canons trop utilisés se détériorent à force de chauffer exagérément, et finissent HS s’ils n’explosent pas avant. C’est de la physique élémentaire.

        • oui et la physique élémentaire ne s’applique pas aux canons russes de l’ère soviétique bien sur.

          Quand à consolider leur position, il suffira effectivement de lire une carte du début de l’invasion et une de la position actuelle de l’armée russe pour noter l’ampleur de la « consolidation ». On en profitera pour retourner au CM1 et revoir comment on calcule un pourcentage.

          • Je pense que la différence tient au niveau de sophistication. Si le Caesar envoie obus à 40 km dans un mouchoir de poche, cela suppose un ajustement très serré entre l’obus et le tube du canon. Même avec une bonne lubrification, qui dit ajustement dit usure. Usure encore amplifiée du fait de l’énorme charge propulsive.
            Si avec le même calibre on se contente d’une portée moindre (20km) ou d’une précision moindre, il y a beaucoup moins d’usure.
            Ne cherchez pas plus loin, l’explication est purement mécanique…

    • Juste illogique @Les Zelenkylâtres pas contents de voir que chez les « gentils » Ukrainiens il y de ukronazis.Pays le plus conrompu,pays qui massacre des civils depuis 2014 parce que trop proche de la Russie.La propagrande mensongère journalistique Zelenkylâtre vous fait dire n’importe quoi.Allez sur LCI journal de propagrande zelenskylâtre si vous n’êtes pas d’accord.Continuez à lécher les pompes d’éviter guignol de zelinsky.À Zelenkylâtres me font trop rire,des vrais veaux prêts à sacrifier ,leur économie par solidarité pour les ukronazies.Vous ne supportez en tant que piteux zelenskylâtre de voir ces si  » gentils »ukronazie avec comme drapeaua avec croix Hitlerienne.L’hypocrisie des zelenskylâtres.Allez sur LCI pro ukrainolâtre.

      • Toujours la même photo ou ils sont… 15. Il doit y avoir plus de nazis aux etats unis et en Russie qu’en ukraine ma chère ‘monique’.

Les commentaires sont fermés.