Les vautours de McKinsey planent sur les agriculteurs français

Le cabinet de conseils américain McKinsey, omniprésent dans l’Administration Macron, s’intéresse de très près au projet HECTAR.

Il a mis en place un simulateur d’agriculture régénératrice hébergé sur le campus Hectar, créé par Xavier Niel et Audrey Bourolleau.

C’est dans le parc naturel régional de la Haute Vallée de la Chevreuse (Yvelines), sur 600 hectares, à 2 h de Paris, qu’a été lancée en 2021 une pépinière à startups qui ambitionne de remodeler l’agriculture française.

À la tête de l’entité qui se veut le plus grand campus agricole mondial, Xavier Niel, fondateur de Iliad (Free, Free mobile, Presse, promoteur de la viande végétale …) et Audrey Bourolleau, ex-lobbyiste de la filière viticole et ex-conseillère d’Emmanuel Macron sur les questions agricoles. C’est dire. D’autant que les deux lascars ont en commun d’avoir travaillé chez la famille Rothschild.

Cette école d’agriculture privée, mais qui a déjà engrangé le soutien de la région Île-de-France, est une ferme pilote en agriculture régénératrice assortie d’espaces de coworking, et qui organisera des séminaires.

Formation de chefs d’entreprises agricoles ou salariés agricoles, accompagnement pour créer son entreprise, programme de formation sur l’intelligence artificielle, Agritech IA, HECTAR accueillera tous les ans une trentaine d’étudiants de l’École 42 créée par Xavier Niel.

HECTAR – 11 startups pour révolutionner le secteur agricole – Kickoff Ac…

En France va s’ouvrir Hectar, le plus grand campus agricole du monde

McKinsey (qui a déjà conseillé des coopératives agricoles régionales en France) :

« Nous avons décidé d’investir pour redonner à l’agriculture française la place qu’elle mérite, en contribuant à renforcer ses compétences. Nous avons en effet l’intime conviction que pour répondre à ce défi, 6 axes de travail sont nécessaires :

Modélisation numérique des options de transition (leviers, impacts, coûts, implications pour les agriculteurs),
Compréhension du terrain et retours d’expérience des chemins de transition mis en œuvre dans les champs et les étables,
Évolution des tendances consommateurs et notamment des critères privilégiés, au-delà de ce qui est « bon pour la planète »,
Optimisation des supply-chain de la fourche à la fourchette, notamment des déchets, circularité, énergie, nouveaux modèles économiques (par ex : circuits courts),
Formation des agriculteurs aux pratiques et technologies de demain,
Solution technologiques (ag-tech/ food-tech) de demain.

McKinsey et Hectar sont complémentaires dans l’apport de ces compétences. C’est pourquoi notre demo center agricole prend sa place sur le campus d’Hectar, dont la vocation est d’éclairer et d’apporter des solutions » https://www.reussir.fr/comment-avec-hectar-mckinsey-compte-influencer-levolution-de-lagriculture

Il est surtout question d’agriculture automatisée, robotisée et digitalisée. Un boulevard pour le machinisme américain, allemand et leurs fournisseurs chinois. Comme quoi le plan Marshall bouge encore.

Il n’est que de voir les présentations et publicités des engins et matériels agricoles géants autonomes qui souvent ne requièrent plus de conducteur ou d’opérateur humain.

Le coûteux et excellent magazine de référence « La France agricole » publie régulièrement des articles techniques sur l’ingénierie à destination des agriculteurs https://www.lafranceagricole.fr/actualites/

Côté agri-machinisme, si l’excellence américaine et allemande est une évidence, on déplorera seulement la disparition de Renault Agriculture en 2008.

Voir aussi le SIMA :

https://m.simaonline.com/Evenements/SIMA-Innovation-Awards/Les-nomines-aux-SIMA-Innovation-Awards-2022

La France Agricole no 293 a consacré un dossier sur le SIMA 2022. Il y est notamment présenté un robot de manutention dans les élevages. Le « Loadix » de fabrication bretonne, ManuRob.

L’agriculture française a désormais sa Pannier-Runacher

La bourge Audrey Bourolleau qui n’a jamais roulé une brouette de fumier ni épandu le moindre hectolitre de purin, la bouche en cul de poule, parle aux candidats paysans.

Micro près de la ganache, elle occupe la scène dans le plus pur style des conférences Ted (1). Son leitmotiv : « 160 000 fermes sont à prendre dans les 3 ans à venir ».

Bourolleau-Macron et les pinardiers

Audrey Bourolleau, une lobbyiste du vin qui a une belle influence à l’El…

Audrey BOUROLLEAU (HECTAR)

Et celle-là aussi n’a pas dû garder les vaches dans sa prime jeunesse :

Présentation de La Maison Pédagogique HECTAR

C’est que là y a les féroces de l’électronique embarquée et de la dépendance aux logiciels payants sur abonnement, pour la conduite, le labourage, l’ensemencement, les pulvérisations, la fenaison, les fourrages, le stockage…

Bref, l’univers impitoyable de John Deere

https://www.deere.fr/fr/mat%C3%A9riels-agricoles/ New Holland

https://agriculture.newholland.com/eu/fr-fr/a-propos-de-nous/new-holland/nos-excellences Fendt

https://www.fendt.com/fr/ Massey-Ferguson https://www.masseyferguson.com/fr_fr/farming-technology.html. Case IH

https://www.caseih.com/emea/fr-fr/produits/tractors

20 ans du FENDT 716 Vario ; les 5 générations réunies

CLAAS. Notre monde de travail. (constructeur allemand qui a racheté le constructeur français Renault Agriculture)

Massey Ferguson | MF IDEAL

Essai tracteur Case IH Vestrum 120 : le champ des possibles

https://fr.made-in-china.com/manufacturers/agricultural-tractor-used_2.html

L’univers impitoyable aussi du Crédit agricole et autres financiers toujours prêts à obérer le cul-terreux sur trois générations, ou jusqu’à la pendaison, malgré la manne des éoliennes et de l’agrivoltaïque.

