Les USA ont bombardé la Syrie : manipulation ou trahison de Trump ?

Les personnes de bon sens ne peuvent qu’être très déçues et saisies d’effroi devant le bombardement de la Syrie par les USA en représailles à un controversé usage d’armes chimiques par Assad, et les risques que ce bombardement fait courir à la paix dans le monde. Trump trahit-il ses engagements de campagne électorale, ou est-il manipulé ?

D’abord, une attaque chimique menée par les forces du régime syrien n’est pas crédible. Ce n’est vraiment pas le bon moment,  puisque l’évolution actuelle  de la situation, aux plans militaire et diplomatique, profitait jusqu’à maintenant plutôt à Assad. Aucune preuve sérieuse n’a été apportée à ce jour que c’est le gouvernement syrien qui aurait utilisé ces armes chimiques.

Déjà il y a quelques mois les USA avaient décidé d’attaquer le régime syrien. Un accord signé par toutes les parties avait stoppé le projet, la Russie s’engageant à ce que la Syrie détruise ses armes chimiques, et à s’assurer elle-même que cette destruction était effective. Ce qui fut le cas.

D’autre part, on sait que les rebelles utilisent des armes chimiques, ce qui n’a pas l’air d’émouvoir les Occidentaux, dont l’indignation est à géométrie variable, totalement intéressée. Pour savoir si oui ou non Assad a utilisé des armes chimiques, il faudrait attendre les conclusions d’une enquête impartiale et objective. N’oublions pas les fausses accusations de Colin Powell, déclarant que l’Irak  de Saddam Hussein avait des armes chimiques alors qu’il n’en était rien, avec les résultats que l’on sait. Ce précédent épouvantable nous incite à la plus grande prudence quant aux assertions non prouvées de la part des Américains.

Et si l’explication donnée par la Russie était la bonne ? D’après la Russie, l’armée syrienne aurait bombardé un entrepôt d’armes aux mains des terroristes, qui possédaient des armes chimiques. Cette attaque chimique serait du fait des rebelles eux-mêmes, ayant pour but de faire soupçonner l’armée syrienne. Il faut reconnaître que cette attaque chimique ne bénéficie évidemment qu’aux rebelles, elle pourrait avoir pour effet d’éloigner la Russie d’Assad, si elle était exacte, en lui faisant réviser son soutien à celui-ci, et/ou de mettre encore un peu plus de mésentente entre les Russes et les Américains, toutes choses ne pouvant profiter qu’à l’EI.

En tout état de cause le bombardement de la Syrie par les USA profite surtout aux rebelles de l’EI dont le but est certainement de faire accuser l’armée syrienne.

Il est certain que ce bombardement est très décevant car Trump avait déclaré le 30 mars que le départ d’Assad n’était pas sa priorité. Cette attaque contredit  sa déclaration, et ses intentions de politique internationale lors de sa campagne électorale, on pouvait, après celles-ci, s’attendre à du dialogue, de la diplomatie, de l’ouverture, notamment à l’égard de la Russie et des pays qu’elle soutient…

Il demeure que cette attaque délibérée et meurtrière contre un état souverain, sur des allégations douteuses qui plus est, constitue une inquiétante violation flagrante du droit international. Personne n’a mandaté les Etats-Unis pour se croire les justiciers du monde.

Chirac et Villepin en leur temps avaient été plus avisés de ne pas suivre aveuglément les folies américaines comme le font nos gouvernants actuels.

L’ancien ambassadeur américain en Syrie vient à l’instant de déclarer qu’Assad n’est pas responsable de ces attaques chimiques.

Trump a-t-il été manipulé par la finance américaine ? A-t-il trahi ses engagements de campagne ? Il faut pour en juger attendre les développements qui ne vont pas manquer de se produire. Les Russes vont certainement réagir. Mais qui en sera responsable ?

Sophie Durand

image_pdf
0
0

25 Commentaires

  1. Je partage entièrement l’avis de Sophie Durand
    Trump a été manipulé !

  2. Mehdi vous êtes sûr que vous allez bien ? Parce que aucun occidental doué d’un minimum de raison ou de bon sens ne va se convertir à l’islam. C’est vous qui devrez adopter nos valeurs.

  3. arretez d ecrire vos Diffamations Debiles partout ,,,,,, faites vous soigner c Urgent

    • Souvent je ne partage pas la ligne éditoriale de ce site qui, au demeurant, je l’a respecte. Je dois avouer, que cette article est de toute justesse et je félicite l’auteur de cette contribution. Ainsi va le monde et c’est très dommage pour les futures générations.

  4. Réaction dans l’émotion ou calcul politique ?
    Mauvais signe en début de mandat. Je doute fort que Trump soit un grand président. ..

    • Merci Rosa ire, ni l’un, ni l’autre, juste une « bêtise affligeante », j’étais abonné à la lettre d’information de la maison Blanche, avant son élection controversée, j’ai eu des doutes sur ses capacités et ce matin je me suis complètement désabonné de son site.
      Je commence à plaindre les amerloques de s’être plantés à ce point, et ils n’en sont qu’au tout début de son mandat(les pauvres).
      Pauvre Amérique et nous, nous risquons de ne pas prendre la bonne « direction »!

      • Nous avons nous-mêmes une certaine expérience puisque nous avons souffert pendant 5 ans !

  5. J’ai été stupéfait quand j’ai appris cette attaque avant le résultat probant d’une enquête. Je pense que Trump a voulu donner des gages à son opposition belliciste. C’est une grosse déception.

    • il a eu sa réponse

      son juge à la cour suprème a été accepté

      elle est belle la pouriture

  6. Trump est tombé dans le piège tendu par ses adversaires.
    Il est évident que l’armée Syrienne ne c’est pas servi de ce genre d’arme car dans ce cas elle perdrait son crédit vis à vis des Russes.
    Les rebelles par contre et c’est prouvé possèdent ce genre d’armes chimiques et que l’un de leur entrepôt ai été bombardé est plus plausible.
    Les va t’en guerre de la maison blanche sont toujours au pouvoir. Et une telle bévue de Trump ne peut que les arranger pour si erreure il y a eu le mettre dehors !!

  7. Je pense que tout simplement Trump est tombé sous l’emprise de l’administration américaine. Ce n’est plus qu’une marionnette aux mains des néocons

  8. La fiabilité de Trump est mise en doute par cette attaque.Ne dit-on pas qu’il est imprévisible? Il va falloir s’en souvenir.

  9. Trump me déçoit, il commence à faire les mêmes erreurs que ses prédécesseurs. Comment peut-il être aussi stupide pour en arriver là ! Accuser sans aucune preuves puis violer la souveraineté d’un pays. Je sais qu’il n’a pas tant de pouvoir que ça mais tout de même, même si l’idée ne viens pas de lui il aurait peu empêcher cela.

  10. N’oublions pas que l’ennemi n° 1 de Bachar est Israël, et Trump aime beaucoup Israël.

  11. N’est-ce pas plutôt un acte de politique intérieure des Etats-Unis ?

  12. Le même scenario quand Irak , nous voyons le résultat les ricains ont toujours foutu le bordel dans ses pays et l Europe aussi au bottes toujours de l Arabie Saoudite

  13. Les infos fournies par la CIA avant de balancer les tomahawks étaient fiables. Les services américains disposent des satellites les plus puissants et des écoutes les plus performantes.

  14. Lamentable erreur de Trump qui risque de mettre le feu au poudre dans toute la région. Les seuls gagnants dans cette affaire sont les membres de l’état islamique qui grâce à leur grossière manipulation d’attaque chimique vont récupérer de nouveaux territoires.

  15. Assad qui est plutôt en bonne position vis-à-vis des rebelles n’a aucun intérêt à agir avec des armes chimiques et de se mettre à dos toute la communauté internationale. Alors à qui profite le crime ? Certainement pas à Assad et il est assez intelligent pour le comprendre. Il faut être un parfait crétin pour avoir recours aux armes chimiques alors qu’il est sur le point de gagner la bataille.

Les commentaires sont fermés.