Colère chez l’enseignement public agricole et Reporterre

Ils ont interpellé en vain le ministre pour dénoncer l’ouverture d’un établissement privé d’enseignement : « dans lequel certaines formations diplômantes sont prévues, contrairement à ce qui avait été affiché au départ par ses promoteurs. Les financeurs d’Hectar refusent toute présentation du projet ».

Comme Ursula von der Leyen qui refuse la transparence de ses échanges avec Bourla-Pfizer, la Bourolleau méprise le Sénat : « alors que la mission d’information du Sénat avait souhaité auditionner Audrey Bourolleau, celle-ci a refusé à plusieurs reprises de s’exprimer » https://basta.media/Xavier-Niel-hectar-une-ecole-pour-livrer-l-agriculture-aux-nouvelles-technologies

L’agriculture française doit-elle laisser les clés du tracteur à Niel et…

29 mars 2022 – L’Enseignement Agricole Public reprend un Hectar à la Déf…

Les syndicalistes paysans du média de l’écologie, Reporterre, dans le « Bus de la colère » sont allés au village de Levis-Saint-Nom.

Avec le collectif Enseignement agricole public (EAP), ils ont manifesté devant la barrière du domaine de la Boissière, abritant l’école Hectar.

On apprend aussi que Hectar entend offrir chaque année une formation gratuite à 2 000 étudiants… en agriculture. Avec comme directeur général : Francis Nappez, le cofondateur de BlaBlaCar.

https://reporterre.net/La-business-school-agricole-de-Xavier-Niel-dans-la-tourmente

Liens utiles https://www.hectar.co/la-ferme-pilote

https://www.mckinsey.com/fr/our-insights/quel-avenir-pour-le-modele-cooperatif-agricole-francais

(1) Les conférences TED sont organisées au niveau international par la fondation américaine The Sapling foundation https://www.ted.com/talks?language=fr

UE : Sicco Mansholt fut le fossoyeur de l’agriculture familiale https://ripostelaique.com/ue-sicco-mansholt-fut-le-fossoyeur-de-lagriculture-familiale.html

Éoliennes en Saône-et-Loire : le triste exemple de La Chapelle-au-Mans

27 mars 2021 Jacques Chassaing

Éoliennes en Saône-et-Loire : le triste exemple de La Chapelle-au-Mans

L’escroquerie des éoliennes éclate enfin au grand jour

20 avril 2021 Jacques Chassaing

L’escroquerie des éoliennes éclate enfin au grand jour 

Les dégâts des éoliennes sur les vaches : témoignage choc d’un agriculteur ruiné

14 décembre 2022 Jeanne Le Vézu

Les dégâts des éoliennes sur les vaches : témoignage choc d’un agriculteur ruiné

Jacques CHASSAING

image_pdfimage_print
18

9 Commentaires

  1. Amis paysans, souvenez vous de 1789 où vos ancêtres ont pris les fourches et mis le feu à certains châteaux…

    Le 4 août suivant, la caste aristocratique parasitaire mettait fin à ses privilèges…

  2. Avec macron, on entre de plain pied dans l’américanisation à outrance , après Pfizer, labo ricain, McKinsey le grand conseiller américain, voilà maintenant l’agriculture à l’américaine.
    Ce n’est plus de l’amour, c’est une soumission complète au grand ordonnateur d’outre-manche, et la France dans tout ça ?
    Est-ce à dire que nos paysans ne savent plus produire sans l’aide américaine ??

  3. Tout ça c’est de la grande arnaque sous couvert de rentabiliser l’outil de production agricole bla bla etc. etc. Cette startup HECTAR est là pour finir de détruire notre agriculture donc de mettre en faillite et d’éliminer les agriculteurs .Oyez oyez brave français réveillez -vous après la pandémie , la liquidation de l’agriculture française et dans la foulée la production de viande synthétique et autres saloperies ressemblant à des légumes , tout est en place pour nous faire crever plus vite . Il est temps que le peuple se bouge pour sauver ce qu’il peut encore l’être et d’annihiler tous ces destructeurs de vie pour ne pas dire assassins !

  4. Mrrant que depuis que les nanas et les homos sont aux manettes tout ce qu’ils touchent soit pourri !

  5. Les banques, les grandes sociétés internationales, les fonds de pension, également des pays, achètent des millions d’hectares de terres agricoles partout dans le monde.
    Il s’agit de mettre la main, après l’avoir prise sur l’ensemble des matières premières
    ( Bois, sable, métaux, pétrole etc…), sur la nourriture. A l’image des grandes fermes brésiliennes , argentines, australiennes ou américaines, d’immenses grandes fermes usines, automatisées et quasiment sans personnel, produiront des produits finis directement sur place.
    C’est, quelque part, le retour des « Villae », avec leur lot d’esclaves, de l’époque romaine .
    L’inflation actuelle, que nous connaissons est due en grande partie à la spéculation sur ces matières premières

  6. Apres avoir depecé l industrie française ils vont depecer l agriculture et bouffer le foncier.

  7. L’automatisation tant tous les domaines ! Question : les migrants ils vont servir à quoi si ce n’est à grossir le nombre de « mangeurs inutiles », dont veulent se débarrasser les mondialistes aux commandes !

Les commentaires sont fermés.